Nous savons qui a tu Jean-Pierre Treiber. Mais pas les deux filles.
Paperboy
Mindscape - 1990
Abonnez-vous Spartacus! Sinon, gare votre bote ... par Gregoraktor

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Ami internaute, qui passe ses journes se branler sur ce site, alors qu'il ferait mieux de rviser ses exams, j'hsite encore classer ce jeu dans les MEP. Il faut quand mme admettre qu'il a berc une gnration de petits cons comme nous. Grce quoi?



L'originalit de son scnario? Je ne pense pas. Paperboy est, comme son nom l'indique, un connard puceau, qui tente vainement de gagner 3 dollars, en dlivrant des journaux de merde qui ne servent rien, si ce n'est de torche cul (merde la censure). Et, pour l'anecdote, quand j'y rejoue, je ne peux m'empcher de repenser cette scne dans Hot Shots, lorsque ce blaireau, sur son vlo Topbike, balance les journaux, suivis de prs par le laitier qui balance ses bouteilles qui vont s'clater sur la porte. Je me pisse dessus chaque fois.



Bref, je m'gare. Au dbut du jeu, vous pouvez choisir 1 ou 2 joueurs, si vous avez un pote cot, ou tout simplement, si vous avez du temps tuer. Ensuite, on vous propose un plan de la rue o vous devez livrer vos journaux. Trop dur : c'est une ligne droite. Puis, le jeu commence. Vue profil arienne sur votre vlo tout laid, et donc sur vous et votre casquette Lacoste l'envers (OUAICH GROS !!!!!!).



Le but du jeu est, vous l'aurez compris, de dlivrer le plus de journaux possibles vos abonns (boites aux lettres clairs), et de faire en sorte que les non-abonns (boites aux lettres noires) comprennent qu'il serait plus conomique pour eux de prendre votre journal, plutt que de s'acheter de nouvelles vitres chaque jour.



Mais il faut bien une difficult. Et les concepteurs, un jour, tt le matin, aprs quelques whisky cocas, teq paf, et verres de Tang, se sont dit : Eurka . Donc ils ont placs des bouches d'gouts drapantes, des tondeuses qui se dplacent en carr et seules, des vieilles outres qui sortent de chez elles (elles ont t chronomtres 8,47 s au 100m. Ouais, elles sont rapides pour des vieilles), des chiens qui nous en veulent parce qu'on a jet leurs croquettes la benne (copyright Ecstazy), des travailleurs d'une communaut trangre ayant pour particularit un systme pileux particulirement dvelopp, oeuvrant pour la rnovation des trottoirs, et des motards en Harley qui ne respectent pas la priorit droite. Votre CDD se termine la fin de la semaine. Vous commencez donc le lunday, oups pardon. Le lundi, vous finissez le dimanche.



A la fin de chaque journe harassante, le rconfort : le camp d'entranement. Ca peut rapporter des points... Quand on joue srieusement. Perso, j'prouve toujours autant de plaisir planter ce petit con et son vlo de pd contre un truc solide. Trs solide. On perd pas de vie. Donc le but de base du Training Camp : gagner des points inutiles en visant des trucs. J'appelle a des trucs parce que je sais toujours pas ce que c'est. On va dire que ce sont des cibles. Donc, visez lesdites cibles avec vos journaux, tout en vitant les barrires, les cibles elles-mmes... Vous rechargez vos journaux en sautant sur les tremplins.



Si vous jouez comme moi (et j'espre pas parce que sinon vous tes trs cons), vous ne finissez jamais la semaine. Vous vous arrtez mercreday environ, et le plus drle : vous tes recherch par les polices de 84 pays. J'exagre un peu, certes. Mais avouez que, aprs avoir ruin successivement votre employeur, puis la ville, c'est un peu mrit. Et n'oublions pas toutes ces petites vielles agresses sauvagement, et tous ces chiens dcouverts touffs, 33 journaux coincs dans le tube digestif.



Bref, Paperboy est un jeu trs sympa. Les graphismes sont corrects pour une 8 bits. Dtail navrant : la musique. Elle mriterait le 5.1. Non, je dconne. La musique est pourrie, mais elle passe. Pass un moment on n'y fait plus gaffe. J'attends votre avis tous, amis internautes, pour me dire s'il mrite l'appellation MEP. Si a ne tenait qu' moi, " Paperboy" l'aurait depuis longtemps.
Le point de vue de César Ramos :
Grosse distribution, mais trangemment, le march de l'occasion ne le voit pas bien souvent