Sponsor officiel de l'eau SCHWITZ, l'eau "low cost"!
California Games
Epyx - 1989
Du rve la (dure) (trs dure) ralit par Hebus San

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
California Games est un titre qui reprsente beaucoup de chose mes yeux. Nonobstant ses qualits, ou plutt ses particularits, intrinsques, il symbolise une foultitude de choses niches au creux de mon petit cur fragile battant bien malgr lui la chamade ds lors quon voque la tapenade noire (la verte cest pour les pds), Jennifer Connelly (qui ne peut dcidemment pas avoir 40 ans lanne prochaine, wikipdia DOIT se planter) ou California Games, justement.


L'illusion du choix : fig. 1

Vous vous en foutez srement, mais ce jeu constitue ma porte dentre dans lunivers de matre Sega. Ce qui tend prouver deux choses : premirement qu laube de ladolescence on a rarement bon got (Tokyo Htel jte juuuuure cest gniaaaaaaal), et deuximement que les entres en matire ne sont pas forcment fantastiques et quil faut toujours donner une deuxime chance au produit avant de sen dtourner. Il va sans dire que cette dernire phrase est parfaitement applicable aux amours naissantes et aux premiers mois humides et autres bats maladroits jonchs de ttonnements hsitants et ridicules bien familiers de la frange nopubre de nos lecteurs assidus. Rassure-toi, jeune, un jour viendra o tu sauras ne pas te tromper de trou et o les gloussements moqueurs de ces petites putes se mueront en suppliques hurlantes entrecoupes de sanglots de plaisir. Ce jour-l tu ouvriras les yeux et comprendras beaucoup de choses : ta mre a vraisemblablement d gueuler comme a un jour, et California Games comme introduction la Master System, cest pas glorieux.


Humour, quand tu nous tiens!

Et pourtant le jeu dEpyx est diablement aguicheur. Exit les couleurs baveuses dgueulasses de la NES qui mont pourtant fait rver durant de nombreuses nuits. La clart et la justesse des tons de la Master System viennent de marquer ma rtine jamais lors dun bien innocent passage chez mon voisin au cours dun aprs-midi estival jusque l bien ennuyeux. Je naurais alors de cesse que de russir vendre ma NES et sa cohorte de jeux pour pouvoir me payer une Master System et cette somptueuse cartouche.


Trop facile! Je le savais qu'E.T. c'tait une fiotte.

Pourquoi somptueuse ? Tout simplement parce qu laube des annes 90 les USA font rver des millions de gamins, moi le premier. Et la Californie est le symbole absolu de cette Amrique toute puissante : Beach Boys, Hollywood, Starsky et Hutch, Alcatraz et ses douches.
Rajoutez a une bonne grosse couche de FUN inhrente aux sports branchs de lpoque et vous obtenez un mlange parfait, le cocktail idal de ce qui est branch en 1989.


Et c'est un somptueux Triple Lutz piqu sur ballon de plage que nous execute la perfection la jeune Teub Kawasaki.

Et les petits gars du dveloppement sen sont donn cur joie : plaque dimmatriculation made in USA en guise dcran dintro accompagn dune reprise dun vieux standard rock amricain (Louie Louie, merci ceux qui mont aid) le tout pour amener le joueur un cran de choix des preuves auxquelles il dsirera participer parmi un panel de six sports qui fleurent bon le soleil californien. Ecran de choix bien videmment rehauss de moult effets fluo/zigzag/scoubidou bien dans la veine artistique dalors.


Tumeur albinos priorbitaire externe : fig. 1

Vous pourrez donc vous la jouer beau gosse en surf, casse cou en BMX, cool attitude en footbag, ptasse avec option mini jupe flottante en rollers, rebelle en skateboard, ou simplement pauvre nul avec un misrable et vulgaire frisbee.


A part deux pauvres ptasses dcrbres, qui irait faire du frisbee dans un parc ours?

Vous connaissez la Californie ? Moi pas. Enfin pas autrement qu travers ce que jen vois dans les mdias, cest dire les clichs de base. Donc avec du Schwarzenegger en guest star tour de bras. Parallle amusant, linstar de Monsieur Univers tant pass de Conan la politique, le temps na pas pargn California Games pourtant fleuron du genre si pris des jeux multi-preuves puisquil a t adapt sur pas moins de 12 supports diffrents. Avec plus ou moins de russite il est vrai, mais sur Master System le jeu ne fait pas piti. Enfin ne faisait.


Je vais prendre une demi-pipe, s'il vous plat.

Car aussi douloureux que ce soit, il faut bien reconnatre que ladrnaline enivrante des sessions de surf au ras du rouleau, toujours la limite de la chute pour mieux flirter avec le tube, a bien morfl en vingt piges. L o un track n field a gard ce qui faisait son panache (et le malheur de nos pads), California Games apparat dsormais comme un jeu horripilant, dsesprment lent, poussif, la maniabilit dsastreuse et pas intuitif pour deux sous.


C'est CA une demi-pipe?? Pffff...

Je vous ferai grce dun descriptif dtaill et exhaustif des preuves, parce quhonntement aucune ne tire vraiment son pingle du jeu. Le principe immuable est videmment de scorer plus que ladversaire en enchanant des figures au petit bonheur la chance de ce que la maniabilit pouvantable vous autorisera faire. Cest dire pas grand chose.
Tout au plus peut-on enchaner deux-trois choses au footbag en ayant bien assimil que de toute faon, il faut appuyer sur le bouton le plus tt possible pour esprer sortir un jongle. Dans la pratique cest quand la balle sera au dessus de votre paule quil faudra appuyer pour la reprendre avec le talon. Redoutablement logique. Et excitant lpoque. Snif.


Le dauphin : fig. 1

Quoi quil en soit, California mritait son test pour toutes les raisons voques plus haut, parce quil a fdr des millions de joueurs au travers de multiples plate formes, parce quil tait et reste sacrement beau pour de la 8 bits, parce quil a ce souci du dtail qui ne se retrouve que sur les jeux de qualit, comme ce requin qui guette votre chute en bas de la vague, ou cette mouette factieuse qui viendra pourrir votre srie de 8 jongles conscutifs. Sauf que les standards de qualit ont volu depuis.

Que cest moche de vieillir.


Voil, c'est un peu les notes que mrite le jeu en fait...
Le point de vue de César Ramos :
Terriblement commun mais il n'empeche : personne ne devrait vendre ce truc l.