Le site qui les actrices porno osent tout juste faire la bise.
Dragonball Z Super Butoden
Bandai - 1993
Un bon jeu pour attards par Kazend

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
La situation commence devenir ingrable, force de m'attaquer au moindre jeu Dragonball Z existant, je finis par ne plus avoir la moindre ide de comment introduire mes critiques.
Je pourrai trs bien plier l'affaire en dclarant que DBZ Super Butoden n'est qu'un jeu de combat mdiocre dont le seul intrt aurait t de reposer sur la licence si ses suites n'avaient pas tes moins bourrues, seulement je vais essayer de tourner la chose autrement et tant pis pour le Pullitzer.

Je me rappelle trs bien, a devait tre en 1996, mon voisin s'tait fait prter une Super Nintendo et un tas de jeu par une connaissance qui comptait s'en sparer. A l'poque, j'tais en CP Beauvais, l'cole Victor Duruy et ma conception d'un idal de vie se rsumait quelque chose de bien simple : une Super Nintendo. J'tais un enfant misrable et maltrait par mes parents, point de consoles de jeux vido, je n'avais que l'ordinateur sur Windows 3.0 avec Heretic, Descent, Battle Chess et Cosmo's Adventure, mais comme on dit souvent qu'il faut souffrir pour tre beau, j'ai dcid de prendre sur moi.

Bref, ce voisin venait d'avoir une Super Nintendo et encore plus qu'avant, j'allais chez lui presque tous les soirs aprs l'cole. Je pourrais un jour publier mes mmoires seulement partir de mes expriences vidoludiques (comme quand en CM2, j'ai profit d'un peu de brouhaha en classe pour demander la fille dont j'tais amoureux, l'autre bout de la classe, o elle en tait dans Link's Awakening et si elle avait excalibur, persuad que cette pe existait dans cette version, que ma question tait pertinente et qu'elle deviendrait folle de moi au lieu de m'adresser un regard dubitatif avant de se retourner) mais l n'est pas le sujet, aussi je passerai vite sur la dcouverte au mme moment de Mr Nutz, Super Metroid et Mario All-star pour aborder LA cartouche qui nous vendait du rve dans ce sac plastique Super U.

Dragonball Z.

Mes grands cousins m'avaient dj corrompu en me faisant lire des tomes de cette dition si rpandue l'poque des kiosques, je dcouvrais l'histoire avec l'affrontement contre le terrible Freezer et c'tait bien suffisant pour faire naitre en moi en violent dsir du moindre produit estampill DragonBall, la grande dtresse de mes parents.



A peine basculions-nous l'interrupteur sur On qu'une trange tirade nous captivait, je venais d'entendre la premire phrase en japonais de ma vie.
OS BOLAGOKU ISTUYA BUYIKGNA
Ouverture en fondu, Krilin et Sangoku enfants en compagnie de leur matre Tortue Gniale, je ne connaissait finalement aucun de ces personnages, un bref diaporama rsumant l'histoire de Dragonball jusqu' la dfaite du Dmon Piccolo et soudain, le jeu.

Sangoku face Piccolo, les choses devenaient srieuses avant mme d'avoir lanc une partie et c'est avec une fbrilit certaine que nous nous projetions dans l'univers de Dragon Ball Z.
Ce qui est formidable, c'est qu'on n'envisageait mme pas le jeu comme un titre de baston comme un Street Fighter 2 et d'ailleurs, on n'y jouait qu'en solo (d'ailleurs, il aura aussi fallu un certain temps pour que les joueurs s'intressent la possibilit de jouer Street 2 en versus, vous pourrez raconter a votre prof d'histoire, ce sera toujours mieux que la fois o vous avez affirm que Hong Kong tait un singe gant).

On drouillait Piccolo comme si il ne s'agissait que d'une formalit alors que nous n'avions mme pas conscience qu'il tait possible d'effectuer des manipulations conduisant des attaques spciales.

J'ai d'ailleurs ce souvenir imprissable de moi, sous les yeux bahis de mes voisins, en train de remporter l'affrontement sur un double KO. C'tait une situation absolument indite et nous n'en revenions pas, et chaque fois qu'un double KO se produit dans une partie de Street 4 ou de King of Fighters, il y a quelque part en moi une sorte de rmanence de cet instant (qui me fait perdre le second round).



Suite ce combat, c'tait au tour de Vgta. Je remarque certains lecteurs assidus de la srie s'trangler au fond de la salle, je vous prierai de faire preuve d'un peu d'indulgence, sans quoi vous passez au tableau et vous l'affrontez seul, manette en main et nu avec interdiction de faire un kamehameha.

