Maintenant en Technicolor.
Golden Axe
Sega - 1989
Le hurlement primaire par Clence_tum

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Comme vous pouvez le constater, amis lecteurs, je ne me suis pas foul pour trouver mon accroche. Cest lavantage avec un titre tel que Golden Axe, on ne se fatigue pas. Certains rdigent des critiques complexes qui parlent de vidoludisme, dintgration du jeu dans son poque, de gameplay mergent, parce que, nest-ce pas, le jeu vido cest de lrt ( prononcer une flte de champagne la main avec laccent rive gauche). Ben moi je regarde TF1, je rigole devant Bigard, je me finis au gros rouge et jcris le test de Golden Axe. Parce que faire semblant davoir un regard critique et chanter Socit, tu mauras pas , a va bien cinq minutes, il faut aussi savoir se reposer les neurones de temps autre. Gnah.



Golden Axe, cest une licence Sega de la belle poque, qui a disparu au fond des cartons comme tant dautres quand la firme au hrisson toxico a commenc se tirer des balles dans les pieds et se faire rosser par la concurrence grands coups de battes en fonte. Tiens, imaginez un instant un monde o Sega ne se serait jamais plant. Imaginez que Sony se soit suicid avec son Betamax ou que le 32X ait eu du succs, par exemple. L, je commence voir certains fans faire pipi sous eux cette seule pense. Qu cela ne tienne, prenez votre solex, grimpez 88 miles lheure et rejoignez moi dans ce monde merveilleux (oui, si les De Lorean voyagent dans le temps, les Solex se dplacent entre les dimensions parallles, il faut vraiment tout vous dire vous).




Arrtons-nous devant une Fnac. Dirigeons nous vers le rayon jeu vido du pas assur de celui qui on ne la fait pas. Devant nous, la nouvelle console de Sega, 850 euros, Wifi, disque durLes titres disponibles au lancement : Streets of Rage Fusion EX 8, un party-game (tapis de danse non inclus), et Golden Axe Gaiden 5, un jeu de rle massivement multijoueur avec achat de contenu additionnel en ligne. 80 euros chacun. Un peu plus loin dans le rayon, Nintendo sort le nouveau Super Mario sur Xbox 360

Argh ! Rveillez-vous, ctait un affreux cauchemar. Rassurez-vous, aucun solex ne sera jamais capable de dpasser les 15 bornes lheure, en descente et avec le vent dans le dos.



Tout a pour dire quil vaut mieux ne pas rveiller des lgendes telles que Golden Axe. Dune part parce que a lui permettra de rester jamais dans nos curs de vieux cons aigris par la vie comme le jeu darcade o lon sest abm les mains tant jeunes, prcipitant ainsi le syndrome du canal carpien. Dautre part parce que certains jeux sont comme Alain Delon : ils vieillissent mal. Voyons voir de quoi il retourne en dcortiquant la conversion sur Megadrive de cet ancien hit.

Golden Axe est un Beatem all comme on en fait plus. Laissez-moi vous conter lhistoire : Death=Adder est un super mchant. Le genre qui ne se brosse pas les dents, qui sentrane tous les soirs dans sa chambre pour matriser le mouvement de sa cape noire, qui a pris rire diabolique LV1 au bac, et qui rpond ses parents. En mal de reconnaissance mdiatique, il capture le roi dun pays quelconque, ainsi que sa fille super canon (a cest pour donner envie de finir le jeu). Il a galement mis la main sur une hache hyper-puissante (do le nom du jeu, ha ha !) et menace de tout faire pter si on ne lui fournit pas ses mille vierges quotidiennes. Cest dans lordre des choses.



Heureusement, comme vous le savez, o que le Mal frappe, il y a un justicier sans peur et sans reproche qui a fait boy-scout dans sa jeunesse et qui est prt dfendre la veuve et lorphelin au pril de sa vie. Surtout la veuve. Et comme chez Sega, ils ne sont pas radins, ici ce nest pas un, mais trois hros qui vont aller bouter le cul du gars Adder, qui est vraiment trs dark.



On peut choisir entre Ax Battler, un barbare pur jus, ct duquel Schwarzenegger est une frle patineuse ; Tyris Flare, une amazone qui ferait passer Amlie Mauresmo pour une fille ; et enfin, celui qui est l pour occuper le rle de minorit visible : Gilius Thunderhead, un nain (oui, a ne peut pas toujours tre un black).

