Le site qui forcment va marcher beaucoup moins bien.
James "Buster" Douglas Knock Out Boxing
Taito - 1990
Le jeu qui donne envie de se gratter les couilles par Ghost

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
L'avantage des vide greniers, c'est qu'on tombe souvent sur d'excellentes affaires, genre une Megadrive avec 2 manettes et 16 jeux en loose, dont celui-ci. "En loose", pour ceux qui dbarquent, a veut dire le jeu seul, sans boite ni notice. Problmatique, surtout quand le jeu est complexe prendre en main...



Eh ben c'est pas le cas ici!! Pourquoi? Tout simplement parce que y'a rien prendre en main. Comme son nom l'indique, "JBDKoB" (pour les intimes) est un jeu de boxe mettant en scne notamment le grand, l'norme, le sublime... James "Buster" Douglas!! Ah, non... pardon, je rectifie: James "Buster" Douglas. Tout court. C'est srement un grand champion, sinon il n'aurait pas son nom sur une cartouche, faut tre logique (imaginez le "Ren "Charentaise" Palanchon Knockout Boxing"...) mais bon, perso, part Muhamad Ali, Georges Foreman, Marcel Cerdan, Fabrice Tiozzo, Mike Tyson et mon grand-pre, je connais pas grand chose la boxe (waouh! l'autre qui, l'air de rien, se la pte un max!!!)



Bref, le fait est que son nom est l. Donc c'est qu'il doit tre bon, le bougre. Si c'tait le dernier dans la catgorie "mouche", je doute fort qu'il ait ce privilge. Enfin, privilge, c'est un bien grand mot au vu de ce "machin". Car je ne suis pas sr que qualifier ce machin de jeu mette vraiment en valeur le mot jeu. Parce que, un jeu, la base, c'est fait pour divertir et s'amuser, non? Mais l, j'ai beau me creuser la tte, il a beau tre 0h10, je vois pas en quoi ce machin divertit et amuse (enfin, volontairement j'entends).



1990!!! C'est pour a!!! Et oui: moins d'un an aprs la sortie de la Megadrive en Europe, forcment, on en est encore aux balbutiements en la matire. Et c'est loin de le dire: palette de couleurs pauvres souhait, bruitages lamentables, animation ridicule... Enfin, pour gnraliser, c'est typiquement le jeu bcl, non pas par manque de moyens (voyez Shinobi...) mais par flemme de pousser la console au maximum.



Mais alors, serait-ce une tactique de la part de SEGA? Pondre des jeux de merde bien en dessous des capacits de la machine, pour pouvoir faire croire une volution technique en sortant des jeux de mieux en mieux au fur et mesure? Mouais, mouais... Remarquez, il y a un truc qui trahis la nullit du jeu et corrobore cette thorie: le logo SEGA au dmarrage est anim!!!!!!! Oui, ce petit dgrad bleut typique des bons jeux SEGA (comprenez "ceux o les programmeurs se sont forc un minimum"). Et pis aprs, a merde...



Voyons a dans les dtails: graphiquement pauvre, dj. Pourtant, la dmarche tait sympa: en page d'intro, on a la photo pixellise en N&B du sieur Douglas (enfin, on suppose que c'est lui vu que son nom est marqu au-dessus ET sur la cartouche).. en 3 niveaux de gris! Impressionnant! On se croirait dans un devoir de compo sup' dans ma classe: "Sujet: reprsentez un portrait en un minimum de tons". A cot: une autre photo de Douglas levant les bras srement aprs une victoire, en couleurs (donc encore plus mal pixellise). Et pas n'importe laquelle: elle est tellement mal prise qu'on a l'impression que l'arbitre (cette chose informe vue de dos, qui se confond avec le short du boxeur) soulve bout de bras le champion, qui doit avoisiner les 120kg aux vues de sa carrure.



5 persos choisir, mal faits: mme carrure, mme air patibulaire, mme gants... D'ailleurs, c'est le seul truc d'-peu-prs bien fait au niveau des reflets et des textures: on a PRESQUE l'impression que c'est vraiment du cuir. Chaque photo est pose sur un bel aplat de couleur (une diffrente par "champion") digne de la NES, soit des couleurs bien hideuses, les pires de la palette pourtant assez large de la Megadrive.



