Le site qui cherche toujours les scnes de cul dans Mega Man X
Track & Field II
Konami - 1989
Harder Better Faster Stronger par Fungus

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Ayons le courage de dire les choses telles quelles sont : le sport c'est de la merde. Un vulgaire succdan de divertissement grotesque destin divertir la masse avide de rcurage de cerveau bas prix. Un rideau de fume pour dtourner le peuple d'aspiration plus nobles et les maintenir dans un tat d'abrutissement permanent par une pantomime d'hypertrophis du biceps galopant avec entrain devant un parterre de sourires bats. De la sueur et des cris, de l'arrogance et de la dvotion crasse. Spectacle de cons, tiens. A ce moment prcis, vous tes en train de vrifier l'adresse de cette page internet afin de vrifier si vous n'tes pas tombs sur un obscure blog crypto-gauchiste en lieu et place de votre [Nes Pas ?] quotidien. Diable non, il n'en est rien.



Seigneur, que d'aigreur dans cette poigne de lignes introductives. Oui chers amis mais c'est une sainte aigreur, une aigreur catharsique presque. Car vous allez tre vengs par la poigne de paragraphes qui va suivre. Plus prcisment par le jeu dont il est ici question. Oui, je m'adresse toi, petite boule de gras complexe par les ondulations de ses bourrelets. C'est toi que je parle, grand maigre aux muscles insignifiants et la peau d'une pleur maladive. Tu es aussi concern par ces propos, adolescent flasque au sens de l'quilibre incertain et la coordination des mouvements catastrophique. C'est vous tous qu'est destin cet article, oui vous tous qui avez t humilis par ce connard de Giovanni en cours d'EPS durant toute cette anne de 4me D marque par la honte et l'opprobre. Une anne durant essuyer les remarques mesquines d'un professeur bedonnant et sentant la clope froide tandis que cet enfoir de Giovanni offrait des rves humides la jolie Valrie en obtenant un zro faute au cruel exercice du cheval d'aron. Tandis que vous, minable boutonneux, vous dans votre grotesque survtement d'un mauve douteux, vous vous efforciez de ne pas perdre la face, une dent et deux tendons en vous crasant comme un bloc de tofu pas frais en dehors du tapis bleu datant de la gloire du disco. Douloureux instants. L'acn donnant l'impression que vous aviez mis la tte dans une ruche n'arrangeant rien, mais c'est un autre sujet.



Le temps est donc la vengeance cette triste poque. Certains plastiqueront le scooter de ce belltre de merde de Giovanni, d'autres deviendront directeurs de grandes entreprises et dverseront leur amertume sur leurs employs, d'autres encore deviendront prsidents de la rpublique. Mais pas vous. Non, entre deux rcurages l'eau prcieuse vous preniez entre vos mains l'objet de la revanche : une manette de NES (entre nous, c'est pas comme a que vous alliez pcho la Valrie mais passons). NES sur laquelle tourne Track & Field II, le jeu qui ferra de vous un athlte de la manette, le Jesse Owens des dix doigts. Ils peuvent faire les fiers--bras les surdvelopps du deltode mais qu'ils alignent un sans-faute l'escrime ou qu'ils ravissent les faveurs du jury au plongeon acrobatique que l'on rigole. Haha.



De quoi parle-t-on en fait ? D'une suite, celle de Track & Field premier du nom. La belle affaire vous direz-vous, il me prend pour un truffon. Pax, jeune ami, souligner la notion de suite n'est pas anodin. Le premier opus, mdiocre jeu sportif, avait t ralis (le mot juste serait plutt "torch") afin de coller aux Jeux Olympiques de Soul de 1988 dans un vague esprit mercantile. Dans les faits, on avait plus l'impression de participer aux JO de Varsovie de 1968 si l'on se base sur l'athlte moustachu que l'on dirigeait alors. Probablement insatisfait de cette performance petit bras (ou peut-tre plus prosaquement attir par l'appt du gain), Konami remet le couvert en 1989 pour les Jeux Olympiques de... heu... disons toujours Soul, deuxime saison. Sauf qu' ce stade (olympique, haha le bon mot) on ne rigole plus, on change de braquet et on passe de la division de province la Ligue des Champions.



Ds l'introduction, on constate que la NES a pass la seconde et s'apprte nous offrir du bel ouvrage. De l'poque o elle essayait de rouler des mcaniques face la Colecovision et autres Atari 7200, elle en est dsormais leur caler le museau dans la boue grands coups de talon. Le travail est propre, beau et calibr. Ils sont loin les petits pioupiou et les couleurs bigarres faisant la joie des 5 8 ans. Dsormais, a ne dconne plus et on entre dans la cour des grands. Les traits sont plus fins, les tons moins chatoyants et le ralisme accru. Konami essaye de coller au mieux la ralit de la comptition en offrant un jeu le plus fidle possible aux preuves sportives. Un gros tas de pixels qui bavent 20 ans plus tard certes, mais l'effort louable est toujours visible.

