Le 3me effet kisscool.
Seiken Desentsu 3
Square - 1995
par Petemul

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Nous avons tous eu le mme rve un jour, vous et moi. Je vous parle vous qui avez vcu les heures bnies de la guerre Super Nintendo vs Megadrive, vous qui avez longtemps dbattu des mrites respectifs de Super Mario World et Sonic 2, vous qui avez dcouvert Cocolint avec des yeux merveills et avez touch les toiles le jour de votre premier ha-do-ken sur la console en dmonstration au Leclerc du coin. Vous qui, priori donc, avez galement subi le choc Secret of Mana de plein fouet. Et donc je parie que vous avez, comme moi, espr secrtement une suite, un deuxime, encore plus beau, encore plus fort, encore plus tout.



Un Secret of Mana 2, oui, c'tait a que nous voulions, bon sang, c'est quand mme pas grand chose, quand je pense aux centaines de milliers de francs - je parle en francs nouveaux, je veux bien tre oldie mais il y a des limites - qu'on peut investir pour juste moderniser la ligne Parign - La Flche, merde, o sont les priorits de ce monde ? Et nous fmes dus. Dus parce que la "suite" dsigne n'en tait pas une. A cette poque Square n'tait pas vraiment encore ultra connu, et on prenait les miettes de ce que le march japonais voulait bien nous offrir, comme on donne la fin de son sandwich ce pauvre chien aux ctes saillantes, par piti, par relent de morale chrtienne... Et nous avons eu Secret of Evermore. Qui n'a rien voir. On nous l'a annonc grands fracas, cors et trompettes, mais c'est juste un jeu de la mme bote, point. Bon. Soit.



Et puis la Playstation est arrive. La Super Nintendo a doucement dclin et s'est endormie dans le coin de nos greniers et de notre cur. Les plus acharns la gardrent prs d'eux, en vivant sur leurs acquis, et pour lancer un petit Super Bomberman 2 de temps en temps, mais pas trop, parce que a devenait la honte devant les copains qui avaient la 3DO.



Je signale qu'il faudrait tre mad, ou trs con (voire les deux mme !) pour ne pas avoir relev la petite blagounette de la prcdente phrase. Et si vous vous tes trouv dans ce cas, sortez immdiatement et allez vous pendre. Bref. Nous nous tions rsigns, Secret of Mana aura t une toile filante dans une galaxie foisonnante, mais il faut bien grandir un jour et passer son bac.



Et puis, et puis. Internet est arriv, et par lui, l'information en masse et grande vitesse. Et surtout, une connexion directe avec le Japon, ce pays la fois de demi-dieux (nous leur devons tout a) et d'enculs (ils ont tout gard pour eux). Et dj, premier choc : Secret of Mana est dj l'pisode 2 d'une srie. Dont Mystic Quest sur Game Boy est le premier. La srie s'appelle Seiken Densetsu. Ah. Bien. De plus, Square a fait une tripote de jeux. Oh. Soit. Enfin, il existe, au Japon, oui, accrochez-vous, il existe un Secret of Mana 2. Enfin un Seiken Densetsu 3. Voui. Si si. Sur Super Nintendo.



Essayer de vous dcrire l'impact de cette nouvelle sur la communaut de joueurs que je frquentais, savoir moi et un pote du lyce (oui, une communaut 2, je vous merde, ainsi que la censure), est vain. Un sisme. Une supernova. Cela existait ! Mon Dieu ! Mais uniquement en japonais. En JAPONAIS ! Un jeu d'aventure en japonais... Eli Eli, lema sabachtani ? (Pour nos amis incultes : "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonn ?" - oui Nes Pas pense aussi nos amis Hbreux) Ascenseur motionnel, le genre d'enchanement qui s'apparenterait la dcouverte d'une Polonaise lascive dans votre lit (ou d'un Camerounais bien sous tout rapports, pensons notre public fminin) suivi immdiatement d'une injection de 300 glaons dans le calebard. Ah, les fourbes, les tratres jaunes. J'en conus immdiatement une nippophobie galopante. Nous faire ce coup-l, aprs Pearl Harbor...



Et puis des annes ont pass. J'ai pans mes blessures. J'ai acquis la connaissance, le savoir, la sagesse, j'ai connu l'amour, j'ai connu la mort. Ma haine de l'archipel nippon a lentement diminu. J'avais enterr cette histoire ct de quelques autres (dont une brune aux lvres de feu que je ne nommerai pas par respect pour sa famille). Et paf.



Paf, ce jeu retraverse mon chemin, sous la forme d'une ROM traduite en anglais. Oui, c'est mal, mais j'emmerde le monde. Je me suis jet dessus, au mpris de mes principes moraux lmentaires. Rien foutre, si j'avais d violer un bouc mort pour y jouer, je l'aurais fait. Deux fois.



