Le site qui chie devant ta porte.
Rush'n Attack
Konami - 1987
par EcstazY

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Jai eu ce jeu comme dhabitude dans un lot sur ebay. Le nom me faisait bien rire ds le dpart je me suis attir par lui. Se prcipiter et attaquer , a fait carrment warlord du Vietnam, on imagine le mec surentran qui part avec sa bite et son couteau pour tuer du brid . Et on nest pas loin de la vrit !!



On allume le jeu. On se retrouve lcran bidon de Konami : le titre en haut, les options en bas, un objet du jeu pour faire curseur. On le retrouve dans tous les jeux de lpoque, probotector, contra, top gun Ils devaient demander a un pauvre stagiaire de passage qui a pondu la trame du menu, srieux a fait lger



Pour linstant je suis seul chez moi, je dmarre donc une chtite partie 1 joueur. Intro : Un mec est parachut discrtement au dessus dune ville. Il fait nuit. Mission : dtruire larme secrte des mchants. Normal si elle ntait pas secrte elle naurait aucun intrt La musique mattire bien loreille. Cest rare de tilter en 30s sur une musique NES. Ce sont les noix de coco qui font le rythme, jadore.



Dbut du jeu. Il fait jour (ouah le mec il a dormi pepre au milieu de la base ennemi sans problme !!) et vous tes l en jeune premier de westpoint devoir mener la mission. La musique est bien, cest dj une bonne chose. Je dmarre, un mec sapproche, je tends mon couteau, il meurt. Pleins de mecs approchent, hop un coup de couteau et ce nest plus un problme. Je saute poursuivis par 15 types et l cest le drame : pour sauter il ne faut pas appuyer sur B mais sur la flche du haut. Fuck a maurait conomis une vieJe repars, javance, on se ballade au milieu des missiles nuclaires, agresss par des moujiks, des thugs, des russes On sent bien le contexte guerre froide james bondienne Et toujours ces types zigouiller



Et oui, le but du jeu est davancer sans mourir, normal. On a donc son couteau, et occasionnellement en ramassant sur les cadavres, des grenades, des lances roquettes Au moindre contact avec un projectile, ou un type, on meurt comme une merde. Le truc qui me fera toujours rire, cest le bug de sprite : vous tes allong et vous mangez une balle. Le hros se met genou (se redresse donc) et retombe mort. Cest trs comique en animation ! Mais cette philosophie du one shot one kill rend le jeu vraiment dur. Quand 15 types vous cerclent, et que 10 snipers du haut de leurs miradors vous shootent comme un lapin, a devient vraiment ardus.

Les ennemis ont heureusement aussi la philosophie je suis touch donc je me casse . Cool. Ils meurent comment les soldats de Saddam sur le bateau dans Hot Shots 2. A chaque fois que jen tue 15 dun coup de bazooka, a donne une chorgraphie particulirement sympathique, jaime ! Les patterns dattaque sont tonnantes pour un jeu NES : propre chaque ennemi. Certains courent genre Carl Lewis, dautres se tranent la bite. Cest une bonne chose, car a varie (un peu) la monotonie du jeu



Et oui le jeu est monotone. Les graphismes lgers ne sont pas sauvs par la musique sympa Les ennemis arrivent, inlassablement. La base doit compter plus de 2000 mecs quand on voit le nombre de morts la fin Et ils avancent toujours, le couteau toujours tendu vers eux, ils viennent toujours sempaler comme des nouilles Lassant, surtout vu la difficult. La maniabilit du hros naide en rien non plus, tant un peu genre paraplgique Il saute trop mal, heureusement il ny a pas de squence plate forme, qui aurait pourtant mis un peu dambiance, mais non car il est pas maniable Cruel dilemme

Le jeu est rigolo 2 joueurs. On retrouve exactement les mmes niveaux, avec exactement les mmes ennemis. Mais deux on doit saider et a cest sympa. Genre vietnam Aide moi bob ! . Vous courrez poursuivi par 15 gars avec limpossibilit de vous retourner because pas assez de recul entre vous et eux, et l votre coquipier vous aide et zigouille tout le monde dun coup de couteau suisse. Cest un mode trs sympa, mais dont on se lasse vite vu la difficult ambiante Encore une fois dommage



Ce jeu tait demble moyen, lcran titre rvlateur dune mdiocrit que nous ne tarderions pas connatre, et qui ne sest pas dmentie. Le jeu est rptitif, dur, peu maniable. Le jeu deux est un peu moins rptitif, toujours aussi dur et peu maniable Dommage, je pense quil ne manquait pas grand-chose pour faire un jeu dans la veine des probotectors, avec une ambiance unique. Mais vu que cest aussi Konami qui sorti Probotector, on ne peut trop leur en vouloir.
Le point de vue de César Ramos :
Le clne de Green Beret est relativement rare, malgr une diffusion SNK. Cocasse...