Quoi de neuf depuis la prcdente version ? Premirement, un changement qui soulagera beaucoup de monde et attristera peut-tre une minorit de fans : exit l'athlte unique et moustachu. Le Mario polonais laisse place toute une dlgation de sportif pour chaque nation. Les dveloppeurs sont mmes alls jusqu'a leur donner un petit nom personnalis en fonction du pays qu'il reprsente. En revanche, il y a front commun pour ce qui est de la photo : ainsi Tchang aura le mme minoi que Boris et Henriette sera la jumelle de Tsukumi. Aprs vous tre fait la main et le reste du corps dans la section training, il temps de passer aux choses srieuses. Bombez le torse, cambrez le reste, vous entrez dans l'arne.



Konami entrine ici dfinitivement ce qui fera sa marque de fabrique et qui deviendra un standard pour tous les jeux preuves multiples : l'approche sauvage de la manette, le bourrignage de bouton, le saccage du paddle. L o un Mario Bros. vous demandait la lgret d'une plume de hron un matin d'automne dans la baie d'Along, Track & Field II exigera de vous la brutalit du singe bourr le soir dans un bar de Soweto. Oh, il y a bien quelques preuves qui exigeront de vous un tant soit peu de finesse et de prcision. Mais la plupart ont pour corollaire de vous demander de marteler frntiquement la manette. Et l c'est avant tout paradoxalement une question de technique. Car trs rapidement vous vous rendrez compte que tapoter btement les boutons risquent in fine de vous user les doigts jusqu'au moignon, sans atteindre l'optimum dans la lgendaire barre de puissance (je ne parle pas de votre pnis, attention). La ruse sera votre allie pour pouvoir atteindre la frquence d'un quartz sous amphtamines. Chacun son truc : qui l'ongle de l'index savamment orient, qui un briquet emprunt au grand-frre (oui, cette poque on ne fumait pas 13 ans), qui imaginant la tte de Giovanni pose sur une rpe fromage.



Venons en aux faits : quid des preuves sportives ? Douze spcialits s'offrent vous. Les dveloppeurs ont tent de donner dans la varit, histoire que tout ne se rsume pas traumatiser le bouton B pour faire courir un type en short. Vous passerez donc des preuves d'athltisme des preuves de tir en passant par du barbotage dans un bassin chlor. Comme sur [Nes Pas?] nous ne sommes pas des demi-burnes, on ne fait pas les choses moiti. On va donc donner dans l'exhaustif. Assouplissez-vous les mollets, on y va en petite foule.


Escrime

Ah le noble art. Ah la belle marque des gentleman. Le subtil maniement de la lame fendant l'air comme une libellule. Ceci, c'est l'escrime des films de cape et d'pe et des romans d'poque. L, il s'agit avant tout de transformer la tronche de celui d'en-face en carpaccio. Pas de prcipitation cependant, picorer le museau de votre vis--vis peut s'avrer contre-productif. Le jeu vous propose trois coups (haut, milieu, bas, que les puristes la con me pardonnent le vocabulaire erron) et une garde. Hop hop hop, vous de placer les coups au bon moment pour passer travers la dfense de votre adversaire, voire travers votre adversaire tout court. Les plus impatients auront cependant recours la botte "de la petite salope" : rester immobile et donner des coups bas une cadence frntique. Presque imparable.



Taekwondo

La bonne ide que voil : remplacer une discipline se rsumant des papouilles entre gens en pyjamas, le judo, par un vritable art martial, avec des coups de pieds et de poings dans la gueule. Un preuve particulirement technique puisqu'il vous faudra doser avec parcimonie les griffes de votre dragon, les crocs de votre tigre et les ailes de votre hron cendr. En clair, viter de taper dans tous les sens comme un vigile sous acide, votre adversaire risquerait de vous retourner la terrible attaque des boules du Cobra, vous terrassant sur le champ.



Tir l'arc
Probablement la discipline qui vous demandera le plus d'habilit et de minutie. Les premires cibles sont atteignables en sirotant d'une main votre vodka-lichee, russir un sans faute sur celle place 90 mtres sans faire perdre l'usage d'un organe un spectateur sera d'un autre niveau. A vous de trouver l'alchimie parfaite entre la force, l'angle et l'orientation pour triompher des distances et du vent.



Ball-trap
Attention, preuve subtile. Les rgles ne sont pas la port de tout le monde : il s'agit de faire panpan sur le machin qui vole devant vous et de le rduire en petit nuage de particules. D'autres questions ? De bons rflexes et une enfance en Sologne seront vos principaux allis.




