Le site de la gauche tarama.
Jouer sur Neo Geo : où, quand, quoi, comment, combien ?

Un dossier Mega Shock par Averell
S’il y a une console qui a fait fantasmer les gamins dans les années 90, c’est bien la Neo geo. Graphismes exceptionnels, jeux encensés par la critique et prix faramineux, la recette du rêve. Je dis bien « rêve » et « fantasmé » car bien peu parmi nous peuvent dire "A l’époque j’avais un pote qui en avait une". Et encore moins peuvent dire "A l’époque j’en avais une". Et ces derniers sont des menteurs. Non, la réalité c’est que la Neo geo a fait baver toute une génération de mecs qui n’y avaient jamais joué, ou alors juste quelques-uns en arcade, à cinq balles la partie. Les photos dans Player one sont magnifiques mais jamais joué ! Un jeu de baston en double plan, le truc de dingue, mais jamais joué ! Le shoot en 3D iso, magnifique, révolutionnaire, mais jamais joué ! Jamais joué ! S’y ça se trouve en fait c’est de la merde !

Autant être clair tout de suite : non. La console malgré une ludothèque fort réduite, quelques 150 titres seulement pour environ 10 ans d’exploitation réelle, propose de vraies pépites et a atteint des sommets rarement égalés en animation 2D et en gameplay. Mais il est vrai qu’après tant de désirs inassouvis, le malheureux qui lancerait World heroes 2 jet, noté 96% dans Consoles+, pourrait être un poil déçu. Certes le pirate lance un requin et un 3 mâts en guise d’attaques, ça c’est la grande classe, mais le jeu est pataud, Raspoutine est ridicule et à bien regarder il manque les dents du fond au requin. Mais s’arrêter là serait une grave erreur …

Du run n’ gun jamais égalé : ta mamie t’avait offert Contra pour tes 12 ans et tu avais aimé, tu t’es éclaté sur Gunstar heroes chez tes copains le mercredi après-midi, tu as eu une demi-molle en one-lifant Super Probotector en hard ? Mais malgré tout tu ressentais un grand vide dans ton cœur. Inexplicable et pourtant c’était là. Cette grande frustration dans ta vie s’appelle Metal Slug, et c’est tout simplement le jeu d’action parfait : des gros gros flingues, des graphismes époustouflants, de l’humour à foison, un challenge relevé mais réaliste, un framerate très correct, des contrôles aux petits oignons et un tank qui saute. La recette du bonheur, manque juste ta copine pour te masser le dos sur la dernière mission et te dire que tu es beau quand tu speedrun comme un guedin.

De la baston à foison : inutile de lister tout les excellents jeux de baston 2D de la Neo Geo, ils se comptent par dizaines. Samurai Shodown IV, Garou Mark of the Wolves ou Last Blade 2 sont peut-être les exemples les plus aboutis de gameplay impeccables et de réalisation de haute volée. Garou MOW est encore largement joué en tournoi, au même titre que les cultissimes Street fighter 2X ou Third strike, plus de 15 ans après sa sortie, il faut peut-être voir là un gage de qualité.

Du shmup comme vous n’en avez jamais vu : là on parle de shmup à Papa, du old school à la R-type, pas du danmaku tout fou made in Cave. Et bien, pas grave on se contentera du gameplay hardcore de Last resort, on s’extasiera sur la 3D isométrique de Viewpoint et sur ses musiques groovy et on pleurera de bonheur en silence devant les décors de Blazing star. Bref du shmup terriblement efficace, qui vieillit bien et qui n’a pas peur de la nouvelle génération.

Normalement si j’ai bien fait mon travail, tous vos soucis du quotidien, toutes vos envies d’une vie meilleure avec l’être aimé, toutes vos interrogations sur le sens de cette chienne de vie devraient s’être envolées pour laisser place à une unique question : comment jouer à ces bijoux du pays du soleil levant ? C’est là que bien souvent le bât blesse mon ami. Car tel un jeune épagneul breton dès potron-minet à l’ouverture de la chasse (de belles métaphores), je crains que tu ne te mettes à courir dans tous les sens, te lançant sur la première piste venue, au risque de te perdre dans les fourrés ou de te retrouver nez à nez avec un sanglier coléreux. Par là je veux dire que jouer à la Neo geo ne s’improvise pas, tout simplement parce qu’il existe différents systèmes avec des avantages et des inconvénients propres. Et il serait dommage de se lancer dans une mauvaise direction alors qu’il est si facile de se reposer sur la sagesse qui règne en ce site, n’est-ce pas ?


