Par les réalisateurs de Blanche-Neige et Légitime Défonce.
Barcode Battler : le mythe défunt

Un héros se cache peut-être dans une boîte de cassoulet par Ghost
Attention les yeux! Voici un objet de culte: la "Barcode Battler", première et (seule) console à utiliser des gencods (ou codes-barres pour les néophytes) comme "matière première" de l'interface. Mais comment ça marche? En fait, le jeu se déroule tel un RPG on ne peut plus classique: chaque partie adverse joue à tour de rôle en utilisant un item (arme, objet, points de vie etc...) pour progresser et gagner. Quand c'est votre tour de jouer, vous scannez une carte sur laquelle est inscrit un code-barres, qui vous donne des points d'attaques, de magie, de défense etc. L'avantage réside dans le fait que l'interface gère presque tous les gencods possibles. Dès lors, on se retrouve à créer des cartes avec des codes-barres du paquet de céréales ou de la boîte de thon Saupiquet de la veille, dans le but de trouver l'arme ultime pour vaincre vos ennemis. Maintenant que le topo est fait, commençons par le commencement, à savoir le scénario, digne de David Koepp.



"BIENVENUE!
Dans le monde épique (tu l'as dit!) de BARCODE BATTLER, Je m'appelle maintenant SURVIVOR (c'est clair que LOOSER, ça l'aurait moins fait) mais je suis, en fait, le premier trans-mutant (et non pas transsexuel) issu d'une transformation de CODES BARRES. Etant le plus aguerri aux combats de codes barres (tant qu'à faire), je vais être votre guide tout au long de ce manuel. Les forces de mon code barres venant à s'épuiser, je n'apparaitrai qu'épisodiquement, aux moments les plus importants, pour vous communiquer le savoir de BARCODE BATTLER et faire de vous le prochain héros de ce jeu!"

La vache! Ca rigole pas. On n'est pas dans un jeu de quéquettes pour débutants, là. Puceaux s'abstenir! Nous avons à faire à un défi de killer, des biens sanguinaires, avec des poils partout et les orteils scarifiées. Maintenant que vous savez ce qui vous attend, parlons de l'histoire, tout aussi flippante.

L'HISTOIRE POWER FORCE (ça pète sa mère comme nom! Mais où vont-ils chercher tout ça?)
"Certaines nuits d'été, un regard attentif pourrait distinguer dans le ciel la galaxie BARCODE NEBULA (Georges Lucas n'a rien inventé...), où régnaient la paix et la justice depuis la nuit des temps (évidement, sans ça, où est l'intérêt?). Mais aujourd'hui, NEGATOR (avec un nom pareil, il était prédestiné à être une ordure. Et puis POSITIVOR, ça fait pas sérieux pour un méchant), maître absolu de DARK NEGATA (putain, quelle imagination!!), la galaxie du mal (cette précision s'adresse à ceux qui n'ont rien suivi depuis le début), à asservi BARCODE NEBULA et s'en est proclamé Tyran suprême (simple Tyran, ça manquait d'ambition).
Parqués dans 4 mondes, placés chacun sous le contrôle de 5 bases militaires et d'une forteresse inviolable (au début, ils avaient pensé à un moulin, mais l'idée n'a pas été retenue. Allez comprendre...), les NEBULANS (chais' pas vous, mais moi, j'aurais préféré NEBULIENS ou même NEBULOIS; ça fait plus "Galaxie d'en bas") ont été réduit à l'esclavage le plus cruel (un simple esclavage de base n'aurait pas suffit. Il ne faut pas non plus qu'ils se sentent comme à Disneyland). Heureusement, 6 NEBULANS se sont réfugiés sur une étoile cachée (c'est toujours risqué de dire où l'on est dans ce genre de situation. Mais ils ont quand même prévenu la gardienne pour qu'elle fasse suivre le courrier).
Ces 6 NEBULANS ont constitué une force d'attaque: la POWER FORCE (les noms "BUISSON ARDENT" et "FUCKING DEAD DOGS" ne semblaient pas assez percutants), selon la spécialité de chacun: les WARRIORS, dotés d'une puissance physique supérieure (ç'aurait été un ramassis de somaliens anorexiques, on n'aurait pas compris); les WIZARDS ont réunis tous les sortilèges de leur magie (dans le civil, ils font illusionnistes à domicile pour mariages, enterrements, baptêmes, bar mitsvas etc...). Ils ont une force, le secret de l'invisibilité (c'est plus pratique, le secret des mayonnaises inratables n'étant pas très utile dans le cas présent). Pour échapper aux armées de NEGATOR, ils peuvent cacher leurs pouvoirs dans les codes-barres, apparemment inoffensifs, posés sur tous les produit courants de la terre (ne faites confiance à personne, surtout pas aux paquets de tampax).

