United Colors of Monochrome.
Arena - Maze of death
Eden - 1995
Le chevalier du labyrinthe maintenant sur Game Gear ! par EcstazY

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Lambiance moite des nuits dt dans une ville crasseuse. Des mgalopoles anonymes, une industrie du crime love au creux de costumes-cravates, et notre hros, charg une fois de plus de montrer la face du monde le visage laid et boursoufl de cette socit gangrene. Un classique finalement. Soit, mais pas tant que cela sur Game Gear. En effet, Arena Maze of Death est une raret, et autant le dire tout de suite lun des meilleurs jeux de la console.

Dans Arena, on va jouer un hros fait de muscles saillants, de cervelles aiguise au couteau, et de reflexes de guerrier. Ce genre de type qui tait de toutes les sauteries explosives de cette morne plante, qui sait nucler une jeune fille de 12 sans quelle sente le viol en cours sur son corps plein de scotch, qui dailleurs ne fait plus trop de diffrences entre une chvres du nord du Ymen et un amanite tue-mouche lorsquil sagit de sexualit, et ne dort plus que dun il depuis 1984 date laquelle son ongle incarn la fait se rveiller en pleine nuit pour sapercevoir quil avait plant toute sa famille sur des clous. Mais depuis il se soigne, et cest dans le cadre de cette gurison que vous intervenez.

Bob (cest surement son nom) est enferm dans le hangar dune multinationale du mal. Ce genre de socits abjectes qui testent les produits sur des personnes ges forces de regarder des matchs de curling, pour ensuite jeter en pture aux gens de ce monde des mdicaments qui rendent fous, aveugles, et donne envie de manger du tofu, comme a, sans ciller.

Le gouvernement envoie donc Bob lutter contre le vgtal venu dAsie. Pour cela Bob va devoir errer comme une me en peine dans des kilomtres de couloirs, dgouts, cavernes, arm de sa gourde de schnaps, de son courage, et dune petite boite de tricosteril. Car Bob a beau tre une brute, il nen oublie pas les conditions dhygine lmentaires. NES Pas est aussi le site oldies roi dans lart du product placement .

On va donc diriger Bob dans un univers en 3D isomtrique extrmement original pour la Game Gear. La 3D isomtrique, on connait, mais rarement sur portable, en tout cas rarement avec brio. L, au bout de quelques moulinets de pad, on voit immdiatement que lon est dans du lourd. Bob ragit au doigt et lil (souvenez-vous de la jeune fille nucle voque au dessus), et on se dplace avec une aisance et une prcision rarement atteinte dans la ludothque de la portable couleur. Cest vraiment agrable.

Et cela tombe bien, car on va avoir besoin dun brin de prcision. Bob va donc senfiler lintgralit des locaux de la firme, pour faire de classiques activation dinterrupteurs, qui ouvriront des portes, derrire lesquelles se cacheront au bout de tunnels obscurs dautres interrupteurs, qui eux-mmes ouvriront des portes, derrires lesquelles on devra danser la gigue en hurlant tirilipinpon les potos, ouistiti ! . Je plaisante. Cette fin de phrase navait pour but que de rveiller ceux qui commenait soupirer.

Mais ces interminables couloirs et autres salles ne sont bien sur pas uniquement pleins de bonne humeur et damour. Il rgne en leur sein des mchants dune dizaine de types diffrents qui nattendant que votre passage pour rduire au nant votre courte existence de viols et de dfonce dans des pays maladie. Le mal rde chaque pas, et de la fumerolle toxique la tourelle automatique camoufle, le spectre est large. Mais Bob en a vu dautres, et est habitu aux cas extrmes, il na pas pris que son couteau suisse.

Il dispose dun certain nombre darmes avec chacune leurs qualits et leurs dfauts. Lance flammes, laser, grenades, mitraillettes, lattirail est incroyable ! Rarement encore une fois on na pu avoir tant darmes dans les mains sur Game Gear. Alors au dbut on est comme un fou, et lon tire partout parce que cest drle de faire dfiler les couloirs en hurlant le dernier arriv dans le bureau du DG paye lapro ! en esprant faire se dclencher un mouvement trivial de joie dquipe, et en tirant partout. Ce qui nous amne la principale difficult du jeu.

Les munitions sont en nombre ultra limit. Paf. La tentative de soulvement des masses laborantines pour prendre lapritif prend alors des airs de tirs de foire, sachevant dans le silence opprimant dun couloir, et la dsagrable sensation dtre nu dans un four. Enfin on peut le supposer. On va donc sinterdire les massacres la chane et autres boucheries sanguinolentes. Place lesquive la plus crasse, veule, lche. Bob naime gure cela, oh non, mais pas le choix. Il y a bien des recharges une fois de temps en temps, mais rien qui ne puisse permettre le joyeux massacre en courant. Juste de quoi faire le ncessaire.

