Base d'opration du S.C.A.T.
Chevaliers du Zodiaque (les)
Bandai - 1987
L'aventure est sur ton chemin par Enker

Extras : Musique - Manuel TXT - Manuel PDF
"Des quatre coins de luuuuunivers, quand triomphe le mal"
Ah, les Chevaliers du Zodiaque.



Comment ? Les Chevaliers du quoi ? Vous ne connaissez pas cette grande srie qui aura fait les beaux jours du Club Dorothe et de Bernard Minet ? Ah, vous ne connaissez pas Bernard Minet non plus.
Heureusement, [NESPas ?] est l, nous allons faire ce quil faut pour remdier cela. Pour Bernard Minet, adressez-vous Coucou Circus, a ira plus vite.



Bref, les Chevaliers du Zodiaque. Ou Saint Seiya, comme on le dit chez nos amis nippons. Lun des grands succs manga et anim des annes 80, notamment aux cts de Dragon Ball. Et qui dit grand succs dit galement marketing grande chelle, y compris le jeu-vido. Et a tombe bien, cest de cela que nous allons parler ici.




Sorti une anne aprs le cousin Dragon Ball, ce premier pisode dune srie qui en comptera deux sur NES porte le doux sobriquet de "La Lgende dOr" dans la VF, ce qui na pas grand-chose voir avec le contenu, mais bon. Mais fait plus intressant, nous avons sous nos yeux bahis un jeu 100% franais dans le texte ! Bonheur, joie, Nol. Comme Dragon Ball dailleurs, merci Bandai de penser aux petits nenfants qui ne savent pas lire langlais (et le japonais non plus dailleurs puisque ces titres ont fait le bond direct Japon-France). Dommage de les avoir pris pour des demeurs avec cette belle traduction bien foireuse, mais le cur y tait quand mme.



On reste loin dun syndrome Zero Wing bien sr, mais je me gausse chaque fois que je lis quil me faut battre quatre noirs. Le lien avec lhistoire y est, mais la formulation est assez unique en son genre, NES Pas ?



Pardon ? Ah oui, le jeu, vous avez raison. Il sagit dun genre assez btard puisquil alternera entre squences dexploration et de baston la beatem all (sur un plan 2D) et les squences de combat en un contre un. Et disons le tout de suite, ce nest pas folichon dans un cas comme dans lautre. Je nai pas peur des mots et je le dis. Bouh.



Comme tout bon gamin, je mattendais lpoque avoir de lautre ct de la manette une vritable perle, ce qui collerait videmment mon dessin-anim prfr. Mais non, jai heurt de plein fouet le mur de la cruelle dsillusion.
Envols les rves de cogner les mchants avec les cinq hros de la srie, place la dure ralit : voici un simili RPG. Le premier auquel jai eu loccasion de jouer quand jy repense.



Forcment, avec le recul, je me dis que je navais certainement pas toutes les cartes en main pour saisir le principe de ce titre. Grer les statistiques chiffres de son personnage, accepter une part de hasard dans les combats et devoir faire du levelling, ctait trop pour moi. Oui, ils avaient raison, les europens ntaient pas encore prts pour le RPG qui tache.
Et cest donc avec beaucoup despoir que je my suis remis aujourdhui, prt en dcoudre enfin avec ce systme de jeu bancal, avec lespoir de redcouvrir un titre bien trop prcurseur.



Premier constat qui ne change pas, les graphismes et la musique sont toujours aussi fadasses, a ferait presque plaisir. En fait, il ny a que les scnes de combat qui ressemblent plus ou moins quelque chose (plutt moins que plus dailleurs), cest fcheux.



Ah tiens, il y a un petit dtail sympa ds le dbut du jeu puisquil faut saisir sa date de naissance. Dune part cest marrant car en fonction du signe zodiacal indiqu les statistiques de dpart seront diffrentes, dautre part cest encore plus marrant puisque certains seront clairement dfavoriss ds le dbut et en chieront deux fois plus. Eh oui, le tiers monde existe mme chez les Chevaliers du Zodiaque.



Dtail amusant, on ne peut plus indiquer sa date de naissance si lon nest pas n au vingtime sicle. Dommage les djeunzs, fallait naitre dix ans plus tt :D



Fort heureusement, ce jeu nest pas condamn ds le dpart, il aura loccasion de se rattraper par la suite. Ou pas.
Que ce soit dans les phases dexploration o lon se ballade sans conviction et les scnes de combat o lon se fait chier grave, on na pas vraiment limpression de perdre son temps. Du tout. Et ce nest pas les multiples dfaites conscutives face au mme personnage qui vont arranger la chose.



Ah, perdre continuellement en fin de jeu ne me drange pas trop. Mais quand a arrive ds le deuxime adversaire du jeu, jai dj plus de mal.



Et voici donc le point faible norme de ce jeu puisquil tourne rapidement en rond dans son principe : on cogne, on gagne, on monte ses points dexprience, on cogne, on perd, on monte ses XP, on gagne. Avec un passage rcurrent chez le toubib pour se retaper, bien entendu (foutu docteur qui nest jamais l. Feignasse, va)



Bien sr, tout cela est tellement bien expliqu quil tait bien compliqu de comprendre ce jeu sans y avoir t form. Pour un titre destin la jeunesse, cest fcheux. Bandai, you failed.



Et voil comment connatre une grande frustration : un systme de jeu complexe non expliqu, un jeu qui se traine lamentablement du dbut la fin (ah au fait, je vous ai parl de la maniabilit ? Ca tombe bien, il ny a rien dire) et une bande-son neurasthnique. Caurait pu tre une bonne surprise mais en fait non. Comme ce cadeau de Nol de la tante Elise, o lon se retrouve avec un pull tricot main alors que lon esprait un super robot de combat.
La vie est dure.



Comment ? Vous me demandez un petit conseil Bonux ? Ah malheureux, je ne saurais vous renseigner sur le mot de passe ultime, celui qui permet davoir des stats ultimes et des points infinis mais qui dconne toujours en fin de partie, l o on en a le plus besoin.
Je ne vous parlerai pas non plus de cette subtilit de la version japonaise du jeu qui offrait un mode deux joueurs, mais qui a t sucr chez nous. Allons ne pleurez pas, daprs ce que jai pu comprendre, on na rien manqu



Allez, cest tout, on ferme. Et pensez teindre la lumire, faudrait pas rveiller Nanard !

Le point de vue de César Ramos :
Trs commun, mais des prix tellement variables que l'on attendra l'offre basse, le prix abstrait n'ayant aucun sens vu la bte.