Le site dont tu es la chose.
Super Hunchback
Ocean - 1991
Touche ma bosse ma mignonne par EcstazY

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Les souvenirs denfance sont souvent merveilleux. Lorsque lon est de la gnration Game Boy, ce sont ces heures passes sur Tetris, Warioland et consorts, et les aventures de la joie de nos annes insouciantes. Pas dimpts, pas de factures, juste de temps en temps une interro de gographie et un contrle de dicte, entre deux parties. La belle poque.



Ctait les changes dans les cours de rcration, les Zelda quon se prtait une semaine, pour se donner loccasion daller prendre le goter chez Mathieu, son pote aux parents plus laxistes. Ou ces parties endiables laide du cble liaison de la misre (et son syndrome du A LA UNE, A LA DEUX, A LA TROIS, ON ALLUME ! * clic * Ah cest rat, on recommence ).

Cest lors dune de ces game boy party, lors dun sjour en classe verte en Bretagne, que jai fait la connaissance de Super Hunchback.



Un bossu, prsum de Notre Dame, court aprs le temps pour aller comme dhabitude sauver sa belle. On ne peut pas dire que lon tape dans le dur de loriginalit, mais en 1993, on sen fichait un peu. Pour cela, il va dambuler dans des niveaux de plateformes assez riches, en collectant des fruits, et en cherchant la sortie, tout simplement.



Au risque de me rpter, nous ne sommes pas dans un monstre doriginalit. En rien. Le thme est vu et revu, le principe est un classique. Mais faut-il toujours chercher innover ? Ne peut-on pas simplement prendre une recette cule et chercher la peaufiner, la refaire en mieux ? Cest ce quoi se sont acharns les dveloppeurs de Super Hunchback, avec une certaine dose de brio.



Le jeu est donc un pur jeu de plateforme. Notre bossu rpond avec un caractre dinertie assez particulier, qui ds les premires secondes du jeu nous fait raliser quil va y avoir un petit coup technique prendre pour avancer. Il saute dans une impeccable cloche, que lon ne gre pas aussi facilement que lon aimerait. Cest la principale difficult du jeu. Elle nest en rien rbarbative, il faut juste sy faire.



Une fois le bond matris, il va falloir avancer dans les niveaux, et aller sonner la cloche, histoire de passer celui daprs. Les niveaux en eux-mmes sont trs simples. On peut simplement en une minute tirer tout droit et boucler la chose. Simple.



Il va de soi que le piment du jeu nest pas de tirer tout droit, mais de creuser habilement le level design aux petits oignons des niveaux. Le chemin le plus rapide pour atteindre la cloche est gnralement facile. Mais ds que lon sloigne dune plateforme, un autre niveau soffre nous, avec son lot de bonus fruits, de piges tordus et de purs moments de jeu.



Car le jeu est le petit-fils du Hunchback, le jeu darcade ! Il reste donc bien ancr dans son systme de scoring, o fruits et diamants vous rapporteront des points, qui vous rapporteront des vies, et probablement quelques bons saladiers de coke, voire quelques filles avec des dents pourries.



On a donc un joli jeu tiroir, qui traverse les plaines du jeu de plateformes pour sattaquer en douce larcade, la vraie, celle qui fait suer.



Le tout est servi par une ralisation assez exemplaire. Cest trs joli pour de la game boy. Le jeu utilise des sprites fort dessins, bien anims, qui vont jusqu mettre la machine genoux dans certains tableaux tant il y a de monde lcran. Cest un vrai rgal pour les yeux.



On ne pourra malheureusement en dire autant de nos oreilles, mises rude contribution pendant les 5 * 9 niveaux du jeu, base du mme thme. Si les premiers niveaux ne vous choqueront pas, rapidement vos tambours auditifs se boucheront, pas un simple et animalier esprit de prcaution bienvenu. On aurait aim un tout petit peu plus de varit.



Car bon sang ce jeu est presque parfait ! Les niveaux sont trs varis, la difficult est incroyablement progressive, et plus on avance, plus on sourit. Le dernier niveau soffre mme la fantaisie dtre un labyrinthe incroyable o notre bossu doit grer un rayon laser travers toute une srie de miroirs tourner. Merveilleux moment de varit, comme ce jeu nous en aura donn tout du long.



Car long il sera. Quelques petites heures de lutte contre les lments sont prvoir afin de boucler lintgralit du parcours complet. Un ravissement de chaque instant (une fois que lon a coup le son) pour une dose maximale de fun. Un jeu quasiment sans faute, au bon got de nostalgie.


Bonus :

Comme chez NES Pas on nest pas ravioles, ni fait du bois dont on produit les connards, trouve ami lecteur un tmoignage de la grande poque : le plan du dernier niveau pour sen sortir.
Ne me remerciez pas.

Lgende :
Cercle rouge : Blaster
D : Diamant (le but du niveau finalement)
Rflecteur noir : rflecteur fixe
Rflecteur blanc : rflecteur mobile
Rflecteur jaune : rflecteur mobile bouger
Rflecteur bleu : la position requise
Flches : marques au mur, repre
Carr avec une croix : sablier, extra time
Gros trait rouge : La route du rayon laser

Va chercher bonheur ami lecteur : plan du dernier niveau


Le point de vue de César Ramos :
Commun, rellement pas cher. Une aubaine.