Le site qui se ferait bien sucer, la.
Insmouse no Yakata
I - 1995
Vie et mort au pays des murs blancs par EcstazY

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
En bon samoura des temps anciens, je poursuis inlassablement ma qute de critiques de tous les jeux Virtual Boy. Oui, Dame nature ne ma pas gt normment dans la vie, donc bof, un il de plus ou de moins la limite je ne suis pas cela prt. Et qui dit nuclation, dit Virtual Boy. Alors quand mon revendeur japonais local me prvient quil ma trouv dans un carton un jeu de labyrinthe sur la machine collyre, je termine mon sak et je tends loreille. Nayant plus que a.



Insmouse no Yakata est donc un jeu de labyrinthe. Personnellement cest un genre que je trouve sympathique car dlicieusement oldies, laissant un petit got de surann, de moisi dans la bouche. Je me revois errer dans les couloirs de Gauntlet 2 sur Amstrad, et cela me procure un petit dbut drection. De nos jours, plus personne ne samuserait faire un jeu o on va errer comme un ahuri dans des couloirs dans le simple espoir de trouver la sortie. En 95, on osait encore.



On va donc incarner un illustre inconnu qui va entrer on ne sait trop pourquoi dans le manoir de Innsmouth pour tenter de senfuir. Ce but qui craint un max est en fait ladaptation dun mauvais film de srie Z japonais. On va pour ce faire se dplacer avec lintgralit de la manette. Cest assez rare sur Virtual Boy pour tre not. Je ne sais pas, 90% des jeux utilisent les deux boutons et basta. On sent que Nintendo ne voulait pas passer la mode mercantile de la manette rallonge, pousse par les lobbies de fabricants de boutons avec des formes gomtriques dessus



On va donc se dplacer dans un univers en 3D. Enfin en 3D Cest un bien grand mot. On aurait surement gagn jouer en vraie 3D, mais non. L on va avoir droit diffrents crans, sans souplesse. On tourne gauche, paf, limage si on tournait gauche. On veut avancer, paf de quand on avancera. Donc dj a en 95 cest pnible. Ce nest pas comme si Doom tait dj pass par l, comme si la PlayStation et autre Saturn tait dj sorties



De plus pas de bol, cest graphiquement super pauvre. On va se taper les mmes graphismes dans les 13 niveaux que lon va senfiler. Et a cest criminel. Jai tu pour moins que a, je me suis enchan des arbres pour moins grave. Et puis mine de rien cest pnible lcran par cran. a donne un ct saccad effrayant.



On va donc avancer cran par cran pendant 13 niveaux. Enfin 45 en tout, mais il y a un arbre des possibles la fin de chaque niveau. Si vous trouvez la sortie en dessous dun certain laps de temps, vous aurez droit au niveau suprieur bien, sinon vous vous taperez le niveau des losers. La diffrence ? Et bien si vous terminez lenchanement des 13 vous aurez droit plusieurs fins, accessibles par des enchanements prcis.



Et on se caresse le pingouin dans ses niveaux ? Non, bien entendu. On va donc devoir chercher la sortie, ramasser la cl du niveau ou des objets (des orbes affichant des bouts de carte), et ventuellement combattre quelques monstres, pour la poilade. On a pour a un pauvre fusil bouchon dune inefficacit navrante. Chose amusante, on recharge avec les gchettes, et on vise avec la croix de droite. Cest super perturbant au dbut, mais on sy fait bien. Bien sur les munitions sont en nombre sur limit, et il faudra courir partout en cas de rush monstrueux, pour avoir les moyens techniques de combattre.



L, comme a, cest chier hein ? Un jeu en cran par cran, visuellement peine plus riche de Job, o lon va se promener, courir aprs deux objets de merde, pour trouver une porte de mes deux. Cest simple non ? Et bien cest trop facile, les dveloppeurs lont remarqu, et on ajout un chrono. On va donc en plus tre stress par le timing.



Alors il y a deux choses effrayantes dans ce jeu. Et jen prends mon parti, bien videmment. Tout dabord le labyrinthe est oppressant mort. Pas de fentre, toujours les mmes graphismes (vu la taille des derniers niveaux la fin vous avez franchement saturation) et la musique insipide et sans saveur. Ajoutez cela une petite touche dimmersion Virtual Boy, et vous devenez claustrophobe.



Mais allons encore plus loin. Vous jouez frntiquement dans un monde mort, pour un projet humain dvast. Un monstre surgit dans un gargouillis infecte, et comble de malchance, vous tes chronomtr. Quand on y rflchit, le hros peut-tre envie de se poser, de marquer son nom sur un coin de mur pour dire Jy tais les gars . Mais non, vous allez devoir tracer. Je dteste les chronomtres en fait.



Bien sur les niveaux sont progressifs. Vous commencez avec la chambre dtudiants fouiller, pour vous perdre dans les derniers niveaux dans des locaux de la surface du Liechtenstein. Donc cest papier crayon obligatoire pour sy retrouver. Oui, mais quand le chrono court, on a vraiment autre chose faire qua gribouiller un plan de sortie Et cest vraiment dommage.



On a donc un jeu extrmement moche, dot dune musique inexistante, adaptation dun film de srie Z japonais, avec un but idiot, et un gameplay rptitif. Que reste-t-il ? Rien, si ce nest quil nest sorti quau Japon et quil vaut trop cher pour ce que cest. Menfin
Le point de vue de César Ramos :
Rare, et trop cher.