Le site qui les a tous attraps. Et empaills.
Boulder Dash
Data East - 1990
Vas y creuse petit scarabe par EcstazY

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Aujourd'hui pour tre fun et bigarr, frais et bien form, il faut connatre Boulder Dash. Panoplie du mineur : prenons un fond neutre puis un mec neutre avec un regard vide rajoutons les cheveux sales le t-shirt trou et noir (c'est du 12 ans) une vrai fausse dent, l'air con. Ay vous pouvez creuser. Si vous tes habile vous pouvez y arriver. Quoi, vous ne connaissez pas Boulder Dash ? L'un des jeux les plus root du monde, compil pour toutes les plus vieilles machines de nos jeunes annes folles o nous gambadions en couche culotte pour le plus grand plaisir des ramasseurs de crotte de chien qui voyaient en nous les victimes toussautantes et toutes sautantes d'un imprialisme dchu au profit d'un capitalisme grandissant qui provoque la multiplication des chiens et de leurs besoins, et la colre des paysans ? Primo cette phrase est la plus longue du site et je vous remercie de l'avoir lu, secundo ce jeu est un norme classique, et nous allons l'analyser ici dans sa version NES.



Histoire de mettre tout le monde l'aise (et d'avoir bonne conscience envers vous, ami(e)s internautes) il me faut vous dire que ce jeu n'a pas connu sur NES le succs de ses autres adaptations. Mais toi camarade du Front, toi qui es un homme nouveau tourn vers le pass, tu es l'ambassadeur du bien tre que procure ce jeu. Va, va annoncer la bonne nouvelle. Enfin aprs mon test, avant c'est un peu moqueur... L'histoire du jeu est bien morne. C'est gentil d'en avoir mis une, mais bon. On se retrouve avec l'ami Stoneford, vieux mineur arthritique, et son fils Rockford (Non pas Roquefort. Ta langue a fourch ami(e)). Le vieux tombe malade et se retrouve au lit comme tout vrai malade. Dans son dlire de mourant, entre la vision de la faucheuse, le flash-back en noir et blanc sur sa vie et le grand tunnel au bout lumineux, il ralise que sa qute n'est pas termine. En effet il n'a pas entirement collect tous les joyaux des 6 mondes. Par chance il y a fiston qui justement lustrait son beau casque tout neuf ct qui va prendre le relais pour sauver papa. Il va donc aller parcourir le monde (souterrain en plus) la recherche de diamants pour sauver son papa lui. Culte. L o vous trouviez que Mario avec sa princesse tait vraiment ridicule rigolez doucement en lisant celle-ci. Le fiston, tout droit sorti premier de West Point, des batteries de mdailles, toutes les filles ses pieds... Et bien non ! Il va s'enterrer avec sa propre pelle. Mieux, il va toucher le fond, et mieux encore, il creuse encore ! Mais donc on dirige le jeune homme.



Les graphismes de boulder dash sont particuliers. La reprsentation de notre terrain de jeu se fait par une superbe vue "en diagonale". Oui, c'est un petit temps d'adaptation. A peu prs 4 secondes. Bref a passe comme une lettre la poste. On dirige donc son petit bonhomme dans les mines. Oui, les vraies, sous terre. On y rencontrera foule de monstres et autres blagues. Je ne sais pas si vous avez vu les premires versions du jeu (Apple II et autres facties du monde) mais les graphismes ont vraiment t amliors pour cette version. On se retrouve dans un univers color souhait, avec une terre attirante comme une glace de chez Ben & Jerry's (non non, pas de marque). Nouveaut, avant chaque niveau on a droit une carte comme pour Super Mario Bros 3 pour suivre la progression. Magnifique, dans les couleurs pastels de la NES, trs chou, moi j'adore. Les ennemis sont toujours moches, mais un peu moins. Le monde est vraiment attirant et vivant, c'est sympathique tout plein. Mon dieu cette conversion commence me plaire.



Les musiques (enfin plutt la musique...) sont sympathiques. De celles qui vous chauffent les oreilles blanc, en vous poussant torcher ce niveau de merde, pour avancer. Elle est toute seule ou presque sur la cartouche, mais pour une fois je ne leur en veux pas. Elle est entranante et frache. Bon on n'est pas dans Rock & Folk, je ne vais pas faire la misrable apologie d'une musique NES, mais juste pour dire que je laisse le son allum, ce qui est dj un gage de qualit. Oui, j'aime me faire plaisir l'oreille. Vive le NSF !



Et le gameplay dans tout a ? Ah mais c'est bien sr ! Il doit assurer pour que (genre) pist dans un couloir de mine poursuivi par un rocher comme Indiana Jones mais la verticale, vous puissiez pouvoir bifurquer dans la terre, sans soucis. Et regarder filer le misrable rocher qui vous a embt. Et bien cela tombe bien, les dveloppeurs ont aussi fait un effort sur cette version, avec un gameplay amlior. Dj quasiment parfait, l, plus de faille. On bouge notre mineur chri avec une simplicit limite dconcertante. On s'attendait ce qu'il galre dans sa boue notre petit d'homme. Mme pas. Il avance, il tourne tout en creusant, il vite les rochers (et mme parfois les diamants aux artes aiguises comme des lames de couteaux) ... Tout se passe merveille, ce jeu est larchtype du gameplay parfait, ou chaque action est faisable. Mme mieux. Si vous mourez, c'est de votre faute, pas la faute de l'ami qui serait trop lent. Follement agrable, mais, un dur coup pour l'ego...



Niveau difficult, c'est simple, et HYPER progressif. Les premiers niveaux consisteront en balade dans les mines, pour apprendre grer la bte, et comprendre le principe. Oui, j'aime les jeux o le manuel ne sert rien. Ensuite on dcouvrira les mouvements des rochers, puis les monstres et leur gestion. C'est peut-tre le passage qui fera frmir les novices, mais c'est un coup de main prendre. Les monstres longent les murs des galeries, donc demandent des petites constructions pour tre abattu sauvagement. Mais comme tout est vraiment progressif, cela passe. Une merveille didactique ce jeu, tous les niveaux ont leurs challenges propres. Et on avance comme a, pendant un paquet de niveaux (j'admets ne pas avoir compt) jusqu' la fin, avec sa squence passion. Mais pas de spoiler inside, pas aujourd'hui...



Niveau difficult, donc c'est du bonheur. On avance comme on le sent. On a pour la premire fois un systme de code qui permet d'avancer tranquillement une partie, genre entre deux coups de fil pour tre reprise plus tard. Niveau replay value, le jeu s'en sort merveille, avec l'ternelle envie de prendre tous les diamants d'un niveau qu'on aurait rats, de faire des concours de vitesse entre ami(e)s, un verre la main, les doigts tout glissant des olives prises 3 minutes plus tt. C'est un jeu convivial. On pourrait penser que le fait d'tre seul sous terre tuer des mchants coup de rochers sur la gueule rendrait autiste, mais non. C'est un classique parmi les classiques, ports sur NES pour le plus grand plaisir de tous, dans la joie et l'allgresse. Une vraie russite comme le portage de jeux en compte peu, et c'est tant mieux. Pour avoir pass des heures sur celui-l, je pense pouvoir affirmer qu'il plaira tout le monde, sans distinction d'ge, de sexe. Une vraie perle indmodable.



En bref un jeu magnifiquement port sur notre NES chrie, avec son lot d'amliorations intelligentes, de musique (ahem...), de gameplay en bton... Un jeu voir et revoir, en famille (mon dieu je ne garde pas cette fin, elle est vraiment ridicule).
Le point de vue de César Ramos :
Malheureusement pas si commun que a...