Tout ce dont j'avais rv durant ces annes allait-il se raliser ? Et si j'tais du ? Non ce n'est pas possible... Square... tout ce que fait Square n'est que bonheur et volupt. Vous pouvez me citer une mauvaise chanson de Led Zeppelin ? Oui, bon, baissez la main. Vous me comprenez. Je ne pouvais pas tre du. Surtout que j'avais jou Chrono Trigger dans l'intervalle, Final Fantasy VI, oui, je connaissais les bestiaux. Bave aux lvres, rection maximale, je m'y lance avec fougue.



Et la claque. La grosse claque. Un direct de Mike Tyson en plein carafon.



Seiken Densetsu 3 est beau. Trs beau. Ds le dbut, ds l'intro, on sent qu'on va se gaver comme un porc. Et tandis que mes rtines frtillent, mes tympans dansent la gigue : le son est trs, trs, trs bon. Ouuh putain, la belle prise. Je me sens comme la mi-temps de France-Brsil en 98 : a va tre royal.



Je me remets peine de ces premires tincelles que j'ai un choc. J'ai presque envie de pleurer. De bonheur. On me demande de choisir 3 personnages parmi 6 pour commencer l'aventure. Oh oui, encore, gimme more ! Je sais d'avance ce que a veut dire : replay value norme. Connaissant les gars de Square, forcment, six persos = six histoires. Gasp. J'avale ma salive et dmarre le jeu. Sans manuel sous les yeux, j'ai choisi une quipe "voleur-prtre-magicien".



L'histoire dbute avec mon perso principal. Drame la forteresse des voleurs. Mon hros se retrouve au milieu d'une intrigue pas croyable. Dj, a fuse de partout, y'a un scnario b-ton, ouiiiiii encore, alleluia, repasse-moi du boudin blanc ! Mon perso s'chappe, et doit rejoindre Wendel (tiens, un relent de Mystic Quest). Ok. Ah, tiens, le jeu s'arrte ? Un texte narratif ? Oh, un gnrique de dbut ! Des cuivres, une fanfare, un thme hroque... j'y suis, j'y suis compltement, fond. Je suis dans l'histoire, je me suis fait happer, et dsormais tout s'enchanera avec avidit. La dcouverte de mes compagnons de jeu. La dcouverte du monde. La dcouverte d'une histoire passionnante, videmment trs trs clich-Square, mais on s'en cogne fabuleusement. Ca coule tout seul, on va partout, on parcourt la Terre, rien ne peut nous arrter, moi et mon quipe, taills pour la gagne, avec la foi cheville au corps de combattre pour une noble cause.



Petit petit je me fais au systme de jeu, je dcouvre les subtilits, tout en continuant mon overdose de pixels et de chiptunes. Mode 7, rotations, transparences, sprites colors, dcors fouills, animations fluides, tout y est. C'est beau. La Super Nintendo dans toute sa splendeur, les chips graphiques frlent l'apoplexie. On y retrouve la matrise visuelle de Final Fantasy VI, les animations foisonnantes en plus. Vous ne verrez jamais mieux, poum, c'est dit et j'assume, les consoles 32 bits de l'poque peuvent aller se rhabiller.



Ct musique, du lourd, du trs lourd. Orchestrations impeccables, grande varit de thmes bien ficels, du travail de pro. J'approuve. Quelques morceaux sont pleurer.



Le jeu est riche. Il y a de tout, c'est long et on a le temps d'en profiter pour savourer plein de chouettes choses, avec un arrire-got de dj vu, n'oublions pas que c'est un deuxime Secret of Mana, quand mme. Donc : un jeu multijoueur, des passages en canon, un dragon personnel, des esprits lmentaires collecter, un inventaire par "anneaux", des jauges d'attaque, trois persos contrlables tour de rle, un arbre mana sauver, mais aussi des graines planter qui donnent des objets, un inventaire gigantesque, un animal marin... et une vraie gestion de l'exprience, avec mme des classes de personnages ! Oui, vous pouvez choisir l'orientation de vos persos ! Enorme ! Moyennant de vous trouver au bon endroit avec le niveau adquat et les bons objets, vous allez pouvoir, par exemple, choisir par deux fois ce que vous voulez faire de vos persos. Et du premier choix, la moiti du jeu, dcouleront les possibilits qui s'offriront vous la fin. Par exemple il vous faudra fuir le chemin "obscur" ds le dbut si vous voulez pouvoir obtenir de votre piste qu'il devienne Paladin un jour... Perso, j'ai ador faire de mon voleur un Ninja bien badass.



