Le site qui a la disquette qui colle.
L'émulation sur GBA : Quoi ? Comment ? Bien ?

La NewGen qui se la joue Oldies par EcstazY


Il y a peu, je furetais sur le net et je passais sur un forum pour voir qu'un ami vendait sa Game Boy Advance avec quelques petits jeux. Mon sang n'a fait qu'un tour, et je me suis dis "Mon petit, soyons fou, investissons". Et c'est ce que j'ai fais. La semaine d'après, j'avais entre les mains le dernier né des cerveaux nippons ni mauvais (nippon ni mauvais ah ah elle déchire celle là, ah ah). J'ai acheté des jeux (j'ai honte, je reconnais c'est tout sauf oldies) et j'ai joué. Un peu. Puis lassé, je me suis demandé combien valait un kit de développement pour GBA, pour me faire la main. Par cher. Cool, une petite commande sur Success HK (google est ton ami, ami internaute) et une semaine après, j'avais la carte flash et le cable de liaison. Bon, ok j'aime beaucoup les japonais, mais là ils ont déconné, ce n'est pas la référence que j'avais commandée, mais je ne leur en veut pas. Je les déteste, c'est tout ;-) Après avoir galéré comme un fou pour installer le bousin, après avoir programmé des jeux GBA du domaine public (des démos) j'ai cherché sur le net et je suis tombé sur des émulateurs pour GBA. Mon sang n'a refait qu'un tour (oui, bravo, 1+1 donne bien 2, cela prouve qu'il y en a qui suivent...). Nous voici venu à l'ère du oldies de poche c'est fascinant et c'est tout de suite plus bas....



Emulation NES :



Et oui, comment voulez-vous que MOI je passe à côté de ça ? Allons, allons... L'émulation NES sous GBA ? Oui c'est possible, c'est même parfaitement au point. A vrai dire, en lisant cela sur le Net, je ne me sentais pas convaincu. Comment la GBA avec son écran plus petit que la NES pouvait elle reproduire ma console chérie d'amour ? A-t-on les mêmes sensations sur une GBA que sur NES ? On peut mettre plus d'un jeu sur une cartouche ? C'est compliqué de linker des jeux NES à une GBA ? On peut jouer à deux ? Plutôt slip ou caleçon ? Enfin tout un tas de questions connes que chaque débutant en la matière s'est posé, enfin… je crois ? Je télécharge donc l'émulateur NES le plus abouti sur GBA, à savoir PocketNES. Je télécharge dans la foulée un « menu maker » (un logiciel qui génère les menus pour nos ami(e)s non anglophiles). Je prends quelques roms de jeux et mon linker, et c'est parti. Je lance Pocket NES Menu Maker (à votre avis il sert à ?? Oui !!!) Je charge les roms dedans, il pond un gros fichier .gba Ok cela fonctionne pour le moment. Je flash ma carte vierge avec ce fichier et je prie. Oui, je prie car bon, c'est un réflexe, il faut prier avant de se lancer dans une aventure délibérée… J'allume ma Game Boy. Battement de cœur, logo Nintendo qui s'affiche au ralenti. Musique d'ambiance : les chariots de feu. Et la devant mes yeux de Saint Thomas (beaucoup de références bibliques aujourd'hui, c'est bien ça) un menu qui s'affiche avec la liste des jeux que j'ai chargé. Je choisis Chip'n Dale (au pif ah ah) et là…



Saviez-vous que lire cette article vous a fait perdre de précieuses minutes de vie, où vous auriez pu sauver le monde, sauver la vie d'une top modèle australienne au large de Bornéo, endiguer une épidémie de peste dans la banlieue de Bangkok, faire atterrir un avion de la Panamerican Airline qui partait bien mal, siroter une Tequila con lecce dans un petit bar-tapas de la vieille ville ? Hein ? Ok on revient au sujet.



Et là ça marche ! Je joue à Chip'n Dale sur ma GBA ! Séquence passion. Mais nous ne sommes pas là pour jouer. Non je déconne, mais pas tout de suite complètement. Il me reste ce problème d'écran que je ne comprend pas : ils ont fait comment ? Dans les options de l'émulateur, on voit qu'on peut mettre un mode « normal », c'est-à-dire que l'image s'affiche à la résolution de la NES en normal. Franchement, aucun intérêt, c'est comme aller au cinéma et mettre un cache sur la moitié de l'écran… Je remet donc l'option par défaut, à savoir l'écran mis à l'échelle (Scaled pour nos ami(e)s.. Oui ok je me tais). Et c'est nickel. Autant prévenir de suite, je déteste en temps normal le 4/3 remis en 16/9, je trouve que ça donne des gueules allongées, modèle « je suis passé sous le tracteur » du plus mauvais effet. Mais là, rien de tout cela. Ma crainte est envolé, l'écran est génial, je joue à ma NES sur ma GBA, mince alors ! Les options sont peu nombreuses, et c'est normal on a pas besoin de grand-chose… On retrouve les boutons A et B automatiques (merveille !), les réglages de l'écran, une fonction classique de l'émulation, à savoir le save state, et une étrange fonction link. Link ? On peut donc jouer à plusieurs en link ? Mon dieu. Je regarde la FAQ de PocketNES (une merveille au demeurant, tout y est expliqué c'est du bonheur), et je me dis que je peux peut-être investir dans un câble link GBA. Un petit saut à la FNAC (oui, j'ai honte) et c'est fait. La manipulation pour jouer à 2 (ou plus !) est simple. Je branche les 2 GBA ensembles, j'allume la GBA maîtresse, je charge Chip'n Dale (pour retrouver les sensations de ce jeu de merveille sur GBA, j'allume la deuxième GBA (l'esclave). Sur la première dans le menu de l'émulateur, je choisis « Link Transfer » et…



