Le site officiel de Jean Danilouche. Demain l'Hraut.
Inertie
UBI Soft - 1987
Insrer ici une blagounette deux sesterces. par EcstazY

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Ah un petit jeu Amstrad, comme il y avait longtemps. Avant toute chose, il faut reconnatre que pour jouer de nos jours lamstrad sur son PC a 17 Ghz, avec une rsolution de folie, un son dolby prologic 17 voies et autres subtilits du genre, il faut tre intgriste. Comment ? Oldies, si vous voulez oui. Il est loin le temps des tapotages intensifs, des heures de chargement, de cette *$*$ de cassette audio qui au bout de 10 minutes dattente nous mettait un superbe UBI . Not found et o il fallait tout recommencer. Et oui, lpoque on avait du temps. Et plus que du temps, des ides. Cest dans cette veine quInertie sinscrit, avec une ralisation de folie et un concept gnial. Il a berc mon enfance, et je passe le flambeau car, dsormais cest moi le grand pre .



Inertie cest dabord avant toute chose une quipe rduite. 3 personnes. On voit les noms lcran titre, on pleure en voyant 1987, et on se dit que ces types l ont du prir craser sous les chenilles dun tractopelle, ou en se faisant bouffer les balloches par un esquimau affam, ou bien s'tre fait crucifier par un cocu furieux, le tout dans un anonymat des plus total. Et bien non. Une rapide recherche sur google nous apprend que le programmeur est pass chez Cryo, chez Canal + interactif, et a fait un paquet de jeux plus ou moins connus. Le graphiste quant lui est devenu une star dans son domaine, avec une multitude dinventions pour le cinma numrique, et a de nombreux logiciels de dessins son actif. Le musicien est aussi devenu un cador en infographie 3d. Ca cest le spirit amstrad. Une scne tout de mme bien vivante. On imagine ses jeunes en 87 se taper un petit jeu pour la forme dans une boite peine connu du nom de UBI Soft. Enorme, jadore.



Mais la limite en 1987 on sen foutait de ses types. Oui, mme maintenant, bande dingrats. Et il y a dabord le concept norme dInertie. Un vaisseau a gravit 0 qui transite dans des cavernes la recherche de spationautes sauver. Pleins de types rpartis dans le niveau, avec bien sur des tratres, des gars qui feront tout pour monter quand mme avec vous alors quils ne devraient pas, les infmes. Pour vrifier si un passager le droit de monter, il faut consulter les PC rpartis eux aussi un peu partout donnant la liste des vrais et des faux. Ajoutez cela quelques ennemis qui volent de ci de l clopin-clopant et vous obtenez Inertie. Super, il faut reconnatre que sur papier il est difficile davoir un petit (mme tout petit) dbut drection (mesdemoiselles, pardon) en lisant a. Cependant il existe une ide gniale, la gravit 0.



Cest quoi la gravit 0 ? Cest que votre vaisseau a une inertie de malade. Une pression sur le moteur, et pof vous drivez pendant 10 minutes, comme une tarte. Il devient ainsi extrmement technique de diriger son petit vaisseau dans les mandres des cavernes. Imaginez vous lpoque, avec un stick amstrad dont les ventouses ne tiennent pas au bureau nous avons tous connus les ventouses dfaillantes...) en train de slalomer dans des bouts de couloir et dun coup * PAF * une ventouse se dcolle provoquant la mort de votre petit vaisseau. Et oui, a ne parait vraiment pas grand-chose comme a, mais quand on passe plus de 15 minutes essayer de passer dans un couloir et quon scrase cause dune ventouse de merde, je vous promets quil ne faut pas tre porte de main du joueur dans ces moments l. Et l cest le mythe !



Le gameplay est donc bien folklo, et (une fois nest pas coutume) passe trs bien mme au clavier de lamstrad. On peut (une fois nest re-pas coutume) mme redfinir ces touches. Enorme. De plus les dveloppeurs ont mis le paquet niveau graphisme. On a droit des couleurs qui ptent bien, des ennemis varis et chatoyants, le tout avec une parfaite fluidit. Visuellement on est combl. Niveau musique aucun problme il ny en a quune, lcran titre, donc absolument pas notable. Si, en fait lcran titre est notable : il est tout simplement magnifique. Quand je le vois je suis transport en 1990, cest fou. Bref, oui, je sais, jarrte demain le berger blanc. Une ralisation au poil.



Et le jeu en lui-mme ? On a 10 cavernes traverser, donc un paquet de petits bonshommes toper, le tout dans un temps limit (lnergie du vaisseau en fait). Le gameplay bien quau poil reste tout de mme relativement prcis et dlicat. On ne fonce pas comme a pour le plaisir des grands espaces dans les cavernes, sous peine de finir en chair pt pour je ne sais trop quelle espce extraterrestre non rpertorie On fait attention. Parfois le vaisseau avance pixel par pixel, raison dun pixel par seconde. L tout votre corps est tendu vers lobjectif, en rvant ce petit lopin qui s largit, l, devant vous, si proche mais ne mme temps si loin Une caverne pour un habitu prend 10 minutes vider. Une heure pour un padawan. Il faut donc avoir le cur bien accroch pour finir le jeu, mais cest tellement gratifiant que cela en devient tentant. Oui, bien sur jespre que vous avez compris quil faut de la patience.



A lpoque point de soluce, point de net qui donne les solutions en deux secondes, on aimait rflchir. Oui, cest encore un encadr en mode vieux rleur +ON mais jassume. Donc on aimait ce que les jeux tiennent plus que deux petites heures. Et bien cest chose faite ici. Les dveloppeurs ont inclus de manire particulirement gniale un systme de mot de passe pour reprendre la plante o lon tait. Enorme.



Vraiment, ce jeu a tout du grand jeu amstrad. Un gameplay au top sur une ide gniale, moi jadore. Je mettrais tout de mme un bmol sur le fait quil faut quand mme une bonne dose de sang froid, mais la sensation de lgret est telle que cela en vaut vraiment la peine. Merci les gars. AMSDOS vous dit merci.

Le point de vue de César Ramos :
Relativement rare neuf, comme d'habitude avec l'Amstrad.