Dcouverte amusante, il tait possible de se battre avec l'adversaire que nous venions de vaincre, mais que ce soit avec Sangoku ou Piccolo, impossible de venir bout du Prince des Guerriers de l'Espace. Sa simple prsence sur l'aire de combat nous terrorisait, son animation de dbut de round nous avait tellement impression que j'entend encore moins voisin murmurer le souffle coup "waaah, il fait trembler la terre...", il nous en fallait peu, nous tions l'innocence et la navet incarnes, rien ne laissait alors penser que nous finirions chmeurs. Bref, recentrons, voulez-vous.
Bourrer les boutons ne nous tait plus d'aucune aide et il nous fallait alors tudier le match-up, plucher la framedata et faire du training pour russir les combos. Non je plaisante, en vrai on en a chi quelques botes de conserve, et mme quand j'ai revu mes cousins pour leur demander comment faire un kamehameha, j'ai t incapable de redcrire la manipulation d'une attaque qui aurait pu se montrer salvatrice.



J'tais le plus jeune du lot et comme je ne suis pas un hros de shnen et encore moins fils de, je ne pouvais pas tre le hros de la soire une seconde fois aprs cette tincelante victoire contre Piccolo et il me fallait alors placer tous mes espoirs dans le talent du grand frre du voisin. Ce ft laborieux aussi, mais ce n'tait rien en comparaison de l'affrontement contre Freezer qui nous attendait alors.

Si on pouvait couronner le roi des fils de putes, je proposerai Freezer, cette misrable souris sans queue, tel que le dfinissait navement un autre copain l'poque, cette infme raclure de l'espace qui a os tuer Krilin comme le dernier enculs.



Depuis, plus rien. De dpit, nous nous tions rabbatus sur d'autres jeux et puis j'ai quitt Beauvais pour un village voisin, Crvecoeur le Grand et je n'ai jamais su si Freezer avait fini par tre vaincu de la main de mes voisins.
Mes souvenirs taient tout ce qui me restait du jeu et ce n'est que bien plus tard, lorsque que mon fameux cousin m'a offert sa Super Nintendo et que je me suis replong dans le retro que j'ai fait de Dragonball Z Super Butoden mon premier achat. Dans un Cash Beauvaisien, 10, je m'en rappelle, je ne savais mme pas quel pisode je venais d'acheter avant de l'essayer en rentrant chez moi.

Horreur, les sprites sont grossiers, Sangoku, Piccolo et Vgta dforms, ma relative dception me mne alors rapidement une certaine forme de pragmatisme : allez, ok, le jeu a trop vieilli, il conservera une place dans mon coeur mais les autres sont mieux, passons autre chose.
Et ce n'est que trs rcemment que je me suis rendu compte d'une chose : Si ma navet d'antan m'avait laiss apprcier la mdiocrit d'un tel titre, mes exigences d'adolescent et ma prise de recul d'alors ne m'avait pas pour autant permis un avis vraiment valable sur cette affaire.



Oui, ce Super Butoden est dpass, oui, dj l'poque a faisait un peu tiep' face Street 2 et oui ses deux suites sont bien plus russies alors qu'elles-mme ne restent que de trs moyens jeux de baston (et un petit tas de crottes de nez pour quelqu'un qui n'aime pas Dragon Ball).
Mais rcemment, je me suis dit qu'il avait mieux dire et qu'il y avait peut-tre plus de choses sauver de ce jeu que prvu. Si vous voulez, personne n'aime ce jeu cause de ses suites. Malgr tous ses dfauts, Hyper Dimension reste le jeu DBZ le plus abouti de sa gnration et il fait armes gales dans le coeur des fans avec DBZ Butoden 2 grce un mode histoire qu'il tait le seul avoir. Super Butoden n'tait qu'un brouillon pour ses trois suites et cela rend bien souvent les critiques assez expditives son sujet.



Un Jeu Vido reste un produit trs complexe dfinir et les motions qu'il suscite sont parfois contradictoires et ce pour de multiples raisons, chacun a ses propres sensibilits qui le rendront plus alerte certains aspects du jeu (oui, c'est une faon assez pompeuse de paraphraser "Chacun ses gots, et les gots et les couleurs, et mon cul et gnignigni", mais c'est vraiment une tirade de loser fuyant les dbats). Mais admettons que l'un des plus importants d'entre eux soit la musique, aprs-tout c'est bien l le coeur des hommages les plus souvent rendus aux jeux. Ces musiques, on peut se contenter de s'en rappeler, les fredonner, les siffler, les r-couter, les recrer, les reprendre sa faon, faire des remix metal chier des thmes de Zelda, en faire sa sonnerie de tlphone, bref, la musique pourrait tre la pire angulaire de toute la nostalgie autour des jeux vido. Et bien si j'ai dcid de dvelopper sur Super Butoden plus que la raison du commun des mortels devrait le permettre , c'est parce que je n'arrive pas rejeter le travail accompli sur les musiques du jeu. Et pour cause, on peut attribuer l'ensemble des bande-son des diffrents jeux Dragonball un seul homme : Yamamoto Kenji ( ne pas confondre avec un autre compositeur rpondant au mme patronyme mais ayant lui oeuvr sur les bande-sons sur Super Metroid, Metroid Fusion & Zero Mission puis Metroid Prime 1 & 2)
Celui ci aura dploy tout son ki sur de nombreux jeux licence Dragon Ball Z mais galement sur le dessin anim, tant notamment responsable de l'arrangement du fameux Cha-la Head-Cha-la que je me retiens prsentement de ne pas chanter nu en hurlant (la vido sera prochainement disponible pour les abonns Nes Pas Premium).



