Martine Leucate.
Streets of Rage 2
SEGA - 1993
L'ternel combat du bien contre le mal... par EcstazY

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Sega remet le couvert de sa srie de Beat 'em All ultra connue sur sa console transportable. Oui, vous vous doutez bien ami internaute que si je parle aujourdhui de Streets of Rage 2, cest quil y a bien videmment eu un 1 avant. Comme je suis cohrent, cet opus est bien sur trait sur ce site, ah ah cest vident. Pour ceux qui ont dj lu la critique du premier, ils se souviendront de lpre got que celui-ci mavait donn. Et bien ici, on dirait que Sega ma entendu. Dans ce numro tous mes reproches ont disparus, et on a donc enfin un vrai Streets of Rage digne de nom sur Game Gear ! Analyse dun miracle.



Streets of Rage pour ceux dont la culture na dgal que lhaleine ftide et le patois pittoresque, cest le beat 'em all de Sega. Il en existe 3 sur Megadrive, tests avec amour par lami Ghost Rider, et les cieux lui rendront ses tests dans un futur plus ou moins proches (au ciel quoi). Mais Sega ne sest pas arrt qu la Megadrive. Ils ont aussi frapp plus fort avec les deux opus Game Gear. On y retrouve bien videmment tout ce qui a fait le succs de la srie. Rythme bien balanc, ambiance oldies dans les ruelles (oui, cest un fait ce nest pas largument cl que lon utilisait dans les annes 90 sa sortie, cest logique. Si vous continuez critiquer le guide il va partir en courant, alors attention), musique de folie et graphismes cultes. Ce deuxime opus Game Gear est enfin la hauteur !



On commence trs fort, avec un scnario digne dun Kubrick. Souvenez-vous vous avez nettoy la ville de la pgre corrompue, des vilains drogus, des casseurs de voiture, des travestis dans ce monde pourris o il ne fait jamais jour o les chiens sont les tres vivants les plus respects de la ville. Et bien ici, pareil. On a droit une intro compltement culte. En gros vous avez nettoyez la ville, cest bien, mais vous auriez pu faire mieux. Le mal est revenu, et l il va vraiment falloir mettre le paquet et ne pas se foutre de la gueule du monde comme la dernire fois tu vois ce que je veux dire ? . Je navais jamais appris autant de mauvaises nouvelles en rigolant. Et oui, lpisode 1 na donc servi rien, ctait un leurre pour que nos hros redeviennent policier et plus paria, mais rien dautres. Le monde est vraiment compltement foutu. Je men vais me resservir un pastis pour supporter le chox. Damned, que sont devenus nos hros dailleurs.



Surprise lallumage dj : on peut choisir avec 3 personnages. On retrouve Axel, le dcrbr, que lon envoie dans les missions difficiles avec sa ceinture de dynamite accroch au cou, pour le folklore. Cest lhomme des missions alternatives comme on dit dans le milieu. Alternatives en ce sens que quun coup elles marchent, mais gnralement elles foirent. Et Axel est toujours l avec la bave aux lvres, ses gros bras tendus comme un anus avant un bon lavement (merde la censure (NDLR : garon tu craques, la censure, cest toi)), valider ce genre de mission en apposant son accord vocal (il ne sait pas crire) avec son dsormais clbre MouuaAAaAAahh jJjJjje PpppPPrrennddds dit en bavant, qui fait toujours rire ces petits collgues du commissariat central. Ah ah, Axel nest pas le dernier pour la dconne, ah ah



Mais Axel est toujours accompagn de sa partenaire de charme, Blaze. Termin le look sado maso / cuir rouge et noir dans les ruelles mal fames. En effet, le dernier opus nous a appris qu la fin du jeu elle tait passe la casserole dans une ruelle obscure, avec une dizaine de trs vilains, qui avaient craqus sur sa robe. Un classique. Quoi vous navez jamais eu la vraie fin du jeu ? Ah ah comme vous tes nafs. videmment quelle est encore habille pareil Cest largument le beat 'em all cest aussi pour les filles . Et oui, le segment de march vis par Sega tait lpoque inexistant, et cest encore le cas de nos jours. Cest admirable de viser des marchs qui seront l dans 30 ans, lavance. a cest du calcul. Si javais t un financier extraordinaire, je dirais que Sega, avec de tels projets, survivra pendant encore des dcennies Mais je nose trop mavancer



