"Quand jaurai fini ma vie, je la recommencerai en mode New Game +."
Ocean Beach Volley
Ocean - 1990
Quand le sable devient jouissance par Hebus San

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Mes enfants bonjour.

Suite lenthousiasme dbordant que certains dentre vous (jai les noms) mont tmoign conscutivement mon premier test sur Amiga, jai dcid de remettre le couvert.

Et pour assurer un semblant de cohrence dans lenchanement de mes tests (et donc pour donner lillusion dune structuration raisonne de ma pense)(j'invente des mots et je t'emmerde) cest encore de simulation sportive quon va causer.

Bon en fait ce nest quune monstrueuse concidence mais a fait mieux (et surtout a clipse partiellement lanarchie flagrante du cours de mes ides). Et dabord je fais ce que je veux dans la mesure o cest comme a.



Donc parlons un peu de cette belle simulation de corps huils et sabls quest Ocean Beach Volley. Veuillez tout dabord noter quOcean est ici un faux ami. Il nest point question du Volley des sables ocaniques, mais bien du volley des sables dOcean, la bote de production trs en vogue des annes 85-95. Il y a dailleurs fort parier que les grigous en charge du marketing de lpoque se soient frotts les mains la vue de ce truculent jeu de mot gratuit. Enfin bref.



Nous sommes sur Amiga. Comme je vous lai prcis dans un premier test, les capacits de la bestiole sont folles. Donc on prend les mmes mots et on copie/colle. Patte graphique unique, empreinte sonore inimitable, et tutti quanti.



Pour rentrer dans le vif du sujet rappelons aux crtins les rgles du beach volley : 4 joueurs saffrontent par quipes de deux, spares par un filet tendu 2.43m. Oui, dans le sable cest putridement haut

Chaque quipe dfend un terrain de 8mx8m. Oui, dans le sable cest atrocement grand.

Et normalement les parties se jouent en 21 points. Bon l par souci de nervosit les scores sont ramens 7 points maxi. Et notez bien que point nest besoin des sacro-saints deux points dcart pour lemporter. Le premier 7 gagne le cocotier. Enfin si cest vous. Parce que lordi peut se contenter de jouer la montre vu que pour lui arriver 7 points ou laisser le temps scouler aura la mme finalit : vous la foutre biiiien profond.



Et du temps vous en aurez peu. Il vous faudra mme perdre certains points volontairement pour acclrer un peu la cadence. Les concepteurs du jeu avaient dailleurs anticip les changements radicaux des rgles au volley qui font que tous les points comptent. Dans ce cas il vaut donc mieux recevoir le service pour claquer une bonne grosse attaque qui tche et faire le point plutt que de tenter pniblement de dfendre votre service.



Graphiquement les joueurs sont hyper bien modliss. Amiga oblige, la patte graphique est remarquable et sduira immanquablement tous les retrogamers de la plante. Par contre il faudra vous contenter du mme sprite pour tous les joueurs sur le terrain. Leur seule diffrence rside dans la couleur de leur short. Et encore mais nous aborderons ce curieux point plus loin.

Les terrains sont varis, mais napportent rien au gameplay. Que vous jouiez sur gazon, sable ou terre battue, vous ne remarquerez aucune diffrence.

Le ballon est un joli ballon (et on sen secoue le goupillon) et larbitre nest pas un joli arbitre pour la bonne et simple raison quil ny en a pas. Vous aurez juste droit un coup de sifflet tellement bien rendu quon dirait un coup de sifflet. Voil.



Puisquon parle du son, la musique est excellente, comme souvent sur ce support. Simple, entranante, un soupon rptitive mais sans pour autant crisper. Les voix prsentes sont dailleurs fort agrablement digitalises.



Quant au scnar, enfin si on peut parler de scnar, un manager vient vous trouver et vous propose de participer un tournoi mondial. Point barre. Et vous enchanerez les tapes toujours dans le mme ordre. A la moindre dfaite, cest retour la case dpart. Pas de sauvegarde ou de password, il faudra tout vous enquiller pour mater la squence finale. Est-ce que a en vaut la peine ? Non. Je mexplique.



Autant jadore ce jeu, autant la difficult y est rgle comme une fiente de pigeon sur la 5me de Beethoven : elle fait tche. Jai beau avoir jou moult heures sur ce sympathique "software", comme disent mes amis de Chicago, je nai jamais remarqu que la difficult progressait de match en match. Les dcors changent, la musique change, les couleurs des shorts des mecs en face changent, et basta. A lextrme rigueur, on peut noter une augmentation de la vitesse de dfense des adversaires, mais faut vraiment chercher la petite bte.



