Le site qui sait qu'on doit rire de tout, surtout quand on est noir et sropositif.
Ring King
Data East - 1987
Vous reprendez bien une petite pipe ? par EcstazY

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
With the courtesy of FlyingOmelette for the original


Ring King est typiquement le jeu sorti du nant, celui quon retrouve cach sous une pile de caleons en se demandant : Mon dieu, mais depuis combien de temps me regarde til avec ses yeux torves ? ! . Et au bout dune bonne biture, on se rappelle quon la dgott, au fin fond dun vente prive en Inde, dans un lot cach entre deux machines caf davant guerre et un Sari trou. Ramen en Europe par la valise diplomatique, il fut soigneusement rang dans votre clbre pile, et quil nen est plus sorti. Peut-tre parce quil y tait bien. Peut tre parce que vous lavez oubli. Ingrat. Mais je ne vous dtourne pas plus longtemps : vous auriez mieux fait de le tenir au chaud encore un temps Ring King est tout simplement un des plus mauvais jeux de la NES.



Oui, ces histoires de caleons ont un peu fait perdre le fil de lensemble. Ring King est comme son nom lindique de manire fortement judicieuse (ah ah les coquins, jai failli me faire piger ah ah), un jeu ou le but est de devenir le roi du ring. Nooon, du RING pas du string, ah ah, jeune fantaisiste. A vous donc livresse du choc frontal, des lambeaux de lvres pendouillants et saignants, de la sueur sur votre casque de protection, des impacts gigantesques a dplacer des montagnes. Bien sur, sur NES il faut avoir un peu dimagination. Bien videmment Il nen reste donc que des miettes au final...



Niveau graphisme dj, on frise llectroencphalogramme plat. Oui, mme en ralisant avec passion que ce jeu date des dbuts de la NES (1987), le foss est large, trop large. On commence par les bases : chaque boxer est identique son voisin. Oui, larme des clones avant lheure. Et le tout bourr de swap de palettes. Joie. On se retrouve notamment avec mon joueur ftiche, tout fier de ses nouveaux gants roses assortis a son short et ses chaussures. La grande classe sur un ring. OUI LE MATCH DU SIECLE CE SOIR ! LANGE DE LA MORT DEFIERA POUR SA 478me VICTOIRE CONSECUTIVE KIKI BISOUNOURS, PETIT JEUNE EN FORMATION QUI Bref. Et ce look Globalement, ils ressemblent des acteurs de films X des annes 70. Non pas que jen ai dj vu, non, ah ah, mais je les imagine comme cela Grosse moustache, coupe afro Il ne manque que le jogging couleur framboise crase et le bandeau jaune dans la coupe afro pour retrouver ce fameux comdien issu de La grosse cramouillette de la garagiste .



Jirais mme plus loin. Ring King en plus dtre moche est binaire, alatoire dans sa faon de fonctionner. Dans nimporte quel jeu de boxe, on peut sentir le coup venir. Un clignement dyeux, un frtillement des aisselles, nimporte quoi. Et bien pas ici. Dans Ring King, cest posture pacifiste, tu veux une clope ? ou numrote tes abattis misrable pourceau . Binaire. Et ca cest agaant, car cela fausse intgralement le plaisir de jeu. Oui, si je veux du hasard, je vais macheter un banco, pas jouer a Ring King



On ne se refait pas, les graphismes en tant que Oldies, ce nest pas ncessairement important. Nous avons aussi des oreilles. Et Ring King nous les gte tiens ! Le top of the pop dun Atari 2600, pour nous, comme a, sans dtour. Des bips insignifiants en guise de musique et des bruitages vraiment douteux en guise de son dambiance. Vos oreilles ont connu mieux, et heureusement. Je passe sur les musiques. Oui, ne faites pas linnocent. Nous avons tous un jour appuy sur une touche dun synthtiseur au pif pour voir ce que cela donnait. Mais nous nous sommes arrt l. Et bien dautres ont inclus leur cration dans un jeu. Les bruitages sont magiques. Le bruit de fer repasser qui tombe dans leau limpact quelque chose darien. Le juge essaye de communiquer, surement en anglais, mais je comprends mieux un chien qui aboie que ses instructions. Fascinant. On a limpression gnrale de jouer sous leau, ou au ralenti. Puisque cest ca le oldisme dinvestigation, je me dois de continuer. Coupons le son.



Il reste le gameplay. Et cest ce moment quon sort son jeu de la console, on le lve vers le ciel en hurlant Bon sang ! Ne me dois pas ! Pas sur a ! . Et on remet le jeu dans sa console. Et paf, a rate. Le gameplay est vomir. Vous vous retrouvez comme tout lheure avec votre harder moustache, qui bouge au ralenti face son clone, et qui ne peut rien faire tellement il est atteint de paraplgie. On prend des pains. On en donne quand le jeu envie de rpondre, le tout avec un arbitre qui nonne derrire des litanies incomprhensibles. Gros gros niveau l. Je regarde la scne se drouler, comme sous leffet dun bonne prise de coke, dconnect du monde. Mon dieu. Des gens ont un jour fter la sortie de ce jeu, fait pter le champagne et tout et tout ?



Bon au final on se retrouve avec un jeu vraiment Diffrent. Et trs dur. Non pas cause de la difficult relle, mais cause des lacunes inhrentes du jeu. Et oui, se dplacer avec des bottes de plomb et frapper quand on a le temps, cest peu vident. Au fur et mesure des matchs, on gagne des points de statistiques attribuer. Bien sur comme vous jouerez deux minutes en tout, vous ne vous octroierez que le polish pour le gant, qui rend beau le cuir de votre outil de travail. Inutile en diable. Donc des graphismes hideux, une musique absente, un gameplay triste prir, un fun absent. Un ange passe. Pourvu quil ne nous chie pas dessus Je ne vois rien pour sauver ce jeu en fait. Mme fan de larcade, cest impossible. Ruez-vous sur Punch Out, quon nen parle plus



La bonus track du jour :

Lorsque les programmeurs vont mal, ils inventent toutes sortes de bonus dbiles. Notammant une manire trs particulire de rcuprer entre deux match. Trop de pression vacuer il me semble...

Le point de vue de César Ramos :
Un des premiers jeux de la console. Semble cependant avoir un peu disparu du march...