NesPas, une femme, une pipe, un pull.
FIFA Soccer 94
Electronic Arts - 1993
FIFA f'est pas du foot, alors fe ne m'y connais fas! par Gregoraktor

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Je suis mal ami internaute. Je suis trs mal car je m'attaque aujourd'hui un jeu que je classerais dans la catgorie des MEP (les Mythes En Puissance). Et Dieu sait qu'il y a peu de jeu dans cette liste. Qui ne connat pas cette fameuse srie des FIFA ????? Je plains ce misrable paen qui ne connais rien au foot, et donc la vie. Si, comme moi, vous avez appris aimer le foot en regardant Olive et Tom (pardon, mais je me devais, en tant que grand fan, de faire un parallle), alors, vous serez conquis.

Tout le monde se rappelle de ce petit japonais qui veut jouer dans l'quipe nationale brsilienne, des ballons-haricots , les ballons de foot qui changeaient de forme tellement Olivier Aton (qui, un jour, en a fait exploser un en frappant sur la transversale) ou Mark Landers (qui, lui, faisait des trous dans les murs des stades) frappaient comme des brutes. On se rappelle aussi des terrains trangement incurvs d'environ 18,5 km, de l'trange amiti (homosexuelle ?) entre Olive et Bruce Harper (vous savez, celui qui tait sur le terrain, et on se demandait pourquoi il y tait?), de Thomas Price qui arrte une balle de base-ball et un ballon de foot amricain aprs un rebond, et surtout Olive le Beau Gosse se sert-il Patty la fin ???????? J'ai pas vu les derniers pisodes. Si vous connaissez la rponse, crivez moi SVP.



Bon. Revenons-en au jeu en lui mme. Au cas ou vous ne l'auriez pas encore compris, je le vnre. Comme tout les jeux de foot d'ailleurs. Sauf "Kick Off", mais l, on aborde un autre sujet. Passons. a commence donc par le dsormais clbre, le fantastique, le mythique : E-A Sports. It's in the Game !!! , suivi de l'image bien moins culte de ce baby-foot ou j'ai pass des jours entiers en terminale. Les premires notes viennent ensuite.

Et si, comme moi, vous n'avez pas touch ce jeu depuis... heu... longtemps, trop longtemps, beaucoup trop longtemps, alors l, vous retrouvez votre envie de tuer, votre vie recommence. C'est comme si tout ce que vous avez appris sur le foot dans votre vie misrable n'tait plus que de la merde prsent.



Choisir un match amical (avec tout ce que le mot amical comporte de relatif. Si a signifie: tacles par derrire (non, rien de sexuel) les deux pieds dcolls au niveau des genoux, tentative de cassage de nez chaque balle en hauteur, des paules contre paules o on est sur de gagner puisqu'on ne met pas l'paule, alors ces matchs sont super amicaux). Nous disions donc un match amical, quitable bien videmment, opposant les toiles EA (c'est--dire les stars du jeu comme Janco Tianno, H. Van Smeiter... plein de noms qui vont vous revenir en jouant), aux autres stars du jeu, mais en partant de la fin: le Qatar. Avec une moyenne de 2, ils devancent de trs peu le Luxembourg. Appuyez sur start, et la Magie se met en marche.

Le MU de ce jeu (non, ami puriste, a ne signifie pas Manchester United. Enfin pas seulement. Ca veut aussi dire Mythe Ultime) est ceci : les conseils de Ron Barr (a doit tre le frre de Rosanne). Je les lis toujours, et, chaque fois, a provoque chez moi une norme rection. Ce qui est fantastique, c'est qu'avec lui, mme un match de merde opposant la Nouvelle-Zlande la Roumanie (ce qui, il faut le dire, intresse quand mme assez peu de monde) rempli un stade de 80 000 places. Le pre Ron nous dit donc que l'quipe de France constitue un bloc quasi-infranchissable, que le Brsil aurait, parait-il, une bonne quipe, l'Argentine possde l'une des meilleures attaques, le Qatar est une quipe de merde, mais en progrs (et au vu de leurs notes, on se dit qu' ce niveau, mme en travaillant trs dur, on ne peut plus rgresser) etc... Un petit speech pour chaque quipe. C'est norme.