Votre rôle: vous rejoignez la POWER FORCE et choisissez un binôme de 2 spécialistes combattants: votre WARRIOR et votre WIZARD.

Votre mission
Mission C1: Délivrez BARCODE NEBULA. Retournez sur BARCODE NEBULA, prenez d'assaut les positions ennemies et reconstituez les forces divisées sur les 4 mondes, pour libérer BARCODE NEBULA (et pensez aussi à sortir les poubelles).

J'en reste sans voix! J'ai jamais vu un tel ramassis de stéréotypes dans un seul jeux (à part peut-être sur Nes, n'est-ce pas Ecstazy? (NDLR : qui t'emmerde ;-)). Tout y est: du méchant avec un nom bien de méchant, à la team de super-héros qui en ont, rien n'échappe au génies qui ont pondu cette merveille. Mais le pire reste à venir: voici maintenant les personnages!

Les WARRIORS:



JAM BAM
Le neo-punk, genre "tête brûlée". Déjà, son nom reflète le mec qui n'a peur de rien. Un rebel pur et dur: le gilet et les bottes en cuir, le gros pendentif et le pantalon moule-boules d'une couleur bien flashy, on s'attend au pire. Au combat, il doit faire pas mal de dommages co-latéraux. Heureusement, pour sauver l'honneur, les dessinateurs lui ont fait une tête bien sympathique.



MEGA BLASTER
Là, on rigole plus. Avec son look de Captain America revisité à la sauce Village People, on sait qu'on a affaire à un patriote, prêt à tout pour sauver sa chère patrie. Et pas question de partir avec sa bite et son couteau: monsieur sort l'artillerie lourde. Et vas-y que je mitraille à tout va et courant comme un dératé!



JAW BREAKER
Au moins, c'est clair: "Le Briseur de Mâchoires". On se croirait dans un combat de catch de la WWF! En plus, c'est un illuminé. Regardez ces trois boules de fer qui lui tournent autour de la tête. Le mec doit être un killer à la pétanque, mais avec une tenue aussi ridicule, pas question de frimer devant ses potes du jeu de boules de Montigny-le-Bretonneux le dimanche matin. A mon avis, c'est lui qui doit toujours payer sa tournée de Pastis.



Les WIZARDS:



RAZOR FIST
Encore un catcheur! Avec son look de viking échappé d'un épisode de Bioman et ses gants à la "Edward aux mains d'argent", le gars aurait pu faire partie de l'équipe des WARRIORS. Comme quoi les voies des concepteurs sont impénétrables. En plus, il a l'air furax et semble taillader la page (observez les petits morceaux de papier charcutés). Le bestiau fait peur. C'est peut-être ça son pouvoir: foutre les jetons à l'armée de NEGATOR...



BEAST FEAST
Gros dossier! Voici l'animal de compagnie de la POWER FORCE, une espèce de croisement entre un chat sauvage et un gorille. Impressionnant! Apparemment, on a oublié de lui faire son vaccin contre la rage. L'espèce de halo rouge qui l'entoure montre bien que nous sommes face à un WIZARD et non pas à une bête sauvage échappée du cirque d'à coté. Encore un qui pourrait jouer sur les deux tableaux.