L'homme connait donc son boulot et le travail accompli sur la srie des Butoden mrite toute votre attention tant son orientation change chaque pisode, mais dans le cadre de cet article, contentons-nous de Supe Butoden, voulez-vous.

Comme dit plus haut, Super Butoden pourrait presque passer pour un brouillon des pisodes suivants tant il est un peu maladroit bien des gards, que ce soit sur la direction artistique bancale, la physique du jeu pour le moins "flottante" ou les attaques un peu praves, je vous l'accorde. Disons mme franchement que c'tait chier, allez. Rappelons que le jeu est sorti en 1993 et c'est tard quand on pense que la Super Nintendo avait dj trois ans et que tout le monde avait dj jou Street Figther 2. Et en plus, mme avec le recul, sur un plan purement technique c'est assez pauvre musicalement, la Snes tait dj capable de bien mieux deux ans plus tt. Seulement, on n'arrive plus trouver de formules assez originales pour le dire, il ne faut pas s'arrter l'aspect formel (sinon vous ne seriez mme pas n) et en l'occurrence, si ces musiques n'ont pas l'enrobage des plus belles compositions de RPG, elles ont le spirit, elles sont Dragon Ball.



Dj le thme de l'opening du jeu me rend fou, et pas seulement parce que le formidable Square Tune Magician en a fait un excellent remix (Butoden Bounce), mais il s'inscrit dans la veine des rythmes et mlodies des deux gnriques de Dragonball Z : a met une pche de tous les diables et il supplante mon got ceux des Butoden 2 et 3.

Les musiques des combats ne sont pas en reste, celle de l'affrontement contre Piccolo mrite sensiblement les mmes remarques que la musique du menu : Avec de vrais instrument elle aurait parfaitement eu sa place dans le dessin anim alors que techniquement c'est plutt basique, on dissocie l'oreille les trois pistes pour les percussions, la mlodie et les fioritures, un peu comme quand on croque dans un sandwich crudit poulet Leader Price.

C'est d'ailleurs encore plus flagrant avec la suivante, celle de Vgta. Et pourtant, il s'en dgage de la terreur, la peur d'un mec qui dmarre le combat en faisant trembler la plante en gueulant des inepties sur un dragon qui permettrait d'viter la pubert et les quelques notes qui viennent claircir la rythmique initiales dessinent bien l un combat dsespr durant lequel on va en chier quelques briques en kashin. Je pourrai analyser comme a presque tous les autres excellents thmes musicaux du jeu, avec le vocable et la pertinence d'un lycen en option musique mais ce serait l m'terniser alors qu'il me reste encore un point aborder.



Comme je l'avais prcdemment voqu, cet pisode est l'initiateur d'une srie destine rencontrer un succs certain : Du moins, il ne faisait aucun doute que ces produits se vendraient par citernes uniquement grce leur tiquette mais plus que a, il a presque initi un sous-genre du jeu de baston lui seul. C'est con, mais a ne tient qu' une chose : l'cran splitt et les combats ariens. Je ne connais aucun autre jeu de baston ayant eu cette ide l et a en a fait la marque de fabrique des jeux de baston DBZ pendant une sacr priode jusqu' ce que Hyper Dimension vienne balayer tout a avant de poser ses grosses burnes poilues sur la tables en dclarant qu'un peu de gameplay ne ferait pas de mal.

En fait, je suis mme tonn que, compte tenu des moyens techniques limits, les jeux de baston Dragonball aient trouv ds le dbut la meilleure formule (pour l'poque) afin d'adapter les combats de la srie. Hyper Dimension reste le meilleur pisode et le plus abouti, c'est certain, mais en privant le gameplay de la notion d'espace et d'loignement entre les personnages, il a dcid de rcuprer les codes des jeux de baston habituels en oubliant la vitesse des affrontements dans la srie. Oui bon, tout a faut le dire trs vite, surtout quand la troisime chose qui nous vient l'esprit quand on voque ces jeux, aprs les musiques et les kamhamha, reste le fait indniable que c'est particulirement lent.



Bref, avec Super Butoden c'est surtout "l'intention qui compte" et puis son intrt (proportionnel votre indulgence) s'indexe sur la quantit d'amour que vous avez pour l'un de ces trois seuls mangas valable au monde qu'est Dragonball. Super Butoden, c'est un peu ce vieil homme que tout le monde trouve vite fait sympa mais et qu'on envoie l'tablissement Au Dernier Crpuscule alors qu'il a tant raconter. Soyez celui qui fait le dplacement pour l'entendre fredonner le music theme de Piccolo.
Le point de vue de César Ramos :
Commun comme quelqu'un qui sait qui est Sangoku et ce qu'il lui doit, mme si la licence peut parfois en faire gonfler le prix.