C'est ici qu'on commence le match. Et c'est peut-tre le problme du jeu. La jouabilit est bien, mais pas top. On a tendance faire un peu n'importe quoi. Si vous tes en galre de buts (et l, je m'inquite pour vous), 2 trucs qui marchent chaque fois (si vous les avez pas trouvs tout seul, je m'inquite pour vous): quand vous marquez en haut, frappez comme une brute quand votre joueur se trouve une trentaine de mtre des buts. Si c'est cadr, a rentre comme papa dans maman. Deuxime truc : la tactique du coyote. Frapper vers le but. Le gardien l'arrte. N'oubliez jamais qu'il est quand mme vachement con. Essayez de calculer quel endroit il finira sa course d'lan . Placez vous environ 2 mtres de lui, et de prfrence face ce bouffon. Quand il dgage la balle, appuyez sur A. Votre joueur va sauter et mettre un coup de boule violent la balle, qui rentrera tranquille, ppre, dans le but vide. Vous devriez avoir une moyenne d'environ 6 ou 7 buts par match. Ne vous en faites pas si vous vous prenez un but. Pas de panique, c'est normal. Mme le Qatar est susceptible de vous en mettre un (un but. Pas un... bref! Passons).

Comme dit prcdemment, on fait un peu n'importe quoi dans ce jeu. Quand on perd la balle, on appuie sur tous les boutons dans le secret espoir de blesser le fils de pute qui nous la emprunt, pour un bref instant, cette petite boule ronde appele ballon, et dont on va se servir pour allumer cette sale petite gueule de petit pd (merde la censure). On a aussi tendance appuyer accidentellement sur le bouton de tir, et ne pas cadrer sa frappe. Et l, c'est le drame. Le gentil supporter moldave, vtu d'un simple T-shirt blanc, assis en haut, sur la gauche du gardien, et qui a pay sa place 15 roupies (soit l'quivalent de son revenu annuel), se retrouve, je rappelle encore une fois que c'est un accident, un petit peu... heu... mort. Pas de bol! Et on se surprend dire son pote cot : Ouais, je l'ai eu. Il avait pcho ma meuf l'encul . Oui, on est drle quand on a 14 ans, qu'on est encore puceau, pubre, et boutonneux. On y rejoue quelques annes plus tard, et on se surprend dire, au mme pote, d'un ton blas tiens, j'ai eu le blanc .



A part la jouabilit assez difficile, d'autres points ngatifs. Le petit nombre d'quipes (mme si, pour l'poque, c'tait dj pas mal), qui sera corrig l'anne suivante avec "FIFA 95". Mais surtout ceci: des animations de joie aprs un but, o on sent les 10 autres collgues dans un tat second de bonheur intense, l'air de dire : On a marqu. Youpi. . Les mecs, calmez vous! Vous risquez la blessure. Le buteur, lui, est fou de joie, et saute partout: il va au milieu de terrain, se prpare crouler sous le poids de ses potes, qui, ivres de bonheur, se ruent sur lui pour le remercier de les avoir dlivrer en plantant un but, mais se rend compte qu'en fait, ses coquipiers blass s'en foutent de lui, de son but tout laid, du match, d'une ventuelle victoire, de leur supporter, et du monde en gnral. Le hros retourne donc sa place, triste, seul.

Mais le must de ce qui se fait de mieux dans la merde est l'animation de victoire. Trois branleurs, probablement des connards qui passent plus de temps cirer le banc qu' jouer, se tapent dans les mains et sautent sur place. Les mots me manquent. Les mecs (qui, rappelons le, ne jouent jamais, et chauffent le banc de touche pour les bons joueurs qui voudraient bien se reposer, et ne pas choper un rhume du cul en s'asseyant sur un banc tout froid) sont plus contents de fouler une pelouse que d'avoir vu un match o leur quipe a gagn.



Ceci dit, on ne peut pas dire que "FIFA 94" soit un jeu de merde sous peine de mort dans d'atroces souffrances. Mme 10 ans aprs, le jeu est toujours un mythe, et on y joue avec beaucoup de bonheur. Sauf si on n'aime pas le foot. Mais l, ni le jeu, ni moi ne pourrons y faire quelque chose.
Le point de vue de César Ramos :
Malheureusement trop prsent en occasion... Beaucoup trop prsent...