Le site prfr de Quaregnon.
Over Horizon
Hot B - 1991
Il va droit au coeur de l'action (pardon) par EcstazY

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez que je n'aime pas particulirement les shoots. Oui, c'est idiot mais quand on voit le nombre de critiques de shoot sur ce site, on pourrait en douter. Mais en bon cavalier de l'extrme, je chevauche mme mes hantises les plus intimes. C'est--dire votre mre. Mais je plaisante, ne partez pas, grand nigaud Nous avons ici affaire une exception, et pas des moindres. Over Horizon a t peine distribu au Japon, et pas aux USA. Dj, a cest tonnant. Mais plus, il a cependant t distribu chez nous. Et l on crie au gnie ! AU GENIE Ca y est a va mieux. Oui, cest le seul cas que je connaisse de jeu distribu en Europe et pas aux Etats-Unis dAmrique du Nord. Et exceptionnellement, nous nallons pas nous en plaindre.



Parce que je suis un fou capable davaler un fromage entier sans pain en moins dune minute trente (oui, mme du fromage corse, puisque je vous le dis) je ne perdrais pas mon temps. Non, le votre mintresse moins. Je dirais donc tout de go : ce jeu est mes yeux le meilleur shoot de la NES. Rien de moins. Donc quon y ai eu droit, cest merveilleux ! Autopsie du phnomne.



Over the Horizon comme son nom ne lindique pas est un jeu de bowling. On y joue Turlupin, personnage de la comedia dellarte qui avait le don de passer ses tirades en questionnant tout et nimporte quoi, qui a donn lexpression se turlupiner (qui comme les esprits pervers ne manqueront pas de le penser, ne vient pas de se tordre la pine). On y incarne donc Turlupin, qui va combattre le grand mchant Arlequin au cours dune joute pique de quilles. Mais je divague. Vague.



On y incarnera donc un petit vaisseau sans nom qui va sauver le monde libre, contre un mchant surement mauvais bouffer de la paille. Ou des cleris rmoulades. Berk. On lance le jeu, et on admire. Dj, cest beau. Notre petit vaisseau est color, et on prend un malin plaisir le voir gigoter. Il se dplace bien ? Oui, affirmatif. Et mieux, Dieu ma entendu.



Navez-vous jamais fait un pari avec Dieu tant gamin ? O maintenant, pourquoi pas, mais ce serait idiot, vous tes un peu plus vieux maintenant Et bien moi si. Tous les soirs je priais pour quune fois, une fois seigneur, il y ai un jeu bien sans avoir besoin de loption du mal. Mais si vous voyez loption du mal ? LE SPEED UP !



Le speed up est le drame du shoot. Vous avancez, la quenouille lair, en faisant lhlicoptre, peinard. Vous tes blinds la race darmes en tout genre, du style quand vous ternuez un pays est ray de la carte sans prambule. Et lerreur de dbutant, vous ternuez, et vous vous appuyez btement sur le manche balai de votre zinc qui va scraser tel un blob sur votre pare brise stellaire sur un rocher non loin. Et l cest le drame.



Le drame car vous rapparaissez, videmment, mais il faut voir comment. Votre foudre de guerre nest plus quun fauteuil roulant non rvis, une grand-mre arthritique mritant un changement de pile de pace maker. Un golem poussireux avanant dans les couloirs du jeu pour tenter de sauver lui aussi le monde, le con Et a cest trs pnible.



Mais pas dans Over Horizon ! Dieu ma entendu ! Ici pas de speed up. Ouliez. Queue de chique. Rien. Que dalle. Uniquement des options darmes, ce qui est follement excitant finalement, juste le ncessaire. On pourra chopper une option qui vous accompagnera partout, voire deux, et diffrents tirs. Mais pas de speed up. Miracle !



Lautre miracle de ce jeu ce sont les graphismes. A pleurer. La NES donne tout ce quelle a, et le water cooling est de sortie. Cest une expression, jen vois dj avec leur carafe deau en train de saupoudrer mollement le pauvre CPU innocent Quelle misre. Cest donc pleurer. Les dcors sont riches, les ennemis sont en trs grand nombre, ce qui est assez rare finalement sur NES, et on vite le drame du simple changement de palette entre les niveaux. Vraiment agrable.



Ajoutez cela des musiques de feu, et vous avez dj un bon gros sourire aux lvres. Oui, je sais, je dteste les critiques drles, mais jai le droit de rver. Petit dj je rvais de faire du thtre, mais une tare physique men a empch, alors depuis je fais des critiques de jeux dun autre ge pour tre reconnu, et cest bien malheureux, a, merde.



Bon, on ne va pas y passer le rveillon, techniquement cest au top. Mais il y a encore plus. Ce jeu fourmille dinnovations. Bon, on vitera de revenir sur les classiques slaloms entre les pierres dans les cavernes, je veux dire bon, cest le B-A BA Mais le jeu va beaucoup plus loin.



Imaginez une caverne avec de gros blocs de glace. Quand vous tirez dessus, le bloc se dcale un brin, puis revient sa position. Il vous faut donc tirer sur un bloc, sinsrer dans lespace quil libre, et trouver un autre espace pour recommencer sur un autre bloc, et ce plusieurs fois de suite. Exceptionnel.



Mais ce nest pas tout ! Oui, je sais, on a limpression dtre au concours Lpine avec le vendeur qui vante sa pince-qui-fait-tout Le jeu introduit le concept de vraie cascade. Dans de trs nombreux jeux, la cascade est l pour faire jolie. Cest vrai cest beau de leau qui tombe ? Et bien l elle tombe et vous dvie. Grosse sue en perspective quand vous pensez que tout va bien, que cette salve va vous passez bien en dessous, mais que non en fait leau vous fait dvier irrmdiablement Et ce jusquau drame.



Et cest a tout du long. Alors cest vrai que vous allez prendre super cher. Oui, moi a va, mais nous ne sommes pas du mme sang, je vous rappelle que je joue une main, ah ah La difficult est bien l car btement nous ne sommes pas habitus ces innovations. Mais on prend son pied comme rarement dans un jeu NES. Les niveaux senchainent comme un mix de compagnie cweole, et les boss ne sont que les cerises sur le tableau. Enfin je crois.



Au final on a une perle. Un shoot dune classe folle, beau, grand, fort, qui sent bon le sable chaud et les hormones, le tout bourr de bonnes ides. Pourquoi sen priver ?
Le point de vue de César Ramos :
Extrmement rare chez nous. Et c'est bien dommage.