Tang va la cruche l'eau qu' la fin elle se Kas.
Speedball 2
Bitmap Brothers - 1990
Ice cream, ice creaaaaaam ! par Hebus San

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Mes enfants bonjour. Une fois de plus le Troll vient vous pour vous apporter la trs saine parole du chroniqueur suprme. Aprs maintes rflexions sur lorientation future de mon artistique prose, jai dcid de nen pas changer le contenu dun iota. La remise en question immobiliste en quelque sorte. Je ne suis plus un paradoxe prs.

Immobiliste ? Pas tout fait. Car si jaime croire que mon style vous plat (sinon que feriez vous l ?), la redondance pathtique inhrente aux tests de jeux issus dune seule plateforme est un redoutable prdateur pour linspiration qui mhabite.

Cest donc dans un souci de fracheur que jai demand au big boss lautorisation de traiter dautres plateformes. Et IL mest apparu

Lou sois-tu rostre magnificence !
Lche-moi le dessous des couilles, quest ce que tu veux tas de poils ?
Je me demandais si dans un juvnile lan de jubilation spontane vous mautoriseriez faire des tests de jeux sur Amiga ?
Jentrave peau de zobi quand tu causes compliqu tu veux quoi ?
Et bien je voudrais tester les jeux dAmiga
Tes amis je men secoue la nouille. Et ils peuvent avoir les jeux quils veulent, a me remue la roupette droite sans me faire broncher la gauche. Je sais pas si tu vois quel point a me touche ?
Fort bien bubblegum cleste. Et donc ?
Donc tu te dmerdes
Il sera fait selon votre exquise volont
Buuuuurp !
Amen

(NDLR : ce dialogue purement fictif issu de la fconde imagination de notre troll tous n'a bien entendu jamais exist. Le webmaster de ce site a autoris sa publication but informatif, en se dtachant cependant de tout le contenu injurieux. Le dit webmaster pisse bien entendu sur la famille du pigiste en question, et vomit sur sa descendance. Tout ceci dans un soucis de camaraderie, cela va de soi)



Encore tout tremblant dmotions diverses, je me mis donc en qute dinspiration pour lune des gloires passes de cette fougueuse machine. Mais pas besoin de chinoiser plus longtemps, cest bel et bien du lgendaire Speedball 2 quon va causer.

Pourquoi lgendaire ? Pour plusieurs raisons.

Premirement lAmiga est une machine de lgende. Bte de course taille pour la gagne, cest avec une facilit dconcertante quelle enterre tous ses rivaux de lpoque, Atari ST compris (et oui, dj le Troll participait des guerres stupides et striles).



Deuximement, lquipe qui a dvelopp le jeu est un mythe de lge dor des jeux vido. Les Bitmap Brothers sont une institution mondialement reconnue. La meilleure quipe dalors aux cts dautres grands comme la Team17 ( ne surtout pas confondre avec East17 au risque de passer pour un ENORME blaireau). Tout ce que ces gars touchent se transforme en or pur. Et Speedball 2 ne va pas droger cette rgle. Histoire dun carton colossal.

Speedball 2 est une simulation sportive. Mais ?! Mais attendez !! Partez pas comme a ! Je rectifie : Speedball 2 est une simulation dun sport futuriste imaginaire ultraviolent base de handball et de jeux du cirque. Aaaaahhhh, votre enthousiasme fait plaisir voir. Je savais que vous aimeriez a, taquins que vous tes.

Le principe du speedball est crtin : vous collez deux quipes de 9 joueurs quips darmures extra lourdes dans une arne chauffe blanc, lancez leur une baballe en mtal inject, et saupoudrez avec un vendeur de glace ambulant.



Je fais ici une petite parenthse pour vous parler de Speedball 1 : le principe est identique mais avec moins de joueurs et surtout une ralisation technique plus faible, ce qui ne la pas empch dtre un joli succs en son temps. Fin de la parenthse.

Ah non, rouvrez-la. Si je cause du marchant ambulant cest tout simplement parce quil est mythique. Il est LE symbole de Speedball 2. Paris a sa tour Eiffel, Amsterdam ses coffee shops, et Speedball 2 son marchand ambulant. Les joueurs ayant pos leurs mains sur ce titre vous confirmeront mes propos. Ce gars l est une star, peut tre mme plus que les joueurs eux-mmes (cest dire Seline forever). Pourquoi ? A-t-il une quelconque importance dans le jeu ? Aucune. Et pour tout dire vous ne le verrez jamais. Tel un Ramos avant lheure, il agit dans lombre des projecteurs. Surgissant aux dtours des traves gorges de supporters braillards pleins comme des hutres, il scande dune voix venue dailleurs Ice cream, ice cream ! . Voil. Vous connaissez la lgende. a a lair trs trs con couch sur le papier comme a, mais cette poque les voix digitalises ntaient pas monnaie courante dans les jeux. Et que Speedball 2 se permette le luxe dintgrer la voix du vendeur dans les gradins, ctait la marque de la classe absolue. A tel point que le gimmick favori des joueurs dalors pour parler du jeu se rsumait invariablement :

- Tas essay Speedball 2 ?
- Ouais il est trop bon hein ? Ice cream, ice creaaaamm !!