Rien. L'échec. Gros message d'erreur : « Jeu trop gros pour être envoyé ». Diablerie ! Seigneur, pourquoi m'as-tu abandonné ? Hein hein ? C'est juste parce que je ne me suis pas lavé les cheveux ? Hein hein ? Bon, un coup sur la FAQ , et j'apprends (j'aurais mieux fait de regarder avant…) que seuls les jeux en dessous de 192 Ko sont jouables à deux avec une cartouche. On se retrouve donc avec la liste suivante des jeux compatibles.

Liste des jeux compatibles 2 joueurs < 190k

Franchement, grosse claque sur le coup, en voyant la liste, je ne voyais pas bien les jeux vraiment fun à deux. Mais après une fine analyse (oui ça m'arrive) j'en ai retiré quelques perles : Contra, Life Force, Ice Climber, Bomberman, Bubble Bobble, Docteur Mario, ou encore Gyromite. Non, là je déconne… Je décide donc de tester cette liste et la GBA en réseau (un peu prétentieux peut-être le terme de réseau, je ne le retiens pas pour une prochaine fois). Je charge la première GBA avec Life Force, j'allume l'autre, je clique sur « Link Transfer » et là… Là ça marche, ouf !



Petite animation trop chou pour montrer que le jeu est en cours de transfert, et c'est parti, l'écran d'accueil des deux côtés. Il y a encore une petite manipulation à faire des deux côtés. Dans le menu des options, il faut mettre le « Controler » à « Link2P » des 2 côtés en même temps. Cette manipulation demande un petit coup de main, pour appuyer sur « B » simultanément, mais c'est du bonheur une fois que c'est fait. Ah… Life Force à deux sur sa GBA. C'est carrément jouissif. Le fun est là, tout y est. A nous les petits jeux à deux dans les voyages et autres ! Joie ! Je dis petit jeu, car comme cité plus haut, tous ne sont pas de taille inférieure à 192 Ko…



Ma prochaine aventure (dans 2 semaines, dès que je recevrais mon salaire…) sera d'acheter une nouvelle carte flash pour pouvoir jouer aux « gros » jeux à deux. Rien que d'y penser j'en salive :-p A moi les Chip'n Dale effréné dans le train ah ah ah !! L'émulation NES sur GBA est parfaitement au point, avec un problème d'écran qui a été résolu de manière optimale par les 2 développeurs, une vraie merveille. Rien que pour cela je suis heureux d'avoir acheté mon linker, c'est du fun à l'état pur ! Mais le plus beau c'est que l'émulation GBA ne s'arrête pas là, et nous réserve encore bien d'autres surprises…



Emulation Game Boy / Game Boy Couleur :



Je vous vois venir petit gredin. Vous allez me dire : « quel est l'intérêt d'émuler une Game Boy sur une Game Boy ? » Oui, je me suis posé la question aussi pour tout vous dire… Et j'y ai répondu. Ok on va émuler la bête sur une GBA, mais vos roms Game Boy vous les lancez comment ? Ah ah coincé ! Il faut donc un émulateur Game Boy… Après une petite recherche (merci une fois de plus l'ami Google) je tombe sur Goomba. Leur page d'accueil est magnifique (le critère trop important ;-) et je décide (soyons fou) de télécharger l'émulateur. Je prends aussi le front end pour faire le menu. Hop, je prends quelques jeux parmi ma ludothèque chérie. Je les charge, je clique, le fichier .gba est crée. Je flash ma chère cartouche, j'allume fébrilement ma GBA. Ca marche ! Le menu s'affiche. Miracle ! Allez, zou, Batman. Nickel. Pas de palettes moches, pas de fioritures, juste une Game Boy sur ma GBA. Nickel. Les contrôles sont immédiats, vu que la GBA est une Game Boy (ah ah je vous ai eu là) bref ça se déroule bien. L'émulateur a encore quelques très légers petits bugs d'affichage dans quelques très rares jeux, mais franchement rien de méchant. Je prends un malin plaisir à rejouer à mes anciens hits. Imaginez une cartouche avec 500 jeux Game Boy dessus ? Le fun infini ! Et bien c'est possible désormais, magie de l'émulation.



