Le site qui offre un verre aux mouches avant des les enculer.
Way of the Exploding Fist (the)
Melbourne House - 1985
Pan, dans les ratiches par EcstazY

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Waw, ce nom Prononcez-le en hurlant genre Ouaaiiis offf zeeuuu exxxxploding fisteuuuh . a claque, comme un fouet sur les fesses dun esclave, comme une Ferrari au soleil. Pour les non anglophiles, ce titre pompeux se traduit par la voie du poing explosif . Vraiment puissant. Immdiatement linconscient se met en branle. On sent tout de suite le Bruce Lee junior lch dans les rues de Tokyo ou de nimporte o pour venger la mort de son pre, matre cordonnier de son tat. Le pre tait bien videmment honnte, brave, payait ses factures temps, traitait les gens avec respect et les gens le lui rendaient bien. Il tait beau, hardi la tche, donnait des bonbons aux enfants qui lui attachaient ses lacets en rigolant, et il rigolait lorsquil se cassait la gueule de son tabouret cause de la blague des petits galopins, blague qui avait eu le malheur de faire tomber les centaines de chaussures que les gens lui confiaient, chaussures quil rangeait en riant toujours de cette bonne blague idiote mais fraiche, le tout vtu de ses dents blanches. Et ils sont venus. Les mchants. La police a bien entendu essay dtouffer laffaire, mais le fils est un acharn. Il doute du fait que son pre se soit suicid en se tranchant tous les membres avec une figue molle pour ensuite se tirer 4 balles dans le torse et une dans le front. Il doute et il agit. Et cest vous et votre Amstrad qui allez vous y coller.



Non. Ctait une boutade (de Dijon). Si le cordonnier est mort, vous nen avez ici strictement rien faire. Si jtais fantaisiste je dirais que vous nen avez rien cirer. Mais je dteste lhumour sous toutes ses formes, donc je me tairais. Ici, vous nallez jouer qu un jeu de karat dans sa plus simple expression. Et comme vous tes sur Amstrad, cest du top niveau. Pas dcran titre, un dcor, 3 personnages. Un bip dintroduction et cest parti pour le meilleur, et surement le pire.



Aprs le bip qui simule habilement un gong pour simuler le dbut du combat, vous tes la comme une nouille. Rien ne vous a pour le moment indiqu ce pour quoi vous tiez ici. Vous voyez un psychopathe avec un kimono bleu trs moche avancer vers vous, sauvagement, le regard haineux. Il arrive et vous colle une bonne mandale. Et votre joueur en raviole avre scroule. Ok, je sers le karat et cest ma joie. Poursuivons. Le deuxime match dmarre alors. Soudain vous pensez que cette histoire de cordonnier tait le paradis compar ce que vous avez devant vous. Le nant.



Puisque vous venez srement de vous manger une deuxime rouste, admirez le paysage. La cit interdite version Amstrad en dcor, et le caillou. Je lai toujours appel ainsi, ce matre chinois. Il ne bouge jamais, ne bougera dsormais jamais plus. Il est soud pour lternit dans la matrice. Flippant. Imaginez ce pauvre homme, assistant toute sa vie des matchs de karat dans un dcor aux couleurs criardes, la nettet douteuse. Il ne connaitra jamais la joie dune tartine de tarama, ou les jeux boire, ni lexposition Beaubourg sur le dadasme, ni Juliette Grco. Il est irrmdiablement coinc dans la cit interdite, regarder toujours du mme ct, fig dans son immobilisme, ou dans un terrible torticoli. Vraiment flippant.


"Qu'est ce que je m'emmerde..."


Puisque le dcor est hideux, essayez de jouer, au moins une fois. Le match commence. Vous appuyez sur le bouton. Le joueur tente une claque dans le vide. Pathtique. Il a en apparence lnergie dune huitre morte sous le couteau du poissonnier. Tentez alors diverses combinaisons, comme bas + une direction, haut + une direction. Notre paraplgique va alors tenter divers mouvements, allant du brassage dair la galipette arienne. Impressionnant de fluidit Ca y est le but est vident ! Mettre terre le psychopathe en bleu !



Fier de vos nouvelles techniques, vous approchez le monstre sanguinaire qui lui aussi est apparemment l pour lternit. Vous vous approchez de lui. Il vous regarde de son pixel noir de haine. Vous le claquez. Il tombe. Vous gagnez un point. Et le match redmarre. Puis vous vous rapprochez, vous lui faites une balayette quen tacticien parfait vous aurez machiavliquement prpare, et il retombera. Et ainsi de suite.



Vous avez devant vous lauthentique jeu le plus gavant de lhistoire de lAmstrad. Si labsence de background nest pas un critre discriminant, labsence de tout le reste si. On enchane les matchs, taper le dsormais clbre homme en bleu, pour monter en grade. Et cest lternel combat qui recommence, toujours le mme ennemi, toujours les mmes sauts ridicules au ralenti, toujours les mmes balayettes arthritiques, toujours les mmes gestes niais, toujours le caillou qui ne bouge pas



Et cest non sans un sourire moqueur que jteins mon Amstrad. Oui, les couleurs criardes mont rendu migraineux et le manque daction ma fatigu. Mais je garderais toute ma vie le regard perdu de lhomme en bleu aprs un bon coup de pied dans les noix, coup de pied que je men vais donner dans la disquette du jeu Il faut avoir cela une fois pour avoir enfin des arguments discriminant envers la ludothque pourtant merveilleuse de lAmstrad. Lexception qui confirme la rgle en quelques sortes.
Le point de vue de César Ramos :
Relativement rare neuf, mais en copie un grand classique...