C'est bon, c'est gras, on en reprendra.
Shinobi
Sales curve - 1984
Shinobiiiiiite mouahahahah par EcstazY

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Ah le TGV Supporter pendant 3h les rots explicatifs de Kevin, 14 ans, qui ma vu prparer une mise jour pour le site du bien, et na pu sempcher de me glisser un petit Eh, mais je vous connais, je vous ai vu sur Game One non ? . Et il a insist le bougre, me gaver avec sa PSP, ses les pixels cest naze, je suis pour lanisotropic filtering, la NES cest quoi ? Bref. Un supplice. Mais je suppose ami internaute que tu te tamponnes les amygdales avec une pelle tarte de mes tats dme. Et tu as raison. Le TGV nest pas quun repre de sots, c'est aussi pour moi loccasion de parler de Shinobi, sur Amstrad.



Qui ne connat pas Shinobi ? Pour ceux qui ne le savent pas, cest dommage. Pour les autres cest lune des sries de Ninja les plus fameuses. Et sur Amstrad, attention, a envoie du gros. Un jeu de plateformes sur Amstrad, cest dj folklorique. Mais avec un Ninja, on frle la tachycardie. Je ne sais pas si vous avez dj jou un jeu de plateformes (ah ah je suis mesquin), mais vous devez tout de mme savoir quil faut un minimum de fluidit dans laction et le scrolling pour viter le malheureusement trop commun effet de diaporama. Et quand on connat les capacits de lAmstrad techniquement, on frmit. A tort, comme souvent.



On lance la cartouche. On se retrouve face lcran titre lambda Amstrad : titre, clavier / joystick, et banco amigo mio. On valide ses choix, et l, MIRACLE. Oui je fais une parenthse. Le son de lAmstrad sert rarement, cest un fait. On laisse donc souvent le volume au maximum, ou presque, comme un connard. Oui, si vous ne faites pas cela ne me le dites pas, en effet cela signifierait que je me suis trait de connard devant vous, ce serait moche. Bref. Et bien l, lcran mission 1 : pursue the terrorists, le miracle : une voix digitalises. Sur Amstrad ! Un magnifique Miiiiissssshhhhiiiiieeeunneeee Ouuuaaannneee tout moisi, avec le bruit des vagues derrire (oui, les shhhh passent mal sur Amstrad), qui volume maximum font peur. Oui lamstrad parle anglais, comme a, sans prvenir.



Il va de soi que si vous avez coup le son de votre Amstrad, que voir un Amstrad parler ne vous surprend pas, et que si par-dessus tout vous navez strictement rien foutre de ce que je dis, je viens de me taper un phnomnal moment de honte. Mais jen ai vu dautre, depuis cette longue aprs midi dt passe dans la fosse septique de tante Patricia, a appeler laide, pendant le mariage de ma cousine. Bref. Nous avons donc une voix digitalise.



Puis le premier niveau. Ok, un compteur de gamins en bas. Cela veut donc dire que lon va encore aller sauver des trolls, face des mchants surement trs sympas qui ne font quobir la hirarchie. Il ne faut pas btement plonger dans laventure, il faut voir le contexte largi du jeu. Ici, pourquoi notre hros est habill comme un abruti dun collant noir ? Pourquoi doit-il zigouiller tour de bras des skins, des gros barbus, et sauver des enfants dont il nest srement pas le pre, ils sont bien trop nombreux ? Qui sont ces enfants pour lui, et pourquoi y a-t-il des affiches de Marylin Monroe colles partout dans le niveau 2 ? Pourquoi Le problme est quil y a trop de questions, pour si peu de temps



On doit donc sauver des gamins des griffes du malin. On dambule mollement dans les rues de la ville, dans les gouts, dans les montagnes, croiser des vilains kidnappeurs ne rsistant pas un bon coup de shuriken dans leur face vile et avine. Et une fois tous les gamins du niveau trouv, hop niveau daprs. Un classique finalement.

Notre ninja est au taquet. a tombe bien cest tout ce quon lui demande. Il sautille comme un cabri, dtage en tage. Il dgaine ses diffrentes armes la cool, parfaitement synchronis avec ce quon lui demande. Cest vraiment trs agrable davoir un jeu aussi riche visuellement aussi fluide. On avance donc ppre dans les niveaux, avec de vraies musiques. L encore, cest trs agrable. Cest idiot, mais sur Amstrad, cest assez rare davoir une musique. Et l, mme pas saolante pour deux sous, frache et de bon got, qui ne sent pas des genoux, vraiment bien. Vous me direz peut-tre que les graphismes doivent srement ternir ce portrait pour linstant flatteur. Et bien non, encore rat.



Les graphismes sont trs bons. Les niveaux sont colors, les dtails nombreux, les ennemis bariols, et chose rare, laction quasiment en plein cran. Effectivement cause des trop nombreuses limitations de mmoire de lAmstrad, on se retrouve souvent avec des jeux sur peine un quart de lcran. Pas l, presque tout lespace est utilis, cest compltement fou fou !



Tuer des mchants cest sympa deux minutes, mais si cest rptitif pendant 143 niveaux, cest vite agaant. L, la difficult est merveilleusement dose, avec des passages ardus, voire carrment impossibles, tout a la frache, dcontract du gland. On prend toujours plaisir allumer la bte pour se faire un petit niveau, ou deux, ou trois, tranquillement pour le challenge. Et les 5 niveaux du jeu tiendront en haleine tous les prtendants au titre.



On a donc une fois nest pas coutume un jeu de plateformes avec un ninja vout pour sauver des gamins. Et le tout dans un ensemble vraiment propre, avec de bons graphismes, avec des bonnes musiques, le tout bien maniable. Un jeu qui secoue les tripes de la bte, et nous montre une fois de plus que lAmstrad tait tout de mme une petite merveille, et que je le dfendrai ad vitam eternam pour les sicles des sicles, amen.
Le point de vue de César Ramos :
Relativement rare neuf, mais en copie un grand grand classique...