Le site rtrosexuel.
Strider
Capcom - 1989
Bad Ugly Communist VS. Beautiful Strider Ninja Hiryu par Pixxell

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
En rangeant pour la millime fois mon placard trsors, je suis retombe, entre un cache-nez et une vieille robe fleurs que je me suis empresse de jeter, sur un de mes premiers jeux Megadrive. La pochette est bien sr moche et kitsch. Srement pas la pire que je possde, mais elle demeure d'un mauvais got assez remarquable. Oui, c'tait la mode l'poque... L'illustration figure un blondinet chtain-roux gomin habill d'un justaucorps fuchsia extrmement moulant et exhibant son glaive. Mais le nom inscrit juste en dessous de cet uvre du bon got rsonne encore dans mon esprit. Parce que Strider, c'tait la claque, tout simplement.


Pleine d'entrain, je m'empresse d'insrer la cartouche, quand un homme srement trs laid sous sa capuche rouge et noire me ri digitalement au nez. Il a l'air de dire Ouiiii, je vais conqurir le monde depuis ma base spatiale nomme Troisime Luuuuune ! Tous les continents sont ma merci et vous, peuple d'une Terre en dclin, deviendrez tous mes esclaaaaves. N'esprez mme pas m'chapper, tous mes hommes sont vos trouuuuusses ! Et si c'est moi qui vous attrape, je vous griffe ! Limez-moi les ongles, mouhahahahahahaha ! . C'est bien, au moins, on sait ce qui nous attend : un vrai mchant.

Aprs cette introduction un peu stressante et absolument pas originale pour un kopek de Kuzafu, je me mets douter de mes souvenirs. J'aimais vraiment ce jeu ? Heureusement, une fois le jeu lanc, je reprends mes esprits. Si jusque l, tout prtendait un jeu nanar voire pire , je me rappele soudain qu'il ne faut jamais s'arrter ses premires impressions.



Nous sommes donc en 2048, et voici qu'apparat l'cran notre hros, le Strider Hiryu. Arrivant en delta jet perfectionn sur les toits d'un Neo Moscou, c'est un Ninja futuriste surdou la coupe profile. Et s'il est l, c'est qu'il s'agit de la dernire chance pour la Terre de djouer les plans diaboliques du rgime mit en place par le simili sovitique mystique la fminit mal assume dont je causais plus haut : le Grand Master Meio.

Seul contre tous, certes, mais Hiryu a pour lui souplesse, armes et quipements. Tout d'abord, il possde une sorte de dague laser, la porte trs tendue et qui charcute le moindre ennemi ou lment de dcor destructible en moins de deux. Il s'agit d'ailleurs srement de son seul et meilleur ami, puisqu'il lui a donn un petit nom : Falchion.



Le jeune homme est aussi capable de vritables prouesses acrobatiques, dont la roue-sans-les-mains-trs-haut-dans-le-ciel est le parfait exemple. Cependant, lorsqu'il se heurte un obstacle ou se fait toucher, la grce le touche beaucoup moins : il ralise alors un roul-boul maladroit. De mme, une fois en l'air, notre hros devient une sorte de chose incontrlable, les sauts n'tant pas vraiment dosables.

Heureusement, tout n'est pas dans l'esbroufe chez ce chevalier des temps modernes, et il est facile de se rattraper lors d'un mauvais calcul de trajectoire. Hiryu possde une sorte de crochet/grappin au niveau du poignet. L'intrt de la chose, c'est qu'il peut s'accrocher une multitude de revtements la force des bras et ainsi se prendre pour l'homme araigne. Sauter puis s'accrocher sur le plafond afin d'viter quelques assauts, se hisser sur une plate-forme, escalader diverses parois, sauter d'un mur un autre pour passer divers piges : rien ne lui est impossible.



Autre atout technologique : l'aide de petits robots suicidaires peut vous tre alloue. En effet, la plupart des drones du jeu, bien que tout aussi dangereux que les autres adversaires, transportent avec eux des options, qu'ils vous dlivreront une fois tus dlivreront une option. La rcuprer ferra arriver une sorte de drode plutt rsistant qui tuera des ennemis pour vous, n'explosant que si vous vous faites toucher.

