Le site qui connat la hauteur d'un stationnement interdit.
Vice - Project Doom
American Sammy - 1991
La claque o_O par EcstazY

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Avez-vous dj ressenti un grand frisson frais devant votre tl, votre petit pad NES dans les mains ? Non ? Et bien c'est l'occasion de le ressentir. Tentons une exprience amusante de psychologie collective. Asseyons nous tous ensemble, je prends la manette et vous regardez. Oui, il ne faut pas dconner. J'allume le jeu. Ni flute ni merde le jeu commence. Le nom de la boite qui a fait le jeu, puis un misrable panneau "Push Start". On appuie sur la manette. Cinmatique de fou, on va poursuivre un mchant. On ne sait absolument pas ce qui se passe mais on le poursuit dans uns scne de voiture en vue du dessus. Puis nouvelles cinmatiques majestueuses. Mon dieu accrochez-vous, ceci ne fait que commencer...



La deuxime scne nous apprend un peu plus de choses. Mais tout ceci ne me convient pas. Je prends donc mon manuel et je lis l'histoire. Extraordinaire, digne de James Bond. Les aliens (mon dieu encore eux) ont envahis la terre il y a belle lurette. Et a besoin d'une sorte de blob pour survivre. De nos jours, cette gestion des blobs aliens est gre par une socit panneau, qui s'occupe de tout. Mais quelque chose cloche, et c'est ce que va voir notre cher hart (nous), dtective priv de son tat. Sa copine vient de se faire enlever en pleine investigation, et il est taill pour la gagne sur cette affaire. Nous allons donc incarner Hart, qui va tenter de sauver sa chrie.



Fascinant ! Pourquoi n'as t'on pas plus souvent ce genre de scnario sur NES ! On volue dans un univers adulte, en pleine science fiction, ce qui est une chose rarissime sur notre bonne vieille NES. Et c'est dommage. Mais le mieux reste la faon dont l'histoire est insre dans le jeu. Toujours comme un James Bond. Un petit bout de jeu pour lancer la machine (la course poursuite en voiture du dbut, aprs le "push start") qui enchane sur le gnrique. Extraordinaire. Pour un peu d'ailleurs, je manquais l'cran titre... Mais donc le dcor est plant. Mais le dcor de quoi au fait ?



Vice - Project Doom (VPD pour simplifier) est un jeu complet. Il est la fois un jeu de plates formes, un jeu de voiture et un jeu de tir. Bien sur ce n'est pas le premier du genre, je n'oserais rappeler votre mmoire la bonne grosse daube de Bayou Billy... En effet le mlange de genres dans un jeu est rarement une russite. Soit les dveloppeurs ont voulu privilgier une partie prcise en dnigrant compltement les autres, soit ils se sont compltement disperss dans les diffrents jeux. Et bien pas ici. Les dveloppeurs ont russis l'exploit de privilgier la plate forme, sans tout autant dnigrer le tir et la voiture. Incroyable ! Analysons chacune des parties.



On commence par le jeu de voiture, avec la course poursuite du mchant. On a donc notre superbe bolide rouge qui passe comme une balle dans les rues de la ville. On avance tout seul, avec sous le coude un petit bouton turbo, ds fois qu'on s'endorme. On tire en rafale avec l'autre bouton. Rien de plus classique. Le parcours est simple, une grosse ligne droite, avec des ennemis pousser ( coup de mitraillette, oui c'est vrai...) pour pas rayer la voiture, et d'autres dbris qui enlveront coup sur le pollish. La voiture est extrmement mobile, et va trs vite sur certaine portion de route. Les dcors sont un peu faibles, mais tout cela au dtriment de la fluidit, c'est un parti pris des dveloppeurs. Et cette partie (enfin ces parties, il y en a 2 dans le jeu) sont trs courte, juste le temps de se donner une petite crise d'adrnaline, sans risquer l'apoplexie. Un bon dfouloir, un bon moment de jeu qui rythme la partie.



Mais il n'y a pas que la voiture dans la vie du dtective priv, il y a aussi les armes. Normal. Quelle ne fut pas ma surprise ma premire partie de tomber sur un jeu de tir au sein de VPD ! Un superbe cran cinmatique (qui d'ailleurs fait l'objet d'un fond d'cran, regardez donc la rubrique goodies) nous plonge direct dans l'action, avec ce petit message que je traduirais comme un porc pas "Allez les filles c'est partie faites chauffer la colle". L, pas de zapper. Une mire qui bouge l'cran avec la manette et un nombre de balles limit. Ah je n'aime pas trop a je dois dire. Pas de bourrinage, et il y a intrt ce que la croix suive. C'est bon, oui, elle suit mort. Elle bouge vite, mais pas trop. On le temps de viser. Les ennemis arrivent un rythme rgulier, sans folies du genre "PAF l on va tuer ce con de joueur avec une bonne grosse salve de 15 hommes machines". Non, tout est faisable, sans trop de difficult. Oh et puis une petite balle dans la tronche de quelqu'un cela n'a jamais fait de mal personne, la barre de vie est bien assez grande. L, pareil. 2 parties de tir dans le jeu. Trs courte, elle donne aussi un petit temps de folies entre deux sessions de plates formes. J'aime beaucoup, malgr la base une grosse apprhension. Mon dieu il faut que je me sorte de la tte Bayou Billy...



