L o il y a de la next-gen y'a pas de plaisir.
Contra / Probotector
Konami - 1990
Le Vietnam cathodique par EcstazY

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
C'est amusant. En France, tout le monde a jou Probotector. Enfin j'en rajoute un peu mais c'est presque a. C'est l'un des jeux dont le nom est rattach la NES. C'est le genre de jeu qui fait tout bien, ou presque. En bref c'est une merveille. Il a fix la barre trs haut pour bien des jeux "de maintenant". Mais en quoi est-ce une bombe ? Car oui ami internaute je n'ai pas peur de le dire, ce jeu est une bombe. Mais plus qu'une bombe, c'est d'abord une curiosit. En effet, ce jeu europen (Probotector pour ceux qui se pignolaient) n'est autre que Contra sur Famicom. Fort. C'est le mme jeu cela prs que les hommes de Contra se sont transforms en robot dans Probotector. Je ne sais pas pourquoi on a t puni avec des robots mais bon. Les japonais m'tonneront toujours...



Les aliens envahissent la Terre, et c'est deux robots d'envahir leur base secrte (car si elle tait vidente ce serait moins drle...) et de tout pter. Rien qu'en lisant le scnario (enfin on appellera plutt a une baseline...) on sent que le pad va chauffer et qu'on va pas sortir Einstein mais plutt Gunther Panzerfaust, le rescap du Vietnam qui a des rflexes de tueur qu'il est.



Probotector se joue comme n'importe quel jeu de plate-forme o l'on tire. Et oui on tire un max. Magie : le nombre de balle n'est pas dcompt ! Joie!! On peut bourrer comme un con, on ne vous enverra pas la note la fin de la mission. C'est l'un de mes trips dans Perfect Dark sur N64 : "Johanna, bravo, vous avez descendu 256 ennemis en 3h, mais... L'arme ne peut plus subventionner les 147653 balles que vous avez utilises. Je suis dsol". Bon je ferme la parenthse. On tire donc fond. Surtout lorsque l'on choppe l'automatique. L c'est l'orgie. Les aliens n'ont qu pas montrer leurs petits culs blancs. Ah ah ah !! On doit donc sauter, tirer, ramasser les bonus, zigouiller les boss, et a suffit.



Les bonus sont assez varis, et aident grandement le jeu. Normal... On part avec un petit fusil de merde, genre NERF (mais si vous savez, les fusils qui tiraient des merdes en mousse dans notre jeune temps...) et on peut aller jusqu'au mga fusil multiple, au laser, la bombe, l'invincibilit... Chaque arme a son style, ses avantages, ses inconvnients. C'est gnial, a permet de trouver l'arme qui lui convient, la tueuse qui permettra de niquer de l'alien un maximum.



En plus du jeu de plate-forme o l'on sautille tout le temps, on a certains niveaux des passages en "3D". Enfin non, mais l'effet y est presque. On voit le personnage de dos, qui avance dans un grand couloir tout droit, avec des portes blindes tous les 50m. On doit donc casser tout ce qui vous tire dessus, la porte s'ouvre, et on recommence 50m plus loin. C'est beaucoup moins prenant que le mode "de ct", mais a a son charme, et surtout a diversifie l'action. C'est fort !



Les graphismes. Ah les coquins... Pour une NES, on atteint le top moumoute. Les dcors sont trs typs "jeux NES de chez Konami" (oui je sais c'est typ, mais je viens de le dire alors vos gueules) mais c'est grand, j'adore. Les personnages sont bien anims, de taille respectable, c'est limite si on ne les voit pas suer comme des gorets, sortir la gourde, et dire "bien bonne cette vinasse". Ah non a n'a rien voir, je m'gare.



Les sons et la musique dchirent. Les "sound effects" sont excellents, uniques chaque fois, et les explosions et autres bruitages sont tout aussi excellents. J'aime, vraiment. Chaque piste audio (enfin c'est un bien grand mot) est adapte l'action, on est fond dedans mort. On rentre au panthon de la musique sur NES et ce n'est pas peu dire !



Les commandes sont excellentes. On saute bien, on tire bien, on matrise le tout comme un chef. Normal, c'est plutt rassurant, on ne vit pas bien longtemps dans la jungle avec un golem... Fait rare : le hros peut tirer dans 7 directions lorsqu'il est l'arrt, 6 en courant, et 8 en sautant. C'est norme, on a une impression de libert excellente, c'est trs agrable de tirer dans tous les sens. Seule la partie en vue de dos est un peu faible, la maniabilit est moyenne, mais rien de bien violent, on s'en sort toujours avec brio (avec qui ? Ah ah je n'ai pas pu m'empcher, je suis un boot en train (Ah ah ah elle est vraiment bonne celle l))



La mort est avec nous. Cette devise de je ne sais plus quel corps lgionnaire va vraiment avec ce jeu. C'est un jeu dfi, car partir avec 3 vies, c'est bien peu. Et le jeu a pris le parti du "tu es touch tu meurs comme une merde". Soit. On obtient donc un jeu assez difficile et dur. Mais deux le challenge est vraiment norme, et l'on passera des heures se battre comme au Vietnam devant son tube cathodique de merde. Fort.



Contra / Probotector est phnomnal. Ce jeu est l'un des grands de la NES, o tout est prsent : fun, beaut, amour, argent, gloire... Un must-have comme le disent nos amis ricains.
Le point de vue de César Ramos :
Les deux sont moyennement communs, malgr une diffusion monstrueuse. Folklo...