Et nos deux compres sont accompagns dun petit nouveau, Skate. Ladolescent cool, la casquette rouge en arrire, de type africain (le type, pas la casquette). Et comme son nom lindique, il fait du Skate. Non, je plaisante, ah ah cela se saurait. Oui, je plaisante beaucoup aujourdhui, mais toi l qui me lis, tu as les yeux qui sentent le vice alors jessaye de dtourner tes mauvaises penses Skate est donc le djeunz cool des annes 90. Lhistoire ne parle pas de lui, qui est-il, do vient-il ? On peut supposer quAxel tait un pote de son frre, frre qui a pris dans un accident de mixer, et quAxel sest jur de veiller sur lui toute sa vie Ou quelque chose de ce genre. Bien sur Axel en bon dcrbr veille sur lui en lenvoyant casser du mchants dans les rues. Skate na aucune capacit. Si jtais bilingue je dirais quil est useless. Il va vite, mais tape avec ses petits poings de pr pubres sur des types qui font 4 fois sa taille. Lchec. Bon bref, on se retrouve avec notre brochette de hros, qui part sauver une nouvelle fois la ville.



Mais encore ? Et bien classiquement on commence par la rue, puis le bar, puis la fort, puis la base des mchants, la mer, etc On se baladera donc un peu partout. Oui, je pense que lon doit nettoyer une grande ville. On passe de la rue la mer en deux minutes, en passant par la fort amazonienne, je pense que la tche qui a t confi nos hros est un petit peu abuse. Ce serait un guet-apens que cela ne mtonnerait pas Dans les 5 niveaux du jeu on se retrouvera changer trs souvent de dcors, ce qui est trs agrable, et donne une varit extraordinaire de paysage, ce que lon avait pas du tout dans le premier pisode.



Ici les graphismes sont bons, enfin. Les ambiances sont presque lidentique des pisodes Megadrive, et cest du bonheur. La ville a toujours ce petit ct oldies 90 exceptionnel, avec ses immeubles carrs, ses nons fluos, ses pavs tremps de la frache rose du matin On aime. On ne peut quaimer dailleurs. Vous naimez pas ? Ah ah mais tu consommes de la drogue ou quoi ? Lambiance graphique est donc exceptionnelle pour un jeu Game Gear. On prend un malin plaisir avancer juste pour voir quelle sera le prochain dcor. Saviez-vous aussi que la plus belle couleur de la Game Gear est le bleu outremer ? Et bien maintenant vous le savez, et vous pouvez le dcouvrir dans le niveau de la caverne en fusion. Les reflets des rochers en fusion sont base de cette couleur, et le bleu outremer (quasiment un bleu Klein (qui a dit que lon napprenait rien sur ce site bordel ?)) alli la vigueur du orange et du jaune, cest magnifique. Un trs bon point pour les graphismes.



La musique quant elle est toujours excellente. Je ne sais pas pourquoi, mais la Game Gear a un processeur sonore qui sonne compltement root, oldies. Il y a un ton extraordinaire aux musiques Game Gear, surtout lorsque le dcor suit la mme pente glissante qui amne la nostalgie. On se surprend couter les musiques avec attention, ce qui est rare pour un beat 'em all. Du grand art, les ambiances sont toutes trs sympas, vraiment encore un bon point.



Et nos hros dans tout a ? Et bien ils ont t mis jour. Adieu le syndrome de diriger un golem de fer, tout lent. Ici place la souplesse des personnages. Enfin ! On les dirige avec amour, pour castagner du vilain, et vincer le crime avec passion. Avec deux boutons les dveloppeurs ont russis faire faire une multitude de coups nos hros. On retrouve aussi la possibilit de faire un coup spcial, en restant appuyer sur le bouton 1. Les ennemis valsent, avec une facilit dconcertante, tant le maniement est exceptionnel.



Facilit dconcertante ? Non, jy suis all un peu fort. Le jeu nest pas des plus faciles. On peut dailleurs choisir parmi 3 niveaux de difficult, qui changent en fait la vie des adversaires. En easy, un coup et cest la mort pour la plupart, et en hard il faut 10 minutes par mchant pour le battre comme du pltre. Le jeu nest donc pas particulirement dur, mais simplement long. En easy, en 30 minutes cest torch. Cest norme pour un jeu Game Gear de cet ordre. Dcidment je me demande bien si je vais pouvoir lui trouver quelque chose lui reprocher



Et bien non je ne trouverais pas. On pouvait craindre que les dveloppeurs se soient endormis en refaisant un SoR 1 mis jour, sans amlioration. Et bien si ! Tous les problmes ont t corrigs, et cest avec la plus grande joie que lon dcouvre les graphismes somptueux, les commandes amliores, les musiques de folie, le tout dans une ambiance oldies mort. On ne peut quapprcier, et prier tous les soirs au salut de lquipe de dveloppement. Encore merci pour ce petit bijou

Le point de vue de César Ramos :
Peu commun, mais gnralement pas trop cher, profitez-en.