COOL CANDY
Dans ce monde de brutes sanguinaires, il fallait bien apporter une petite touche féminine pour adoucir un peu la violence de l'ensemble. On a échappé à la fille WARRIOR genre nageuse ouest-allemande gonflée aux anabolisants. Il est donc normal que COOL CANDY fasse partie des WIZARDS. En plus, avec un nom pareil, elle doit être cool!! Et puis encore un stéréotype: la fille en rose. Au moins, on n'est pas trompé sur la marchandise.



Vous demandez grâce? Déjà? Pourtant, ce qui suit apporte une pierre monumentale à l'édifice culte que nous découvrons ici. Car il est bien évident que vous n'arriverez pas à grand chose sans armes. Et quelles armes! Voici un petit aperçu des items les plus mythiques que vous aurez l'occasion d'utiliser

ATTAQUE:



KILLER STAR
Alors là, c'est culte: un pauvre shaken (une étoile japonaise pour les non-initiés). Voilà bien l'arme indispensable dont tout le monde à besoin, surtout dans un combat acharné. Les concepteurs hésitaient entre un bilboquet clouté et une tapette à mouches radioactive, mais ils ont finalement opté pour cette arme surpuissante qui fait trembler la galaxie entière.



MEGABLADE
Rien de tel qu'une bonne vieille épée, bien lourde et tranchante. En plus, celle-ci est customisée, avec une garde cloutée, des fois que vous ayez an vie de taper l'adversaire avec le manche de votre épée. Pourquoi se casser le cul à trouver des armes toujours plus perfectionnées alors que ce qui marche le mieux depuis des millénaires est un bon vieux truc tranchant (du coutelas de Rahan au sabre de Connor McLeod).




VULCAN TERMINATOR
Copyrights!!! Fallait oser faire une combinaison pareil. Vu le succès de la console, je pense que les créateurs ont du hypothéquer leur maison pour payer les royalties à James Cameron et à Monsieur Spock. Rien que le nom fait trembler. Pas besoin de tirer, il suffit juste de foncer dans le tas en criant "J'ai un Vulcan Terminator à la main!!!!" pour que ce soit la débandade face à vous.



DEFENSE:



OMEGA ARMOUR
L'utilité de cette combi est sensé être de vous protéger mieux contre les attaques ennemies. A voir la gueule de la chose, on se dit qu'un bon gilet Damart serait plus efficace car, au moins, il colle à la peau. Ici, On ressemble plus à une machine à café qu'à un guerrier invincible. Enfin...



SURVIE:



VITAMIN'HERB
Déprimé sur le champ de bataille? Nostalgique de votre chez-vous bien douillet? Une bonne petite dose de VITAMIN'HERB et ça repart! Quand même, il fallait oser faire une telle propagande pour la consommation de substances illicites dans un jeu destinés aux djeunz', et ça de manière à peine dissimulé. Quelle honte!



INFO:



INFOPISTEUR
Il ne manquait plus que le GPS à votre attirail de sauveur du monde. C'est maintenant chose faite avec l'INFOPISTEUR, le truc inutile par excellence: il vous indique la localisation de la prochaine clé dont vous aurez besoin pour progresser. Vu qu'il ne sert qu'une fois, vous n'avez pas intérêt à vous planter dans son utilisation. Et vue comment l'interface du jeu est vachement explicite et lisible, on s'y perd facilement. Le plus drôle serait que le code-barres corresponde à celui d'un plan de Paris.




