Nouvelle formule : 20 % de pixels en plus !
Landstalker
SEGA - 1993
The Legend of... Attends, non... par MitlaMit

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
1993. La guerre fait rage entre Nintendo et Sega. De nombreux soldats de chaque camp ont dj laiss leur vie, ou du moins quelques dents de lait, sur les champs de batailles impitoyables des cours de rcr. La bataille est en faveur de ces ordures d'adorateurs de plombier moustaches, parce que bon, Zelda c'est encore plus fort que toi que Sega. Mais les choses sont sur le point de changer. Ouais.



J'ai envisag assez srieusement d'arrter le test ici et de laisser la galerie de screenshots pour que tout le monde comprenne de soi mme quel point les gens de chez Climax Entertainment sont des gnies. En plus je ne vous cache pas que a m'aurait pargn un paquet de paragraphes supplmentaires. Et puis je me suis dit que non, franchement, c'tait pas cool de ma part. Vous mritez mieux, vous mritez plus. a tombe trs bien, Landstalker est de ce genre de jeu. Plus et mieux, mais en encore plus et en encore mieux. Rien que a.



On commence avec le dbut de l'histoire, l'intrigue, le pitch comme aiment dire les gens qui parlent de cinma la tl. (Ce qui est une honte, tout le monde sait que les Pitch sont des brioches fourres produites par Pasquier. Rien voir avec un scnario, en somme.) Vous incarnez Ryle, (ou Nigel, le jeu et le manuel semblent tre, de manire assez troublante, en dsaccord.) un elfe venant du royaume forestier de Maple, et votre kif dans la lafe, c'est de chasser les trsors. Non pas avec un hlicoptre faon Sarah Palin, mais avec vos petits bras fluets (si si) et votre dtermination. D'ailleurs la scne d'intro du jeu vous met direct dans le bain, puisqu'on y voit notre tomb raider oreilles pointues s'emparer d'un artefact qu'une bote de dialogue nous dsigne comme la Statue de Jypta. Mais l n'est pas l'important. Rentr en ville, Ryle vend l'objet pour une somme qui, on l'apprendra plus tard, est assez coquette, avant qu'une grosse bestiole aile lui rentre dedans. Cette bestiole, c'est Friday. Non, pas un compagnon cach de Robinson Cruso; mais une sorte de petit succube volant. Enfin pas une fe, quoi.



Il se trouve que la donzelle a des ennuis. Elle est poursuivie par trois malfrats dont la chef est une certaine Kayla, qui s'habille en violet et qui manie le fouet. Ces deux lments n'ont pas le moindre intrt, il tait donc important que je les signale. Pour que vous sachiez qu'ils n'ont pas d'intrt. Vous voyez ? Vous voyez pas. C'est pas grave. Comme Ryle est une bonne pte et que les sbires de Kayla sont trs laids, il dcide d'aider la petite Friday leur chapper en se cachant astucieusement dans des sapins. (Oui mme moi j'ai un peu de mal saisir la logique des vnements que je dcris, mais c'est srement parce que je raconte mal...) Pour le remercier, elle lui lche les... Euh... lui rvle qu'elle connat l'emplacement des trsors cachs du Roi Nole, et que c'est genre vraiment un sacr paquet de pognon, Vous embarquez donc tous les deux pour une mystrieuse le en qute du trsor cach d'un ancien roi maudit, et l vous vous dites eh mais le monde est pas en danger alors ?