Si vous possdez deux de ces compagnons et que vous en rcuprez un troisime, vous aurez la surprise de vous voir attribuer une... Panthre Cyborg. Quant au Robot Faucon, soyons franc, il ne sert rien, sinon dcimer quelques adversaires prsents en arrire-plan le temps de quelques secondes. Mais que j'aime la technologie au service de l'homme : entre les cafetires, les voitures, les laves vaisselle et les robots tueurs, mon cur balance.



L'option peut galement consister en une lame deux fois plus puissante ou en une invincibilit temporaire. Quant aux bonus lis des points de vie supplmentaires, ils sont symboliss par de jolis idogrammes chinois reprsentant tout ou partie du nom Hiryu . De quoi passer outre les nombreux opposants que vous croiserez.

Les ennemis, parlons-en. Du simple soldat, on passe rapidement l'arme de mitrailleuses lasers, droides diaboliques, rayons tueurs, catcheurs, loups, mchas, tourelles, mines et j'en passe Mais aussi des nombreux lments de dcor meurtriers : scies sauteuses, pieux, rayons lectriques, torpilles entreposes, fosss, boulets, plafonds organiques, boulement soudain sous vos pieds...



Et puis viennent les Boss, qui n'ont jamais aussi bien port leur nom tant ils sont impressionnants, leurs sprites prenant souvent plus de la moiti de l'cran. On commence par un conseil soviet qui se transforme en une... immense chenille mtallique, tentant de vous trucider avec un marteau et une faucille. Une apparition qui fit sensation l'poque, et dont toute personne s'tant essaye au jeu l'poque vous parlera avec le regard humide et le sourire aux lvres.

Par la suite, on apercevra aussi un gorille mcanique gigantesque, un satellite tout bonnement impressionnant autour duquel vous serez en gravitation, un Mecha T-Rex et d'autres trucs tout aussi hallucinants, voire de mauvais got. Si quelqu'un peu m'expliquer la prsence du pirate fouet, je ne suis pas contre.



L'action est frntique, assurment, et tout s'enchane rapidement. Mme s'il s'agit d'un jeu d'arcade pur jus, o les contrles se rsument en deux boutons un pour frapper, un pour sauter on ne s'ennuie pas une seule seconde tout au long des cinq niveaux que propose le portage Megadrive.
C'est assez rare pour le genre beat'em all/plateforme cette poque pour le souligner, et ceci est du aux environnements extrmement bien penss : droulement horizontal et vertical sur plusieurs tages, dnivels, escalade, un soupon de plate-forme, des piges sournois, des systmes gravitationnels qui vous attirent inexorablement vers le haut.

Le temps trs limit avant d'arriver un point de contrle ajoute un peu de pression chaque pas, et la varit des ennemis et des situations un peu de surprise. Petit point noir toutefois, vu le nombre d'ennemis parfois l'cran, on peut s'emmler les doigts rapidement, d'autant plus que le jeu aime bien ralentir dans les moments trs critiques. Heureusement, quelques temps de latence vous aideront respirer des mains.



L'aptitude permettant Hiryu de s'accrocher n'importe o est aussi utile qu'ingnieuse : si vous pouvez vous viter ainsi une chute inexorable ou vous faufiler derrire un ennemi par-dessous, il sera ncessaire de s'en servir lors de l'apparition des nombreux piges dissmins sur votre passage. Les boss laissent par exemple toujours leur mort un petit cadeau : en explosant, ils provoquent une vritable flambe des environs, vous demandant souvent de fuir le plus vite possible... Sachant que la seule issue se trouve tre une chemine mine, des murs verticaux qui se rapprochent inexorablement ou une rampe mille pieds d'altitude. Bref, le level design trs abouti et mme exemplaire.

Mais ce n'est pas toutes ces qualits qui font que Strider est pour beaucoup un jeu culte. Ou, du moins, pas que. Ce soft est aussi et surtout monstrueusement beau. Replaons nous dans cette re fameuse sur consoles de salon, remmorez-vous les images d'autres beat'em all tendance vaguement plateforme de l'poque, comparez et exclamez-vous Diantre, sacrebleu, ce jeu est juste superbe et explose la concurrence !



