Le prochain slogan sera mieux.
Dropzone
Acclaim Entertainment, Inc. - 1999
par Kulten

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Il y a quelques annes, un dessin de Charb critiquant les sportifs des flocons, publi dans un Charlie Hebdo hivernal, mavait fait beaucoup rire. On y voit deux skieurs, sur un tire-fesse. Lun demande On fait quoi une fois en haut ? - On descend, rpond lautre.

Et aprs ?
On remonte.
Et aprs ?
On redescend.
Je croyais quil faisait chaud en Enfer.

Certains scnarios de jeu, cest un peu a : une vague dAlien. Et puis une autre. Et puis une autre. Space Invaders, Galaga, Starfox, mme combat. A ceci prs quon samuse plus que chez Satan avec nos consoles (quoique, faudra un volontaire pour vrifier linfo) et que le jeu dont on va parler va plus loin que la simple et combien lgendaire phrase Next alien wave : get ready. Mme des fois ya pas la combien lgendaire phrase, ou quivalent : direct les streumons dboulent pour te flinguer. Mais on est toujours vivant. On dgaine vite. On est tous des Yul Brynner en puissance.

Alors quand un jeu ajoute un petit plus dans un scnario de shoot scrolling horizontal, on trpigne. Moi en tout cas.

Arthur MacLean a programm Dropzone aprs le Crash du Jeu Vido en 1983. Le jeu sortira en 1984, et son succs ne se dment pas, vu le nombre de supports sur lesquels il apparat : Atari, Commodore 64, NES, Game Boy, Game Gear, et sous le nom Super Dropzone pour SNES, Game Boy Advance et Playstation, la diffrence essentielle, en plus dun relookage avec jolies plantes en dco et une base spatiale plus raliste, tant lajout de Boss de fin de niveaux.

Alors, oui, je vous disais, le scnario nest pas que Blast the Aliens. Cest : Blast the Aliens and save the Humans. Cest plus compliqu dj.

Explications. Vous jouez le rle dun astronaute (si vous tes Amricain), dun Cosmonaute (si vous tes Russe) ou dun Spationaute (si vous tes Europen). Vous tes dans un fauteuil spatial qui vous propulse relativement vite travers lcran. Vous pouvez circuler dans tous les sens. Vous tes arm dun laser qui dgomme facilement tout ce qui bouge et qui ne fait pas partie du dcor (une lune de Jupiter) en appuyant sur A. En cas de grave problme, genre les Aliens qui pullulent, vous avez trois "Smart Bombs" qui bouzillent tout en appuyant sur B, un peu comme la potion magique dans Gauntlet (...zut, jai encore craqu, j ai parl de Gauntlet... je le fais plus, promis). Vous pouvez aussi appuyer sur Select et vous devenez invisible et invulnrable. Mais dans ce cas, impossible de tirer, il faudra un jour ou lautre rapparatre et affronter vos pires cauchemars.

Perdus sur la surface de cette lune, des bonshommes symboliss par des boules/pixels bleus. Si vous passez dessus, ils sagrippent votre fauteuil spatial et vous les placez sur une croix blanche qui reprsente lentre de la station spatiale o ils seront enfin en scurit. Enfin en scurit ? Oui. Car dehors rodent des Aliens : ils ont pour noms planters, nemesis, trailers, blunder storms, nmeye, anti-matter. On a pas fini de commencer.




Et ces Aliens veulent tuer les humains. Mais heureusement, vous tes l.

Etudions limage ci-dessous. Lcran reprsente vous, au milieu, les aliens, les bombes rouges anti-humains que les planters lancent sur la surface du sol, la base spatiale, et le vide noir intersidral et oppressant en guise de fond. En bas, on voit toute la surface en planisphre, un cadre indiquant les limites de lcran afin de vous situer gographiquement. Sur ce planisphre apparaissent aussi les aliens et votre petit Astronaute/Cosmonaute/Spationaute. Cest hyper lisible et trs fonctionnel, lanimation est fluide, rapide, prcise. Scrolling sans faute. Quand un PLANTER lance une bombe vers les humains, on entend un cri de dtresse et une flche donne la direction suivre pour arriver temps.


Un Astronaute sest perdu dans ce dessin, sauras-tu le retrouver ?

Deux choses importantes : si vous tuez les humains en tirant dessus par inadvertance (ou pour le fun, pour voir comment a fait), des volcans entrent en ruption, a explose dans tous les sens et votre esprance de vie se rduit drastiquement ; et si les Aliens capturent tout le monde, cest pareil.


Un lac de lave. Pourquoi ya toujours de la lave dans les jeux vidos ?

Jai test le jeu sur GBC, GB Grise et GBA SP. Sur GBC, cest sa console de destination, car Dropzone pour Game Boy est une cartouche noire. Quand on allume on a ceci :



On doit choisir de jouer sur fond blanc ou noir. Voici ce que a donne sur fond blanc, on voit bien le jeu, certes, mais cest pas trop trop espace intersidral :



Sur GB Grise cest un peu ce que lon retrouve, le fond est clair et les dessins sont foncs.

Sur GBA SP le bouton L derrire la console permet un zoom quand on joue des jeux pas Advance. Pour certains jeux cest moche, et on vitera, mais l a fonctionne bien, la visibilit est nettement amliore, le look gros pixels retro nen est que mieux rendu.

Voil, tout est dit ou presque. Vous allez parcourir lcran toute vitesse, viter les collisions avec les ennemis. Eh oui, les petits malins daliens, on les touche et ils explosent. Regardez les images suivantes : oh ! un NMEYE... oh ! je suis pulvris !... le NMEYE comme dautres monstres de lespace a tendance vous poursuivre, en plus, lignoble.



Javoue ntre pas arriv la fin. Tout ce que je peux vous dire, cest que lorsquon a dcim une vague dAliens on a droit une vague plus forte et plus varie. Mfiez-vous aussi des nuages de tempte, on les touche et on est mort, ils envoient un clair et on est mort, et au dbut on ne fait pas attention, ils ressemblent un dcor. Que nenni. Les salauds.

Et les TRAILERS ? Tu tires dessus, ils explosent. Youpi ? Non. Pas youpi du tout : ils explosent en trois bidules hyper rapides qui te coursent !!! Ils faut les abattre un par un, les rsidus, en vitant de se faire toucher, tout en sauvant les humains et en slalomant entre les autres aliens qui dboulent et il faut faire gaffe la rserve de bombes et... bref, Dropzone a lair simple, mais il est redoutable, il te prend trs vite, on assimile tout de suite les rgles, et on samuse des heures durant !



Ah, une dernire chose : Dropzone, cest un clone de Defender. Mais Defender jai pas aim. Le principe du Blast the Aliens and save the Humans cit plus haut je lai dcouvert sur mon Macintosh LC III (OS 7.5) en 1993 avec Delirium, un jeu donn sur disquette dans un magazine, est qui est aussi un clone de Defender. Quand jai essay Defender aprs Delirium, je fus du. Le principe du jeu ma toujours plu cependant, jai pass des heures jouer non-stop Delirium, et Dropzone la avantageusement remplac.

A vous maintenant de voir si vous tes digne du titre de "Megastar" ou si vous resterez" Moon Cadet". Car la fin du jeu vous recevez un titre selon le niveau atteint.

Sinon, vous pouvez ds le dpart buter les humains et jouer viter les explosions de lave...
Le point de vue de César Ramos :
Facilement trouvable, peu de frais. C'est toujours a que la crise n'aura pas.