Le site qui a battu Croustibat.
Amstrad : Faire ses propres cassettes

Comment enregistrer ses propres cassettes de programmes par Zygot


Voilà la situation : vous avez ressortis votre 464 du grenier (ou vous avez déniché la perle rare dans le vide grenier de Plouneuf-sur-Orge à l'occasion du treizième anniversaire de la découverte du trèfle à sept feuilles. Mais on s'égare... Enfin bref, votre micro ainsi que son lecteur de cassette intégré fonctionnent parfaitement (à part quelques « Read Error » bien sûr) mais vous manquez cruellement de jeux ou logiciels. Or Amstrad a versé dans le domaine publique l'intégralité des titres d'antan (bénis soient-ils !). C'est donc en toute légalité que nous allons pouvoir créer nos propres cassettes.

Tout d'abord, ce dont vous avez besoin :

* Une platine K7 ou un lecteur capable d'enregistrer, avec si possible un équalizer.
* Un CPC 464 avec son lecteur de K7 fonctionnel. Bien sûr, cela comprend l'écran qui contient l'alimentation.
* Des cassettes destinées à recevoir les jeux et les divers programmes. Afin d'économiser le mécanisme, la longueur ne devrait pas être supérieure à 90 minutes et ne doivent pas être de type "Metal" ni "Cr02", des cassettes les plus standards possible.
* Si possible : une cassette Amstrad originale. Ceci uniquement dans le but de régler l'entrée sonore et de servir de base au niveau sonore via l'equalizer.
* Un PC mais si ce n'était pas le cas, vous auriez du mal à être ici.
* Une carte son. Allez, on va rire : au minimum une Sound Blaster 16 ou compatible (rigolez pas, c'est ce qui est mis dans la documentation de "Playtzx").
* Des câbles RCA et Jack pour relier votre carte son à l'enregistreur K7.
* Une bouteille de Chouchen et de cidre (Bretagne oblige).



Pour commencer, goûtez le Chouchen et le cidre pour vérifier qu'ils sont bons (NDLR : Notre ami à tous Zygot a bien entendu craqué une durite. Il va de soi que la boisson officiel du site reste le pastis, mais bon dans un simple soucis de faire son malin il aborde des boissons inférieures... Le vil gredin)



Puis, reliez la sortie casque de votre carte son à l'entrée de votre enregistreur K7. Ensuite, lisez votre cassette originale afin de régler le volume sonore, en vous basant éventuellement sur l'equalizer. Pour l'ordre de grandeur, sachez que l'on m'a dit sur des forums que c'est en général 70-80% du volume maximal mais cela varie : chez moi par exemple, avec une carte son Game Theater XP externe et la sortie casque à 90% du maximum, la platine cassette est à 2.5 sur 10. Il ne faut pas avoir peur de saturer un peu. Au fait, ce n'est pas grave si vous n'avez pas de retour : le son est insupportable et vous pourrez savoir si l'enregistrement se fait avec l'equalizer et/ou le lecteur multimédia. Avant de penser à enregistrer sur une K7, pensez à l'effacer proprement afin d'éviter tout bruit de fond parasite. Si vous n'avez pas d'equalizer, pas d'autre solutions que de tester différents niveaux et noter celui qui évitera les fameux 'Read Error'.

Maintenant qu'au niveau sonore, tout est réglé, deux possibilités se présentent : soit vous avez récupéré le jeu directement au format MP3 / VOC / WAV, soit vous avez le jeu préparé pour être utilisé sur un émulateur, au format CDT. Vous êtes prêts ? Alors buvez un coup de Chouchen et lancez-vous (NDLR : Ah la jeunesse...)

Prenons la cas le plus simple : vous avez votre fichier son. Lancez votre lecteur multimédia favori. Ne lancez pas encore la lecture du fichier car il ne faut pas oublier que les K7 ont une zone non enregistrable en début de bande, il faut donc que cette zone soit passée avant de lancer la lecture du fichier. A la fin de l'enregistrement, n'ayez pas peur de laisser un blanc. Vous avez la possibilité d'enregistrer plusieurs jeux sur la même face mais je vous le déconseille : en cas de "Read Error" au milieu d'un de vos fichiers, ce sera assez délicat de réenregistrer sans déborder, je conseille donc un programme par face. Rembobinez, sortez la K7 et hop, direct dans la gueule béante du CPC... Vous connaissez la suite (éventuellement un 'CAT' pour vérifier que vous n'avez pas d'erreur et un 'RUN "').

Maintenant le cas un peu plus délicat : vous avez téléchargé un jeu au format CDT (ils sont utilisés par les émulateurs). Il va donc falloir convertir ce ficher en un flux audio lisible par la carte son. Ça à l'air dur dit comme ça donc une bolée de Chouchen pour se mettre en confiance. Récupérez le logiciel 'playtzx' (l'adresse est en bas de page) puis décompactez-le. Dans le répertoire où se trouve playtzx, copiez votre fichier CDT. Maintenant, passez dans une fenêtre DOS et déplacez vous vers le répertoire de playtzx et de votre jeu, et tapez :

playtzx /voc dudule.cdt dudule.voc



On utilise les réglages standards au niveau de la fréquence de sortie du signal notamment. Ce paramètre n'est normalement à changer que si votre carte son ne supporte pas les fréquences habituelles (entre 22010 et 44000 Hz) mais cela ne vaut que pour les cartes anciennes. Pour plus d'infos, consultez la doc de playtzx. Le paramètre 'voc' permet de créer un fichier son VOC plutôt que de jouer le résultat directement sur la carte son.



Maintenant que vous avez votre fichier VOC, vous pouvez l'ouvrir avec votre lecteur multimédia. Si ce format n'est pas supporté, sachez que Winamp 5 et Goldwave le supporte. Appliquez la même méthode que pour le format MP3.

Et voilà, il ne vous reste plus qu'à engraisser votre CPC et à boire une bolée de cidre pour fêter ça...