Quoi quil en soit, on a tellement le jeu en main quon oublie bien vite ce petit dfaut qui relgue tout de mme Ocean Beach Volley au rang des bons jeux, lui interdisant de fait celui des jeux mythiques de la machine. Avec plus de varit et une difficult mieux dose, on aurait pu atteindre le nirvana, mais non, on se contentera du petit plaisir de lonanisme gourmand. Et ce nest dj pas si mal.

En parlant donanisme, la prise en main est un modle du genre. De la grande poque o il fallait tout grer avec un bouton quoi (les possesseurs de mac doivent normalement compatir, eux qui jouent aux RTS spatiaux avec une souris un seul bouton Ah ah ah, les cons). Bref un bouton pour les rceptions, le mme pour les frappes de balles, le mme pour sauter (en appuyant vers le haut quand mme pur mais logique), idem pour lancer la balle au service, idem pour contrer, etc etc etc

Vous grez le joueur qui a une grosse main pointe sur lui (dailleurs a ne se fait pas ! Comme quoi lducation transparat jusque dans les jeux. tonnant non ?). Vous assurerez donc la recep', et votre quipier se chargera de vous distiller une bonne passe qui va bien que vous attaquerez comme bon vous semblera. En ce qui me concerne jai un petit faible pour la petite attaque courte, celle o vous sautez au moment o le passeur a le ballon dans les mains. Cest purement jouissif. Dune part parce que je suis assez mauvais dans cet exercice quand il sagit de le faire en vrai match (mais je vous emmerde (NDLR : Si cela peut te rassurer, nous aussi ;)), et dautre part parce que cest trs efficace pour marquer des points. A ce sujet, attendez vous quand mme galrer comme un gros porc pour chopper le coup. Vous allez prendre tles sur tles au dbut. Ah a vous allez bouffer du gazon londonien avant daller tter du sable new-yorkais mais a finira par rentrer.

Et pour nos amis qui aiment smuler (oh oui, mule moi), je leur conseillerai vivement davoir un pad porte de main, parce que je ne garantis absolument pas le moindre point au clavier.



Pour terminer jaborderai un point essentiel pour moi, le bug du short . Aspect totalement insolite et insignifiant du jeu, la couleur du short de lattaquant adverse change si vous le contrez. Et moi a me gne. Dailleurs je me demande si quelquun dautre que moi a dj remarqu ce dtail, vu son absence de consquence sur le jeu. Mais moi dj lpoque javais critiqu la chose. Du reste, il faut avoir lil exerc pour le remarquer, tant le changement est rapide, et tant les couleurs des shorts sont proches entre les deux partenaires. Si la feignasse qui officie aux commandes de ce site fait son boulot, vous devriez pouvoir observer en dessous de ce paragraphe laction dcompose en une srie de screenshots judicieusement choisis (vous men remerciez, et je vous aime pour cela). Ce nest donc daucune importance, ca ne change rien, a ne se voit quasiment pas et tout le monde sen branle. Et cest bien pour a que NES Pas se devait den parler.

NDLR : Il est noter que notre rdacteur-ami Hebus San est un brin surmen et qu'il ne respecte plus le rang envers son N+1 direct, savoir moi. La direction saura le ramener l'ordre comme il se doit.



Bon toujours est-il que pour le bug du short, a commence ici. L'action commence dans quelques secondes.



Petit contre. Rien de particulier l'ennemi renvoie la balle la "Olive et Tom", il arbore firement son short vert meraude.



Et l le drame : le short a vir de couleur ! Il n'utilisait pas "Le Chat Tabs"...



Il retombe tranquillement, fier du nouvel clat de son flottant (je viens d'une poque o les shorts s'appelaient aussi des flottants. J'en souffre encore aujourd'hui)...



Mais tout ceci ne dure pas...



Dommage, il aurait eu le mme qu'Hebus au final, le sot, c'est collector ;)

Au final on se trouve devant une simulation qui est bien agrable jouer, qui sent bon sous les aisselles, et qui sera toujours daccord pour vous offrir quelques dizaines de minutes de plaisir quand vous dciderez de revenir la voir. Ce qui mamne largir mon propos (comme tout bon chroniqueur qui se respecte : conclusion = largissement du sujet) : pourquoi les femmes ne sont-elles pas comme les simulations ? Je vous laisse mditer l dessus. En vous remerciant, bonsoir.
Le point de vue de César Ramos :
Comme tous jeux amiga : peu cher, prsent en lots...