Bref. On se croirait Nol, un Nol o tous les cadeaux que vous avez eu sur 20 ans se retrouveraient au pied du sapin d'un coup. J'en ai presque lch des "Oh !" et des "Ah !" de plaisir (c'est ce qu'elles disent toutes, je sais.) Et vous saviez qu'il y avait une gestion en direct du jour et de la nuit ? Eh ben si, si si. Avec les ennemis qui changent. Et un des hros qui se mtamorphose la nuit tombe (qui s'appelle, en version anglaise, Kevin. Oups. Petite faute de got). Et encore je vous passe les combats piques dos de dragon et autres scnes grandioses. Du bonheur, je vous dit.



Mais... mais.

Oui, je vous vois ouvrir de grands yeux. "Mais". Il a os, ce con de PeteMul, il a os mettre un "mais" dans la critique de ce jeu. Oui, il y a un truc quand mme qui ne va pas. Enfin deux, pour tre prcis.



La jouabilit. Ae. Le jeu a voulu tre plus fluide, plus je-ne-sais-pas-quoi, que Secret of Mana. Avec des combats frntiques. Rsultat : c'est le bordel. Un bordel sans nom. Trois persos + trois ennemis qui vont se retrouver sur le mme espace se taper dessus, avec des espces de combos qui feront que vous ne contrlerez pas exactement parfaitement ce que vous faites, et des indications qui s'affichent dans tous les sens (nom de l'ennemi, points de dgts, status, etc.) Et on a beau dire, a irrite. Ca irrite parce que finalement, on tape un peu au hasard, tout le temps, tout au long du jeu, et mme contre les boss c'est peine plus clair. Franchement, c'est super dommage.

Ensuite, le charme. C'est con dire mais le jeu a eu pour moi moins de charme que Secret of Mana. Peut-tre l'avais-je trop attendu ? Peut-tre avais-je t trop marqu par son grand frre ? Je n'ai pas senti cet investissement motionnel. Les musiques me restent moins dans l'oreille, et aucun passage du jeu ne m'a marqu particulirement. Pourquoi ? Mystre. Peut-tre parce que Seiken Densetsu 3, finalement, n'est "que" Secret of Mana en plus gros, plus fort, plus sduisant. Plus baroque. Plus charg. Voil, c'est peut-tre a que je lui reproche : avoir forc sur la gonflette au dtriment de la personnalit. L'histoire est trs bien, mais presque trop complique. Les graphismes sont magnifiques, mais voil. Les musiques sont superbes, mais ne collent pas aux tympans.



Donc c'est curieux : ce jeu est une lgende, il a quasiment tout pour lui, il m'a arrach des hoquets de surprise sa prise en main, et pourtant je n'en suis pas amoureux. Je n'ai pas grandi avec lui, je l'ai attendu, et l'ai dcouvert trop tard, sans doute. C'est un peu cette superbe et un peu vicieuse blonde platine que vous rencontrez l'aube de vos 30 ans : adolescent vous ne rviez que de a. Et maintenant qu'elle vous tombe dans le bec, elle ne peut effacer un certain regret pour la mignonne petite qui tait au fond de la classe, avec qui vous vous verriez bien aujourd'hui, deux enfants et une chouette petite baraque. Parce que le temps a pass, parce que vous avez grandi. Seiken Densetsu 3 est un jeu qui, finalement, est tellement beau, qu'il n'a pas de place dans votre ralit et vous renvoie en pleine gueule vos plaisirs d'autrefois. Il est moins beau que le rve que vous vous en faisiez.



Ceci dit, pour en revenir ma subtile mtaphore de la blonde pulpeuse : une histoire sexuelle violente, pour l'hygine, pour la gloire auprs des copains, pour le fun, c'est jamais refuser, hein ? Alors montrez-lui ce que vous avez dans le caleon. Ca sera au prix d'une call-girl de luxe, mais vous ne regarderez plus vos "rgulires" de la mme faon aprs a.




Addendum :

Ce jeu se veut un "post-Secret of Mana", certes. Mais vous remarquerez que, si des PNJs se retrouvent de l'un l'autre (les frres Canon et Chacha, par exemple), aucun hros n'aura fait la navette. Hormis peut-tre Carlie, qui est une sorte d'Elfe qui serait devenu adepte de la magie dfensive. Pour retrouver le hros et l'hrone de Secret of Mana il faudra vous tourner vers... Chrono Trigger ! Marrant hein ? Non ? Ok, cassez-vous, je vous mprise.
Le point de vue de César Ramos :
Inexistant en France ou aux USA. Dommage... Nintendo pensait que ces marchs n'taient pas prts... Enfin...