C'est bon, c'est gras, on en reprendra.
Star Wars
JVC - 1991
Collector par Ham Tyler

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Ha ! Lpoque o fallait lutter pour finir un jeu ! Moui Ctait en 1991 A cette poque, on achetait un et un seul jeu pendant une longue priode et il devenait votre bte noire, le challenge, ctait la cartouche qui vous dvisageait lorsque vous la regardiez du coin de lil une fois rentr dans votre chambre. Alors forcment, il se formait comme une sorte de complicit entre ce jeu et vous. Vous appreniez dompter le personnage et chaque pige, et il vous livrait ses petits secrets en change et vous faisait ressentir des moments de frissons, de peine, et aussi de bravoure. Moui Ctait bien en 1991 Et dire que jy jouais il y a de a 18 ans !!!!

18 ans alors forcment jai la larme lil (chuuuut, ne le dites personne, Ham Tyler ne pleure jamais mais l, cest pour la bonne cause).

Parce que l franchement, je vais vous parler dun mythe. Pas parce quil vous tape direct dans lil, mais parce que cest le genre de jeu plus tu y joues, plus tu lui trouves du charme .

Jtais en CE1. Mon cousin Donovan (je lappelle comme a pour garder sa confidentialit) avait conomis toutes ses richesses pour se faire plaisir juste aprs ftes de fin danne. Il me voit quelques jours plus tard :

- Jai Star Wars ! Jlai achet 400 francs.
- Quoi ?! Cest trop cher ! Fais voir le jeu ? Woaaa (je contemplais la trs belle boite) Il a lair trop bien.
- Ouai il est mortel. Viens, on y joue ?
- Ok super ! .


La jaquette du jeu une pure merveille devenue un collector.




Oulalala le dbut du jeu sannonce prometteur : LucasFilm GAMES. Si la marque de fabrique de Georges Lucas sassocie llaboration dun jeu, cest forcment attrayant pour la suite. En effet, on a le droit une scne dintroduction qui suit celle du film avec le croiseur interstellaire au dessus de la plante Tatooine qui attaque la rbellion, ainsi que de trs gros efforts graphiques pour prsenter les personnages : C3-PO ma marqu.



Et on commence. Vu de haut on peut diriger le Land speeder sur le dsert de Tatooine. Pour le premier niveau, on ne peut diriger le vaisseau car la grotte bleue est un passage oblig pour se faire la main. L, on se retrouve sur une vue plus habituelle, cest--dire en vue de plate-forme. Mr. Luke sait avancer gauche et droite, se baisser, sauter, courir, et tirer. Il est trs bien dessin pour lpoque, et on le reconnat demble.



Parlons-en des graphismes : les monstres et sprites de nos hros sont bien dtaills. On assiste une qute graphique de la ralit , vous savez celle qui soppose au coloriage feutre ? Je mexplique : le design se rapproche plus dun film en jouant avec les ombres, les teintes, et les reliefs. Ce type de design se trouve par exemple dans des jeux tels que Street Fighter II sur SNES. En gros, on vite un coloriage plan en 2D, plus proche du dessin-anim du genre Street Fighter Alpha. Et donc cest beau car a colle lesprit de luvre cinmatographique. Les dcors dchirent, on se dira juste (et cest loin dtre un chipotage ou une reproche) que les grottes de Tatooine se ressemblent la diffrence prs que chacune possde une couleur prdominante. Ceux de la Death Star ou de Mos Eisley sont hyper dtaills, et les maps sont libres dexploration.



Lanimation est fluide, il faut voir notre hros effectuer ses tches, on samuse mme faire des crochets gauche-droite pour faire apparatre de la poussire sur le sol. Il prend du temps freiner aprs une course (pendant laquelle dailleurs, il range son light saber), glisse si la vitesse prend de lampleur, et surtout il reste trs maniable et rpond au doigt et lil. Un dtail qui a son importance : si vous tombez de haut, suivant la distance, vous vous blessez ou mourrez. Dailleurs le bruit et lanimation tremblement limpact de la chute passent trs bien, je veux dire que pour un jeu NES, on a vraiment limpression de scraser comme une crpe. Finalement ce procd tait lanctre de la manette vibration, et le succs tait russi.



Un dtail qui a son importance (non tu ne relis pas la mme phrase, je me rpte cest tout) : le sabre laser est une arme avec laquelle on peut se sortir de situations trs dlicates ! Par exemple, l comme a, scnario de ouf : si vous tombez sur un des types qui ne peuvent tre tranchs par cette arme, vous allez bondir violemment, mais vous pourrez vous contrler un court instant durant le saut ! Donc si vous tombez de haut et que vous vous dirigez droit vers un foss, et que lun de ces types est l, frappez-le au moment opportun et vous vous sortirez in extremis dune situation de malade. Dans le cas contraire, si y a pas un de ces types, la force ne sait pas faire : vous vous craserez littralement tel un morceau de bois putride jet dune force sans gard la lgitimit de son usage sur un rocher o sclatent violemment les vagues, un soir de pleine lune.



Un dtail qui a son importance (acte 3) : le mme sabre laser, hormis la beaut quil anime quand il fait sombre autour, peut vous sauver la vie face un ennemi qui vous tire dessus ! Ouai, il pare les tirs de Stormtroopers et autres opposants mais avec parcimonie, c'est--dire que vous restez vulnrables le temps de ramener le sabre vers vous encore une fois. Une sorte de Parry la Street Fighter III 3rd strike, version NES et avec le bouton B. Pour rsumer le gameplay et les dtails, on nous gte franchement l ! Et si vous matrisez toutes les arcanes des armes et mouvements, vous allez vous clater, et mme vous prendre facilement pour les personnages.



