Le site palme d'or du Web 1986.
Amagon
American Sammy Corp - 1988
Survivor, en pire. par EcstazY

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
La NES US a eu le droit une foule de jeux que lon na pas connu dans notre beau pays du fromage. A quelques exceptions, lenfant franais des annes 1990 na rien rat. Amagon est de ceux-l. Habilement nomm Totsugeki ! Machoman au Japon, ce jeu mconnu a le mrite de challenger comme rarement le joueur talentueux que nous sommes tous sur NES Pas. Oui, mme toi ami lecteur, profitant de la chaleur torride de ce mois daot je tinclus. Sympa.



Autant le dire immdiatement : rarement jeu a plus mis mal la patience de votre serviteur. Jose le dire avec un abandon presque total : jai us pour le terminer de plusieurs milliers de sauvegardes sur mon mulateur. Ayant abandonn lors de ma jeunesse cette cartouche avec un autocollant impossible : penser y revenir lorsque que je ferai un site Internet sur les vieux jeux NES sur lInternet mondial (jtais trs prcoce en 1989), jai remis la main la pte, pour toi ami lecteur. Jy ai laiss quelques heures de ma vie, ne regrette en rien ce temps vol dans la vie du clown que je suis, et suis lheure de la transmission. Prends-moi la main



Amagon est un jeu tonnant. On y incarne un misrable commando US spcialis dans les missions difficiles. Une importante activit extraterrestre a t dtect sur une le dserte, et comme il va y avoir du rififi on envoie bibi pour sonder un peu le terrain et pacifier tout ce petit monde. Lavion de notre hros national seffondre, et il va falloir mener bien la mission, et revenir nos frais.



Le crash ntant pas un demi chec, on tombe bien entendu la stricte oppos de lle, quil va par consquent falloir traverser dans son intgralit, soit 7 niveaux. Notre hros sauve du drame son fusil bouchon, quelques munitions, un maillot de bain, son sourire qui fait de lui lhomme de toutes les femmes et une boite de Prince de Lu, quil laisse aux autochtones. Cest parti, le monde sauvage est face vous, le sort du monde libre est entre vos mains tnues et crispes sur la crosse de votre fusil.



On joue donc dans un classique jeu de plateformes. Notre hros saute relativement bien, tire relativement vite, et ragit au quart de tour. Cela tombe trs juste, car la nature ne va pas tre tendre. On retrouve en effet sur lle un amusant bestiaire de la jungle, grouillant. Serpents, araignes, oiseaux moqueurs, sangsues, escargots, lphants, soucoupes volantes Les classiques des Picaros sont tous l pour vous, et ils ne vous aiment pas.



Vous tes surentrain, par consquent il va falloir tuer tout ce petit monde. Et comme votre facis rude dhomme du monde les drange, un seul contact avec ne serait-ce que le plus petit des ennemis vous emmnent au cimetire. Par chance vous avec votre fusil toujours sous le coude. Ah ah ah erreur mon ami



Le premier niveau est celui de la joie. On tire dans tous les sens, 90% des ennemis meurent limpact cest la fte, a dzingue tour de bras. La difficult napparat quau deuxime niveau : vers les premiers monstres, en plein massacre, vous obtenez une massue que vous ne quitterez presque plus. Au dpart la colre, lincomprhension : o est notre fringuant fusil bordel ?! Cest bien simple : il est munitions limites.



L dj on rigole moins. Termin les massacres de grande chelle, on passe la prcision chi-ru-rgi-cale. Et la peur chronique du manque de munitions. Alors bien sur, certains ennemis vous redonneront quelques balles, pour la poilade, mais rgulirement, BIM, la massue du mal. Car qui dit massue dit coup au corps corps. Et je ne vous cache pas quaprs avoir termin ce $^ de jeu, la zone de frappe de lengin est totalement perfectible.



On a donc un traditionnel jeu de plateformes munitions limites. Dj quelques frissons vous rsonnent dans lchine. Mais si je vous lche comme a que les ennemis sont alatoires, l vous pouvez commencer pleurer. Alatoire, comme je vous le dis ! Lorsque lon avance dans le niveau, on aura droit une masse incroyable dennemis. Parfois lcran peut contenir plus de dix bestioles qui en veulent votre peau de grand dadais. Sur NES cest trs rare ! 10 bestioles, de deux types : celles qui sont l quoiquil arrive, inscrites dans le level design, et les monstres alatoires, qui surgissent au petit bonheur la chance.



