Le site qui connait toutes les dcimales de Pi. Dans le dsordre.
Last V8 (the)
DD - 1985
Tu veux voir ce que j'ai sous le capot ma mignonne ? par EcstazY

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Il a des jours comme a o lon sent pointer un fort besoin de nostalgie. Typiquement l en direct live je suis en priode dexamens. Ce sont des choses qui arrivent, qui sont prenantes et qui par consquent font monter le cerveau dans des retranchements souvent inconnus. En tout cas fortement inexploits. Et le oldisme vient en support de ces moments difficiles, apportant une once de bonheur et de simplicit.



Alors quand jcoute dans ma playlist Amstrad un truc qui me fait vibrer et qui minterpelle, je creuse un peu la question. L, une chanson catchy, technique, rythme et sympathique. Et surtout ce qui ma arrach un frisson, cest que je la connaissais. Je regarde le titre : The Last V8. Bon sang, la claque.



Quelques 17 ans aprs avoir touch pour la premire fois ce jeu, je lai termin pour vous amis internautes. Cela ma pris 20 minutes, mais 20 minutes particulirement intenses. Je ne sens plus mes doigts, ma manette sest brise sous les coups musculeux que je lui ai infligs, jai le visage coll de la saine sueur de la prcision chirurgicale, mais je lai termin.



The Last V8 au final part un instant Nutella dans une journe moisie et une musique de feu, cest quoi ? Cest un jeu de voiture en vue du dessus, avec une histoire. Oui, il y a 95% de chance que vous ayez connu les 75% de vos jeux Amstrad sur des copies, c'est--dire une disquette copie la sauvette planque dans une des poches de limpermable de papa. Donc vous ne connaissiez pas les scnarios sur Amstrad. Et cest trs dommage.



Nous avons vcu trs longtemps sous terre aprs la Guerre de fin du monde de 2007. Bien sur en bon bricoleur de gnie des annes 80 on a meubl le temps en bidouillant The Last V8 , soit le dernier moteur V8 en fonctionnement sur cette morne croute terrestre. Il est fin prt, il ronronne comme un chaton aprs une caresse et est prt sortir rcuprer les derniers morceaux dhumanit perdus la surface de la terre.



On va donc se coltiner deux circuits. Un en extrieur et un autre couvert qui dure 30s, dans la base militaire que lon doit empcher dexploser. Rien de bien compliqu pour linstant. Un jeu de circuit sur Amstrad, o lon ne va pas croiser dennemis parce quils sont tous morts, avec deux misrables circuits. a cest encore un coup se balader une main sur le volant, lautre dehors en train de tapoter mollement la portire, le tout en sifflotant un vieux tube ringard des annes 90 davant la guerre .



Il va de soi que ce serait trop simple. Nous sommes sur Amstrad, une priode des prmices de lanimation fluide, concept encore purement thorique, uniquement voqu sous limpermable dans les laboratoires du monde dot de supercalculateurs plus de 100Mhz. Donc on va jouer un diaporama. Admettons. A la vue des captures vous remarquez aussi que plus que le diaporama, la fentre de jeu est rduite. Alors admettons l encore. Peut-tre que la guerre a rduit le champ de vision de lhomme et quune simple fentre miniature lcran lui suffit. Admettons



Mais plus que le diaporama et la lucarne bouche, il y a les contrles. Oui, on va avoir droit un jeu de voiture o on contrle les 4 directions, mais avec du dcalage cause du diaporama. Sil tait fluide, le jeu serait une partie de plaisir. On voguerait la bouche une chanson, tel fanfan la tulipe jusqu la prochaine aventure. Mais rat, cest un coup de main terrible prendre.



On va donc terriblement en baver. Alors l encore, cest normal. Cest un jeu qui date dune poque o on terminer un jeu tait preuve dune volont psychologique dacier (ou dun manque cruel damis dans la vie). Et puis mince, nous sommes rests des annes sous terre bricoler, lacclimatation au monde rel est un peu dur, forcment
Et puis il y le chrono. Si vous aviez tout votre temps, ce serait une partie de plaisir. Bah oui, on est oblig de passer certains virages 2km/h. Mais vraiment. Si le monde grouillait encore de vivants, on se ferait doubler par les vlos. On jouerait donc la scurit et on avancerait deux lheure gagnant la russite dans le jeu, et la lobotomie du cerveau. Mais on gagnerait. Pas de bol, on se retrouve entich dun chrono terriblement pervers qui oblige une conduite sport de tous les instants, quitte parfois prendre quelques risques finement grappills.



Donc on va en baver des ronds de pices, dans un jeu physiquement terriblement ingrat, mais miraculeusement dot dune bande son extraordinaire et mlancolique, qui mme 17 ans plus tard me tire toujours une larme. Je ne peux pas vous conseiller sciemment de lacheter, jai un cur parfois. Mais il ne peut pas sempcher de me sauter au cou tout joyeux, et de me cracher la gueule sa nostalgie, de cette poque merveilleuse o la difficult tait le matre mot, o terminer ne serait-ce que le premier niveau dun jeu tait le gage dtre chez les olmque un chef de guerre terrible, et o jaimais la grenadine. Alors jy retourne, inlassablement, et jy retournerais encore pendant un bon bout de temps.
Le point de vue de César Ramos :
Relativement rare neuf, mais en copie un grand grand classique...