Le jeu commence: fond noir. Des sortes d'toiles commencent dfiler verticalement du bas de l'cran. Au bout de 2 secondes, on s'aperoit que ce sont en fait des flashs de projecteurs ou d'appareils photos, et que la camra, qui tait focalise sur le plafond, descend sur le ring. Ouais! On ne s'y trompe pas vu que le public apparat bientt, un public en liesse, qui lve des poings et hurle (pattern pourri de deux sprites en boucle). Un arbitre bouffi coll sur la ligne mdiane de l'cran, et qui se dplace donc en crabe quand l'un des protagonistes recul dans les cordes. Mouvements possibles: gauche/droite. On ne peut mme pas se dplacer un minimum, tourner autour de l'adversaire, le feinter etc... Les sprites des boxeurs sont identiques, part pour la couleur du short, de la peau et la tronche qui varie un peu.



Au moins, le jeu n'est pas raciste: 2 blacks, 1 asiatique, 1 latino, 1 ricain blondinet... Fallait y penser. Pour ce qui est de l'animation, c'est catastrophique! Le jeu ressemble ces petites marionnettes en plastique reprsentant 2 boxeurs de profil qui s'actionnaient avec un petit joystick ridicule. Donc, pour la diversit des coups, on repassera: uppercut, droite, crochet, blocage. Point barre. Pour vous dire, on a test ce jeu avec Gregoraktor et on se faisaient tellement chier qu'on s'est mis discuter, "les yeux dans les yeux" pour ainsi dire; puis il m'a demand un truc sur le bureau, alors je me suis lev pour lui donner... et tout a en gardant une main sur le pad, en appuyant n'importe comment sur les trois boutons, sans mme regarder l'cran, attendre que l'un de nous deux se prenne un gnon et finisse au tapis. Inutile de chercher le cot tactique du jeu et de commencer laborer une technique du genre "j'esquive/double crochet au foie/je bloque/je balance une chtaigne/esquive gauche/uppercut" etc... La seule mthode valable ici est le bourrinage dmotiv tant on a l'impression que faire quelque chose et ne rien faire revient strictement au mme.



Ajoutez a des bruitages accablants ressemblant au plaquage d'un tampon dans "Art Alive" (promis, c'est le mme bruit) et vous aurez vite fait de lcher prise. J'ai russi mettre KO mon adversaire et, croyez-le ou non, je ne sais mme pas comment j'ai fait. Limite le mec me surdose la gueule (enfin, c'est un bien grand mot tant l'animation vole bas); moi je continue lui coller des pains qui n'ont pas l'air de lui faire quoi que ce soit, et la seconde d'aprs, il s'croule comme sous l'effet d'un uppercut invisible (en tout cas, c'est pas moi qui lui ait donn! C'est peut-tre l'arbitre...) et s'tale comme une merde. Je me dis "il va se relever, c'tait qu'une pichenette"... Eh ben non: KO!! Incroyable! Je ne me sentais pas si fort, l...



1 Joueur, 2 joueurs ou "Spectateur". Hein? Quoi? "Spectateur"?! Bah oui: vous vous plantez devant votre cran et vous regardez. Passionnant, surtout quand on voit l'animation de ouf. On se croirait devant une rptition du mime Marceau devant son miroir. Easy, Normal et Hard... Classique, quoi. En Hard, l'adversaire l'air de frapper plus vite... enfin, disons que les squences de coups sont plus "riches" en coups (comprenne qui peut). Vous choisissez aussi le nombre de round. Le moins possible est conseill, pour viter le supplice trop longtemps...



L'impression gnrale de ce jeu est qu'il donne envie de se gratter les parties pendant qu'on joue tant il est ennuyeux et inintressant. Plus on tape, plus on se demande ce qu'on fout l et quelle raison nous a pouss jouer ce jeu. Autant le dire, je n'ai quasiment pas jou ce jeu (trop dur... de ne pas m'endormir!) et pourtant j'ai l'impression de le connatre par coeur. Pour enfoncer le clou, j'ajouterais que je me suis nettement plus amus Punch Out! sur NES car, au moins, il innove en matire de concept (vu de dos) et est nettement plus riche en action possibles.



Bref, tout a pour dire que ce jeu ne sert rien. Ou alors juste une chose: trouver un minimum de qualit et d'intrt n'importe quel jeu de merde, aucun ne pouvant tre pire que celui-l (pour dire: en jouant ce machin, j'ai trouv que "Jordan Vs Bird" n'tait pas si mauvais...) Un excellent cale meuble, donc.
Le point de vue de César Ramos :
Vritablement commun, comme toutes les vraies daubes