Comment ai-je pu parvenir cette sinistre conclusion ? Simple : repartir de la mme sauvegarde du jeu, et voir que linstant daprs le panorama des monstres est totalement diffrent. Et a cest moche. Car dun coup le jeu passe dun classique jeu de plateforme un die & retry de la pure espce, comme un Rick Dangerous, ce qui ne laisse personne indiffrent.



Lorsque jai ralis a, jai paniqu. Jose vous le dire maintenant, jai pleur. Jai regard mon pad, les yeux tout englus de larmes, et jai hurl dans une explosion de bave un Mableh Plourqloii ? (Vous navez jamais bav ?). Car cet ajout subtil au gameplay rend le jeu dingue.



On avancera comme on pourra dans ces dcors lgers, aux couleurs dlicatement slectionnes dans la palette Fantaisie sous psychotropes de la NES, dans un environnement rellement compliqu apprhender. Le jeu de plateforme en lui-mme est simple, lexception de quelques sauts de merde extrmement prcis, et quelques bugs (niveau 6-1 jai vcu un moment de solitude extrme pendant 20 minutes, cherchant un nuage qui nexistait pas pour monter un truc, nuage trangement rapparu ma mort), mais surtout une masse hostile de monstres alatoires.



Les niveaux sont dcoups en deux, avec la fin un boss gnralement plutt retors. Vers la fin du jeu ce nest plus que le monstre ultime. Comme vous arrivez forcment devant lui avec 3 misrables cartouches pour votre fusil, cest la massue quil va falloir tuer les abominations de lle, et je vous le dis, tuer un zombi de 40 coups de massue (jai compt) avec une zone dimpact 1mm du bout de bois, cest Chaud.



On pourra compter sur Machoman, le truc amusant du jeu : certains ennemis lchent de temps en temps une barre de machoman, qui aura pour effet aprs une pression sur Select de transformer notre hros en surhomme, dont chaque pain dans la tronche dun ennemi lenvoie valdinguer, avanant dun coup beaucoup plus vite. Trs utile pour les boss, cet artifice est bien entendu limit une barre de vie que rien ne peut reremplir



Toujours sous le ton de la confession, jose aborder le pire boss que je nai jamais tu : le squelette de misre. Un mort vivant, particulirement rapide. Je frappe je frappe, je sue, mon pad colle. Il explose, et je lche le tout, dans un rle de gloire, juste avant de ravaler ma salive : la chose avait explos, et les morceaux se maintenaient, et bougeait avec une rapidit confondante. Et l la massue, jai pass plus dune heure sur cette merde. Une trs longue heure. Comme un type avec un sabre tentant de djouer lintgralit du dbarquement de Normandie : lcrasement massif de la tche.



Le jeu est donc terriblement difficile. Comme rarement en ce qui me concerne, car le ct illogique de lalatoire rend le tout obscur pour la mmoire du gamer que nous sommes, conforts tous les jours dans nos patterns, nos rflexes. L point de tout cela. Uniquement des influx nerveux les plus rapides possibles pour subsister. Et cest chaud.



On donnera donc une chance ce jeu. Le dbutant sy perdra au bout de 10 petites minutes, nayant toujours pas vu la fin du niveau 2, mais le vrai sacharnera. Chaque mort est une gloire comme rarement atteinte, tant le combat est dsquilibr, et lon devient ce pauvre type dans sa jungle, en pleine survie mentale dans la putridit des zones feuillues de ce cauchemar vivant. Rarement jeu fut plus prouvant pour les nerfs, mais avec au bout la joie infinie de pouvoir dire Jai sauv le monde libre, et jai termin Amagon . a ne vous aidera surement pas chopper en boite, mais au niveau de lgo cest jackpot.



Bonus :

Parce que la difficult n'empche pas le chemin pav de roses de l'humour d'avancer, il faut noter cette improbable apparition dans le jeu : Ren la Taupe bondissante, bim, tout de go, hop !


Boum bb, YeeeaaaaAAAAAH !

Le point de vue de César Ramos :
Relativement rare aux US, prix lev.