Le jeu nest donc pas particulirement difficile. Un peu de sens de lorientation, et le tour est jou. Mais avec la limitation des armes, il faudra en plus beaucoup de prcision pour esquiver les hordes ennemies au plus juste. Par chance la difficult est ultra progressive. Si les premiers niveaux sont des promenades de routine, la fin est rserve aux couillus et autres masses musculaires dgraisses du cerveau.

Le jeu se compose dune vingtaine de niveaux, ce qui fait encore une fois de ce jeu lun des plus longs de la console. Le jeu se termine en 3 bonnes heures pour quelquun qui connaitrait tous les tuyaux, et en 5h pour un bleu bite de lexploration. Oubliez donc vos jeux de piles, l cest transformateur only Les dveloppeurs ont eu le bon got de placer des mots de passe aux 3 tapes charnires du jeu, ce qui vite de monopoliser sa console ftiche tout un aprs midi de dprime pour terminer le jeu. Lide si elle part dun bon sentiment se retrouve nanmoins plombe par les qualits techniques de la machine. Car ce qui saffiche sur mulateur est beau, propre, il ny a plus qua retranscrire cela :

Mais la ralit sur console est toute autre, car lcran est parfaitement baveux, et on est plus proche finalement en rel de ceci :

Dommage. A part cela, graphiquement les niveaux sont relativement peu varis. On compte 7 environnements diffrents, qui bouclent un peu alatoirement pour renouveler le paysage. Par chance, cest graphiquement vraiment fin pour la console, et lanimation est parfaite. A aucun moment, mme avec un maximum dennemis lcran le jeu ne rame. Cest fluide, fin et color, grce lutilisation dune palette de la grande poque.

A la fin de chaque niveau notre centrale nous contactera pour nous donner des tuyaux pour le niveau suivant. Pourquoi pas. Dans un anglais approximatif, une voix anonyme dira que jusqu maintenant ctait amusant, mais que l a allait vraiment chier dans la colle, et que je vais devoir me dmerder seul. Ce qui est cocasse car de tout le jeu Bob sera seul. Les commentaires sont donc toujours la ramasse, ce qui est presque comique ouep Bob, a va toi en bas ? Oui, alors on a une mauvaise nouvelle pour toi, on vient de capter la radio, et ils redoublent dintensit de protection. En fait on pense avec les gars quils tont repr. Je ne veux pas te foutre la pression, mais tu vas en chier grave , ou encore Ahem Ne le prends pas mal mais Maurice (tu connais Maurice ?) sest plant dans le sens de lecture de la carte, donc euh ahem On ta un peu perdu. Mais rassure toi, ah ah on a retrouv le chemin est a devrait coller, pas vrai les gars ah ah. (avec une voix plus basse) Putain mais pourquoi tu as renvers ta tasse sur la carte, tes vraiment une burne . Sans compter les recommandations chaleureuses base de Wow, tu es arriv jusque l ?! Et bah coute avec les collgues on avait pari que tu ny arriverais pas, jai beau avoir perdu 20$ ca me fascine, bravo mon gars ! qui napporte rien, mais qui pour lhomme au cerveau bourr de second degr apportera une note humoristique assez jouissive.

On enchane donc les niveaux avec une vraie envie daller plus loin. Rarement dans un jeu en apparence aussi rptitif je ne me suis autant accroch. La ralisation hors pair, la qualit de lensemble et de lunivers, la difficult juste comme il faut ou le pitch nul ne mont autant attir. Lhomme clair en bavera svrement vers la fin, mais voudra toujours aller plus loin.

La seule fausse note concerne la musique, qui du dbut la fin est la mme. A la premire coute, je me flicitais dtre tomb sur ce jeu. La musique est du chiptune de bon got, quasiment niveau amiga, ce qui est assez rare sur Game Gear. Mais au bout de 2 niveaux on rve dautre chose, et voir Bob se taper la tte contre un mur en hurlant ASSEZ BORDEL, JAI DEJA DU MAL A SORTIR LAISSEZ MOI TRANQUILLE ! fait beaucoup de peine. Mais le reste est un sans faute.

Bob a donc beaucoup de chance. Il habite un univers soyeux, color, beau et sait tre trs maniable. Il sert une noble cause, et mme sil a prfr se crever les tympans plutt que de supporter la seule musique du jeu (qui le pire est trs bonne) il a surtout le privilge de nous avoir comme matre, et dans un jeu de cet ordre, cest tout simplement du bonheur. Bob habite une perle rose du plus bel effet, qui fait honneur la portable maudite.

Le point de vue de César Ramos :
Rarissime, et rien du tout.