Le site qui n'a pas peur de prendre position, surtout en levrette.
Saint Dragon
Jaleco - 1989
Priple d'un dragon de mtal par Onigiri

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Quand on parle de l'Atari ST, on ne peut pas viter les nombreux portages des jeux d'arcade de l'poque sur la machine. Ces portages souvent trs russis, presque l'identique. Parmi eux, Saint Dragon, un shoot them up sorti en arcade en 1989 et port sur micros la mme anne. Saint Dragon, c'est l'expression d'un monde post-apocalyptique domin par les robots, qui se mnent une guerre sans merci. Ce scnario vous rappelle vaguement Terminator ? a n'a rien voir. Explications.



Vous suivez donc, au dbut du jeu, la naissance de votre dragon, que vous devrez contrler tout au long des cinq niveaux du jeu. L'histoire est trs sommaire et n'est explique nulle part, mais on s'en fout. Votre hros n'a pas de nom ni d'identit, vos adversaires non plus et ce n'est pas bien grave, Saint Dragon fait partie de ces jeux dans lesquels on attrape le joystick pour flinguer tout ce qui bouge, sans poser de question, tout en vitant de se faire soi-mme descendre.



Parce que Saint Dragon est de la classe des shoot them up dits de "la boulette vicieuse". Non pas que notre robot consomme une quelconque substance illicite, mais parce qu'aprs la traditionnelle range d'ennemis qui fait office d'introduction chaque niveau, c'est trs rapidement le bordel sur l'cran. Mais vraiment. Les ennemis arrivent de partout, sont coriaces, et n'hsitent pas dcharger la pure sur vous. Il est donc trs facile d'oublier la discrte prsence d'une petite boulette tire par en dessous et qui va venir heurter votre seul point faible pour vous conduire l'explosion. La particularit du personnage central rside dans sa propre constitution. Son corps est invincible. Tous les ennemis qui s'y frotteront seront dtruits, tous les tirs qui l'atteindront seront stopps. Seule la tte, relativement petite, est vulnrable et explosera au moindre contact. On pourrait penser que ce seul point faible peut facilement tre protg, mais bien au contraire, c'est souvent le plus expos.



Et c'est ce qui rend le jeu assez difficile. Les ennemis sont toujours en surnombre et ne vous laissent aucun rpit. Vous tes constamment attaqu, de tous les cts, et chaque phase de jeu vous demandera une concentration sans faille. Si le premier niveau peut-tre pass sans trop de difficult, tout se corse srieusement ds le deuxime. Le moindre mur effleur est mortel, la moindre erreur d'apprciation peut coter cher, et le moindre battement de paupire mal plac se regrette trs vite. Il est interdit de trembler ou de cder la pression, on n'a que quatre vie pour finir un niveau, pour quatre Continue, et ce n'est vraiment pas de trop.



Mais cette difficult leve est largement sauve par des graphismes la hauteur de l'vnement. Les dcors sont trs russis (mme s'ils sont globalement moins colors que la version arcade) et les sprites sont soigns. J'ajouterai d'ailleurs une mention spciale au tigre du premier niveau, entirement constitu de mtal brillant, qui dgage une classe monumentale dans ce saut majestueux qu'il excute dans le but de mettre le joueur terre. Les animations ont elles aussi bnfici d'un soin particulier, notamment en ce qui concerne le dragon. Ses dplacements sont fluides, et on se surprendra l'animer en permanence pour admirer les mouvement de son corps l'cran. Un vrai rgal.



La seule musique du jeu soutient trs bien l'action et donne souvent le courage ncessaire l'achvement d'un niveau un peu retors. Et il en faudra, du courage, pendant cinq niveaux. Le jeu n'est pas forcment trs long, mais reste un bon jeu d'arcade la dure de vie honnte et au challenge pic comme on n'en voit plus aujourd'hui. Laissez-vous prendre au jeu et venez dompter le dragon de mtal qui s'offre vous. Au final, Saint Dragon reste un titre trs sympa, qui souffre d'une difficult un peu trop brutale et pas vraiment croissante. Mais une fois les premires frustrations passes, on se trouve tout simplement devant un titre russi, pour les couillus de 89, ceux qui n'ont pas pleur de rage devant Rick Dangerous et qui se tatouent chacun de leur high score sur la poitrine aprs chaque partie.

Le point de vue de César Ramos :
Comme la plupart des jeux Atari : peu cher, prsent en lots...