Pour la luxure, un simple bandage suffit.
NES : le dézonnage à la portée de l'Homme

Pas à pas, avec deux doigts par EcstazY
Avez-vous déjà rêvé de jouer à vos jeux US sur votre chère NES PAL sans l’adaptateur de merde ? Oui vous savez l’espèce de daube où l’on enfonce un jeu européen et le jeu américain… Oui celui la que vous avez détruit à coup de bouteilles de Tang car son fonctionnement était pour le peu… intermittent. Ce terme est de saison, avec la même signification que dans l’actualité, à savoir qu’un coup il marche, un coup il ne marche plus, c’est ça les intermittents. Mais cette petite parenthèse se termine là faut pas pousser mémé dans les orties, surtout lorsqu’elle a pas de culotte.

Et bien ce rêve (non pas mémé qui n’a pas de culotte, le fait de jouer sans adaptateur…) est réalisable. Et ce grâce à un montage fascinant. Et pour cause, il ne demande aucune soudure, aucune connaissance particulière en quoi que ce soit, juste en habilité des doigts. Et vous petit coquin, je sais que c’est bon ;-) On va chipper notre NES ! Je tenais avant toute chose à remercier un forum digne de ce nom, à savoir celui de bouledefeu.com, et notamment à Tam de m’avoir fait découvrir cette technique. Commençons.


Au départ nous avons une NES. Cette merveille de design est là devant vous, elle attend fébrilement le coup de tournevis fatal, elle tremble, elle est verte, grise… Abrégeons ses souffrances.



On l’ouvre, on retire le circuit principal, et on admire. On repère la puce concernée. Personnellement, elle porte sur le circuit imprimé la notion UI0 – CIC et sur la puce : 3195 – A. Ah ah c’est le fameux chip de Nintendo, le lock out chip dont le dossier sur Tetris fait allusion (celui que Tengen a réussi à contourner). Après la manip il sera possible de jouer aux jeux américains, mais aussi aux jeux non licenciés Nintendo. Culte.



On prend le circuit imprimé la tête en bas (notion extrêmement aisée à saisir sur un circuit imprimé…), c'est-à-dire pour ceux qui ne suivent pas le bloc d’alimentation et de sortie audio/vidéo en bas à droite. Là la photo est à l'envers, bravo le photographe... (pardon)



On prend la quatrième patte de la puce en partant de la gauche. On l’admire, on lui parle, on la caresse.



Et on s’arme de notre plus belle pince coupante, ou tout autre objet contondant (truelle, chou, caillou, hibou, abat-jour en peau de maïs…) et on se prépare à l’action.



Et là d’un geste sec mais précis, on coupe cette patte. Proprement, on ne bourre pas dans les composants alentours. Et c’est tout ! Merci ArchDevil pour m'avoir prêté ta main pour la photo :-) très beau bout de doigts !



Petite vue d'ensemble du massacre. Remarque c'eût pu être pire. Avec ma bite et mon couteau, je suis comme Mac Gyver je m'en sors toujours...



Autre vue, pour que vous voyez bien la réussite de la manœuvre


On remonte sa NES (ou on ne la remonte pas, vous faites bien ce que vous voulez, perso je m’en tape le coquillard…) et on essaye.

> Il ne se passe rien : bah c’est vraiment con, moi ça marche :p S'il ne se passe rien, faites un test de rien pour savoir si tout est cassé. Ne mettez pas de jeu dans la console et allumez le tout. Logiquement vous devriez être face à un écran blanc QUI NE CLIGNOTE PAS. Si c'est le cas, ça marche, vérifiez juste que vous avez bien mis le jeu ;-)

> Il se passe quelque chose, il y a pleins de pixels qui bougent : c’est fascinant vous venez de lancer votre premier jeu NES chippé. Good ;-)


et Kirby qui pète le feu !