Comment jouer à la Neo geo ?

Le monde se divise en quatre catégories, pas une de plus : les riches, les pauvres bricoleurs, les pauvres patients et les pauvres tout court. Je sais c’est moche, mais c’est comme ça. Cependant la vie fait parfois bien les choses, à croire qu’une force supérieure veut que chacun puisse jouer à la Neo geo. Car pour chacune de ces catégories il existe une solution, c’est fou, c’est fou.

- Nos amis les riches

Les riches n’aiment pas trop bricoler et se salir les mains. Ils aiment les solutions clés en main, propres sur elles et qu’on peut éventuellement mettre en vitrine Louis XV. Et surtout, caractéristique importante, les riches ont du pognon. Plein ! Tellement qu’on se demande où ils le trouvent mais c’est un autre problème. Ils pourront donc se tourner vers la Neo Geo de salon, dite AES (pour Advanced Entertainment System, sortie en 1990).



Il s’agit donc de la première version console de la Neo geo, vendue avec un stick arcade « carré ». Les jeux AES sont en cartouche, de grande taille, très grande même. Hop une petite comparaison pour le fun :



Voilà, ça ça va plaire aux riches, c’est gros, c’est beau, c’est region-free (yummi !), ça sent bon (je plaisante pas, les cartouches Neo Geo ont une odeur tout à fait spécifique), ça en impose. Évidemment ça plairait également aux petites gens du peuple… mais je doute qu’il puisse s’offrir de l’AES… Et oui, on aborde enfin le sujet qui fâche ! La Neo Geo AES, affublée à l’époque du surnom de « Rolls » des consoles, affiche des prix à la mesure de sa réputation, surtout côté jeux. Je vous laisse juges, prix tirés du Console + dans mes chiottes :



Certes la console n’est pas hors de prix en soi mais putain 1690 Fr pour un jeu, ça fait mal au fondement ! Une conversion en Euros en tenant compte de l’inflation nous donnerait ce même Fatal fury special à 330 € s’il était commercialisé aujourd’hui à la FNAC du coin ! Autant dire que SNK visait un marché de niche, les joueurs adultes les plus fortunés et/ou passionnés, pas les gamins de 12 ans que nous étions. Bien sûr tous les jeux n’étaient pas aussi chers mais force est de constater que les gros hits tapaient toujours au-dessus de 1000 boules, donc bon acheter une Neo geo pour jouer à Nam75 ou Magician Lord, je vais passer mon tour, merci.

Et ce qui était vrai hier l’est encore aujourd’hui. Ayant été peu distribuée et bénéficiant de cet aura de console exceptionnelle, elle est très recherchée, notamment par la génération des joueurs des années 90 devenus trentenaires, frustrés pendant leur enfance et qui veulent aujourd’hui combler ce vide affectif. Et donc on peut pas dire que l’AES soit devenu bon marché : 200 à 250 € pour une console en boîte, une trentaine d’euros pour quelques jeux relativement communs malgré tout, dont quelques très bon jeux, mais surtout des centaines d’euros pour les jeux les plus recherchés. Blazing Star ? Boum 600€ ! Shock Troopers 2nd Squad ? Boum 500 € ! (et en plus il rame à deux joueurs…) La palme revient à Metal slug premier du nom, dont la version européenne cote de 1000 à 2000 €… Etant l’un des jeux les plus intéressants, ça devient problématique… Et je parle pas des Kizuna Encounter (euro) ou autre Ultimate 11 sortis à très peu d’exemplaires…

Une conséquence amusante, ce sont les nombreuses collections constituées d’une console AES et des quelques titres intéressants pas chers, soit pas tant de possibilités que ça ! Au hasard et pour l’exemple la mienne :



Mais en soi c’est pas grave hein, J’AI UNE NEO GEO, c’est tout ce qui compte. J’y joue jamais vu que j’ai peu de jeux, mais putain ça en jette dans mon salon et ça impressionne mes voisins qui me respectent désormais. Mettre une Neo Geo (mint in box) dans votre voiture empêche les chiens de pisser sur les pneus et réduit l’usure des plaquettes de frein. Une AES dans votre lit améliore la qualité du sommeil et prolonge de 20% la durée de l’acte sexuel. Et il est de notoriété publique que Lionel Jospin n’a jamais eu d’AES… Sa défaite au premier tour en 2002, une coïncidence ? Je ne pense pas…

Bref, l’AES ça a beau être mythique, les prix sont tellement n’importe quoi qu’il vaut mieux en rester éloigné à moins d’être prêt à y mettre un gros paquet de fric. Certes il existe des petites astuces, du genre Phantom ou converts… Mais ne brûlons pas les étapes, je vous prie, on est pas bien là, à la cool, à discuter sur le canap’ en prenant notre temps ? Avec votre précipitation, j’allais oublier de préciser qu’il existe des cartes mémoires pour Neo geo, qui sauvegarde votre progression indéfiniment… Pratique pour s’entraîne aux niveaux hard d’un shmup.