On va donc prendre en main le protagoniste de son choix et se prparer senfiler des niveaux linaires remplis dennemis idiots. Si vous avez un ami, vous pouvez galement jouer deux. Le jeu devient alors beaucoup plus facile, ce qui rvle une discrimination flagrante de la part de Sega envers les petits gros binoclards et asociaux.



Pour faire entendre raison lennemi fasciste, le barbare et lamazone manient lpe, et le nain joue de la hache. Les coups sont grosso modo les mmes pour tout le monde, et se comptent sur les doigts dune main denfant de Tchernobyl. On trouve cependant quelques attaques apprciables, comme le coup dpaule du nain, bien apprciable dans les situations critiques.



On peut galement user de plusieurs sorts, diffrents selon les personnages : magie de la terre pour le barbare, du tonnerre pour le nain, du feu pour lamazone. Leur utilisation est pour le moins originale : on commence par remplir une jauge grce des potions rcupres en bottant le cul de petits lutins qui passent de temps en temps lcran (toi aussi, pond tes ides de gameplay sous acides). Ensuite, plusieurs choix soffrent nous : soit on utilise souvent la magie et on est condamns lancer des petits sorts pteux, soit on attend que la jauge soit remplie pour se lcher le slip. Et attention, les persos nont pas la mme puissance: le nain na que trois crans dans sa jauge, quand lamazone en a six.



Pour faire varier les plaisirs, on trouve ici et l des espces de petits dragons sur lesquels on peut grimper et ainsi profiter de leur puissance dattaque : lance-flamme, boules de feu, ou coups de queues. Un petit plus sympathique, mais qui napporte pas grandchose.

Ca a lair un peu subtil comme a mais je vous rassure, dans les faits on ne sennuie pas rflchir une quelconque stratgie et on fonce dans les niveaux en appuyant toujours sur le mme bouton, la bave aux lvres, et on lance la magie quand il y a vraiment trop dennemis lcran.



Donc on avance on avance, faut pas quon rflchisse ni quon pense, faut quon avance. Cest pas bien difficile, lennemi se laisse gentiment tabasser. A la fin de chaque niveau, un ou plusieurs boss, qui sont gnralement deux fois plus grands que vous. Toute la difficult consiste alors russir les approcher pour leur mettre un coup tout en vitant une pe de deux mtres de long. Le jeu fait galement la part belle aux retournements scnaristiques dignes de Usual Suspects, du style Oh ! Ce village tait en fait une tortue gante qui nous emmne au sud ! (toi aussi, fais des jeux boire avec les scnaristes).



Tout cela ne serait pas si grave si les graphismes navaient pas dbarqus dun autre monde. Dun point de vue purement technique cest honorable, surtout pour 1989. Bon, les dcors sont un peu (beaucoup) monotones, mais rien de grave. Les effets des sorts sont corrects, et les animations aussi. Non, ce sont les couleurs. Les ennemis sont roses ou verts pistache, les dragons ont des rayures roses et jaunes. Il est de ces jeux qui vous font regretter de ne pas souffrir dun daltonisme aigu, laissez-moi vous le dire.

Et je ne vous ai pas parl de la bande-son. Souvenez-vous : Pour des raisons de budget, la scne suivante sera entirement bruite la bouche . Ici cest pareil : plif paf pan bloum raaaaaaaah tout au long du jeu. Flippant. Heureusement, la musique sauve quelque peu la mise avec des thmes piques qui collent bien lambiance Conan le Barbare, version non expurge .



Bref, heureusement pour nos yeux et nos oreilles, on arrive vite la fin, le jeu ne comportant que huit niveaux. Et je ne parlerais du mode Duel, qui consiste senfiler des vagues successives dennemis jusqu plus soif. Ah jen ai parl, trop tard.

Au final, jai envie de dire que Golden Axe est un jeu us. Des graphismes la rue, un gameplay antdiluvien qui certes possde un certain charme, mais voila quoi. Il tait peut-tre excellent en 1989, mais depuis que dautres beatem all tels que Streets of Rage sont passs par l, il nen reste plus grandchose. Comme je le disais plus haut, il vaut mieux ne pas rveiller certaines lgendes et garder intacts nos souvenirs. Essayez-le quand mme, ne serait-ce quune fois, ne serait-ce que par devoir de mmoire.
Le point de vue de César Ramos :
Classique, pas cher, nul.