Et l'ambiance. L'ambiance, mes amis ! Car si je parle vous et personne d'autre de Strider, c'est parce que mes ennemis ne mritent que d'aller voir par l si j'y suis. Je disais donc : l'ambiance est particulirement prenante, et ceci malgr l'enchanement totalement improbable des niveaux, o des dinosaures ctoient des loups affams et des robots malfiques Chapka.

En plus de la technique visuelle trs immersive et de l'action trpidante, la musique soutient les aventures de Hiryu avec un certain brio. A la fois rtros et technos, elles ont un petit cot trs en phase avec le jeu, et ne plombent pas le dynamisme de l'action.

L'animation n'est pas en reste, loin de l. Surtout en ce qui concerne les gestes de Hiryu, qui sont extrmement dtaills. Ces lments verts meraudes lors de la traverse de la jungle sont galement trs tonnants, avec cet effet de rebond surnaturel... Bien que l'on ne sache absolument pas de quoi ces plateformes sont faites. Et tout est si fluide quand le jeu le veut.



Car oui, cette dbauche de graphismes de haute vole et d'action intense a forcment son mauvais cot, il semblerait que nous ne pouvons pas avoir le beurre et l'argent du beurre. Adaptation admirable en tout point d'un hit arcade, on notera donc de nombreux clignotements, de ci, de l Et, surtout, quelques bugs. Ceux-ci sont rarement prjudiciables pour le cours de votre partie et sont parait-il hrits de la version originelle, qui croire ? sauf malchance : traverse d'un mur, collisions en boucle... mais la plupart de vos crises de nerfs viendra plutt de la gestion des sauts hasardeuses et/ou de votre manque de souplesse digitale.

Mauvais point galement en ce qui concerne les bruitages qui ne semblent que trs rarement justes. Les glissades du hros provoquent le son d'une cocote minute qui dpressurise, les collisions sont soutenues par des pets sonores, mais la palme est sans doute dtenue par les cris des adversaires que vous rencontrerez. Le Dolph Lundgren en petite tenue du premier niveau a enregistr ses hurlements au petit coin, et les amazones rptent en boucle un rite chamanique proprement agaant et ridicule. Admettons que le cot dcal et le kitsch de Strider, c'est aussi un peu de charme en plus son tableau de chasse... Oui, admettons.



Les niveaux sont trs courts, mais sont rattraps par leur difficult leve. Il est mme dit que la version Megadrive est la plus dure de toutes, mais ce qui peut tre un dfaut pour les petits joueurs est rattrap par les nombreuses options dissmines dans les niveaux, les checkpoints placs tous les 100 mtres et les continues qui, en plus d'tre en nombre consquent, vous tlporterons directement aux points de sauvegarde suscits.

Souvenons-nous enfin, pour la petite histoire, que Strider est le premier jeu d'action de Capcom clairement influenc par la culture visuelle japonaise, l o l'amricanisme faisait fureur dans leurs jeux. Quoi de plus normal, puisque Strider Hiryu tait l'origine un manga. Cr par le collectif de mangaka Moto Kikaku, il tait publi ds 1988 dans un magazine nippon et totalement soutenu ds le dpart par la socit de jeux vido. Cependant, chose tonnante, l'histoire de la version arcade (et donc Megadrive) est totalement originale, le portage hritant du synopsis rel tant le soft sorti sur NES... Jeu qui n'a vraiment rien voir avec celui chroniqu ici sur bien des points, de toute faon.


Alors, au final, ne cherchez pas. Rien n'altrera mon enthousiasme vis vis de ce Strider, les quelques dfauts s'effaant derrire ses grandes qualits. A la fois extrmement vari, innovant et trs intense, ce jeu tait un dfi technique hallucinant sur une console naissante, et une adaptation arcade absolument remarquable. Et le mieux dans tout a, c'est que le jeu n'a absolument pas vieilli malgr son grand ge. Alors, qu'est ce que vous faites encore l ? Le destin de la terre n'attend que vos doigts agiles.
Le point de vue de César Ramos :
Moyennement rare. Mais prsent par lot, cycliquement. Allez savoir...