Le site hberg par Jawad
Super off road
Graft Gold - 1992
Micromachines, boosts, et gros tts par EcstazY

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Jai toujours t un lve dissip. Renvoy 3 fois de mon collge catholique priv pour insolence, falsification de bulletin de notes et insolence, aprs plus de 210 observations (que jai soigneusement conserves dans une pochette spciale, chre mon cur, pour mes vieux jours), coll tous les samedis o presque, jtais lpine dans le pied dun certain nombre de personnes. Et quand on passe 95% de ses week end lcole, on cre des liens avec dimprobable gens. Le jardinier qui voulait que je lui porte sa bote outils dans sa remise, avec un petit sourire et de lcume au bord des lvres, matant mon petit derrire au travers de ses lunettes modle scurit sociale des annes 80 verre jaune ple bien pais, ou bien la gardienne qui me faisait un goter tranquillement dans sa maison du parc du collge. Mais plus que la pdophilie, jai t marqu par mes premiers pas en informatique.

Notre cher sous directeur avait un ordinateur. Il ny connaissait rien, et moi non plus. Je ne compte plus les aprs midi o tant coll les professeurs navaient plus rien me faire faire. Jtais donc coinc lcole avec pour seul but de passer le temps. Pour tenter de me sauver du suicide, le brave homme ma un jour invit venir dans son bureau. Jai alors par rflexe donn par le jardinier enlev mon pantalon, mais non, il voulait simplement que nous tentions de comprendre comment fonctionnait la machine du diable. Enfin son ordinateur en EGA, nuance de vert, violet et noir. Toute une poque.

Tristan pinball, le dmineur, des jeux de cartes Toutes ses merveilles dont pas une seule ne mourra. Ca, et Super Off Road. Mon Dieu, rien que de lcrire mes doigts faiblissent, je dfaille. Fort de mon succs ce jeu, ce cher sous directeur mautorisait y jouer rgulirement, mais plus encore : runir dans son bureau un tas de cancres comme moi, pour faire des parties plusieurs. Et a, cest fort en chocolat.

Alors quand des annes aprs je suis tomb dans cette improbable brocante sur Super Off Road sur Game Gear, jai tout de suite saut dessus. Ctait le retour en arrire assur le frisson de la nostalgie et des heures de colle, et une sorte dhommage posthume ce cher sous directeur, qui sest suicid depuis dans son bureau. La vie est une pute quand mme.

A lallumage de ma consolette chrie, cest la claque. Rien na chang. Cette rousse aux seins normes me regarde toujours dun il un peu vitreux de sa vie de femme potiche de rallye. Elle rentrera ce soir dans son 2 pices meubles, se servira un verre de jus dorange et pleurera, beaucoup, seule, avant de servir le 30me whisky depuis son rveil. Mais pour linstant elle est l, pour moi, avec ses gros tts. Et jaime ca.

Sans transition cest dj la premire course. Ma petite voiture rouge faon Micromachine bondit dj dans la mle. Non encore quipe, elle se traine salement la bite, et rebondit dans tous les sens. Et Dieu sait quil y a matire rebond. La course est dune putridit sans nom, pleine dornires, de tremplins, de flotte, de sables mouvants, denfants morts. Votre dextrit sera mise rude preuve, je vous en paye mon billet.

Le plaisir de jeu est immdiat. Dans la seconde on est fond, et nous navons dailleurs gure le choix, car nos adversaires le sont. Comme sur PC, lintelligence (toute relative) de vos ennemis colle la couleur. Jaune est la tanche. Le mec qui a eu son permis par erreur car lexaminateur a ternu lorsque jaune a cras cet enfant par mgarde. Bleu est un peu plus solide, mais lger intellectuellement parlant. Le suicide naf le frappe de temps en temps, et ses trajectoires abstraites le font parfois prendre pour lalcoolique notoire. Mais cela ne nous regarde pas Gris quant lui est lhomme abattre. Le missile. Pas la fuse damateur propulsion en cartouche, non, le scud qui raye sans faire exprs un quartier de Bagdad cause dune petite erreur dapprciation balistique. Ce genre de type. Dans les paddocks on le souponne rgulirement de ngocier des boosts en feuj, grce son bagou sans prcdent et son style si pure. La drogue est son carburant, les filles mouillent en lisant son nom dans les magazines, et il les connait toutes. Tous les hommes en retour le connaissent.

Et vous, seul dans votre voiture de oui oui. Les courses senchainent avec un rythme vraiment effrn, ne durant pas plus de 2 minutes chacune. A la fin de chacune, selon votre position, vous gagnerez plus ou moins dargent. Cela vous permettra en douce de customiser un peu votre chiotte en plastique qui navance pas, et de pouvoir grappiller avec science quelques prcieuses milli secondes. Suspension pour ne pas trop senvoyer en lair sur un trou, pneu pour le rayon de braquage, moteur pour lacclration, top speed pour la vitesse maximale, et bien entendu le boost. Larme des vrais.

On dispose donc dun rservoir boost. A la pression, une petite perce fond, faon fast & furious avant lheure. Leur gestion est stratgique. Ne plus avoir de boost est laveu dune mdiocrit crasse, et la perte assure de la premire place. Une fois de retour au parking, cest assurment un coup retrouver sa voiture sur des parpaings avec un petit mot souviens toi du vase de Soisson, eh, Papa ! . Lenfer. On choisira donc avec finesse les options sur lesquelles investir, en ne ngligeant JAMAIS le boost du bien.

Et on avance. On avance. On avance. On avance. Le jeu est infini. Les circuits se rptent inlassablement, avec de temps en temps lapparition dun nouveau, et les ennemis sont de plus en plus costauds. Le plaisir infini de la course de micromachine marche encore, et jamais on ne se lasse. Les seules raisons de perdre un certain niveau sont les quelques alas curieux de la gestion des collisions entre voitures, qui vous enverront paitre dans un mur, perdant 5 secondes liminatoires pour remonter sur gris et son gros sexe motoris. Mais on sen fout, cest du bonheur.

Ce jeu est effectivement une perle. Sans rire. Plaisir immdiat, jeu de chiotte sil en est, cest mignon, fin, la pression est vraiment l, et lenvironnement est cool. Sur Game Gear, o tout existe, cest une petite bouffe doxygne, et une conversion du PC franchement russie. Ca me redonnerait presque lenvie dtre coll tiens
Le point de vue de César Ramos :
Relativement commun, rien du tout.