Et je ninvente rien. Bref, cest inutile mais cest a qui a bti le mythe.

Mais pour faire un mythe il faut un jeu hors norme au dpart. Et de ce ct l les bitmap brothers ont ralis un sans faute.

Autant annoncer la couleur clairement, techniquement le jeu frise la perfection. Nous sommes en 2005 et cest toujours un immense bonheur de disputer un championnat de Speedball 2. Le gameplay na pas pris une ride. La jouabilit est parfaite et graphiquement a poutre sa putain de race, passez-moi l'expression.



Parlons-en du graphisme tiens. Les amateurs reconnatront immdiatement la patte Amiga sur les screenshots. Cette fantastique bcane (trop bon le terme de vieux routard de la micro just call me Tilt ) avait ce je ne sais quoi de parfaitement reconnaissable au premier coup dil. Une ambiance graphique trs particulire qui, et cest purement subjectif, na absolument pas souffert du passage des annes. Cest toujours un vrai dlice pour les mirettes. Les couleurs sont parfaitement choisies, et les dessins bien finaliss (si lon fait abstraction des crans fixes qui ponctuent victoires et dfaites et qui sont un cran en dessous de la qualit gnrale). Les sprites sont mimis tout plein, et lensemble est dune cohrence artistique tout fait dlicieuse. On se croirait vraiment en plein milieu dune arne.

Car si les sprites sont mimis tout plein, les actions qui vont tre les leurs sont nettement moins fleur bleue. Le but du jeu est simple : marquer plus de points que ladversaire. 3 moyens pour cela : marquer des buts, allumer des rampes dtoiles sur les parois de larne, et tuer les joueurs adverses. Oui, je savais que vous aimeriez.



Tous les moyens sont bons, et le gameplay est rellement une leon du genre. Outre une jouabilit miraculeuse, les actions possible sont dune varit impressionnante. Enfin pas vraiment thoriquement. Le coup denvoi est donn par une plaque situe au centre du terrain qui projette la baballe en ferraille en lair. Malheur celui qui lattrape le premier tel un tron bien frais sur une plage au soleil de juillet, il sera assailli par les gros bills de lquipe adverse qui se jetteront sur lui comme une arme de mouches affames. Pour les contrles aucun souci. Vous aurez grer la direction et un seul bouton (hritage ancestral des joysticks de lpoque) qui vous servira soit satonner ladversaire (officiellement un tacle BIEN muscl) quand vous naurez pas la balle, soit tirer quand elle est vtre. Pression courte, tir ras de terre, pression longue, balle lobe ; avec la possibilit de tendre votre mimine en lair pour rattraper une balle lobe. Et basta, tout est l.

a pourrait tre chiant sans la kyrielle doptions qui vont pleuvoir sur le terrain. Moult bonus et malus apparatront au hasard, ainsi que des pices darmure ou du pognon (pognon is good, surtout speedball 2). Citons en vrac un boost limit pour tous vos joueurs, un invincibilit de votre but, limmobilisation temporaire de toute lquipe adverse (joie) ou bien un tacle massif qui met terre tous les adversaires (JOIE).



Rajoutez a que les parois fourmillent de gadgets en tout genre : des toiles frapper avec la balle pour obtenir des points, des rampes allumer (toujours avec la balle) pour avoir des bonus en cas de but ou dadversaire sch, des warps qui envoient la balle de lautre ct du terrain en un instant, et surtout le sacro saint bumper chauffant qui transformera la bouboule en missile thermonuclaire agressif rouge vif. Une fois la balle de cette couleur, si vous effectuez un tir, tout adversaire sur la trajectoire subira un rel dsagrment. En clair si vous cadrez le tir, a fait but. Problme numro un : il y a un norme bumper basique devant chaque but qui rduit normment langle de tir. Problme numro 2 : si un adversaire vous tacle, il rcupre la balle qui reste rouge et croyez moi lordi la manipule beaucoup mieux que vous. Une belle arme double tranchant.

Tout ceci dans une ambiance survolte et un rythme effrn. Laction est dune nervosit incroyable, et pourtant tout reste toujours sous contrle. Cest le vritable tour de force de ce jeu.



Et qui dit ambiance dit environnement sonore. Et l cest le GROS PANARD. Les capacits de lAmiga dans ce domaine ne sont plus dmontrer, et cest la quintessence de la machine qui nous est livre ici en terme de bruitages. Les coups pleuvent, et cest un vritable rgal auditif. Pas une seule fois le dluge de gmissements et de cris des tribunes ne vous saoulera tellement il est bien foutu. Un vritable nectar pour vos cages miel !

