Pas de bras entre tes seins, pas de chocolat dans ton cul.
Indiana Jones Greatest adventures
Lucas Arts - 1994
Indy, dis-moi oui par POYO

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
Un Fedora, un fouet, de la sueur. Ce nest pas le slogan du club SM tendance lgionnaire du 507me d ct de chez ta mre, mais bel et bien les trois composantes de laventurier moderne, jai nomm Indiana Jones.
Je ne vais quand mme pas vous faire une description dIndiana Jones, srieusement ?!



Nos chers amis de chez Lucas Arts dcident un jour, comme a, de porter la License Indiana Jones sur SNES. Bien leur en prit. Enfin, presque. Parce que passer aprs les magnifiques point&click comme Last crusade et Fate of Atlantis, sortis respectivement en 1989 et 1992, on tait en droit de se poser des questions. Sauf que non, IJGA (acronyme pour la gagne) est un jeu de plate-forme tout ce quil y a de plus brut. Nous allons accompagner Indy dans ses trois aventures cinmatographiques, savoir Les aventuriers de lArche perdue, Le temple maudit et La dernire croisade.



Tout a en un seul jeu ? Eh ouais. Alors que vaut ce jeu de plate-forme ? Eh bien on va voir a :
Dmarrage, thme musical dIndy. Tatataaaaaa, TA TATAAAAAAAAA , chantonne-je tout content de rejouer ce jeu que jadore depuis lenfance. Indy dmarre dans la jungle, pour aller chercher la fameuse idole dor. On dmarre !



Premier constat : Cest joli. Trs joli. Indy est trs bien anim, rpond au poil, saute haut, possde un charisme certain (on est loin de Dracula, kr kr kr), et, sans dconner, vous fait rentrer directement dans lambiance trs aventure/magie/testostrone des films. Alors on teste les boutons, et stupeur, Indy balance des coups de poings. Mais, mais Ah, daccord, il faut exloser le truc, hauteur de torse, et l, on rcupre le fouet. Et l, comme dirait nimporte qui employant un langage chti, a va chier ! Surtout quon peut lancer des grenades (en nombre limit, faudrait voir pas trop dconner non plus). Eventuellement, on pourra trouver flingue munitions illimites sur le chemin.



Alors on avance, on fait des roulades, on saute, on se balance au bout de son fouet quand on trouve un truc fouet , comme le disait ma chre maman, et on larde. Des chauve-souris, des araignes, des indignes Puis on arrive lune des squences culte de ce film, la course poursuite avec lnorme rocher. Pour le fun, avant quil ne tombe, foncez tout gauche et accroupissez-vous. Vous avez neuf chances sur dix de mourir en essayant de ressortir, mais a valait le coup, hein ?



Une fois cette haletante course passe, Indy prend lavion via un cran qui, comme dans le film, vous laisse voir la carte du monde en filigrane, mais vous permet surtout de chopper le mot de passe.



On traversera ainsi le temple, le Npal, le souk du Caire (avec lautre scne culte, je vous laisse deviner), les sites de fouille, le puits des mes, et enfin, nous affronterons Belloq devant lArche dalliance. Fin de lpisode.



Aaaaah, le temple maudit. Cinmatographiquement, je ne sais pas si cest celui que je prfre ou celui que je dteste. Il en va de mme dans ce jeu. En effet, la descente de la montagne sur un canot pneumatique en mode 7 est mon niveau prfr. Le suivant est une gageure. Le seul niveau dans lequel vous risquez de vous perdre. Je vous laisse galrer dessus (je suis sale, veule et mchant, ne loubliez pas), mais sachez simplement que les statues vous emmneront diffrents endroits selon le sens vers lequel vous les poussez.



Cet pisode est en fait larchtype de ce qui ruine pas mal de jeux license. Vous prenez un lment du film, et vous en faites tout un niveau. TOUT UN FOUTU NIVEAU. Pour mmoire, vous rappellez-vous cette dizaine de secondes, au dbut du film, quand Indy saute par la fentre du night-club de Shanga, traverse quatre ou cinq toiles et arrive directement dans la voiture de demi-lune ?



Ils en ont fait tout un niveau. Plutt quelconque, en plus. Les statues sus-mentionnes font en fait rfrence celle quIndy pousse dans la chambre de lautre cruche insupportable. Dans un genre plus modr, la course de wagonnets de mine en mode 7 qui viendra peu aprs votre descente dans le temple sera dune part long, pnible, mange vies, et dautre part rbarbatif souhait.



Alors certes, si on devait tre trs fidle au film, on aurait 2 niveaux pour cet pisode, boss exclu, mais nom de dieu les gars, courir travers Shanga, niveau vraiment, VRAIMENT chiant et assez difficile cause des sauts bien chiants eux aussi, on sen serait bien pass.



Mais bon, touchons la quintessence, touchons du bois, touchons le Graal. On dmarre donc la dernire croisade par la crypte de Venise ? Putain les gars, lancer cet pisode par l, a craint. On aurait pu commencer avec le jeune Indy galopant avec son cheval dans le dsert, puis se faire poursuivre par les mcrants sur le toit du train, mais non, va te faire foutre coco, a nous faisait un sprite faire en plus. Connards.



Ainsi soit-il. On avance donc dans le ptrole, on vite les vagues de flammes qui arrivent intervalles rguliers, et on sort de cette putain de crypte la con (merde la censure). Et dans le film, quest-ce qui vient juste aprs ? La course poursuite en bateau ! Et dans le jeu, quest-ce qui vient juste aprs ?
Le fort nazi de Salzburg Laissez-moi une seconde.





PUTAIN !
Bref, on se balade dans la forteresse vraiment linaire, et on retrouve papa Jones. Ensuite, dans le film, il y a la course poursuite en moto. Et dans le jeu ? EH BEN ON DOIT SORTIR DE CE PUTAIN DE ZEPPELIN ! Et pour la gloire, ce niveau est chiant, assez retors, mme, puisquil y a un chemin trouver, qui nest pas le plus vident.



Et ensuite, quand on sort du Zeppelin, si vous vous souvenez du film, on vole dans un avion. Et dans le jeu ? EH BEN ON VOLE DANS UN AVION ! Merde, enfin ! Le niveau en lui-mme est un peu anecdotique, mais bon, on est content quand mme. Alors on ne dit rien.
Interlude, lors duquel on tabasse le gnral nazi sur le char. Honnte, mme si un peu cheap. Puis on entre enfin dans la grotte dAlexandretta. Et l, vous pensez que merde, quand mme, ce niveau me dit quelque chose.



EH BEN TU METONNES ! Les level designers devaient tre en cong, donc on se tape une simple resuce du premier niveau, dans lequel on rajoute quelques piges lames, histoire de dire. Alors oui, a commence BIEN sentir le foutage de gueule. Bordel les gars
Puis on se contente de fragmenter le squelette de Donovan, qui fait office de boss de fin. Boum. Fin.



On retiendra donc de ce jeu des graphismes, des musiques et certains niveaux bien sympathiques. Et cest bien ce quon lui reproche. L o le jeu aurait pu tutoyer les dieux, les quelques tares sont de celles qui font que le jeu devient banal. Un de plus. Dommage.



Now try hard mode. Oui, le jeu est simple. Et mme en hard mode. Menfin, au point o nous en sommes Menfin, sachez quand mme que les pires ennemis dIndy ne sont ni les nazis, ni les turcs, ni les serpents, mais bel et bien ces PUTAINS dOISEAUX. Saloperies.



Le point de vue de César Ramos :
Sa place nest pas dans un muse, et cote certainement moins cher quun Fedora.