Le site avec une chaussure noire.
Earthbound
Nintendo - 1994
Le jour o j'ai sauv le monde par Z-Master

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Je men souviens comme si ctait hier. Ctait un 9 Fvrier. Vers 16h. Il faisait assez chaud malgr la date. Jtais seul devant mon ordinateur, un pad dans les mains. Devant moi, ctait la fin du jeu. Ce fut un grand moment de vide dans ma tte, un nant infini. Puis comme un tourbillon dmotions, un big bang. Javais envie de pleurer, mais je ne pleurais pas. Javais envie de hurler de joie, mais je ne hurlais pas. Cest ce genre de moment qui laisse comme une forte trace dans notre esprit, un souvenir profond.



Je commence par la fin de laventure, mais comment tout cela a commenc dabord ? Et bien allons-y. EarthBound, vous connaissez plus ou moins. Jai dcouvert, comme pas mal deuropens, ce jeu par hasard sur Super Smash Bros Melee. Oui, vous savez Ness, le petit bonhomme avec une casquette et une batte de base-ball ? Bah cest le jeu do il est tir, tout bonnement. norme succs au Japon (do la prsence de Ness), succs assez moyen aux US, et ce jeu nest tout simplement pas arriv sur nos lointaines contres. Do difficult pour le dgoter. Et mon ge, on pensait mulation avant de penser Ebay. Donc je me procurai la ROM dEarthbound sur SNES. videmment, ce moment l, je ne savais pas exactement quoi jallais jouer.



Logo. Encore Logo. Encore. Musique style parasite radio, et image style parasite tl. Diantre, fichtre et sapristi, mon jeu ne marche pas. Voila, jai mis assez de temps avant de me rendre compte que ctait pas un bug, mais bel et bien le dbut du jeu. La patience est la cl vers tous les chemins disait le moine chinois. Quel naf je fus, alala. Ca ne fait rien, reprenons.



Bon, il se passe quoi aprs hein ? Bah on a une belle image trs post-apocalyptique avec des OVNIS qui dvastent une ville avec un gros titre : THE WAR AGAINST GIYGAS . On frmit davance. Pour rien, car ce qui suit est beaucoup plus gentillet. Et on va longtemps se demander le pourquoi de cet intro. En fait on la revoit un peu la fin, mais bon.

Bon cran titre, musique pique, on choisit un fichier. Et l, on choisit les noms. Pas un, LES noms. Avec au fond une musique entranante. On vous montre 4 bonshommes susceptibles dtre les hros du jeu, on leur trouve un nom. De prfrence pas idiots. Pour ce test, jutiliserais les noms par dfauts, savoir Ness, Paula, Jeff, et Poo. On dmarrera juste avec Ness, les autres viennent aprs. Chose un peu plus inhabituelle dans un RPG (Car il sagit dun RPG), on nous demande aussi ton plat cuisin favori, et ta chose favorite (Je sens venir les amateurs dhumour fin). Une fois les formalits, cest parti ! Donc voix digitalise : WAOH !



Intro. La vraie cette fois. Et profitez-en car les cinmatiques dans ce jeu se comptent sur les doigts dun manchot. On situe lhistoire. a se passe en 199X (Ou), Onett, petite ville situe dans Eagleland, dans la maison de Ness. Cest la nuit, Ness dort. Jusque l tout va bien. Un grand bruit ml une forte secousse le rveille. Ae. Que sest-il pass ? A vous de le savoir ! Ness sort de sa maison et part laventure



Ou presque. Car sa mre, aprs avoir lanc sa rplique cinglante, vous dit daller dabord vous habillez. Ben oui, un hros en pyjama, ca le fait pas trop. Bon, vous voila avec votre sac, votre casquette et votre batte de base-ball, en avant pour laventure !

Bon, dehors, des flics extnus de partout. On vous parle dune mtorite qui sest est crase. Arriv en haut de la colline, on vous bloque laccs la mtorite. Sur place, il y a votre voisin Pokey, qui dit quil te dira tout le lendemain sur laffaire de la mtorite. Soit. Vous repartez vous coucher. (Tu parles dun hros !) Mais plus tard dans la nuit Pokey frappe votre porte, et vous explique que les Sharks, les racailles locales, se sont mls cet affaire et que dans les ngociations, Pokey a perdu son frre Picky. Bon, cest reparti pour un tour.



Arriv la mtorite, vous retrouvez Picky, qui explique que cest plutt Pokey qui sest enfuit comme un trouillard. Tiens donc. Vous repartez, quand soudain un drle de bruit surgit, celui dune abeille qui vole. Un raie de lumire sort de la mtorite et soudain apparaitUne abeille. Qui parle. Qui vient du futur. Elle vous explique que dans le futur, tout est dvastation. Un extraterrestre nomm Giygas domine le monde dans la peur et la souffrance. Mais quune prophtie ancienne dit que 3 garons et une fille sauverons le monde de son funeste destin. Tu es le premier garon, bien sr. Mais pour avoir assez de puissance, tu dois tunir avec les pouvoirs de la Terre, et pour cela aller 8 endroits diffrents du globe et rcolter dans chaque endroit une mlodie. Cest parti mon kiki.