Kayak
Attention, s'il y a une preuve sur laquelle vous pouvez humilier ce furoncle de Giovanni c'est bien celle-ci. Non seulement vous devrez vous user le pouce (ou tout autre organe, c'est vous qui choisissez) pour faire pagayer votre petit gars aux bras muscls, mais vous aurez galement avoir l'oeil vif pour identifier les portes que vous traversez. Hop, une l'endroit, hop une en arrire, hop une contourner, hop en saut prilleux arrire. Ne foncez pas tte baiss, vous risqueriez d'enfiler les pnalits et vous retrouver le bec dans l'eau (froide).



Plongeon
Attention : concept. La loi du chaos rgit cette preuve. Le but est ici de faire le zozo de la manire la plus artistique qui soit sur la distance qui spare le plongeoir de l'eau. Tourbillonnez, voltigez, cabriolez et esprez que les juges trouveront a joli. L'universelle rgle du juge de comptition se vrifie d'illeurs une fois de plus. Quelque soit votre prestation et sa qualit, l'un d'eux sera systmatiquement un encul, une petite salope qui minorera invariablement sa notation en fonction de celle de ses condisciples.



100m nage libre
Deux bras, deux poumons, deux faons de perdre. Si vous vous contentez d'agiter les bras pour avancer, vous vous rendrez rapidement compte que le corps humain le caprice de devoir respirer de temps autre. Double bourrinage de bouton par consquent.



Cross
De loin l'preuve la plus bourrine : tapotage, tapotage, tapotage lgrement nuanc d'une pichenette sur l'autre bouton afin de sauter l'obstacle et d"viter de finir le museau dans la boue. A noter que cette partie ne fait pas honneur l'ensemble du jeu : assez terne avec des participants dont on ne saurait dire si se sont des femmes avec des seins ignobles ou des hommes aux pectoraux curieusement proportionns.



Saut la perche
Vous avez dj tent de sauter avec un poisson dans les mains vous ? Non, c'est grotesque et c'est pourquoi la perche qui nous intresse ici un grand bton qu'il ne faudra pas planter n'importe o et n'importe comment pour faire de la concurrence Sergue Bubka. Galopez de votre pas le plus noble et assur, plantez l'objet qui n'est pas un poisson dans l'orifice prvu cet effet (dans le sens sportif du terme, s'entend) et dosez, heu... ce qu'il y a doser pour ne pas dguster dans la poire la barre horizontale et vous retrouver avec la perche dans l'orifice qui n'est pas prvu cet effet (dans le sens sportif du terme, s'entend). A chaque passage russi vous vous verrez proposer d'amliorer votre performance, ad vitam aeternam.



Triple saut
Non, il ne s'agit pas ici du jury d'une mission pour jeunes chanteurs boutonneux mais de l'preuve parente au saut en longueur, avec un supplment de galipette. J'espre qu'en dpit de votre mdiocrit en EPS, vous vous en sortiez mieux en maths (ne serait-ce que pour humilier cette raclure de Giovanni, quoique ce n'tait pas avec des quations que vous alliez rallier les faveurs de Valrie), parce qu'il va falloir ici faire montre de vos capacits de calcul et de prcision. Outre le bourrinage habituel, il vous faudra faire bondir votre phbe avec un angle juste, faute de quoi il ne dpassera mme pas l'entre du bac sable.



Lancer de marteau
Si vous comptez utiliser votre pouce gauche pendant encore quelques annes, biffez cette preuve de votre liste. Il faudra enchaner sans relche les 360 sur la croix pour faire tournicoter votre bonhomme aux bras pais. Avec modration cependant, auquel cas il ne sera qu'un vulgaire ivrogne qui s'croulera comme une pile de mozzarelle, sans avoir projet la fameuse boule d'acier. Le bon bouton, au bon moment.



Gymnastique - Barre fixe
Ne riez pas, c'est un sport, sur le plan lgal. On retrouve le principe du plongeon mais avec des collants et des chaussures ridicules. Vous devrez enchaner les cabrioles sur une barre fixe tout en vous acharnant sur le bouton de puissance en priant les dieux du hasard que le jury leur prtent une quelconque valeur esthtique.



