"Nintendo ou Sega, nous sommes tous du mme camp" - Anne Frank
Ice Hockey
Nintendo - 1988
Le jeu qui colle au palet par EcstazY

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
With the courtesy of FlyingOmelette for the original


Ice Hockey est le premier jeu de hockey apparu sur NES. Les mauvaises langues se tairont, car OUI il y en a eu d'autres, mcrants ! Etant relativement ancien, il est bien rustique/brut de fonderie dans le genre. Pas de vraies quipes, de vrais joueurs, pas de licence NHL... Mais rien que a je trouve a drle, alors, suivez avec moi ce jeu d'une autre poque !



On allume le jeu et on analyse. En considrant le fait que c'est l'un des premiers jeux NES, les graphismes ne sont pas mauvais. Non, ne prenez pas cette phrase au premier degr, vous commencez me connatre, et donc savoir qu'il faut tre relatif. Tout est trs lisible, clair. En mme temps c'est plutt rassurant, vu que la patinoire est obligatoirement toute blanche, si en plus elle tait pas lisible... On dira donc que le jeu est lisible car minimaliste. La piste est reprsente en mode 3/4 de haut, sans perspective. Heureusement, toutes les tentatives de perspectives sur NES se sont soldes par des checs. Nos joueurs, taills pour la sueur et le sang sont petits et peu dtaills. On a droit en fait 4 types de petits bonshommes : des normaux, des grands et maigres, des gros, et le goal. On les diffrencie parfaitement, mais ils ne ressemblent quand mme rien, disons le. La plupart du temps une bonne mle ne ressemble rien d'autres qu'une bouillie de pixels toute sautante et toussotante. Ne parlons pas de la foule, compose exclusivement de points de couleurs qui ne varient jamais. On a plus l'impression de statues poses l, se regarder, se foutant perdument du match. Et je les comprends, c'est tout de mme un sport de looser. Malgr ma pitre opinion de ce sport, je tenais vous demander, vous fans de hockey, de bien vouloir accepter mes excuses en cas de crachas plus ou moins volontaires sur ce sport. D'avance, pardon. Les graphismes sont donc vraiment moyens. Mais on ne s'arrte jamais aux graphismes, c'est vident !



Il y aussi les musiques. Et allons droit au but (ah ah dans un jeu de sport, cette phrase fait un malheur ah ah cet humour...), les sons sont du mme acabit que les graphismes... Mais cultes quand mme ah ah. On se retrouve avec une mme musique, qui ne varie que lorsqu' la fin du match les balayettes passent. Mais avant cela, on passe par le coup de sifflet, qui disons-le est bon. Puis le son des patins, qui est assez comique. On a l'impression que les joueurs jouent sur de la boue. On a ensuite le bruissement de la foule, semblable une feuille de papier froisse, ou un coup de grisou sur un Amstrad. Culte. Il y aussi le bruit des gars qui veulent s'arrter. Grand. On a l'impression qu'ils sont sur des patins roulettes, je suis fan. La musique est insipide et sans saveur, comme une vieille soupe qu'on aurait rchauffe une bonne dizaine de fois. pas de quoi en parler en fait...



Le gameplay est assez rageant. On a toujours l'impression que le joueur contrl est la larve de l'quipe, le type qui se trane salement. On a aussi des bonnes grosses pertes de focus, avec une masse de types qui vont vers un bout de l'cran, et l'cran qui suit, ce qui fait que l'on se retrouve hors de vue. Hyper pratique, cela demande un bon coup de main pour tre intressant. Et on aboutie la conclusion que non, ce n'est pas intressant... Donc on change de gars a contrler, et videmment le systme ne tombe jamais sur celui que vous dsirer matriser. On perd donc du temps, et donc des buts. Grrr. De mme, lorsque l'on passe le palet un autre joueur (le mouvement de base, mince alors si on peut mme plus faire a !) il part n'importe o. Il trippe tout seul, parfois directement dans les bras de l'ennemi, qui vous fait un gros clin d'il de remerciement. Heureusement, le shoot est simple et prcis. Ouf. Et dans le mme genre, le contrle du goal est ais, il rpond au taquet, c'est un bon gars. Un gameplay hasardeux, qui permet quand mme la matrise des principaux lments d'un jeu de hockey.



Comme vous vous en doutez srement, ce jeu n'est qu'un jeu de hockey, point barre. Il n'y a pas vraiment d'ambiance, pas de NHL, pas de drapeaux "ralistes" pas de canettes de Kro qui vous tombent sur le coin du paletot... Mais quand mme, il y a une petite ambiance dans ce jeu. Peut-tre simplement qu'il sent les parties de hockey des annes 85... Peut-tre que l'animation des machines qui balayent la piste aprs les mi-temps est folle... Non, la rponse n'est pas l, car aprs 3 visionnages j'ai eu envie de tous les abattre. Le miracle est dans les mouvements. Voir les petits gars s'agiter pour se battre coup de crosse est une joie infinie. De celle qui font apprcier un pot de Nutella qui s'crase par terre, car on a tout nettoyer, mais il a fait une si belle chute qu'on ne lui en veut pas. Un jeu d'enfants de hockey en fait.



Niveau difficult, on peut dire que Ice Hockey est un peu difficile. Pas impossible, difficile. Il y a tout de mme un tas d'quipes pourrir, avec diffrents niveaux de vitesse et de difficult. On peut personnaliser son quipe pour "s'adapter" l'quipe d'en face, genre mettre que des gros, des maigres ou des normaux. Chacun ont leurs avantages/inconvnients. On devine aisment que Coubiak tape les autres joueurs mais se trane salement, alors que les autres sont plus rapides mais moins costauds. Une subtile alchimie se met donc en place pour masteris l'ennemi. Non je plaisante, ne mettez que des gars normaux, pour le peu que cette option sert... Pour corser le tout, les quipes adverses on des niveaux videmment diffrents. Ce serait trop simple... On a donc la Russie et le Canada qui cartonne, les pays du froid. Tout cela contribue faire tout de mme un jeu avec une difficult certaine. Pour ceux qui masterise, il y a un code pour virer le goal...



Tout cela contribue faire un petit jeu sympathique, l'ambiance coquinou. Surtout deux. Le CPU fait cependant un bon adversaire. Bon, il dconne de temps en temps. On voit la pattern de programmation de l'IA adverse : TIRE QUOI QU'IL ARRIVE MON PETIT. On se retrouve avec une quipe de psychopathe qui veut absolument bourrer dans le tas. Ce qui provoque gnralement l'agacement du joueur humain (vous) qui peut aller taper le vilain CPU. On se retrouve dans un gros combat, parfaitement gr. On a un arrt sur les deux protagonistes, qui se tape. L, il faut bourrer son bouton A jusqu' ce qu'un joueur craque. Barbare mais sympa dans le jeu deux, histoire de vari un peu. Le joueur vaincu est immobilis pour un certain temps. Culte.



M'enfin... Malgr son ge vnrable, digne de matre Yoda, ce jeu tient toujours le parquet. C'est srement le meilleur jeu de hockey de la NES. Pas aussi raliste qu'un Blade of Steel, mais plus difficile et catchy. Si vous aimez le hockey (on ne sait jamais !) ou si vous collectionnez les jeux NES comme moi, vous pouvez y jeter un il. Je le noterais quand mme pauvrement, car bon, c'est un jeu de hockey merde. Une bonne curiosit.



Le point de vue de César Ramos :
Vieux, mais pas introuvable. Trs petit prix.