- Nos amis les pauvres bricoleurs

Si vous êtes un minimum cultivé, vous savez forcément que la Neo geo c’est à l’origine et avant tout un système d’arcade, le MVS (pour Multi Video System , 1990). Ca se présente grosso modo sous la forme d’un slot, une carte-mère avec un port cartouche, à brancher dans une borne d’arcade munie d’un port Jamma, le plus gros standard de jeu d’arcade de l’époque.



Y’a un bouton de plus pour le MVS que pour le Jamma, mais sinon c’est à 90% identique, pratique. Et ce qui est encore plus pratique pour les gestionnaires de salles d’arcade, c’est que pour changer de jeu, il suffit de changer la cartouche, pas la carte-mère complète ! Gros succès du système et production en grosse série. Et donc… prix largement plus raisonnable, et oui. De nos jours les prix des jeux ne s’échelonnent plus de 50 à 200 € en moyenne comme l’AES mais plutôt de 20 à 50, et moins de 100€ pour 90% des titres.

Il existe différents types de slot MVS, à 1, 2, 4 ou 6 ports cartouche, à des prix variant de cinquante à une centaine d’Euros en moyenne. Plus cher qu’une NES, totalement introuvable en vide-grenier, mais rien de bien méchant au final.
A savoir que les jeux des versions arcade MVS et salon AES sont généralement identiques, les seules différences notables se situant essentiellement au niveau des options, par nature inaccessibles aux joueurs en arcade (nombre de vies ? bah infini !). Les sets de jeux sont également quasi identiques. On trouvera effectivement quelques différences sur certains jeux, comme la possibilité de jouer à 2 joueurs à Viewpoint en MVS, impossible en AES, mais ça reste anecdotique.

Donc pourquoi se priver du MVS si c’est tout pareil que l’AES en beaucoup moins cher ? C’est une bonne question, bravo, quel esprit affûté. En fait le principal inconvénient, c’est que sur les listes de mariage ont trouve plus facilement « micro-onde» ou « décodeur TNT édition limitée Patrick Sébastien » que « Blast city 15/31 auto » ou « Egret 3 panel custom ». En gros les gens ont pas souvent une borne d’arcade dans leur appart, c’est triste mais c’est un fait.

Heureusement, refusant la fatalité, des petits malins ont mis au point un petit montage électronique tout con, connu dans les hautes sphères sous le nom de supergun, qui permet d’adapter le fameux slot MVS sur votre TV ! Y’a même un joli dossier ici-même qui explique tout comment il faut faire ! C’est juste trop de bonheur ! Et autant dire que si j’ai réussi à souder les 10 fils qui vont bien, n’importe qui muni d’un fer à souder, de 4 neurones et de 2-3 soirées de libre peut s’en sortir haut la main. En illustration mon joli supergun et son habillage « LaPoste Ghetto Style », j’en suis pas peu fier :



Bien sûr qui dit slot MVS prévu pour une borne d’arcade, dit pas de manette, il faudra donc prévoir l’achat d’un stick, lequel sera connecté via un port DB15 à câbler sur le supergun ou branché directement sur certains slots qui disposent de ports manettes.
En définitive le MVS, c’est aussi bon que l’AES, le côté authentique de l’arcade en plus, le prix prohibitif de l’AES en moins. Et pour les bourgeois incurables qui trouveraient que les kits MVS en carton c’est moche (et ils ont raison), on trouve des boîtes magnifiques appelées « shockbox » qui permettent de ranger proprement ses jeux et d’y coller un bel insert à imprimer au boulot à 19h quand tout le monde est parti.



