Une autre ide de la France.
L'Affaire (MSX2)
Infogrames - 1986
Raymond ne pardonne pas par Pixxell

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Six ans que j'attends ce moment. Six ans derrire des murs gris, bronzage rduit ce que laissent passer les barreaux, nourriture pire qu'au rfectoire de l'cole publique, pourtant rput pour son taux d'intoxications alimentaires lev. Des choses bien futiles compares l'tat de choc dans lequel j'tais lorsqu'on m'a pris pour quelqu'un dautre. Et dure fut la chute quand, en devenant cet homme, je devrais abandonner Mylne.

Oui, le jour o on m'a accus de ce hold-up, la justice a commis une double erreur. Celle de m'avoir enferm pour les mfaits d'un autre. Celle de m'avoir choisi, moi.


Je suis un chic type. Vraiment. Ou du moins, je l'tais. Mais retirez sa raison de vivre un homme perdument amoureux, volez-lui simplement sa vie, et vous verrez son visage peu peu se fermer jusqu' devenir marqu par le sceau de la colre. Ou de la dpression, c'est selon.

J'ai toujours t un brave gars. Vraiment. Mais je suis devenu, force de temps, un chien fou. Si je fais ce que jai en tte, je risque ma peau. Mais quest-ce compar l'espoir de retrouver Mylne. C'tait la fois mon amour dalors, mais aussi mon seul lien tangible avec cette Affaire. C'est la cl. Et, pourquoi pas, pourrais-je retrouver ces trois types qui ont tmoign mon procs en ma dfaveur. Pourquoi, comment. Je veux savoir. Je veux me venger.


Que dire de mon parcours depuis cette dcision pas si difficile prendre, presque naturelle ? Jai pourtant longtemps hsit sur ma faon de procder. Deviendrai-je un simple curieux, simili-journaliste coll son calepin la recherche du moindre mot convainquant ? Dciderai-je demployer la manire forte ? Ou peut-tre devrais-je rester moi-mme... Ce choix ne fut pas simple, si bien que durant mon aventure, jai du oscill entre tous ces comportements.

Qui sait si jouer au cad ntait pas la meilleure solution pour faire parler ce tmoin, tandis quun autre demandait juste rencontrer un petit indiscret pour s'exprimer, comme on confie sa coiffeuse ses plus terribles secrets. J'ai vraiment d devenir un vrai camlon et me faire un peu psychologue pour savoir ce que les gens voulaient entendre.


En attendant, jai d pier le moindre des environnements que jai pu visiter, soulever chaque pav de chaque route que jai foule. A la recherche dindices, dobjets ou de personnes que je pensais utiles lavancement de mon enqute. Des explications sur cette mprise que jai paye. Des informations sur ce quest devenue Mylne, aussi.


Jai discut. Beaucoup. Pas toujours avec des gens intressants. Rarement avec des bavards. Parfois interpell par des officiers qui souhaitaient simplement se rassurer en voyant mon visa. Trop souvent avec des personnes peu scrupuleuses qui nchangeront le moindre mot que contre une poigne de billets ou contre un flingue sur la tempe. Je dois avoir une tte qui ninspire pas confiance, finalement.


Les rencontres capitales ne se font frquemment quaprs avoir longuement scrut les moindres recoins de la ville, et fait monter lintrt chez l'interrog. Le plus souvent, elles ne sont dabord que des silhouettes insondables, minuscules, lointaines, caches, dans l'ombre. Jai lutt pour les dbusquer, et aprs les dceptions ncessaires et les changes de bons procds, mon enqute avanait, lentement mais srement.


Pourtant, quand jtais accoud la table de ce bar parisien, je ntais pas encore bien dcid me lancer. Un dernier verre me convainquit presque de prendre mon courage deux mains et den finir avec tout a. La boisson ne me fera pas avancer. Jai rcupr mon argent, mme si mes quelques milliers ne me tiendront pas longtemps au vu de mes voyages incessants. Je devrais trouver un moyen de rcuprer du liquide plus tard. Je noublie pas non plus ma carte didentit, et mon petit calepin. Il me sert dagenda, et cest mon dernier contact avec le monde rel. Celui davant, et peut-tre celui daprs.


Un coup de fil envoy au premier nom de mon rpertoire me confirma que rien ne me retenait. Je n'avais rien rpondre cette personne qui tait devenue pour moi un illustre inconnu. Quest-ce que tu deviens ? Plus grand chose, je cherche juste la solution lquation qui ma ramen zro sans que je le veuille.


Je nai pas beaucoup de choix. Commencer ma qute Pigalle me semble alors une bonne option. Si javais pu demander retrouver une simple voiture noire, les choses auraient t sans doute plus faciles. Jtais pourtant convaincu de dcouvrir des rponses mes questions dans cet endroit si peu romantique : c'est l do vient Mylne. Je suis dans mon nouvel lment, au milieu de tous ces petits truands la petite semaine. Les filles ici connaissent tout Paris, jusque dans les pantalons de ses hommes. Elles ont forcment des informations sur cette affaire.