YODIN
J'ai gardé le meilleur pour la fin! Le plus énorme plagiat honteux et à peine masqué de ce déballage de clichés: YODIN! Putain, là, franchement, fallait avoir les couilles d'oser un truc pareil en pensant que ça ne se verrait pas. Imaginez la question embarrassante: "Comment avez-vous eu l'idée du personnage de Yodin?" -"Ben... heu... en fait... on l'a imaginé tout seul, un soir. J'avais l'idée d'un petit être verdâtre et tout plissé (parce qu'il est vieux), avec une espèce de toge, et qui prodiguerait des conseils importants. Une sorte de sage, en fait. Et pour le nom, j'ai joué à Boggle. Et voilà le travail!!" Si Georges Lucas était mort, il se retournerais dans sa tombe plusieurs fois.



Vous en voulez encore? Voici maintenant les méchants. Je n'en ai retenu que trois mais ils en valent la peine.

ENNEMIS:



BARBIRIAN
Admirez la tactique du coyote pour plagier des noms connus. Comme pour YODIN (J'en bave encore!!), une lettre diffère et ils croient qu'on n'y verra que du feu. Et puis avec sa gueule, on a plus l'impression d'être face à Satan Petit Coeur (de Dragon Ball Z) qu'à un barbare sanguinaire, comme le laisse sous-entendre le patronyme du monsieur. Punaise!




GILGER
Attention! Voilà le gros tourteau mutant!! Pour battre Gilger, je pense que la meilleur arme est une pince à crabe et un bon pot de mayonnaise. Admirez la carrure du monstre. Impossible de se tromper: c'est vraiment un méchant. En plus, il est tout rouge, donc déjà bien énervé. Alors ne passez pas par quatre chemins: bouffez-le!




DARMAN
Alors là, on atteint le sommet du ridicule. Hormis son look de léviathan assoiffé de chair fraîche, je tiens à attirer votre attention sur le nom du perso: DARMAN. Penser un instant aux traducteurs de ce jeu qui n'ont pas pensé aux milliards de sous-entendus vaseux possibles avec un nom pareil (à moins que ce ne soit volontaire...); franchement, nous avons affaire ici à un véritable pseudo d'acteur porno en puissance. J'imagine que l'attaque mortelle de cette bestiole est de vous planter son gros dard... Culte!



Bien sûr, le mythe ne s'arrête pas là. Et pour finir en beauté, voici un petit florilège des autres ennemis que vous risquez de croiser sur votre chemin périlleux, avec leur petit commentaire comico-ridicule.

KICKBACK: "Ne t'amuse pas à chatouiller Kickback. La force de frappe de ses pieds est plus redoutable que celle d'un maître Karatéka."

JAHAD: "Jahad serait un bon guerrier s'il ne prenait pas systématiquement la mouche. Dis un seul mot maladroit et tu le verras faire un caprice et bouder."

THE CREEPER: "Ce caméléon est le roi de l'attaque surprise. Il est si mesquin qu'il pourrait se surprendre lui-même."

THUG: "Thug est une brute stupide du style à venir te demander: "Qu'est-ce t'as, toi?" Comme tu peux l'imaginer, il est assez lent, mais il est costaud et très agressif."

RIVET: "Rivet est le frère ainé de Thug. Comme Thug, ce n'est pas un modèle d'intelligence. En fait, les deux frères partagent le même cerveau."

CORTEX: "Cortex t'analyse en secret pour s'attaquer ensuite à tes points faibles. Il n'arrète pas de parler de se collection de cervelles congelées, qui ennuie tout le monde."

ANGA: "Le véritable nom d'Anga est "Anoïd". Il a décidé de le changer car il ne le trouvait pas assez atroce."

SMILER: "Le sourire narquois de SMILER s'accentue encore plus lorsque ses ennemis vaincus rampent devant lui en implorant son pardon. GLUPS!"

LAMPSTAND: "Avec son chapeau ridicule, tu pourrais penser qu'il est facile à battre. Mais la rumeur dit qu'il a la capacité de régénérer ses pouvoirs vitaux aux moments cruciaux."

THE FIST: "C'est un guerrier coriace qui excelle au combat à mains nues. Fist ne craint personne... Certainement parce qu'il est trop bête pour connaître la peur."