Voilà, le MVS c’est torché, c’est le bien, c’est super, c’est… Pardon jeune homme, vous dites ? Pourquoi je mets pas mes MVS dans ma console AES ? Mais t’es un petit malin toi ! Tout simplement parce que ce n’est malheureusement pas compatible. D’abord ça rentrerait pas, les cartouches MVS étant plus grosses, et surtout bah c’est pas pareil dedans, me demande pas en quoi, j’en sais rien, je sais juste que la vie est parfois belle et délicieuse, parfois dégueulasse, faut s’y faire. Ceci dit, il existe des adaptateurs MVS/AES, type Phantom, qui 1/sont pas donnés 2/ne font pas passer tous les jeux parfaitement. Ça peut être considéré comme une alternative intéressante, un « compromis », mais comme disait Rorsasch dans Watchmen « Jamais de compromis, pas même face à l’Armageddon ». Putain ça en jette ça. Pas sûr qu’il fasse un bon vendeur en brocante mais au moins c’est clair : soit tu te la racontes bourgeois AES et tu mets le prix, soit tu te la joues arcade authentique et tu montes un supergun. Mais pas question d’avoir le cul entre deux chaises à coup de MVS sur l’AES, un peu de dignité quoi.

Il y a aussi le cas des converts (conversions), à savoir des cartouches AES communes (typiquement KOF95) qui coûtent rien, que l’on ampute du jeu proprement dit et dans lesquelles on greffe un jeu MVS. Une fois de plus c’est un concept un poil bancal : il faut « sacrifier » une cartouche AES, il y a parfois (souvent) des bugs graphiques ou sonores, et puis merde c’est encore du bricolage, pas de l’authentique, donc bon quitte à être pauvre, restons digne et jouons MVS, point barre.
Notons enfin, la présence de nombreux bootlegs sur le marché, à savoir des cartouches MVS fabriquées sans licence (des contrefaçons donc) et souvent plus récentes. Là encore, gros risques de bugs graphiques ou sonores, encore que de bons bootlegs existent. Ces copies sont vendues sans complexe, même sur ebay ou sur les forums. Restent juste à avertir les acheteurs, diminuer sensiblement le prix par rapport à un original, et chacun sera alors libre de ses choix. Personnellement j’évite les bootlegs mais un m’a été offert, il marche fort bien, donc bon. Un exemple ci-dessous.



Si ça vous fait peur sachez qu’un bootleg se reconnaît assez facilement, déjà à la tête de son étiquette souvent trop propre, mais surtout aux puces sur lesquelles doivent figurer certains nombres (Googlez « Neo geo master list NGH» pour plus d’info). Sous cette forme se trouve aussi des cartouches MVS XXX jeux en 1, proposant parfois des versions alternatives de certains jeux, des options en plus, des cheats, etc. Pratique pour se balader léger, mais une fois de plus se méfier de la qualité de ce que l’on achète. A ce tarif là, on peut tout aussi bien se porter vers l’émula… hop, hop, hop, chaque chose en son temps, nom de nom.

- Nos amis les pauvres patients

La patience est une vertu qui se perd si vous voulez mon avis. Et c’est dommage, vu qu’il existe une autre solution à (relativement) bas coût pour jouer à la Neo geo : la Neo geo CD. Et oui, puisque les cartouches coûtent un bras à fabriquer, SNK a commercialisé en 1994 une version CD de sa console de salon, proposant ainsi des jeux à des tarifs beaucoup plus raisonnables. Et qui dit CD, dit musiques « qualité CD », youpi, jizz in my pants !

Mais attendez voir… CD… 1994… c’était l’époque des… lecteurs simple vitesse ? Débit de merde ? Temps de chargement ? FEAR ! En effet le principal défaut de cette machine sera les temps de chargement parfois un poil pénalisant. Alors soyons clairs de suite : ce n’est pas un problème systématique. Pour un jeu comme Metal slug ou un shmup, un seul temps de chargement à se coltiner en début de niveau, pas de quoi en faire un fromage, ça ne casse pas l’action, ça laisse le temps d’aller pisser un coup ou de se préparer un sandwich à la mortadelle. Non, là où ça devient dur dur ce sera pour les jeux de baston pour lesquels on subira un temps de chargement parfois entre chaque round ! Il y a même un temps de chargement lorsqu’on envoie une furie à Garou MOW ! … Bon, ok, je plaisante, c’est un article sérieux, désolé. Mais quand même, pour certains jeux il y a de quoi se flinguer. Hop, ci-dessous les temps de chargement de Last Blade2, une perle de la baston 2D, que j’ai allègrement piqués sur un site de référence, même pas honte :