Et c'est un peu ce qui fait le charme de cet action-RPG (pour parler en termes modernes. Je sais c'est pas la peine vu qu'on est sur un site Internet oldies, mais, comme vous l'aurez remarqu l'nonciation de cet argument, nous sommes sur Internet, qui n'est pas quelque chose d'ultra oldies, surtout en ces temps de Facebook-2,0-Tecktonik-Skyblog. L'argument sus-cit est donc invalide.) : vous n'incarnez pas un gamin qui se dcouvre sauveur du monde libre sur un malentendu la veille de ses douze ans. Vous tes un vieux de la vieille, un mercenaire, un dur cuire qui survit deux ans dans le dsert en mangeant uniquement du sable, et encore, les jours de fte. Vous roulez pour votre gueule et sur console, en 1993, a n'arrivait pas souvent. Surtout chez la concurrence, haha, ils en taient encore Sorry Mario, but our Princess is in another castle ! Les pauvres, c'est presque mignon. Note pour les fcheux qui se sentiraient insults : vous pouvez venir vous plaindre, mais vous n'aurez qu'un tapotement paternaliste du dessus de votre crne pour toute rponse. D'autant plus que Landstalker ne se contente pas d'tre bas sur un scnario moins bteau qu' l'accoutume et toujours mtin d'un humour discret mais de bon got dans une ambiance plus dark qu'elle ne parat de prime abord, il prend aussi un pari esthtique audacieux.



Le botier du jeu nous parle d'une mode d'affichage mystrieux, le DDS520 (Diamondshaped Dimension System, 520 ayant un rapport avec le nombre de plans affichables), L on se dit wouah mais c'est trop la folie dis-donc ! C'est, c'est... C'est quoi exactement ? En fait c'est un nom plutt compliqu pour dire le jeu est en 3D isomtrique. Et l, en gnral, c'est le drame. Parce que, ami lecteur, il faut que tu le saches, la 3D isomtrique et les jeux vido n'ont jamais vraiment fait bon mnage, notamment parce qu'on doit se dplacer en biais que que la croix directionnelle d'une manette standard est... Comment dire... 45 de sa position optimale. Les essais qui avaient t lancs sur le march jusqu'ici s'taient tous crass tels des morves sur un mouchoir (amis de la posie et du bon got, bonsoir.) et il n'y avait que peu de chances que Landstalker y chappe. La loi des sries, tout a...



Pour les deux du fond qui ne suivent pas, on va reprendre depuis le dbut. La 3D isomtrique c'est un peu pnible parce que malgr la possibilit de faire apparatre des altitudes et donc d'voluer dans trois dimensions de l'espace malgr un affichage en deux dimensions, la perspective y est gre de manire assez... Inexistante, et une plate forme qui semble proche de vous et la mme hauteur peut parfaitement tre, en fait, une hauteur compltement diffrente et trs dcale latralement. Ce qui entrane ce que les spcialistes appellent un saut dans le vide. Et c'est un facteur de frustration qui suit une loi non pas exponentielle, mais carrment factorielle, avec le nombre d'erreurs d'apprhension de l'environnement spatial. Et c'est pile l que Landstalker est grand : il fait de ce dfaut intrinsque un moteur du gameplay, en proposant notamment des petites phase de plate forme base d'illusions de perspective, et surtout en ne rendant jamais une chute mortelle en soi. Tomber vous forcera vous retaper tout un chemin, certes, mais vos points de vie seront a priori intacts.(oui bon si vous vous faites latter les gonades par les ennemis qui auront rapparu entre-temps vous risquez effectivement de mourir, mais tomber pour tomber ne provoque aucun dgt.) Bon je ne vous cache pas qu'aprs quelques sauts loups le risque de voir rouge et de tout envoyer voler dans la pice redevient lev, mais vous n'tes pas mort ! Vous tes juste nul. Si, franchement. En plus de tout a, la moiti des trucs intressants du jeu sont planqus dans des recoins invisibles l'il, mais o vous pouvez vous promener l'aveugle grce au miracle du DDS520. Elle est pas belle la vie ?



