Le site qui connait le sens de "auto-reverse".
Davis Cup World Tour
Loriciel - 1993
C'est ta mre la calvitie par WFH

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Cette histoire commence un sombre soir de juin, alors que je rentrais dune dure journe dexploitation de travail dans un petit boui-boui dont je tairai le nom, car il est vrai qu lpoque jtais comme vous, je devais travailler pour financer mon train de vie princier base de putes, de coke et de Neo-Geo mint in box. Depuis, videmment, cest devenu bien plus facile, partir du moment o je me suis lanc dans la contrebande de chaussures, le proxntisme, le trafic darmes et de drogue et la traite des blanches.

Je plaisante. Je nai jamais vendu de chaussures.

Bref, ce sombre soir de juin (un 24), vl ty pas que mes parents, emplis de joie candide, me prsentrent avec force amour du travail bien fait deux poches remplies ras-la-gueule de jeux en tout genre, de consoles et de cbles, ramens de la brocante-des-enfants municipale. Mes bras men tombrent tellement ctait beau, moi qui souffrais de navoir pu y mettre les pieds pour cause de vente de sandouiches de merde par 35 mme la rue (ide gniale de ma patronne de lpoque, qui a d nous rapporter quelques 35, en mme temps fallait pas quelle stonne vu les tarifs pratiqus, loffre et la demande, machin, tout a, dieu que cette parenthse est longue).

Aprs avoir ramass mes bras (oui parce que bon, cest quand mme plus pratique), jentrepris de farfouiller dans ces tas poussireux dlments lectroniques divers et varis. Parmi tous ces jeux, le lot Megadrive avait un ct assez irrel. Imaginez une dizaine de jeux dont la valeur ludique totale excde peine celle de Jordan vs. Bird (excde, puisque en loccurrence ledit jeu tait dans le tas). Tant de daubes dun coup taient trop pour moi, mais au milieu brillait un Graal, Davis Cup World Tour Tennis. Cen tait trop, le souffle tide de laventure caressait mollement mon visage, et les vapeurs dalcool 90 (parce quil fallait bien dgager les contacteurs de leur gangue de crasse) aidant, jenfournai la cartouche dans la Megadrive. Cest ta mre que jenfourne, je sais.



Ce qui frappe tout dabord, cest lcran de crdits. Mon il silluminait dj tant de si belles promesses de mdiocrit scintillaient devant moi. Un jeu dit par Tengen ne peut tre que dune qualit exceptionnelle. Noublions pas que les gaillards ont fabriqu pendant des annes des cartouches pirates pour la NES pour pouvoir linonder de portages de mauvaise qualit sans avoir passer par le contrle-qualit de Nintendo.

Lautre lment frappant, cest que le jeu a t dvelopp par Loriciel. Les franais ont quasiment exclusivement dvelopp sur ordinateurs (PC, Amstrad, Amiga, ZD Spectrum). Un jeu de sport console semble donc faire tche dans leur ludothque par ailleurs mirifique.

Voici lcran titre, dune sobrit toute 1993. Il ny a mme pas une indication pour appuyer sur start. En revanche, on voit un mec courir au fond, avec une animation carrment dsastreuse, renvoyer des balles sur lcran, qui semble tre du coup un mur dentranement. Soit. Enfin, cette analyse est faite postriori, hein, parce que bon, la premire fois, il faut bien quelques minutes pour rprimer le fou-rire qui sempare du joueur la vue de cette course absolument calamiteuse, genoux bien haut, genre hop hop hop . Associez le tout une musique totalement hors de propos (caractristique des jeux daventure Amstrad des annes 80, en gros) pour obtenir une espce de sensation dirralit tenace.



Les crans, que dis-je, lunique cran pour slectionner ses options tale sa sobrit sur ma tl tel le scientifique de lextrme tale le beurre sur le chat (pour voir de quel ct il tombe, ou, accessoirement, quel got a a). Cependant, la tte du mec en bas droite de lcran a ce petit ct whatefeuk qui fait craindre le pire quant la suite. Il est laid. Il est trs laid mme. Mais qu cela ne tienne, choisissons un joueur. Jesus-Marie-Joseph-Sainte-Mrede-Diou-Allah-Bouddha-Yahv-Flying-Spaghetti-Monster ! Ces gens sont galement dune laideur plir ! Pis encore, ils ont tous strictement la mme tronche, comme si un mec stait plant de moule et avait dcid de faire toute la srie pareil, histoire quil y ait pas de jaloux (ou que a passe inaperu) ! La musique ne veut pas sarrter, jappuie sur start en fermant les yeux.



Et l, cest le drame. Parce quil faut bien rouvrir les yeux quand mme. Mais une chose terrifiante sexhibe sur les courts. Allons, ne me dites pas que vous ne le voyez pas ?
Ils sont tous CALVITES !

La chose est dun ridicule pleurer. Tous les joueurs sont donc bien identiques (le moule de la face na pas t le seul, donc), mais ils perdent galement tous leurs cheveux, dj peigns comme un Bjorn Borg des grands jours !
Comment prendre ce jeu au srieux dsormais ? On nous propose de se confronter aux plus grands lors dune vritable Coupe Davis, dans des sets gagns au filets dans la sueur, le sang et les larmes, et on se retrouve faire le match du dimanche aprs-midi entre deux quinquagnaires vieux-beaux la toison grisonnante, ressassant de leurs gloires passes tout en tapotant mollement la balle sous le regard distrait de leurs pouses, coinces entre leur chapeau large bord et le Youki sur les genoux.

Dailleurs, lanimation ne dment pas cette impression. On sent que papy a fait lAlgrie, et quil en a gard une patte folle, tant lanimation est ridicule et les poses anti-dynamiques. Vous vous souvenez du hop hop hop du dbut, faon bidasse qui galope en remontant bien les genoux ? Ben cest pareil. Mais en pire, puisquon se sent responsable des volutions calamiteuses de notre athlte des maisons de retraite.
La nanaritude est encore plus complte avec le son allum, car les joueurs poussent des espces de cris de ninjas dignes dun doubleur pruvien de films de kung-fu lev Michel Leeb. La voix off est compltement minable, plus que le public, mais moins que la calvitie, quand mme (non, je ne men relve pas).



Les surfaces sont exclusivement cosmtiques, et ne changent rien la faon de jouer. Les joueurs nont strictement aucune force, ni aucune faiblesse, le changement est l encore exclusivement cosmtique (et encore, cest un bien grand mot).

Alors, ce jeu est-il dfinitivement perdu pour lhumanit ? Presque. Parce que mine de rien, il nest pas si dsagrable que a jouer. Bien videmment, rattraper la balle est une gageure, et la placer un exploit (surtout que le CPU nen rate pas une et les met systmatiquement lautre bout du terrain). Mais il est dans la moyenne de lpoque. Cest bien son plus gros dfaut dailleurs. Son enrobage nanar narrive pas le sauver des mandres de la mdiocrit, pour finalement laisser un jeu au mauvais got extrme, mais la jouabilit fadasse, comme une sauce aux brocolis et aux salsifis mal sale enroberait un blanc de poulet bouilli, flottant mollement dans sa propre eau de cuisson. Jaurais pu me contenter dun bashing putassier de ce jeu, mais en fait il ne le mrite mme pas.
Le point de vue de César Ramos :
Payer pour ce jeu est puni de la peine de mort dans plusieurs systmes...