Le site du bukkake la poutine.
Castlevania 3 - Dracula's Curse
Konami - 1990
Et les Belmont refont chauffer le string par EcstazY

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Castlevania 3, ah ce nom ! Pourquoi sarrter en si bon chemin me direz-vous ? Encore une manne quil serait dommage de tarir. Et bien Konami persiste, avec son (castlevania 3 en japonais). Cet opus est toujours bien la suite des 2 autres, avec son lot de surprise. De surprises ? On va voir en quoi



Le jeu dbute de manire particulirement classique. On chauffe la console et hop, petite explication de lhistoire dsormais mythique. Dracula rgnait sur lEurope de la Renaissance, et aucun humain narrivait len dloger. Sauf une famille, la famille Belmont, qui servit bien des fois. Mais problme, force de voir que seuls les Belmont pouvaient radiquer le mal, les hommes se sont inquits de cette trange famille. Ils furent donc chasss de leurs terres. Et Dracula revint. Mais un Belmont new age revint, avec comme seule pe son courage, et dcida quil sauverait une fois de plus le monde. Dans la famille Bruce Willis est un vieux gay , je veux la famille Belmont



On rentre ensuite le nom du hros (un classique Warrior ou ZoB fait bien laffaire) et on commence le jeu. On commence lore dun chteau. Tout de suite, on se sent revenir en arrire, lambiance qui se dgage vient du Castlevania 1 et pas du Castlevania 2. Les premiers pas dans le jeu le font bien sentir aussi : comportement nouveau bien lourd, arme upgradable trs rapidement, dcors chier * Flashback in 1987 * Mais prcisons un peu avant de lyncher



Notre cher hros Belmont est une fois de plus paraplgique. Et oui croire quils naissent tous avec de larthrose, cest un peu fatiguant de se trimballer le boulet de service, le mec qui rate les sauts hyper prcis. Mais bon, cest un coup de main attraper. Vous navez jamais promen votre grand-mre ? Ca fait pareil ! Il est toujours accompagn de larme qui a fait la renomme des Belmont, savoir le string. Euh non, le fouet. Et ce fouet est upgradable . Au dbut du jeu il ne coupe mme pas lherbe, pour finir aprs moult options par dcapiter un arbre. Je dois dire que jadore cette arme ! On peut aussi ramasser tout au long du jeu des petits objets, comme des couteaux, des haches, des potions Tout ce beau monde peut servir darme secondaire, et vient en sous-main pour dfendre lopprim de la veuve et de lorphelin. Normal, rien de bien nouveau, loin de l.



On perd aussi le ct RPG-Action de Castlevania 2. Dommage, a changeait du jeu de plate-forme pur. L on y retourne des deux pieds et des deux mains. On avance, on fouette tout va (non pas cause de labus de camembert, ignare) et on tue du squelette et autres morts-vivants. Point. Plus de petites qutes, plus de gestion un peu sympa des points de vie, rien que du fouet. Ah les salauds, fallait pas nous faire des fausses joies, snif !



Le pire dans la rgression restera jamais le renouveau du style graphismes jai chi sur ma tablette graphique au moment des dcors . Ae L on retrouve ce style inimitable bien dgueulasse qui a fait le succs ( ???) de Castlevania 1. Dur. On se retrouve par exemple ds le dbut dans une sorte dglise, ou de tour avec des vitraux. Cest tellement laid que lon croit rellement que la cartouche dans le jeu est mal enfonce. Pour les captures, je pensais que ctait un bug de lmulateur, jen ai donc utilis un autre pour finalement voir que ctait tout pareil. Ae. Personnellement, je trouve a laid. Ce sont des assemblages hyper rptitifs de sprites tout petits, avec donc une trs grande impression de dj vu. De temps en temps, un dcor trop beau apparat. Jai en mmoire un fond de village, vraiment sympa, mais qui fait rellement tche tellement le reste est chelou et brouillon



On se retrouve donc dans un jeu qui est en fait le mme que le 1 peu de choses prs. Dommage. On aurait aim une suite dans genre du 2, avec plus de RPG-Action, ou de je ne sais pas quoi, mais pas a Cest vraiment dommage, a fait bcl. Heureusement que la SNES ravivera la flamme Castlevania chez les fans, car l, la NES donnait at last une bien triste image de cette srie culte
Le point de vue de César Ramos :
Dernier donc petite diffusion, il reste nammoins trouvable sans trop dbourser.