Autant pour moi, au temps pour toi, nespas ?
Super Street Fighter II - The New challengers
Capcom - 1994
C'est curieux, chez les bourrins, ce besoin de faire des phrases. par Petemul

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Le Oldies est un homme de principes, et par extension, un vieux rac' aigri. Que ce soit pour chier sur la 3D qui a dtruit le jeu de plate-forme, pour dfquer sur les CDs qui meurent au bout de dix ans, ou pour uriner copieusement sur "La - Passion taxidermiste" qui a rduit le march l'tat de pantalonnade grotesque, le rtrogamer, vous, moi, nous ne sommes pas en reste, en ces jours sombres que nous vivons sous le joug du tyran "Casual Marketing".



Mais le vrai oldies n'a pas attendu d'tre vieux pour tre un connard rigide et rtrograde. A l'poque de la Super Nintendo, dj, il tait possible de faire son rabat-joie de service en disant "c'tait mieux avant", mme si le "avant" datait d' peine quelques mois. Un peu comme ces enfants de 3 ans qui vous racontent leurs dernires vacances en disant "quand j'tais petit on est all la mer". Les braves chrubins.



Il faut dire qu'on tait pas mal aids par certains diteurs qui ont commenc sombrer dans la dcadence. Et les gars de chez Capcom, malgr toute l'estime que je leur porte, se posaient un peu l tout de mme dans le genre.



Je passe sur les Megaman, dclinaisons l'infini d'un jeu dont les volutions furent nanmoins sensibles au fil des pisodes. Certes la maniabilit et le principe restent toujours un peu les mmes, on rajoute des capacits droite et gauche, mais au moins, on renouvelle le level-design, on prend la mme recette mais on l'amliore et on la triture. Pas de quoi crier au scandale, c'est comme a pour les 3/4 des sries, et c'est trs bien.



Pour Street Fighter II a devient plus pineux. Je ne vais pas vous faire l'insulte de vous rappeler ce qu'est Street Fighter II, d'autres que moi l'ont trs bien fait. En revanche figurez-vous qu'on a eu droit 4 pisodes sur Super Nintendo pour lesquels on a fris le foutage de gueule.



Je dis "fris" parce qu'en fait non. Street Fighter II est bien, le "turbo" est encore mieux et apporte plein de trucs, le "zero" ou "alpha 2" ou je-sais-pas-quoi est compltement diffrent. Et puis il y a Super Street Fighter II - The New Challengers. Adapt de l'arcade comme toujours.



Et l, c'est la merde.



C'est la merde pour une simple et bonne raison : le mieux est l'ennemi du bien. Rgle immuable du monde de l'informatique (rendez nous le Systme 7 chez Apple !) et parfois des arts en gnral ( mort la prlogie Star Wars !). Ici, aprs SFII Turbo, il fallait sacrment de la nouveaut pour appter le chaland. Soit. Donc chez Capcom, on a eu quelques ides prtendment gniales. Qui vont tre une catastrophe mon sens. Et l je jubile d'avoir une tribune d'une clatante subjectivit vous imposer, bande de moules, ha ha ha c'est trop bon.



Super Street Fighter II est tout simplement un jeu pour les k3v1ns. Plus beau, plus de coups, plus de persos, des graphismes prtendment amliors (alors que merde, les htesses de Las Vegas du premier SFII, bordel !!!) et des musiques remasterises, ouaich, a dchire trop, l'pisode ultime quoi. Eh ben non. C'est une version "pimpe de sa ride" si tu veux : une version de mauvais got. Avec des nons partout.



De plus, les quatre personnages rajouts puent du bout. J'irai mme jusqu' dire qu'ils sont mad, ou trs cons, (les deux mme !). Avec une tendance "United Colors of Benetton" qui frise l'hypocrisie, on a rajout 4 lments issus des minorits visibles : les jaunes, les blacks, les peaux-rouges et les gonzesses. J'attends toujours un jeu de combat avec un Inuit gay, ceci dit. Ces personnages, c'est bien simple, je les hais. Viscralement. Oh j'avoue, je me suis amus avec Dee Jay, le danseur black (oui c'est bien connu, les nwars ont le sens du wythme, ah ben dis-donc) ft un temps.



Mais en fait je les hais dsormais tous, de toute mon me. Cammy, Fei Long, T. Hawk, Dee Jay, leurs coups spciaux, leurs stages (non, ce n'est pas un amusant bug graphique dans la gestion des couleurs), leurs musiques de stage, leur storyline la con. Ils sont moches, grotesques, inutiles, n'ont rien voir avec la choucroute, sont des plaies affronter ou manipuler, JE LES VOMIS. AH !



Les nouveaux coups frisent le ridicule, et je ne parle pas d'un systme de combos qui ne sert rien, vu qu'on s'est content de rajouter des mots "combos" qui s'affichent quand on ralise des enchanements qui existaient dj avant. Le remix des musiques sent sous les bras, la maniabilit a t revue et pas pour le meilleur, et enfin, pour justifier tout a, on a inclus des fins plus moches qu' l'origine, et des modes de jeu supplmentaires comme des challenge chronomtrs ou des jeux par quipe auquel personne n'a jamais jou puisque SFII c'est uniquement l pour qu'on puisse poser nos croquettes sur la table et s'expliquer virilement l'ancienne.



Ca sera donc court : SSFII est un jeu inutile. Si vous n'avez que celui-l sous la main, ok, a reste une version mineure d'un des meilleurs jeux du monde et de l'histoire. Mais si vous ne devez vous procurer qu'un seul Street Fighter 2 sur Super Nintendo, et si vous avez le choix, prenez le Turbo. La prsente version est de la pure frime, sans me, sans relief, sans saveur. Une sorte de version sur-lifte de L'Empire contre-attaque avec un Palpatine tout refait la place de la grand-mre en hologramme, quoi. Mieux que rien, mais pire que tout.

Le point de vue de César Ramos :
Commun, mais tax du mythe Street Fighter II, donc souvent trop cher.