Le reste du gameplay est d'une grande simplicit, manette standard de Megadrive trois boutons oblige. On a un bouton d'action (parler ou donner un coup d'pe ou soulever un objet ou poser un objet ou jeter un objet si on est en train de sauter.) et un bouton de saut. Et le troisime bouton on s'en fout, on appuie jamais dessus une fois qu'on a compris que rebelotte, c'est le bouton d'action. On se dit qu'on ira pas loin dans ces conditions, mais en appuyant sur Start (quelle ide, franchement !) on dcouvre, joie, un inventaire en deux parties. L'une est rserve aux objets consommables (cls, soins, EkeEke, objets de combat) et l'autre l'quipement. Equipement plutt garni puisque mine de rien compos d'une pe, d'un plastron, de bottes et d'une bague. Oui, Ryle est un dur, mais il est aussi coquet. Ce qui est compltement cool (oui toi aussi parle le faux-jeune des annes 90 et dansons ensemble sur du Coronna et du Reel 2 Real !) c'est qu'au fil du jeu on trouve de nouvelles pes et de nouveaux plastrons, et que a change l'apparence du sprite de Ryle. Alors je sais, je sais, je SAIS, dans A Link to the Past c'est pareil, mais je vous merde, je vous cule et aprs je fais pareil avec vos mres. Deux fois. (et bien sr, merde la censure, mais je crois qu'elle avait compris. Hein ma grande ?)



Le plus perspicaces d'entre vous n'auront pas t sans remarquer que j'ai parl des EkeEke, et que j'ai omis de les dfinir. Un peu comme un mauvais prof de maths. L'EkeEke est une plante baies locale que Friday peut utiliser pour lancer un sort de soin qui vous rend la moiti de vos points de vie, et ce mme quand vous mourez, par exemple en vous faisant harceler par des monstres super mchants au cours de votre douzime remonte du donjon parce que vous tombez toujours au mme endroit dans le vide. (Parce que vous tes nul, vous vous rappelez ?) En fait, ces baies sont si importante que l'interface des phases de jeu inclut un compteur d'EkeEke (vous voyez le nombre entre 0 et 9 ct de l'espce de sac ? Ben c'est a.)



Puisqu'on parle de mourir cause de mchants monstres, parlons baston. Elles sont en temps rel et peuvent impliquer un nombre trs lev d'ennemis en mme temps si la zone est grande, bien garnie et que vous allez tous les embter sans les tuer. Pour faire disparatre un mchant y'a pas trente-six manires, faut cogner. Dur. Certains sont tonnamment rsistants au dbut du jeu, mais un systme original d'exprience cach simplifie les combats ultrieurs contre ces monstres-l. En gros, plus vous avez de points de vie (obtenus en trouvant dans des coffres la plupart du temps bien cachs ou bien gards ou en achetant des rserves de vie parsems un peu partout dans le jeu) plus vous cognez dur. Vous commencez avec 4 malheureux points de vie mais a grimpe vite. Et quand on voit que les derniers ennemis du jeu ne meurent qu'en quatre ou cinq coups d'pe, on flippe en imaginant ce qu'il aurait fallu leur mettre quand on tait jeune et fou. Ou alors vous n'tes pas sensibles a et vous vous en tapez, mais ce serait vraiment naze de votre part. (dj que vous tes nuls et que vous vous tapez tous les prcipices...) A chaque fois que vous tuez un monstre, il laisse soit des pices d'or soit, plus rarement, un objet de soin. Donc pour devenir riche, si vous avez du temps perdre, vu que les ennemis rapparaissent dans une zone quand vous la quittez, vous savez ce qu'il vous reste faire. Une fois riche vous pourrez aller acheter des trucs super fun chez les divers marchands qui tranent dans les villes que vous visiterez, comme des EkeEke, par exemple. Si.



Les villes sont en gnral assez bien peuples pour un RPG et au fur et mesure que le scnario avance les gens auront un rythme trs rgulier de nouvelles choses vous dire, ce qui est un vrai bonheur et contribue trs fortement l'immersion dans le jeu. Surtout que certaines de ces rpliques exploitent de vritables running-gags qui, bien que modrment drle en eux-mme, sont plaisant voir.


