Le site qui gagne au scrabble avec kwyjibo.
Game Gear : passer du néon au LED

Les Lumières de la Pile par Dahzz & Link83
Aujourd’hui, il n’est pas rare d’en trouver une pour moins cher qu’une place de ciné ou qu’une passe chez la grosse lulu. Ainsi toi, le trentenaire aigri, 18 ans après tu vas enfin pouvoir te la péter devant tes potes avec une des premières consoles portables couleur du marché. Souvent le son est H.S, mais pas de souci il y a un tuto pour ça ici.

Dans ce dossier, nous allons essayer de corriger un des problèmes majeur de la grosse, son autonomie. Pour ce faire, on va remplacer le néon de garage par des LED (également dans les milieux autorisés sous le terme backlight mod). L’écran de la Game Gear est rétro-éclairé (une rareté à l’époque de sa sortie) grâce à un néon qui à lui seul est responsable de plus de la moitié de la consommation de la console. Le but de ce mod est de le supprimer pour le remplacer par un éclairage LED, bien moins gourmand.

Outillage Requis :
Tournevis cruciforme
Tournevis à la con SEGA (ou tournevis maison)
Fer à souder
Tresse à dessouder ou pompe à dessouder

Matériel Requis :
2 à 6 Diodes blanches diamètre 5mm
Papier calque
1 résistance (valeur à calculer en fonction du nombre de diodes)
Gaine thermoretractable
Fil électrique de petit diamètre.

Attention : Le Néon utilise de la très haute tension, il faut donc prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter une très grosse châtaigne.

Trêve de blabla, c’est le moment d’ouvrir la grosse.

Rien de bien compliqué, on enlève la cartouche de Sonic, les caches piles et les piles. on prend un tournevis cruciforme et on enlève les vis une par une. Ensuite, on prend le tournevis spécial vis à la con SEGA, et on enlève la vis à la con SEGA située dans le port cartouche. (En jaune)

Quoi ? Tu n’as pas de tournevis à la con SEGA ? Pas de souci, tonton Dahzz est là. On prend un bon vieux tournevis plat des familles, et on usine la tête afin d’obtenir la forme désirée (voir photo) et on a plus qu’a enlever la vis. Sinon, on peut utiliser une clef à tube de 4mm.










Une fois ouverte, on peut débrancher les 3 nappes de part et d’autre de l’écran :




On enlève la plaque en métal puis on dévisse la carte mère.




Attention à l’écran ! Il peut être facilement rayé, et sa nappe peu être facilement déchirée, ce qui serait dramatique !

Ensuite on enlève le réflecteur, pour laisser apparaître le néon du rétro éclairage.




Une amie utile pour la suite des opérations : Brigitte, dite "la Grande Suceuse"


Ça va l’ami, c’est pas trop difficile ? Allez, on respire un grand coup, on met le fer à souder à chauffer et la bière au frais. C’est la partie charnue de ce dossier.

D’abord, on va repérer les composants à dégager. Le transfo THT et sa bobine, ainsi que les condensateurs de filtrage et de démarrage (x2) planqués sous le néon (tout est cerclé en rouge ci dessous).




On commence avec le néon.




Ensuite le transfo, les condensateurs (ne pas oublier les composants situés sous le néon) et la bobine.




Ne perdez pas de vue l’emplacement de la bobine, car il faut souder un petit shunt entre les deux pastilles de celle ci (j’utilise une patte de composant ).







Maintenant, on repère l’endroit ou on va venir souder notre module d’éclairage LED. Rappel: 5v est le + , la masse le -.





Il existe plusieurs possibilité de montage LED. On peut en monter 1, 2, 4, 6, mais il ne faut pas perdre de vue les objectifs, gagner en autonomie sans perdre en confort de visualisation. Le montage ci dessous utilise deux LED montées en parallèle.





Le calcul de la résistance R1: Un peu de théorie.

En fonction du nombre de LED et de leur spécifications, nous allons calculer la valeur des résistance.

On part du principe que U=R*I donc R= U/I avec U en Volt, R en Ohms et I en Ampères.

On sait que la valeur de conso de chaque LED est de 20mA et que la tension d’alimentation est 5v.

R = U/ (I1 + I2)
R= 5/ (0,020+0,020)
R= 125 Ohms.

Maintenant, on sait que la valeur de la résistance doit se rapprocher de 125 Ohms.

Allez, on soude un fil aux pattes de chaque diode, et on prend soin de bien isoler avec de la gaine thermo (rappel : le + de la LED est la patte la plus longue).



Une fois que c’est fait, on soude sur la carte mère de la Game Gear. Remarque : Sur la photo la résistance est soudée à la place de la bobine mais ça revient au même.

Pour ma part, j’utilise 2 LED que je vais placer dans les supports caoutchouc du néon, J’ai ensuite découpé une bande de papier calque que j’ai roulé comme une cigarette russe, et glissé dans les supports.





On peut déjà tester le fonctionnement en rebranchant les nappes de la carte mère.





Ensuite on remonte le réflecteur sur le Néon LED




Et on remonte la console en sens inverse. Attention tout de même à l’endroit ou passent vos fils d’alimentation des LED, car les cartouches de jeux viennent juste au dessus du réflecteur.




Link83, lui a modé sa Game Gear un peu différemment, il a utilisé 4 LED qu’il a disposé à chaque coin de du réflecteur.






Une fois que tout est remonté, on peut enfin profiter d’une console ayant une autonomie correcte (jusqu’à 12h avec des piles rechargeables !!) et se boire la bière mise au fais précédemment.


Faites vos dons à L'Institut du Buisson Ardent, leur sourire est notre nourriture