L'émulateur propose les options classiques : les automatiques sur les boutons, la couleur de la bordure de l'écran, d'éventuelles palettes de couleurs (bahhhh), les save et restore state et.. et ? le mode « Link Transfer » ! Magie ! Allez, quand même un petit test, je pense que cela vaut le coup. Hop la manip classique : on allume la GBA Master , on choisit le jeu, on allume l'autre, on choisit « Link Transfer » et hop ça roule ça marche nickel !



Soyons fou, prenons un jeu qui a fait la Marne et essayons d'y jouer à deux. Au pif, Tetris ;-) Ah le pied à deux, on dira ce qu'on voudra, c'est énorme. A moi les parties de Motocross Maniacs à deux (oui je conçois que ce jeu ne vous fasse pas rêver, mais il a bercé mon enfance, alors…)



L'émulation Game Boy Noir et Blanc est donc parfaite, franchement. Ce ne sont pas les 3 misérables petits bugs graphiques qui vont pourrir le fun qui lui est vraiment là ! Que du bonheur. Personnellement, j'émets une réserve. L'émulation Game Boy Couleur n'est pas du tout au point. 2 misérables jeux doivent fonctionner, et encore. C'est dommage, car un bon Zelda DX, ou autre… L'émulation GB sur GBA n'est donc pas finalisée, même si son stade actuel de développement permet de se distraire sur un paquet de jeux, c'est déjà énorme ! Mais encore une fois l'émulation sur GBA ne s'arrête pas à la GB ou à la NES …



Emulation Master System & Game Gear :



En lisant nos amis les autres sites oldies du monde (le prétentieux ;-) je me suis aperçu que l'émulation Master System et Game Gear ne donnait pas grand-chose, était au stade de prémices, etc… Il n'en est rien ! Après avoir téléchargé Dr SMS v5, après avoir chargé quelques jeux Game Gear et Master System, on est en droit de penser que l'émulation Sega est une merveille ! En effet, jouer à Ninja Gaiden, son jeu chéri (enfin le mien, je parle pour moi là, pas d'inquiétude) sur sa GBA, il faut dire que c'est énorme. Mais voyons cela…



Dr SMS v5 est hyper simple. Pas de front end, tout est inclus dans l'émulateur. On glisse les jeux dans le programme, et on clique et hop un petit .gba à flasher. On flash, et zou on allume sa GBA. Menu de toute beauté, avec les noms des jeux, jusque là pas de folie. On clique sur un jeu, au pif « Ninja Gaiden (UE) ! ». Je lance. Diable, ça rame. Injouable. Je regarde les options du jeu. Vu que le jeu est européen, je vais mettre le « Country Mode » sur « Europe ». Ca ne change quasiment rien, au contraire. Mince ça me gave ce truc. Je regarde le menu des options vidéo. Ah ! Un menu « Display Timing ». J'essaye « PAL », bof. J'essaye « Hack », nickel ! Enfin ! Une bonne vitesse normale, tout roule !



Quelle étrange sensation de jouer à sa Game Gear sur sa GBA… Le jeu s'exécute donc bien. Le plus drôle c'est le son. C'est amusant d'entendre des sonorités Game Gear sur le petit haut parleur de la GBA , ça donne un petit cachet… Enorme. J'adore ! Un peu de bidouille pour gérer le jeu à vitesse optimale, mais c'est énorme. Il y a une option amusante sur l'émulateur, à savoir un mode 16/9 pour compenser le petit écran de la Game Gear noyé dans celui (géant à côté) de la GBA. En fait l'émulateur tente (dans le cas d'un scrolling par exemple) de prendre le décor qui vient de passe et le décale un peu sur la gauche, et essaye d'avancer le décor qui va passer pour le mettre à droite. On se retrouve avec une image recomposée qui sur papier rend bien (enfin pour ceux qui ont compris mon explication) mais qui au final rend vraiment mal. Une option à désactiver…



Là, dommage, pas de support de jeu à deux. Sincèrement c'est très dommage, car je pense que peu d'entres nous on pu goûter aux joies de la Game gear à deux, et que c'était une bonne occasion de la découvrir… Nous verrons j'espère cette fonctionnalité dans une future version. Le problème étant que certains disent que l'équipe de développement ne s'occupe plus de DrSMS… On verra bien.



L'émulation Sega sur GBA est fonctionnelle, sans fioriture ni rien du tout mais ça marche et c'est la base. Il lui manque certains rudiments pour obtenir le niveau de raffinement de l'émulation Nintendo, mais bon peut-être dans un avenir proche…



Pour conclure sur ce dossier, je pense que vous vous rendez compte que la GBA est une console formidable, de base, mais encore plus lorsque l'on connaît sa capacité à jouer oldies. Merci à la scène des développeurs GBA, hyper active, qui permet ce miracle. Franchement, vu le prix d'un linker et d'une GBA, ne vous privez pas, c'est un investissement pour l'éternité…