Le site qui aigrit, mais aussi en noir et blanc.
Kung-Fu Master
Irem - 1990
Bruce Lee tait un petit sexe par Ghost

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Que dire de "Kung'Fu Master" ? Un jeu parmi tant d'autres ? Pas seulement. Nous avons ici un MEP ("Mythe En Puissance") de la ludothque trs fournie du Game Boy, cr par l'un des cadors de la programmation Oldies qui, hlas ! n'a pas su survivre l'avnement des 32bits (voire plus si affinits), j'ai nomm IREM, qui l'on doit notamment le mythe "R-Type". Bon. Mais encore ?



Difficile de catgoriser "Kung'Fu Master". Je dirais que le jeu se rapproche le plus d'un beat them'all classique, avec un petit peu de plateforme-action, mme s'il ne ressemble pas aux canons du genre. En fait, pour simplifier, je dirais qu'il est l'archtype du beat them'all, savoir "se balader avec un perso dans la rue et castagner tous les ennemis qui tente de vous marave la gueule" (pour simplifier).



Ds l'allumage de la console, on peut s'attendre un bon jeu (en tout cas, il y a un petit quelque chose "d'attrayant"). Choisissez le niveau (Easy ou Hard) et c'est parti pour... 6 minutes 54 secondes et 71 centimes de bonheur! Oui, vous avez bien lu: le jeu se finit en moins de 7 minutes, sans aucun problme (et encore, je me suis tran la bite). Le jeu est d'une simplicit dconcertante, un tel point qu'on se demande o se trouve l'intrt de jouer un truc pareil. Perso, mme maintenant, je ne saurais pas vous rpondre avec des mots cohrents.



Pourtant, le jeu est vraiment tripant. Mais pourquoi, bordel? Ben... En fait... Peux p dire. Dj, les graphismes sont bateau. Rien d'exceptionnel, vraiment, d'autant plus que le jeu n'a mme pas l'excuse d'tre l'un des premiers de la console car d'autres jeux sortis la mme poque (voire avant) rivalisent largement en qualit visuelle. Pas de quoi fouetter un chat, donc. L'animation des personnages est risible et les patterns des ennemis prvisibles avant mme d'allumer la console (c'est dire!). Jouez-y pour la premire fois et vous aurez l'impression d'y avoir jou toute votre vie.



La musique est entranante et on la supporte 7 min (heureusement, le jeu ne dure pas plus longtemps). Trs rptitives, elles ressemblent une reprsentation musicale du symbole de l'infini (vous savez, le 8 couch...(NDLR : tu parles du symble ALPHA ? Qui a dit que l'on apprenait rien sur ce site ?)) et sont rythmes sur le jeu (pas commun). Chaque niveau tant chronomtr en environ 90sec et l'on le finit en 30 sec (bon, ok, 60sec, mais c'est cause du boss), je ne saurais vous dire si elles durent plus qu'1min30. Les bruitages sont inexistants et se limitent des simples coups, qu'ils soient du pied ou du poing.



Mais alors quel est l'intrt de possder "Kung'Fu Master" ? Aucun, si ce n'est que c'est un jeu qu'on trouve partout en occasion (srement le plus rpandu) pour un prix drisoire et que ne pas le possder dans sa ludothque parait irrel (c'est vrai, a fait tche de ne pas voir la fameuse tiquette orange dans son panel de jeux). En fait, ce jeu n'est pas un jeu : c'est un moyen d'occuper 6 minutes 54 secondes 71 centimes de sa vie, et a plusieurs fois de suite. Le but pouvant tre de battre son record de temps pour le finir.



En gros, "Kung'Fu Master" est le jeu qu'il faut possder, non pas pour ses qualits de jeu, ni ses musiques de feu, encore moins pour son animation et surtout pas pour sa difficult, mais juste parce qu'il faut l'avoir, comme on se doit d'avoir un numro de scurit sociale, un signe astrologique, une casserole ou encore un paillasson, c'est--dire toute ces choses de la vie quotidienne.
Le point de vue de César Ramos :
Un jeu tardif, malheureusement trop commun