Plaisant voir, a dfinit d'ailleurs plutt bien l'ambiance graphique gnrale du soft. Sans casser trois pattes un canard, l'univers est color et choupi quand il le faut, plus sombre dans les donjons et autres cavernes, et l'animation de Ryle est vraiment trs pousse. Ce n'est pas vraiment le cas pour tous les autres sprites que vous rencontrerez, mais ils bougent tous pas trop mal. En fait ce qui est le plus drle observer, c'est le recyclage astucieux dont se servent les dveloppeurs pour booster la diversit des environnements. Par exemple, il y a une essence TRES largement dominante dans les forts de cette le, ce sont les sapins. A quelques exceptions trs particulires prs, il n'y a que des sapins dans Landstalker. Partout, tout le temps. Mais il n'ont pas toujours exactement la mme couleur ! Les ennemis, c'est un peu pareil. Pour souligner quel point un monstre d'un type donn est fort, il existe en quatre couleurs diffrentes. Attention, je parle de recyclage mais a ne veut pas dire qu'il y a peu de types d'ennemis diffrents. Bien au contraire, la faune locale est trs tendue et vous aurez l'occasion de mourir de la main de nombreuses cratures trs diffrentes. C'est juste qu' la toute fin du jeu vous reverrez certaines. Avec des couleurs kitsch. Et vous comprendrez que oui, vous devez avoir peur. D'un truc mauve. Parce que la dernire fois que vous en aviez vus ils taient jaunes. Terrifiant, n'est-ce pas ? Cela dit, les graphismes ne sont pas la preuve la plus marquante du fait que Landstalker est un jeu qui aime abuser du recyclage technique pour se concentrer sur le droulement du jeu en lui-mme. Prparez vous pour la partie mythes en tous genres de ce test.



Ceux qui savent voient o je veux en venir. Les autres aussi, parce que c'est le seul truc dont je n'ai pas encore parl, mais ils sont loin d'imaginer ce que je m'apprte leur exposer. Attention, certains d'entre vous risquent de voir leur enfance voler en clats.



Nous allons parler... Des musiques et sons de Landstalker.


En fait, pour tre prcis, il faudrait dire de LA musique et des sons de Landstalker. Et c'est a qui fait toute la beaut du jeu. Il y a un thme principal. Rpt en boucle. Tout le temps. Seulement, selon les zones, l'arrangement musical et les instrumentations varient. Mais c'est toujours la mme foutue musique ! Elle variera en quelques occasions, videmment, mais 90% des zones du jeu sont accompagnes de la mme srie de notes. Et a, il fallait franchement oser le faire cette poque. Mais ce n'est mme pas a le plus mythique. Non, ce qui fait de Landstalker un jeu compltement fou, compltement dingue, et compltement recycl, c'est le bruit que fait Ryle quand il saute. Parce que voyez-vous, mes amis, quand Ryle saute, il le fait en mettant un son bien particulier. Il saute comme Sonic le Hrisson. Pile poil. Y'a pas dire, quand ils s'y mettent, Sega c'est vraiment plus fort que toi !



J'aurais encore eu des tonnes de choses vous dire par exemple sur la censure qu'a subie le jeu au cours de son adaptation pour le march europen et qui rend parfois la traduction (en franais, la classe !) relativement approximative, j'aurais pu parler de l'histoire plus en dtails, des objets et de leur utilit, des techniques de combat que vous pouvez vous amuser dvelopper pour gagner coup sr sans vous faire mal, des trucs compltement stupides que vous devez faire genre vous dguiser pour infiltrer un bordel ou jouer au casino, mais ce n'est qu'un test, mes enfants, pas un dossier complet sur un site spcialis en action-RPG de la grande poque, et puis cette phrase commence tre super mga longue, donc je vais l'arrter, bientt. Voil. Je sais, a vous dchire le coeur, et moi aussi, d'ailleurs, mais soyez forts, et pensez moi quand vous jouerez ce grand et beau jeu, un vritable pilier de la ludothque Megadrive.

En attendant de prochaines aventures, puissent vos sens de chasseur de trsor clairer votre route vers de nouveaux trsors. Oui j'aime les phrases bien clichs la fin des articles en gnral, je me sens comme un prsentateur tl ringard quand je le fais, c'est trop bien.
Le point de vue de César Ramos :
Plutt facile trouver, la lgende ayant hlas fait monter les prix.