J'ai mentionn 12 preuves ? Haha, je vous mne par le bout du museau comme je l'entends, nafs lecteurs. La vrit est qu'il y a 14 preuves au total. Oui, deux de plus qu'annonces. Du calme, je ne vous prends pas pour des jambons et je n'ai pas bu. Aux 12 preuves initiales s'ajoutent donc deux autres, en bonus. Elles composent en fait un petit intermde qui vient se caler aprs quelques sries d'preuves, histoire de vous dtendre les menottes. Pour tre plus prcis il s'agit du mode exhibition. Vous savez, cette section parallle lors d'une olympiade o sont prsentes des preuves candidates une titularisation ventuelle. Le moins que l'on puisse dire ici c'est que c'est pas gagn. Quoique je suis un peu mauvaise langue. Qui sait, viendra peut-tre le jour o les couleurs franaise seront dfendues par des champions de deltaplane. Oui, de deltaplane. On ne rit pas, ce n'est pas trs poli. Restons srieux, peut-tre que la nouveaut viendra de... de quoi en fait ? Question de point de vue et de smantique en fait. D'aucuns verront une simulation de fusillade de rue, d'autres du dgommage de gangsters en carton ou encore un entranement la bavure policire. Quoiqu'il en soit, vous vous retrouvez dans une rue dgommer des ersatz de gangster des annes 30 qui surgissent de droite comme de gauche, des gouts, des moteurs de voitures ou l'horizontale des murs (vachement balze soit dit en passant). D'autre encore diront plus simplement : "c'est quoi cette connerie ?". En gros, pour vous faire une ide, c'est Duck Hunt chez Dick Tracy, le chien en moins. Point positif : cette preuve est compatible avec le zapper. Aucun enjeu ici, on est l pour souffler entre deux sries de vraies preuves -en supposant que l'on puisse considrer le tir aux pigeons comme une preuve srieuse. Le rire tant un bon moyen d'vacuer la pression.



Vous en voulez pour votre pognon et allez demander des dtails techniques. Fort bien, le client est roi du moment qu'il paye comptant. Graphiquement, la NES s'en sort bien. Alternant le beau et le fait la bourre, le rsultat global est tout fait honorable. Honorable dans la fourchette haute mme. Hormis certaines preuves la couleur rare et au pixel tal la truelle, on est aisment transport dans les preuves de Soul. Pour un joueur des annes 80 s'entend (ce qui signifie que vous portez une veste en jean et un bandana fluo, inutile de nier vous tes grotesques). Les escrimeurs ressembles des escrimeurs, les nageurs des nageurs et les gymnastes ressemblent... rien, car un gymnaste ne ressemble rien en fin de compte.



Vous tes un garon curieux. Et vous vous demandez quelle est la teneur de la musique du jeu. La musique, tiens oui, il y a de la musique en y regardant de plus prs. On appellera a le minimum lgal. Au mieux une ambiance sonore, quelques toudidou disperss deci-del histoire de ne laisser le joueur dans un froid silence ponctu des ovations du public. Car hormis les musiques d'introduction et de transition, il n'y a pas de quoi en faire un album, mme avec des remix techno. Pour autant, cette absence est loin d'tre rdhibitoire. On pourrait mme dire que l'on s'en cogne, si l'on tait un tantinet vulgaire. Le jeu tant bas sur des preuves courtes et intenses, on a pas le temps de s'appesantir sur sur des mlodies labores. La musique est avant tout l pour marquer le rythme et maintenir vos petits muscles huils en tension permanente. A noter que les crmonies d'ouverture et de fermeture, ainsi que l'annonce de chaque athlte offre une petite mlodie suppose tre l'hymne national. Court mais joli. Comme le sexe d'un enfant d'une certaine faon. Le tout est saupoudr d'une poigne de voix digitalises pour lesquelles on comprendra de vagues "qualified" ou "get ready", ne soyons pas trop exigeants avec la petite machine grise.



Mine de rien, cette jolie petite suite traverse relativement bien les annes. Du bon boulot, propre et efficace. Le plaisir vient sans attendre et la frnsie se dverse sur la manette trs naturellement. Soyons audacieux et osons dire qu'il s'agit d'un bon jeu multijoueur. Avec certaines limites cependant, l'affrontement direct n'tant pas possible. Ceci tant, reste le plaisir de pourrir les chronomtres de son compagnon en riant de lui l'index narquois (en sang, certes) point vers lui. On peut de faon gale relancer le jeu pour 5 minutes afin de faire le zozo au plongeon acrobatique ou partir dans un championnat entier afin de devenir, l'espace d'un tableau en 16 couleurs, la gloire de sa nation, le triomphe du muscle sur la chair molle et la sale petite figure arrogante de cet excrment de Giovanni.



Tant que nous y sommes, vous serez probablement intresss de savoir ce qu'est devenue la petite Valrie. Rien de bien transcendant, somme toute. Elle a pris 15 kilos, a fait une cole de commerce et s'est faite sauter par la moiti de la promotion lors d'un sjour Dublin. Tiens, elle s'en serait probablement mieux sortie si elle avait accept de jouer Dr. Mario avec vous les mercredi aprs-midi. Vae Victis.


Le point de vue de César Ramos :
Vendu l'poque par pack de douze, rclamer au prix d'une bire bon march.