Le site qui a les bras de la Venus de Milo. Et le nez du Sphinx.
A Propos
Benjamin


Age inconnu
Bénis soient Steve Jobs et le travail de mon paternel qui firent tout deux atterrir un Apple 2+ pourvu d'un écran noir et jaune dans ma maison ! Il fut pour moi la fée qui me montra la voix que je continue à parcourir depuis un grand nombre d'années. Conan m'apprit l'humilité, Aztech m'apprit la persévérance et Boulder Dash m'apprit cette grande leçon de vie : "si tu trouve un diamant par terre, prend garde au rocher qui se trouve au dessus".

Je découvris les consoles Nintendo ainsi que les joies de l'Amiga chez mon voisin et ami tandis que je l'initiais au bonheur de jouer sur PC, aux disquettes de boot et aux config.sys. Je resta longtemps sur cette machine étrange jusqu'à ce que la Dreamcast me montre la voix de la raison : les consoles. Dès lors, je m'abreuvais d'odieux polygones tandis que je visitais le passé à travers l'émulation et la mayonnaise à travers l'émulsion. Ma vie fut une longue série de Loom, Lemmings, Zelda, Doom, Day Of The Tentacle et Civilization.

N'arrivant pas à retrouver dans les jeux les écrits et les traces de mon auteur fétiche, Howard Phillips Lovecraft, je commençais une série d'expériences mystiques écoutant toute musique un peu barré de Mr Bungle à Stupeflip en ingurgitant quelques litres de 51 devant Urgences. Dorénavant rangé sous les ordres du Grand Capital En Costume et soumis à des lettres démoniaques appelées Factures, je me rebelle sans cesse en continuant de pratiquer des rites sataniques consistant à jouer au célèbre jeu de rôle Paranoïa avec un T-shirt de Ranma 1/2.

Passionné, un peu à l'ouest et souvent de très bonne humeur, mon enthousiasme ne retombe que plié par la torture Star Académicienne que seule une écoute intensive de Mudvayne peut faire oublier. Je joue donc je suis et pour me rappeler que je suis, un retour aux sources est nécessaire car je n'oublierai jamais ces deux vers qu'a prononcés Abdul Alhazred devant moi avant de les écrire dans le NEScronomicon :

"NES pas mort la console à laquelle on joue encore
Au fil des parties peut mourir même Riptor !"

Critiques
Commodore Amiga
Lotus Esprit Turbo Challenge par Benjamin
Nuclear War par Benjamin
Persian Gulf Inferno par Benjamin
Wings of Fury par Benjamin

Nintendo Game Boy/Game Boy Color
Mortal Kombat par Benjamin
Wario land - Super Mario Land 3 par Benjamin

Nintendo NES
Captain Skyhawk par Benjamin
Duck Hunt par Benjamin
Metal Gear par Benjamin
Penguin-Kun Wars par Benjamin

Nintendo SNES
Contra 3 - The Alien Wars par Benjamin
Super Metroid par Benjamin
Tetris Attack par Benjamin
Tiny Toons Wild & Wacky Sports par Benjamin

SEGA Megadrive
Cannon Fodder par Benjamin
Contra Hard Corps par Benjamin
Ristar par Benjamin
Sonic the Hedgehog 2 par Benjamin
Wiz'n Liz par Benjamin

Dossiers
Café philo
De la culpabilité et de la difficulté à jouer à l’approche des 25 ans et au delà par Benjamin

Guides pratiques
Comment jouer aux jeux japonais sans en piper un mot par Benjamin
XBox : l'émulation sur la boite XXX par Benjamin