Jentends dj les kvins dire : Ouaip super, le RPG bien classique avec les combats la Pokmon . Eux peuvent partir. Si vous ntes pas tombs sous le charme de cet intro loufoque, je ne peux rien pour vous. Certes, le scnario peut paratre classique. Mais jy reviendrais plus tard. Les combats sont peut tre la Pokmon. Ok. Dailleurs Pokmon a repomp sur EB, mais a cest une autre histoire. Bon, nous sommes dans un RPG, alors parlons des combats.



Les combats au dbut ne sont pas passionnants. On pourra nanmoins saluer labsence de combats alatoires, les ennemis se voient sur la carte, et peuvent tre esquivs. Joie.

Ensuite, les premiers combats sont mous. Attaquer, attaquer, attaquer. Mention spciale en revanche aux musiques et aux arrires plans psychdliques. Mais notre petit Ness na pas que sa batte de base-ball, en gagnant des niveaux, il peut gagner des pouvoirs PSI ! Et ses pouvoirs, bien utiliss, rajoute une bonne pointe de stratgie au combat.

Les combats ont aussi un gros facteur stress : les HP qui dfilent. En gros, vous pouvez prendre une attaque mortelle, vous verrez vos HP dfiler jusquau zro fatidique. Mais pendant quils dfilent, vous pouvez agir ! Soit en mangeant un peu de nourriture ou en faisant un PSI Lifeup, ou encore en donnant le coup final votre adversaire, et ainsi survivre. Nombreux seront les combats qui se remporteront sur le fil du rasoir, en frlant le Game Over de prs.

Quand au leveling, il est prsent surtout au dbut du jeu, mais ds que les autres personnages vous rejoignent, ca glisse comme sur du beurre.

On regrettera aussi un inventaire trop bordlique, qui s'il est bien utilis se rvle un alli de taille. Mais les joueurs qui ont des couilles comme moi auront tendance se fier surtout aux pouvoirs PSI.



Mais Earthbound, ce nest pas seulement des combats, cest avant tout un univers. Et contrairement aux RPG ou Zelda moyen, lunivers ne sexplore pas de la manire Overworld-village-donjon . Bien au contraire, a part dans tous les sens. On commencera explorer gentiment les villes, puis au passage on ira dans la Saturn Valley, puis on va passer dans un dsert, puis dans un village enneig, etc etc.

Les 8 mlodies sattrapent quasiment en parallle de lhistoire, il nest pas tout le temps ncessaire den rcuprer une pour faire avancer le jeu. Ainsi on sera amen en louper pas mal.

Pour introduire un nouveau personnage, on ira mme jusqu' lincarner part et partir avec lui dun endroit totalement diffrent. Tout bonnement gnial.



Lunivers est assez exceptionnel. Comme vous pouvez vous en douter, ca na rien voir avec les RPG mdivaux classiques. Certains endroits sont assez surprenants, voir normment surprenants. A vrai dire on se demande parfois si le jeu na pas t dvelopp sous ecstazy (NDLR : Euh non j'tais Bangkok au moment du dveloppement) tellement certains passages sont dlirants. Lunivers nest pas quurbain, on ira dans les dserts et les montagnes aussi.

On notera galement le bon humour du jeu, les dialogues de PNJ excellents, ainsi que des rpliques cultes. On apprciera aussi les nombreuses rfrences 70s caches dans le jeu, principalement aux Beatles.

Parlons galement des musiques, avec des genres divers et varis, elles donneront le ton tout au long du jeu. Elles sont sublimes, voila tout. Elles font parti des meilleures musiques de jeux vido mon got.

Mais qu'en est-il du scnario ? Est-il dvelopp au fur et mesure du jeu ? Oh que oui. Cest bien simple, un rebondissement par partie. Lintrigue se rvle gentiment au dbut, on navigue de ville en ville, on samuse. Puis lobjectif final se dvoile peu peu, on commence bien sy diriger. A partir de la 2me moiti pour tre prcis. A ce moment l, jai commenc avoir un peu peur. En effet, on na aucune ide de ce qui nous attend.



Puis a arrive. On part combattre Giygas.

Bon, arrtons-nous un instant. Dans beaucoup de jeux, vous devez sauver le monde, bien vrai ? Le hros, sa destine, botter le cul du mchant, tout ca. Au final, pour vous, gamer comptent que vous tes, vous avez sauv le monde plusieurs fois. Bien. Avez-vous vraiment eu dj limpression davoir sauv le monde ? Non. Bien videmment, car comme toujours, le hros est plus puissant que le mchant et le bien lemporte toujours la fin. Cest vident. Pourtant, dans EarthBound, jai rellement dout de moi. Arriv au lieu final, jtais terroris, jentendais mon cur battre. Javais devant moi le mal incarn, javais peur. Vers la fin, tout est fait pour vous dstabiliser, et cest diablement russi. Tout le reste du jeu ntait quune prparation cette finalit, maintenant que vous tes entr dans le jeu, vous ne pouvez plus en ressortir. Et cest pour ca que vous avez peur. Vous sentez le poids du monde sur vos paules.

Bien sr, je ne le nierais pas, vous russissez. Mais la fin, cest comme si vous venez de sauver rellement le monde. Vous savez maintenant ce que cela reprsente.

Si un jour vous croisez quelquun qui a fini EarthBound, sachez que cest un hros, il a sauv le monde.
Le point de vue de César Ramos :
Relativement rare, et surtout terriblement recherch, donc trop cher.