Menu initial : 23 secondes (je lance la console avant d’aller me chercher un Tang)
Choix du perso : 14 secondes (je suis passé appuyer sur start, j’ai oublié ma paille)
Intro level 1 : 21 secondes (je choisis Moryia, il a la classe, où sont les caouètes ? je repars )
Pose avant combat : 40 secondes (ça me laisse le temps de lire la notice : appuyer sur arrière pour se protéger. Ça peut toujours servir.)
Intro round 1 : 36 secondes (hooo… putain ça commence à me les briser là !)
Fin round 1 : 11 secondes (Gné ??? encore un chargement ?)
Intro round 2 : 11 secondes (Mais je… elle est cassée la console ?)
Pose avant combat : 30 secondes (…)
Fin round 2 : 20 secondes (où ai-je mis mon…)
Choix du perso pour le combat suivant : 14 secondes (*PAN*)

Si je résume : 2’14 de chargement avant le premier combat, 52 putain de secondes entre 2 rounds, 2’11 avant le combat suivant... C’est tout simplement insupportable, surtout si on a la rage de s’être pris une branlée par son petit cousin, celui qui n’aime pas les jeux vidéo. C’est un coup à lui lancer la manette dans le carafon avant la fin du loading du round 2.
Heureusement, heu-reu-se-ment, SNK a corrigé le tir en sortant en 1995 une seconde version de la Neo geo CD, appelée Neo geo CDZ et équipée d’un lecteur double vitesse. Dans la pratique cela divise effectivement les temps de chargement par 2 mais ça reste cependant bien casse-couilles pour certains.



Enfin, avec la Neo geo CD apparaîtra la manette pour Neo geo ainsi que le stick « cacahouète », moins sympatoches cependant que le stick carré originel.



Conclusion : pour les êtres humains classiques, ni moine zen, ni sous Valium, on retiendra que la Neo geo CD est une initiative louable, parfaitement abordable (200€ une CDZ en boîte), mais à réserver aux shmups, run n’ gun ou autres mahjongs. Pour les jeux de baston, le salut est ailleurs.

- Nos amis les pauvres

Je frémis rien que d’écrire ces mots : les pauvres… brrr… M’enfin, n’étant pas sectaire mais au contraire plein de compassion et d’amour pour mon prochain, je me dois de me pencher sur le sort de ces pauvres créatures qui, elles aussi, ont droit de jouer à la Neo Geo.

Résumons-nous : la vente de tous vos biens ne suffirait pour à acheter un SVC chaos AES ? Un slot MVS c’est bien beau mais vous n’avez pas les moyens d’acheter un fer à souder ? Vous étiez alors tentés par la Neo geo CD mais vous n’avez pas de télévision ? Bon... Dans le doute vérifiez qu’on ne vous a pas coupé l’électricité, ouvrez un nouvel onglet Google et tapez ces quelques mots clés : Neo geo émulation roms MAME Winkawaks bios… Une série de liens devrait apparaître, libre à vous de les explorer, ce site condamne sévèrement et n’encourage en aucun cas tout comportement de ce genre qui tue les artistes et les dauphins, pas responsable, les opinions exprimées sont ceux de leurs auteurs respectifs, pas nécessairement celui de Vivendi Universal ou de Taz, bouh vilain, pas beau, pas bien l’émulation.

Voilà, voilà, l’émulation Neo geo c’est simple comme bonjour, débrouillez-vous. Et avec un stick arcade 360/PS3 ou même un stick Neo geo + UPCB au cul de votre PC, c’est encore mieux, sauf que vous êtes pauvres, j’oubliais. Bonus : on peut lancer Shock troopers 2nd squad à 2 sans que ça rame, on peut jouer aux jeux introuvables et les Metal slug sont particulièrement sympa au clavier…


Conclusion

La Neo Geo c’est le bien, une console oldies hors norme, le fantasme de geek par excellence (je vous invite d’ailleurs à relire l’historique de la bête en ces lieux). L’erreur classique est de se lancer tête baissée dans l’AES alors qu’il existe des alternatives. Etudiez la question, quelques recherches à droite à gauche, ce serait dommage de vous lancer dans l’AES pour finir avec une collec de 6 jeux communs...
En plus ni les jeux ne sont pas zonés, les contrôleurs fonctionnent sur toutes les version de la bête, une alim de Megadrive 1 remplace celle de certaines Neo Geo AES et du bleu plus du jaune ça fait du vert.