Si vous comprenez ce site, ne prenez pas la route.
Bomber Raid
Sega - 1988
Raid tue raide tous les insectes par Ti Jen-Tsie

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Commenons par le scnario. Bomber Raid ne va pas chercher trop loin : dans une poque, et pour une raison indtermine, un valeureux pilote va partir, seul contre tous, affronter la totalit de la flotte ennemie. Soit, cest un Shmup, de la vieille poque (1988) donc ct scnario il ne faudrait pas trop en demander. Il y en avait peut-tre un peu plus long sur le livret du jeu, mais a fait longtemps que je lai paum. Ah jeunesse peu soigneuse. Si javais su que quelques annes plus tard je tuerais pour un jeu complet en boite Bref. Nous voil donc aux prises avec un shooter vertical de base, avec son lot de power-up/speed-up/smart-bomb. Classique donc. Mais finalement assez rare sur le dinosaure de Sega ( part Thunder Blade et Scramble Spirit, il me semble).



Les graphismes du jeu sont classiques de la MS, donc assez quelconques. Oui, comme a, a peut paratre tranch comme avis, mais il faut bien avouer que les jeux qui tirent parti pleinement des faibles possibilits graphiques de la bte se comptent sur les phalanges dun manchot unijambiste. Dans le cas de Bomber Raid, on a juste un jeu ni beau ni vraiment horrible, mais terriblement monotone, avec des dcors qui changent peu ou pas au fil des diffrents raids, et surtout, surtout, dimpardonnables ralentissements ds que lcran commence se charger un peu en sprites. Soit ds quil y en a plus de 6-8 lcran, boulette incluses. Des ralentissements tellement flagrants que lors des affrontements contre les boss, le fond disparait et on les fracasse sur un fond parfaitement uni, histoire pour les dveloppeurs dconomiser la mmoire Ce qui nempche pas le jeu de saccader comme un parkinsonien sous acide. Bouh la honte.



Le design flashy des dcors et ennemis surprend un peu, avec par exemple un vaisseau de combat rondouillard et orange vif. Vachement agressif et discret On se fait dailleurs largement truander par la boite du jeu qui nous montre un magnifique bombardier furtif, alors quon dirige en pratique un bimoteur pourri (en comparaison). Au passage, notez que la petite animation douverture du jeu montrant le dcollage de lappareil montre un monomoteur et que dans le jeu on contrle un bimoteur. Alors, sois je suis bigleux, sois les graphistes ont chi dans la colle Cot ennemi, rien que du classique : avions dun peu toutes les poques, tank, tourelles, et bitoniaux volant difficilement identifiables. Comme dhab.



Je vous ai parl des lments graphiques du jeu qui clignotent, tout le temps, mme en pause ? Non ? Je ne vous en dis pas plus, sinon je risque de vous faire croire que vous allez mourir dune crise dpilepsie devant le poste. Haha quelle ide. Bien fait pour vous et bon dbarras.



Tant qu parler des boss, il faut quand mme mentionner leur taille plus quhonorable, un bon quart de lcran pour certains. Et sur Master System, cest dj un exploit. Par contre, faute de gout impardonnable, les sous armes de boss ne clignotent pas quand ils sont touchs : impossible de savoir si un est en train de dtruire cette maudite gatling de mes deux ou si on ferait mieux daller pisser dans un violon. Mention spciale pour le boss de fin dune difficult ridiculement basse, et que jai bousill en croyant dmolir un ennemi normal



La musique est correcte, si on arrive faire abstraction du fait quil ny a quune seule boucle dune minute qui se rpte ad nauseum. Avec le temps on en vient la har, comme on finissait toujours par har le petit con qui chantonnait voix basse longueur de journe au primaire. Toujours la mme rengaine. Si un jour on retrouve son corps cribl de flches au fond dun puits dans un petit village au nord de Perpignan, sachez que ce nest pas moi qui lai occis. Et soutenue par des bruitages aussi crispant que saturs, ou l'inverse, je vous laisse le choix de ce qui est le plus inaudible : le bruitage en lui-mme ou le sale grsillement pourrave derrire ? Donc on joue sans le son, et, tout de suite, les futurs frais de sonotones baissent. Merci maitre Sega.



