Par les ralisateurs de Blanche-Neige et Lgitime Dfonce.
Popeye
Nintendo - 1983
I'm not Popeye the Sailor Moon par Fungus

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
La vie est une tartine de merde, le plus dur c'est de la chier, nous disait le pote. Quoique. Il arrive qu'un timide mais dtermin rayon de soleil perce cette couche nuageuse gristre qu'est notre quotidien de contribuables moyens. Et cette douce chaleur, c'est parfois [NES Pas ?] qui nous l'apporte. Soit bnie, douce source calorique des Internets. Prenez ce test par exemple. Une belle histoire qui prouve qu'en dpit de la crise financire et de Benjamin Castaldi, il est encore possible d'avoir foi en l'Homme et que la solidarit entre les peuples n'est pas encore un vain mot. Une larme d'motion perlerait presque sur ma joue d'adonis si je n'crivais pas cette critique dans une terne laverie automatique avec de vulgaires reprsentants de la plbe comme vis vis. Mais l'histoire n'est pas moins belle pour autant.



Une histoire qui commence un tt matin d'hiver, juste aprs mon lever, vers 11h30. Bravant la morosit et la peinture dfraichie du couloir de mon immeuble, je vais chercher mon courrier. N'attendant rien d'autre de l'austre boite mtallique que des prospectus vendant les merveilles du monde occidental, des factures EDF et les habituelles menaces de mort, j'ouvre la porte avec un billement mou. Et c'est ce moment prcis qu'il m'apparut : beau, grand, le regard doux et irradiant de lumire. Aprs une poigne de secondes, il s'avra que ce n'tait qu'un employ d'EDF mal ras qui venait relever les compteurs et qui tait contrejour dans l'embrasure de la porte. J'ouvre finalement la boite aux lettres et entre deux cadavres de lapins dposs par les gitans du quartier, je vois une trange enveloppe bulles. Hum. Elle pse son poids. Je regarde l'expditeur : "shipped from Meaux, Seine-et-Marne". Hum. Ma curiosit monte d'un cran. Fbrile, j'ouvre et dcouvre deux jeux NES me tendant les bras - ceci est une mtaphore. Aprs quelques secondes de rflexion pour tenter de trouver une explication logique tout ceci, c'est l'illumination : l'employ des compteurs vient de ressortir. Puis me vint finalement la rponse : ce ne peut tre l'oeuvre que d'un seul homme, le preux Wonderpanzer. Wonderpanzer, l'homme qui prpare des cocktails bass sur une veille recette allemande utilise pour le gaz moutarde. Et qui m'envoie deux jeux NES, comme a l'improviste, sans que je lui ai demand quoi que ce soit. J'ai donc dans les mains Chip'n Dale et Popeye, ainsi qu'une allchante promotion sur les laves-linge chez Conforama. [NES Pas ?], c'est aussi a.



Popeye. Le marin au visage ravag par la vigueur des embruns et le tabac bon march. Le personnage dont la voix donnait l'impression qu'il mangeait un canard vivant au petit djeuner. Et qui entretenait un bguin pour une Olive qui pourrait parfaitement tre un travelo grossirement maquill. Viens se greffer ce petit duo une sorte de gros singe engonc dans un costume de capitaine et dcid ravir la vertu de l'espce de porte-manteaux susnomme. Voici la recette pour la plus formidable publicit pour l'industrie des producteurs d'pinards en conserve. Et qui passe la moulinette du pixel au tournant des annes 80.



L'adaptation de ce dessin anim sur NES, c'est une galipette vers une autre poque. L'poque de l'imprialisme de l'arcade dans le monde vidoludique. Les cabinets gloutons en petites monnaie rgnaient en matres et donnaient le la et la plupart des autres notes dans le secteur de l'amusement sur cran cathodique. Par consquent, ce qui cartonne dans les salles enfumes et sentant la bire de table est rapidement transpos dans nos foyers, par le biais de cartouches remplies de bits et de bonheur. Et un style de jeu qui s'en ressent. Car l'arcade, c'est la cantine d'entreprise du jeu vido : simple, direct, cherchant avant tout l'efficacit. Du coup, le principe de ce Popeye ne casse pas trois briques un canard. Chaque tableau suit le mme axe : Olive est perche dans un coin de l'cran et vous balance des items que vous devrez rcuprer dans leur intgralit pour passer au tableau suivant. Cruelle ralit du monde du jeu vido, les choses ne sont pas aussi simples puisque l'ignoble barbu viendra tenter de vous empcher de batifoler avec l'autre trumeau. S'en suit donc un chass-crois qui faisait le bonheur du public qui s'en tapait sur les cuisses dans les annes 40. Trois dcors et retour la case dpart. Hmm hmm, je vois. Le ludisme des origines : la bte course au point, le scoring de bas tage. Une rsurgence des bas instincts, o l'homme ne se rsume qu' une suite de contractions musculaires prdfinies qui se rptent en une sarabande infernale. Les niveaux s'enchanent, avec une difficult supplmentaire chaque cycle. Ajoutez cela les incontournables pinards pour botter le fion de l'espce de Bud Spencer alcoolique, des lments du dcor utilisables comme vague moyen de dfense et basta.



Cot technique, le jeu nous ramne au temps des ages farouches de la console. 1982, pensez-donc. Je n'tais peine qu'un clair lubrique dans l'oeil de mon pre lorsque le titre est sorti en arcade. On est donc ici face une version console qui se tire encore la bourre avec la Colecovision. Par consquent, c'est du pixel par pack de 12, du fond noir et du minimum syndical pour l'animation. Mme sanction pour l'environnement sonore : quelques misrables ppiements synthtiques et les mlodies concdes aprs passage par la case droits d'auteur. Une autre poque vous dis-je. Et la maniabilit est l'avenant : du modeste en rougir. Le champ d'action est rduit sa portion congrue. On est tout de suite dans le bain, sans presque avoir eu le temps de quitter son caleon. Quand je pense aux jeux actuels dont la premire demie-heure est accapare par une cinmatique ronflante et un didacticiel pompeux, je pouffe discrtement et me reprends un Raider.



Aprs avoir enchain quelques marathons du score, j'teins ma console avec un petit sourire. Je repose avec douceur la coque de plastique nu sur mon tagre babioles oldies. Il y a peu de chances qu'il s'engouffre nouveau dans ma NES d'amour dans un futur proche. Elle aura droit sa petite tape amicale de temps autre, histoire de lui retirer sa robe de poussire. Mais elle est l, une place qui lui revient de droit, telle une modeste brique dans le mur de l'histoire de la console. Ne serait-ce que pour prouver que les jeux NES n'ont pas tout de suite t aussi spectaculaires qu'un Kirby's Adventures ou un Megaman. Et puis c'est un cadeau. Tiens, a m'a donne envie de reboire une gorge du dfoliant orangetre de l'ami Wonder en son honneur.
Le point de vue de César Ramos :
Si peu onreux qu'il pourrait apparaitre spontanment dans votre collection.