PROPHET: "Il n'est peut-être pas capable de prédire les grands évènements à venir mais il ne se trompe jamais sur les prévisions météorologiques."

THE PREACHER: "On le supporterait mieux s'il appliquait lui-même ses conseils et s'il était un bon guerrier. Bah, personne n'est parfait!"

BAR DRAGON: "En fait, la seule fois où il s'est approché d'un de ces effroyables cracheurs de feu, c'est quand il a marché sur la queue d'un dragon par mégarde."

THE NOODLE (mon préféré!): "Il se sert de son épée comme d'un attrape-mouches ce qui lui fait perdre beaucoup d'énergie. Peut-être devrait il songer à changer d'arme?"

BALDY: "Un combattant redoutable qui ne sourit jamais . C'est peut-être parce qu'il est triste d'avoir perdu tous ses cheveux?"

WALLY WARHEAD: "Si tu peux faire confiance à un fou furieux qui se balade avec une bombe thermonucléaire sous son casque, libre à toi:"

THE BEAST: "Ce n'est pas le genre de type que tu invites à prendre un verre chez toi. Il ferait tout son possible pour te faire regretter ton invitation!"

REPTOKIL: "Reptokil portait autrefois un rat blanc sur son épaule, mais il l'a mangé. Avant de le combattre, vérifie qu'il n'est pas accompagné d'un de ses odieux robots carnivores."

PRINCE GREEN: "Il n'y a pas si longtemps, ce mutant était un gentil prince charmant. Sa transformation lui vaut le dédain des princesses ce qui le rend fou de rage et capable de tout,..."

CRACKER: "Il n'a qu'une faiblesse: il boit beaucoup trop de potion nébulo-gargarisante. Tu as vu comme il a le ventre gonflé?

DOMINO: "Voilà un vantard qui a les chevilles qui enflent autant que ses biceps lorsqu'il fait de la musculation. On se demande quand même pourquoi il a la grosse tête.

CLAW: "Dans ses crocs acérés et sous ses ongles affutés se trouve un poison mortel. Il ne doit donc surtout pas se gratter."

HEADSMAN: "La formidable épée de Headsman tranche les tête comme si elles étaient des vulgaires balles de golf. Et toi, tu crois que ta tête est bien vissée sur tes épaules?"

BULLDOG: "Il vient de la planète LAMPOST et il ne s'est jamais remis de sa disqualification au "GRUFT" (prestigieux concours international de Pedigree) pour tricherie. L'amertume en a fait un chien de combat impitoyable.

THE FOX: "Personnage rusé et calculateur, il accroit sa force en buvant son MZ25". Il est très macho. Essaie un peu de le traiter de "fillette aux grands pieds" et tu verras de quel bois il se chauffe!"

WISE BEAR: "C'est un être diabolique qui aime infliger le supplice suprême à ses victimes: il les lâche dans des fourmilères géantes après les avoir plongées dans du miel saturnien."

BLOOD HOUND: "Ce n'est pas la peine de tenter de te cacher, ce caniche géant a un flair infaillible."

DISCMAN: "C'est un drôle de spécimen: il traite ses adversaires comme de vieux disques usés et rayés."

THE CALCULATOR: "Un rusé qui vit grâce à l'énergie solaire. Son grand truc, c'est d'inscrire le nom de ses victimes dans son carnet rouge."

JUDGE MOON: "Il juge systématiquement ses victimes. Mais il les déclare toujours "coupables" à la fin du procès."

MONKEY: "il n'est pas beau, pas sympa, et pas malin. On se demande s'il a au moins une qualité parmi tous ses défauts.

FATSO: "C'est un sacré morceau qui complexe sur son poids. "Je ne suis pas gros", dit-il, "j'ai une ossature un peu large"! Fatso est un bon guerrier qui manque pourtant d'agilité."

MAMMERHEAD: "Certains ont la fâcheuse manie de fouiller dans leur nez. Mammerhead, quant à lui, adore fouiller dans la cervelle des autres. Glurps!"