Cette femme l, bien que peu commode, se souvient de mon ancienne amie. Elle serait partie il y a de cela quelques annes, Londres, avec un anglais qui tait devenu son fianc. Depuis, plus la moindre nouvelle... Lui laisser de largent ne la rendra pas plus bavarde, tant pis. Je pousse ma recherche plus loin dans ce fabuleux univers de la nuit et des nons, mais grande fut ma dconvenue dans le quartier du Moulin Rouge Je suis visiblement bien trop marqu par mes annes lombre, et seul un costume me rendra sympathique aux yeux des videurs, tandis quune mystrieuse dame lunettes, se tient, immobile et muette, sur le parking. Jaurai srement affaire elle par la suite...


Je me souviens des mots de cette prostitue, et dcide de me rendre Londres. Pas de tmoin l-bas, mais srement une trace de Mylne, une pice du puzzle. La ville est anime, et la musique aussi belle et prsente qu Paris. Une des rares choses qui me font du bien. Encore une fois, une autre femme de petite vertu me met sur une piste contre lchange de quelques billets : celle que je cherche tait bien Londres, avec un dnomm Ed. Une enflure qui la battait. Elle est partie aprs cinq semaines de svices, disparue on ne sait o. Une seule chose est sre : elle est loin, trs loin, tentant dchapper cette ordure qui veut maintenant sa peau. Je dsespre de la retrouver...


Javais eu quelques informations sur la localisation des diffrents tmoins qui auraient jou en ma dfaveur. Lun deux se trouve Amsterdam. Aprs avoir justifi de mon identit auprs dun policier en patrouille qui me prenait pour un terroriste, jai eu la chance de croiser cette fameuse personne. Elle maffirme ne pas avoir tmoign contre moi, mais a des informations intressantes sur lhomme qui tait le vritable responsable. Ce serait un flambeur, un joueur, au point quil aurait jou la roulette russe avec une dtermination et une chance insolente. Personne ne semble daccord sur le nombre de truands impliqus dans cette affaire, mais lhomme me suggre intelligemment de demander des explications ce caissier qui a donn sa recette du jour sans rechigner... Encore faudrait-il que je le retrouve. Et puis, finalement, cette ville se rvle plutt magique, et la Fortune me sourit encore une fois : une armurerie clandestine se cache dans les ruelles. Un Colt 45. ne sera jamais de trop, c'est certain.


Autre destination sur ma liste : Cannes. Jai le malheur darriver en plein Festival, et, durant quelques instants, ne tombe que sur des thoriciens de la pellicule qui me semblent bien loin de mes proccupations. Je prfre les laisser leurs divagations sur le parvis de la Croisette, pour me rendre l o un des tmoins est devenu un habitu. Lhomme parait sympathique, mais bien naf, pensant quun simple pastis suffira apaiser ma peine et ma colre. La ptoire que jai rcupre va me servir plus tt que prvu.


Sil maffirme quil a bien tmoign contre moi en change dargent, il se dit galement dsol. Cest a, jy crois... Furieux de voir cet homme sen sortir, je bouscule un journaliste attabl la terrasse du bar. Celui-ci me fait part dune trange histoire : un cinaste italien se serait mari avec une prostitue rencontre... A Londres. Concidence ? Pire que a, lhomme me prsente une photographie, que je me permets dempocher. Cest un souvenir de leur mariage. Cest Mylne !


Ni une ni deux, je me rends l o le ralisateur tourne en ce moment un film. Studio Gollo, Rome. Il aura fallu que je le trouve, puis que jinsiste pour que le grand Jacko Macco ne daigne me communiquer quelques informations, ne parlant pas en bien de celle qui fut sa premire femme. Il a divorc, elle serait schizophrne, dtraque... Sest-il pass tant de choses en six ans pour quelle change du tout au tout ?


Et maintenant ? Ma vie nest plus quune srie dcrans fixes, des jolies cartes postales sur lesquelles je me ruine les yeux et dans lesquelles jespre rattraper ma vie. Est-ce le fait de chercher sans cesse discerner la moindre allusion cette femme ou cette affaire qui me rend fou ? Je nai jamais eu limpression de contrler ma vie, pourtant trs peu anime, depuis ce fameux jour. Il y a moi, et il y a un autre. Jai presque cru un instant que jtais matre de mon destin, mais il y a quelque chose au dessus de tout a. La vengeance me guide, comme un pion, jouant avec moi, visant littralement me faire avancer. Montre-lui cet objet, a le fera peut-tre ragir . Cest bien, mais finalement, y arriverons-nous ? Tout ceci nest-il pas trop difficile ? Ma peine sera-t-elle un jour apaise ? Je doute pouvoir parvenir mes fins, mme avec son aide. Mais qui ne tente rien na rien.


Ah, au fait. Je mappelle Raymond Pardon. Drle de nom pour quelquun qui cherche revanche...
Le point de vue de César Ramos :
Largement diffus en France, ce jeu est plus difficile finir qu' trouver petit prix. Pensez peut-tre galement investir dans une souris, le jeu au clavier pouvant se rvler un poil lent et fastidieux.