On explore ainsi le dsert et ses diverses grottes pour retrouver nos personnages cls (R2-D2, Obi-One Kenobi, Han Solo) puis des boucliers qui serviront plus tard, au moment de votre escapade dans le champ dastrodes. Au cour du jeu, vous aurez le choix de reprsenter Luke Skywalker qui peut accumuler jusqu sept vies, qui est rapide et qui a lavantage de changer 2 fois darmes (blaster plus puissant et le sabre laser). Puis vient la star du jeu pour moi, quon prend plaisir manipuler par sa prestance tout en le bichonnant cause de sa raret de vies disponibles : Han Solo, le beau gosse, lhomme de la situation qui donne limpression dtre plus lourd mais bien plus puissant avec son arme. Son thme met leau la bouche, on sen lche les babines avant de commencer le jouer.



Enfin, la dernire personne contrlable est la princesse Leia, plus faible mais qui lavantage davoir un saut bien plus haut que ses amis (elle se rvle indispensable dans le passage du grand foss dans le niveau du dernier hangar de la Death Star). A noter que les deux derniers personnages ne peuvent tre ressuscits que 5 fois par Obi-One Kenobi. Cest son principal avantage et pas des moindres. Ouai, le vieux ne sert pas rien ! Quant R2-D2, il est trs utile une fois arriv dans la Death Star puisquil permet de rcuprer les plans de ltoile de la mort dans la salle dordinateurs. Il se rvle aussi un atout de taille lors de la bataille en X-Wing. C3-PO, lui, reste un conseiller banal. Avec lui, y a des trous dans leau.



Les mchants sont calqus sur le film, donc Jawas et autres Stormtroopers sont au rendez-vous, hormis quelques dlires des programmeurs. Je msuis tap des barres sur les rats de Tatooine ! Encore plus sur les mouches taille humaine : lpoque, mon dfi dans la grotte Kenobi, ctait de faire tout le niveau entier sans se faire toucher par lune dentre-elles et de les attendre toutes dun coup dans un coin. Rflexes garantis ! aprs y a les dmons chelou. La jrigole plus. Comment javais peur deux ! Avec la grotte rougetre genre tu vas crever de panique, sauf si je te plante avant avec ma fourche . En plus, ds quils apparaissent sur lcran, ils tapent une pointe dun coup et sils vous touchent, cest fini. Sans le sabre laser, cest difficile de les tuer, moins de tirer toutes les 1/10 secondes pour une rafale digne de ce nom.



Niveau sonore, a en jette ! La musique dintro est respecte, il y a des effets dchos. Le reste des musique se fait par thmes : le thme de Tatooine, le thme des grottes, le thme du hangar, de la Death Star, etc. Celui de la Cantina Mos Eisley est tout bonnement mmorable, la hauteur du film. Mais alors les thmes des squences en 3D sont styls ! Ha celui du champ dastrodes, une pure merveille, on plonge dans le jeu et on se prend pour Han Solo. Celui de la scne de tirs dans le mme Millenium Falcon est magnifique et vous passerez un moment prenant !



Car cest a le vrai intrt du jeu, il retrace le film. Le succs du film tant bas sur le fait quon dcouvre des mondes diffrents, et quon va de la terre lespace, en passant par une base sous la forme dune toile, sans parler des intrigues qui compltent le tout. L cest pareil : le jeu nous impose le scnario du film et on alterne ainsi, vu du dessus, vue en plate-forme, et vue 3D . Rsultat, on na pas le temps de sennuyer ! Surtout lorsque lon sait quil y a un Final percent completion qui nous attend la fin : en gros, on nous propose de terminer le jeu sans obligatoirement tout explorer, mais la classe cest de le finir avec toutes les qutes compltes, c'est--dire 100%. Cest rare quun jeu intrigue impose prenne autant de flexibilit et de bon sens tout en respectant la trame scnaristique.



Seul regret de jeunesse, et pas des moindres : on ne peut pas manipuler Obi-Wan Kenobi, et on ne rencontre jamais Chewie, ni Darth Vador. Mais avec le recul, cest pas si mal, puisque dans le film, ce dernier ne meurt pas, pourquoi le battre ou bien le faire fuir dans un jeu sil ny a pas de victoire dfinitive ? Et puis de toute faon, plus on avance dans le jeu et plus il devient prenant, mme sans ces deux personnages manquants.



La fin nous met dans lespace bord du X-Wing ! Et surtout R2-D2 qui est notre alli principal puisquil restaure le bouclier du vaisseau par phases priodiques. Cette dernire partie du jeu, oriente shootem up, teste nos rflexes et notre prcision, et plus spcialement le dernier niveau qui nous met rude preuve puisquil faut semer les Ties-Fighters avant de torpiller la Death Star ! Nan l franchement on tient quelque chose. Bien meilleur que The Empire Strikes Back sur la mme console (o le scnario nest pas forcment respect, notamment quand vous battez Darth Vador, puis quil tombe dans le racteur de la cit des nuages normal. Les programmeurs nont pas vu le film ?). En tout cas, ce la ne risque pas darriver notre petit Star Wars sur NES ! Justifiez la version 1977 du film avec Han Solo qui tire toujours le premier sur Greedo !



Assez difficile pour le finir, mais assez de continues pour relever le dfi, on revient dessus comme quand on se repasse le DVD ou que le chef-duvre est rediffus de nouveau au cinma : autant dire que cest une valeur sre chaque fois. Si vous navez jamais jou cet opus, jetez-vous dessus ! Laction, ladresse, et laventure sont au rendez-vous dans un jeu digne du film.

Le point de vue de César Ramos :
Courant et bas prix. Mme dans une galaxie lointaine, trs lointaine.