Le gros du travail des dveloppeurs s'est fait sur la partie plate forme. On dirige donc notre nouvel ami hart, qui parcourra le monde pour sauver sa camarade de jeux. Oui, le temps pass par les dveloppeurs doit tout de mme tre important quand on voit le travail dj accompli pour le tir et la voiture, ont-ils seulement eu le temps de bien apprhender le monde de plates formes ? Oui, la rponse est dfinitivement oui !




On commence dans une grande ville, le soir. Mon dieu. Apoplexie. Je pensais que la ville de Ninja Gaiden Game Gear ne pouvait pas tre surpasse. Et bien si !! Ils ont bris mon mythe. Vous avez devant vous l'archtype de la ville oldies par excellence. Les sprites de dcors sont ENORMES (et je pse mes mots) et notre hros volue dans un univers vraiment typ 90. Enorme. Je vibre de partout. Puis c'est la Chine. Mon dieu, mais pourquoi je n'ai pas connu ces hommes plus tt ? Tout le mystre de la civilisation chinoise runi dans un misrable niveau. Des statues magnifiques, des mchants colors et trs fin, le tout divinement anim. Je pleure de bonheur. Puis c'est la jungle. L'apothose. Jamais on a vu jungle plus belle sur NES. L'motion me submerge et je lche ma manette pour pleurer. Comment ai-je pu vivre avant ce jeu ? Comment, seigneur, mes yeux ne voient la lumire qu' 21 ans ?? Mon dieu que de temps perdu.



Mais que vaut un jeu magnifique (ce qui est le cas ici, oui, ami(e) internaute, tu as suivis n'est ce pas ?) sans un gameplay au top ? Rien. Et bien nous sommes d'accord, car en plus ce n'est absolument pas le cas ici. Le hros est une merveille de souplesse. Il court, bondit comme un diable hors de sa cage comme un tueur. Il avance courb pour viter les balles. Et tire. Car lui aussi est arm, ah ah. De base il a un sabre. Qui se manie merveille, quoique demandant un petit timing parfait pour certains enchanements. Mais en ramassant des options, il peut dgainer un flingue tout laid, ou une bonne grosse grenade des familles. Le tout se manie vraiment la perfection, c'est une joie de le diriger. Bon sang depuis Super Mario Bros 3 je n'avais pas ressenti autant d'excitation dans mes didis...



Et niveau difficult ? Et bien tout dpend. Les scnes de voiture sont vraiment simples. Mme en se tapant tous les murs on peut finir, j'ai test pour vous (oui, il en fallait un...). La partie tir est un peu plus technique. Le nombre de balles tant limit, il ne faut pas faire son Rambo, en tirant partout ou en dmolissant les immeubles la grenade. Donc un peu de technique ne nuit pas.



Pour la plate forme, quelques petits passages techniques tout de mme. Les niveaux s'enchanent bien, et ont un excellent level designing. C'est trs agrable de sautiller dans tous les sens, c'est bien pens. Tout se droule merveille, mais la gestion du sabre est un art. On enchane parfois les coups un rythme reintant, et comme il y a un micro dcalage entre le temps de sortie du sabre et l'impact, il faut grer un minimum les vagues d'ennemis qui vous sautent dessus. J'ai le sinistre souvenir d'une vague de perroquet me sautant sauvagement la gorge. Un cauchemar. Mais le jeu est facilement masterisable. Une valeur sre.



Ah ah ah j'allais oublier de parler de la musique. Mon dieu je suis un misrable pourceau. Les musiques sont de qualit variable, mais de trs trs bonne facture tout de mme. Certaines sont tout bonnement exceptionnelles, de celles que l'ont rcoute une bonne soire oldies, avec un son en 5.1 pleurer. D'autres sont tout simplement bonnes, sans folies. Le passage d'un genre l'autre est parfois un peu tonnant tant il est disparate, mais l'ensemble est d'un excellent niveau. Une fois de plus, nous sommes gts...



Ce jeu est donc une perle trs rare. Une histoire tonnante, associ un type de jeu quasiment unique, desservi pas des graphismes pleurer et des musiques de feu. Je me demande si quelque chose va l'encontre de ce jeu. Outre sa raret sur l'ensemble du globe je ne vois pas. Mon dieu j'y retourne.

Le point de vue de César Ramos :
Compltement introuvable chez nous, compltement rarissime chez nos ami(e)s ricains. Damned.