Le systme darme est l/admin/?section=critiques&action=new aussi plutt moyen. Il nest pas mauvais, disons plutt mal pens. On dispose donc dun seul type de tir qui va samliorer au fur et mesure du ramassage frntique de smoutz P (jcris smoutz car les bonus darme ne ressemblent vraiment rien de connu). Tous les 3 ou 4 P-smoutz, on monte son gun dun palier. Yeah ! Le problme, cest quavant davoir de quoi dzinguer de lennemi tranquille, il y a dix pallier darme passer. Soit une quarantaine de p rcolter. a va tre long Le tout est complt par les traditionnelles bombes je tire la chasse et lcran se vide et de petits zinc qui se greffent sur les cot de notre fier avion pour procurer un tir secondaire : latral, et diagonale avant ou arrire. Bien pratique, quand mme.



Au passage, le niveau maximal de larmement ressemble un superbe phnix de flamme venant sabattre sur les ennemis dans un feulement rauque. a cest la thorie, en pratique on a un sprite clignotant qui ressemble une fiente de pigeon rougetre qui sloigne du Bomber avec un bruit crispant. Ce superbe tir permet galement dabsorber les boulettes ennemies. Mais pas toujours. Donc on se prend parfois, pour une raison indtermine, un plomb dans la fesse droite sans comprendre. Agaant.



Une fois larmement amlior fond (Phoenix + deux vaisseaux de soutiens + gros stock de bombes), le jeu prend une allure de promenade de sant. Cal au milieu de lcran quon ne quittera que pour viter une boulette malencontreuse, on ne fait plus rien ou presque. Le jeu est donc plutt facile. Heureusement dailleurs, parce que Bomber Raid est lexemple parfait du shoot Die and retry pas puisque tout dcs ramne larmement au niveau le plus bas, ce qui revient dans les derniers stages essayer de raser une forteresse en caguant contre les fondations. videment, plus de bombes ni de vaisseau de soutien aprs la rsurrection.



La progression trop lente, bien trop lente du systme darme ne donne que trs difficilement envie de tout se retaper, vu que de toute faon, on va crever comme une merde toutes les 3 minutes une fois quon est mort une fois. De toute faon, vu la facilit du jeu, a ne risque pas darriver, vu quune fois bien quip, seul un moment dinattention et/ou un ennemi particulirement fourbe - le lche arrivant par derrire - pourrait nous mettre mal. Mention spciale au passage : les ennemis arrivent par les cots gauche et droit, en bas de lcran, mais jamais directement par derrire, donc pas de coup de pute, et pas de surprise.



Le jeu se dcompose (cest le mot) en 5 raids loriginalit douteuse, puisquon limpression dtre toujours dans le mme niveau, et surtout, surtout, la lenteur affligeante. Pour un avion de combat de pointe, notre planeur se traine sacrment la bite les environnements se suivent et se ressemblent, part le dernier raid o lon croise un bout diceberg et o lon survole une ville. Le reste du jeu : eau/rocher/herbe. Une fois le premier tour fini, on peut en reprendre pour 5 niveaux de plus. La difficult augmente dun cran, mais a reste largement faisable et la fin il y a . (Je suis un encul, jaime a.) Bref, dommage que le premier passage ne serve que dapritif, le second est largement plus intressant, mme sil est encore plomb par la dernire volution de larmement, encore et toujours vraiment abusive.



Alors que retenir de tout a ? Que finalement, Bomber Raid est un bon petit jeu, sans prtention, mais qui rempli bien son rle : un shmup de base, pas complexe ni dur, mais qui distraira le temps dune paire dheures, le temps de plier les 5 mondes du jeu. Oui, malgr toute la boue que jai tal sur sa face, il est sympa, ce shooter.



Quant moi, je naurais pas du dterrer la cartouche de ma cave/cimetire vidoludique, car je conservais limpression dun jeu long, prenant et difficile. Et il ltait, du haut de mes 9 ans quand mes parents me lont achet Lexprience et lhabitude ont entrain une vive dsillusion. Finalement ce jeu est moyen. Je nessayerais plus de revivre les joies de mon enfance perdue, la dception est trop grande.
Le point de vue de César Ramos :
Commun, et donn.