Le site qui se lit avec une banane dans le cul.
Mc Donald Land
Absolute Entertainment - 1989
Un jeu qui envoie du gras ! par Orpheus

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Les jeux licence ont toujours eu une saveur particulire. Heureusement pour nous retrogamers, la plupart taient bons, voir trs bons (Darkwing Duck, Batman, Duck Tales...). Mais lorsque Virgin sort McDonald Land, on est en droit de se poser des questions. Un jeu bas sur une franchise de fast-food ? Faut arrter de nous prendre pour des cons ! On va jouer quoi ? Ronald qui distribue de la bouffe des gamins obses? Et c'est l qu'on se fourre le doigt dans l'oeil jusqu'au coude. Ce jeu est bon, mais injustement incompris. C'est un OVNI de la plate-forme 2D. Voyons pourquoi.



Parlons du jeu en lui-mme. Comme le titre ne l'indique pas, c'est un jeu de plate-forme. Vous incarnez Mick, un petit amricain avec une casquette de base-ball, ou Mack, son pote afro-amricain. Le but est de retrouver Hamburglar (quel jeu de mot mes aeux!) qui a vol le sac magique de Ronald et de lui faire bouffer ses dents ( Hamburglar, essayez de suivre un peu). Pour cela il va falloir passer au travers de diffrents mondes, chacun l'image d'un des personnages de l'univers de Ronald. Vous vous souvenez pas? Mais si, Birdie l'oiseau tout jaune avec un marcel trop grand ? Et Grimace le ... truc violet ? Bref, chaque personnage correspond un monde. Les mondes sont super classiques : La plaine, la fort, la glace etc...



L o McDonald Land se dtache compltement de ses concurrents, c'est sur le but du jeu : arriver la fin d'un monde prend peu prs 10 secondes... En effet, votre objectif est de dcouvrir les pices caches des puzzles. Il y en a 6 par mondes (plus les "bonus") et chaque personnage vous demande d'en dcouvrir un certain nombre pour passer au monde d'aprs. Et a change tout le gameplay. D'une certaine faon a se rapproche d'un jeu de plate-forme en 3D type Super Mario 64: On passe 20 minute sur un niveau, faire des aller-retour, chercher des passages secret pour avoir cette putain de carte ! Les derniers niveaux sont d'une difficult aberrante, et je n'ose mme pas parler d'un 7me monde secret (Ne serait-ce que pour y arriver, il faut se lever de bonne heure!). Heureusement, chaque monde peut-tre refait l'infini.



Deuxime aspect o McDonald Land se diffrencie des autres : les ennemis. Que serait un jeu de plate-forme sans ennemis? Et bien justement, d'une certaine faon, a donnerait McDonald Land. En effet il n'y a pas de boss et les ennemis dans les niveaux se comptent sur les 2 doigts de la main. Ils ne servent rien et ne gnent pas du tout. Du coup, la barre de vie ne sert pas grand chose non plus. Mais bon, il fallait bien mettre des mchants pour remplir un peu les espaces vides.



Dernier point particulier ce jeu : Les blocs. Il y en a normment dans chaque niveau. Il en existe 2 types : Les premiers servent uniquement tuer les ennemis. Heureusement quils sont peu nombreux car les tuer est vraiment pas vident : le bloc tombe juste devant vous, fait 1 rebond puis disparat (!!). Assez peu dintrt finalement.
Les autres blocs deviennent rapidement vitaux puisquils permettent de construire des plates-formes volantes. Vous pourrez trouver dans certains mondes des silhouettes de bloc se deplacant dans lair. Mettez le bon bloc sur cette silhouette et le tour est jou !



Ce jeu propose galement quelques innovations trs sympas, comme par exemple le fait de pouvoir marcher au plafond. Rgulirement au cours des niveaux vous aurez la possibilit dinverser la gravit vous permettant ainsi daccder de nouvelle zone du niveau (et peut-tre de nouvelles cartes, noubliez lenjeu terrible qui est entre vos mains).



Bon, passons maintenant laspect technique de la bte. La robe est bien colore, c'est signe de sant ! Euh... je veux dire, graphiquement, il est trs color, les couleurs ptent bien, elles sont varies, les sprites sont bien anims etc Seul bmol, les dcors qui se contentent bien souvent de ntre quune grosse tache bleue avec un triangle blanc pour signifier une montagne. Un peu cheap



La bande-son non plus ne restera pas dans les annales. Elle nest pas mauvaise en soi, elle accompagne trs bien le joueur mais elle soublie si tt la console teinte. Les bruitages sont corrects mais sans plus.



Niveau gameplay, rien redire, les 2 persos rpondent au doigt et lil. Ils sautent haut, ils sautent loin. Par contre il ny a pas de touche pour courir. Le bouton B sert uniquement ramasser les blocs. Le personnage se mettra courir de lui-mme au bout dun certains temps. Les habitus des classiques du genre comme moi continueront appuyer sur B lorsquils avancent (dans le doute on sait jamais) mais a sert strictement a rien. Prvoyez donc une bonne ligne droite pour passer un trou un peu grand.



Il existe galement un mode coop. A 2, chacun se relaye, et les pices de puzzle trouves sont mises en commun. Ca naugmente pas radicalement lintrt du jeu, mais au moins a permet de jouer avec quelquun, de sentraider sans pour autant que lautre se tourne les pouces. Et puis, pour un jeu aussi dur, avoir le double de vie nest pas un avantage ngligeable.



McDonald Land est donc un jeu a part dans la grande famille des jeux de plates-formes NES. Injustement recal au rang de jeu pour enfant ou de jeu pompe a fric , il reste une valeur sre de la console, proposant un grand bol dair frais, malgr une difficult anormalement leve (mais qui ne dcouragera pas les guerriers que vous tes).


Le point de vue de César Ramos :
Jeu assez commun, marquant fortement une priode phare de la NES, l'poque