Et puisquon parle du son, je ne saurais galement vous conseiller dessayer cette ppite juste pour entendre la musique dintro qui est selon moi lune des plus belles sur Amiga. Elle est parfaitement adapte lambiance du soft et transpire la brutalit et les gros affrontements muscls.



Pour parachever le chef duvre citons donc en vrac les animations purement ridicules, et donc totalement craquantes, de vos joueurs lorsque vous marquez, les ralentis intgrs automatiquement aprs chaque but mais qui restent supprimables, la possibilit de sauvegarder vos plus belles ralisations ainsi que moult autres petits dtails de gameplay (pitiner un adversaire pour lempcher de se relever. Gnik gnik gniiiik) qui raffermiront lensemble. Une ppite vous dis-je.

Jouabilit hors pair, graphismes finement cisels, musiques de virtuose que manque-t-il ?



Une difficult impeccablement dose. En mode championnat un joueur, vous aurez la lourde tche daccompagner les Brutal Deluxe jusquau sommet de la hirarchie Speedballesque. Autant vous prvenir demble, ces gars l sont ce qui se fait de pire en la matire. Un gros tas de bras casss vraiment manches qui nont visiblement pas grande attirance pour le sport et le sang. Une quipe de Gastons Lagaffes et de Pierres Richards en quelque sorte

Pas de panique, vous dmarrez en division 2. Et comme dans tout jeu de lre capitaliste qui se respecte (cest dire tous les jeux ayant jamais vu le jour, Tetris except, et encore), cest le pognon qui vous aidera sortir de votre trou boueux pour gravir les marches de la gloire et rvler au monde quel coach de gnie vous tes. Pour cela il vous faudra gagner, et gagner avec le plus de buts possible dcart. Et tant que vous y tes ramassez un max de pices sur le terrain, a pourra certainement vous aider.



En cours de saison vous pourrez soit acheter des joueurs neufs (bien meilleurs que vos carpes leucmiques l), soit transformer vos poneys nains anmiques en talons pur sang gonfls bloc et prts la saillie ! Gardez toutefois lesprit que quelle que soit la somme que vous investirez sur vos cafards boiteux (a se sent que je ne les aime pas ?), ils ne vaudront jamais un joueur de ligue 1 achet spcialement. Lachat de joueurs est primordial speedball 2. Les joueurs pro de ligue 2 vous aideront arriver en ligue 1, et en les revendant vous obtiendrez des joueurs de ligue 1 pour moins cher. Il est totalement illusoire desprer gagner un match de ligue 1 avec des joueurs de base. Surtout si vous affrontez la Rolls des quipes : Les Super Nashwan. Nom mythique qui aura donn des sueurs froides plus dun joueur de speedball, ces mecs l sont des poisons absolus sur un terrain, et ils vous en feront voir des vertes et des pas mres Comme chaque match se joue en aller et retour (comme un championnat de foot standard), il vous faudra prier pour que le calendrier soit avec vous. Si vous tombez sur les Nashwan en premier match vous prendrez une fesse cul nul avec une pelle cloute devant toute une arne qui hurlera de rire, et il y a fort parier que pour le match retour (aprs tous les matches aller donc) vous ne soyez pas encore suffisamment bien quip pour esprer vous en sortir vivant Je pense que vous avez saisi le concept.

Mais avec de lentranement et un peu dabngation, il est tout fait ralisable de finir premier, mme avec une ou deux dfaites en dbut de saison. Et cest ce qui fait tout le plaisir du soft : il est parfaitement accessible moyennant une adaptation minime et un peu de pratique.



Dautant plus que si la league vous gonfle, il vous reste des matches immdiats, la coupe (limination directe) ou lentranement. Et dire que tout a tient sur une pauvre disquette de merde(gros regard appuy et lourd de reproches aux dveloppeurs actuels qui eux ont 4.8Go pour caser leurs ides quils nont plus).

Vous laurez compris, Speedball 2 est mon jeu favori sur Amiga. Certes je nai jamais possd la divine machine, mais mes quelques expriences ludiques sur ce support mont confort dans cette ide. Ce titre offre une replay value tout bonnement incroyable, et une immense dose de fun ds les premires minutes de jeu, quon y ait jou la veille ou il y a 5 ans. Passer ct serait vous priver dune exquise gourmandise comme la vie en offre peu aux joueurs. Allez, lchez donc vos affaires en cours, et courez gaspiller quelques heures sur ce monument. Vous me remercierez plus tard Et il est noter que jaccepte aussi les espces.

Le point de vue de César Ramos :
Comme tous jeux amiga : peu cher, prsent en lots...